Je suis dépendante affective, j'ai envie d'être unique pour l'Autre

Réalisée par LUNAR · 14 avril 2020 Dépendance affective

Bonjour,

Alors je tairais mon prénom mais j'ai 23 ans et je viens ici dans l'espoir de trouver, au moins, une pointe de réponse. Pour tenter d'expliquer brièvement mon parcours personnel, j'ai été une petite fille très entourée par des amis, de toutes sortes, je faisais beaucoup d'activités extra-scolaires, très timide mais pas au point que ce soit handicapant, juste fortement intimidée par l'autre parce que ... j'ai l'impression que ma confiance en moi s'est assez vite tuée dans l'œuf, je me comparais aux autres depuis la maternelle, en fait. Mais en dehors de ça, j'avais pleins d'amis et la question d'être l'amie spéciale qui revient souvent depuis l'adolescence ne m'a jamais vraiment effleurée, comme beaucoup de choses ne nous effleurent pas enfant finalement, cette insouciance et cette absence d'overthinking me manque vraiment mais c'est un autre sujet.

Ensuite, en CM2, j'ai commencé à être harcelée et ce jusqu'au collège jusqu'à ma troisième. Mais les petites piques n'ont jamais cessées jusqu'au lycée. J'ai pris du poids en CM2 et si avant j'étais relativement peu visible et ça m'allait, ensuite je suis devenue "trop" visible pour les gens et c'était la parfaite excuse pour m'insulter, me frapper et autre. A partir de la 5ème j'ai vraiment commencé à perdre tous mes amis, il y a eu un anniversaire qui m'a marqué où quasiment personne n'est venu et je me suis refermée sur moi-même de plus en plus jusqu'à ne plus vraiment avoir d'amis. Et puis j'ai connu les premiers symptômes de la dépendance affective avec une ancienne amie en 4ème. Elle me faisait croire qu'elle voulait être ma meilleure amie et puis finalement, c'était du vent, elle s'est rapprochée d'une autre fille et m'a totalement laissée tomber. J'ai très très mal vécue cette période, je me sentais abandonnée, j'avais l'impression que je ne m'en sortirais jamais, que je ne retrouverais personne comme elle car on passait tout notre temps ensemble avant qu'elle rencontre cette fille. Et depuis (peut-être même avant mais je ne saurais pas dire), j'ai développé ce mécanisme de dépendance affective, d'envie d'être "la" meilleure amie de quelqu'un, d'être unique et spéciale aux yeux de l'autre. Ca ne le fait pas avec tout le monde et ça ne le fait pas forcément tout de suite, dès que je rencontre la personne.

Il faut savoir que je suis une thérapie depuis 1 an et demi qui m'aide beaucoup puisque j'ai entre temps développée une phobie scolaire/sociale mais j'ai repris l'école cette année, j'ai repris contact avec des amies de lycée, j'ai vraiment bien avancée mais sur ce point, je bloque vraiment. Pas plus tard que hier, j'ai eu une énième conversation/dispute avec un ami dont je pense être dépendante. On passait nos journées/nuits au téléphone, à faire des activités ensemble et je crois que la promiscuité a développée quelque chose que je pensais être de l'attirance au début et puis non, c'est vraiment affectif. J'ai commencé à être jalouse lorsqu'il parlait à d'autres gens, lorsqu'il appelait d'autres gens au lieu de m'appeler, à me sentir délaissée quand il n'a plus vraiment appelé et que je le voyais appeler d'autres gens à la place (des amies en commun). J'avais encore l'illusion d'avoir été spéciale pour lui et chaque fois que j'essaie d'expliquer ce terme je n'y arrive pas. Je me sens bloquée dans un schéma toxique qui me fait mal et fait du mal aux autres aussi. J'en souffre vraiment et j'aimerais simplement comprendre que ... Et bien non, je ne peux pas être spéciale pour les gens, que ce n'est pas grave et juste me suffire à moi-même car je sais que c'est lié avec le fait que je n'arrive tout simplement pas à m'aimer et que donc même si j'étais spéciale pour l'autre, je doute d'être satisfaite, j'en voudrais toujours plus.

Alors pour palier à ce schéma de l'amitié que j'ai, j'aimerais en trouver un autre, plus sain et où je n'étouffe plus l'autre. Ca me met vraiment mal en sachant que j'ai déjà perdu beaucoup d'amies comme ça, à cause de crises de jalousie, de possessivité déplacée. Toutes n'étaient pas saines non plus ni gentilles avec moi mais je ne suis pas un ange, je pense ne pas être totalement exempt de responsabilité dans ces ruptures amicales mais j'ai envie de changer même si c'est faire le deuil du fait que je ne serais jamais unique pour quiconque et ça m'attriste. Je crois que je cherche toujours ce ou cette meilleur(e) ami(e) que je n'ai plus depuis l'enfance, je cherche à être aimée mais ... oui, je suis perdue.

Merci de m'avoir lu jusqu'ici, c'est long mais j'avais peut-être besoin de parler et merci d'avance de vos réponses !

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 16 AVRIL 2020

Lunar bonjour,

Vous écrivez suivre une thérapie; est-ce une psychothérapie?
vous sentez vous en confiance, comprise par votre thérapeute? Si oui, il me semble que vous avez encore beaucoup à explorer vous concernant… Vous n'évoquez pas la relation à vos parents… et pourtant il me semble que tout part de là…
Travailler sur l'amour de vous, faire connaissance avec celle que vous êtes dans votre profondeur sont quelques pistes qu'il me semble nécessaire d'explorer par ailleurs.

Je reste disponible par message ou en ligne. N'hésitez pas à me solliciter si vous aviez des interrogations.
Bien à vous.

Carlier Sandrine Psy sur Charleville-Mézières

247 réponses

263 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2020

Bonjour jeune fille,


Avez-vous pensé à faire une thérapie? Il y a beaucoup de traumatismes. Je peux grandement vous aidez. Etes vous prête à faire un travail?

Si vous êtes prête à vous débarrasser de tout ça et de reprendre votre vie en main en vous affirmant et en ayant confiance..... Je suis votre homme (en fait je suis une femme hihi)...

Faut pas laissez trainer sans faire un travail sur soi .... Avec l'EMDR vous allez tout arranger... n'hésitez pas à m'appeler pour que je vous aide....


Laurence GOUTELLE

EMDR par téléphone

Laurence Goutelle Psy sur Marseille

124 réponses

137 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Dépendance affective

Voir plus de psy spécialisés en Dépendance affective

Autres questions sur Dépendance affective

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12800

psychologues

questions 12000

questions

réponses 71450

réponses