La pression pour vivre à deux

Réalisée par Greeneye · 7 janv. 2021 Aide psychologique

Bonjour,

J'ai 28 ans et depuis 3 mois, je vis une relation amoureuse avec un homme âgé de 35 ans (nous nous connaissons depuis 5 mois).

Nous vivons à 20 km l'un de l'autre et nous nous voyons régulièrement, à raison de 3 jours d'affilée par semaine. La relation se passe bien.

Vivant actuellement chez mes parents à cause du contexte difficile (covid), je désire acheter mon 1er appartement, afin d'avoir pour la 1ère fois mon "vrai chez-moi". C'est un projet qui me tient à cœur de longue date.

Le hic, c'est que mon copain m'a récemment fait des allusions selon lesquelles il souhaiterait vivre avec moi dans les prochains mois.

J'entends bien qu'à 35 ans, il veuille avancer dans la vie et s'installer en ménage mais je ne me sens pas du tout prête pour les raisons suivantes :

- notre relation est trop récente ( 3 mois)
- je n'ai jamais vécu en couple avec quelqu'un, donc j'ai des appréhensions quant à ce mode de vie qui est nouveau (contrairement à mon copain, qui a vécu 8 ans avec quelqu'un)
- je souhaite satisfaire mon projet personnel, qui est celui de vivre en indépendante au moins quelques temps ( 2 ans) avant de vivre quelqu'un.

Je lui ai donc fait part de ces raisons, en insistant sur le fait que ce n'était pas contre lui, ni lié à un manque de sentiments....J'ai simplement besoin de prendre mon temps.

En clair, la vie de couple commune, c'est OUI pour plus tard, NON pour tout de suite.

Je ne prend jamais mes décisions au hasard et j'ai toujours besoin de réfléchir, peser le pour et le contre, de savoir où je vais, avant de faire " le grand saut".
D'autant plus que décider de s'installer avec quelqu'un, est loin d'être un choix anodin et que cela mérite d'être mûrement réfléchi.

Mon ami m'a dit qu'il comprenait ma position mais bien qu'il ne l'ai pas dit explicitement, j'ai très bien senti que cela le contrariait au fond de lui. Quand je lui ai dit de patienter au moins 1 ans, il m'a dit trouver cela trop long.

Je trouve cette situation particulièrement embarrassante, et angoissante.

D'un côté, je refuse de "céder" en m'installant trop vite avec lui : peur de l'inconnu, peur de ne pas le supporter, peur de faire capoter la relation, peur de compromettre mon projet personnel et de le regretter par la suite...

D'un autre côté, je culpabilise à l'idée de lui faire "perdre son temps" à m'attendre, et j'ai peur qu'il décide de me quitter sous prétexte qu'il en a marre, car je tiens à lui.

Il m'a fait entendre que quand on aime une personne, on est prêt à vivre avec, mais je ne partage pas cette vision des choses :
de mon point de vue, aimer quelqu'un et prêt à vivre avec sont deux choses différentes.

L'amour est une condition essentielle pour vivre avec quelqu'un, mais elle n'est pas suffisante.

Il m'arrive de me demander si mon ami veut être avec moi pour des raisons saines : m'aime t-il vraiment pour ce que je suis ? ou bien veut-il se mettre en ménage avec moi parce qu'il a peur de la solitude et a besoin de moi ?

Mon ami est quelqu'un d'assez anxieux, qui fait souvent des crises existentielles et qui a besoin d'être rassuré en permanence, encadré...

Bref en ce qui me concerne, je sais ce que j'ai besoin de temps et le fait de savoir que mon ami attend avec impatience que je sois prête, m'angoisse.
En me sentant pressée, j'ai envie de reculer des 4 fers.

J'aime mon ami, et je ressens une culpabilité irrationnelle à l'idée de ne pas être prête et de ne pas pouvoir lui donner tout de suite ce qu'il veut.
J'ai peur de lui faire perdre son temps, et j'ai aussi peur qu'il me largue pour se mettre avec une femme davantage prête.

Comment surmonter cette culpabilité et cette angoisse ? Comment persuader mon ami de m'attendre, malgré mes explications ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 8 JANV. 2021

Bonjour Greeneye,
Je comprends tout vos questionnements, mais votre raisonnement me paraît extrêmement mature et sain.
Vous souhaitez aménager dans votre propre appartement, vivre séparément et un peu l'un chez l'autre de temps en temps, cela coule de source.
Votre relation est trop récente pour vous engager dans un ménage à deux surtout si vous n'êtes pas prête, laissez vous du temps, si les sentiments amoureux sont présents quelle que soit la durée de l'attente, elle sera acceptée et l'aménagement à deux qui sera en projet un certain temps, trouvera sa réalisation dans l'évidence.
Je reste à votre écoute en toute bienveillance, sans jugement ni tabou.

Marjorie LUGARI - Psychanalyste - Sexothérapeute - Praticien en Psychothérapie
Retrouvez moi en télé consultation sur Doctolib

LUGARI Marjorie Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

983 réponses

678 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 JANV. 2021

Bonjour greeneye,
Le moins que l'on puisse dire c'est que vous savez ce que vous voulez. C'est très clair et c'est légitime ! Si votre ami vous aime, il fera en sorte de gérer ses angoisses lui-même sans essayer de vous les faire porter. Le fait de ne pas vivre sous le même toit ne signifie en rien "attendre" quand on ne vit qu'à 20 kms l'un de l'autre. Cela signifie simplement continuer d'apprendre à mieux se connaître, sans rien précipiter. Certains couples décident de ne pas vivre sous le même toit pour continuer à vivre le meilleur. C'est vous qui décidez de la vie que vous souhaitez mener aujourd'hui. Ne cédez pas au chantage affectif. Et si cela fait écho à des souvenirs similaires qui vous travaillent comme une injonction à vous plier aux désirs de l'autre, vous pouvez vous faire accompagner quelques temps par un thérapeute qui vous soutiendra dans votre propre élan.
Chaleureusement
Catherine Couvert

Catherine COUVERT Psy sur Lyon

203 réponses

107 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 JANV. 2021

Greeneye bonjour,

Je trouve que tout ce que vous dites est très cohérent et clair. Vous vivez un conflit intérieur d'un côté vous avez besoin de prendre votre temps, d'avancer dans vos projets personnels, d'un autre côté vous vous inquiétez de le perdre si attendre au moins 1 an avant de vivre dans le même endroit est trop long pour lui. D'un côté vous n'avez pas envie d'être pressée ou culpabilisée d'avoir le besoin de prendre le temps, d'avancer à votre rythme et en même temps une part de vous se sens coupable de ne pas lui donner tout de suite ce qu'il veut, est ce que c'est cela ? Pour surmonter votre conflit intérieur un travail thérapeutique pourra vous aider à poser et clarifier en conscience ce qui est le mieux pour vous.
Je ne pense pas qu'il y ait moyen de persuader votre ami, le problème n'est pas vos explications mais ce qu'il vit intérieurement en lien avec son histoire personnelle. Vous avez chacun votre vérité, des besoins similaires nourrit par des stratégies différentes. Par exemple prendre votre temps peut nourrir chez vous un besoin de sécurité, alors que lui va nourrir son besoin de sécurité en vivant avec vous. L'enjeu est de trouver comment nourrir vos besoins avec des stratégies qui vont convenir à tous les deux.
Si vous avez besoin d'un soutien personnel pour faire le point, je peux vous accompagner, bien cordialement.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente
Gestion du stress, des émotions, anxiété, dépression, deuil, conflits intérieurs...
https://www.psychologue.net/articles/du-conflit-interieur-vers-le-dialogue-interieur

Anne Auffret Psy sur Plougonver

479 réponses

334 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JANV. 2021

Bonjour,
merci pour votre message qui est fort intéressant et très lucide. En effet, vous devez respecter vos voeux et votre volonté, qui sont une étape dans votre construction et votre vie.
Il est aussi compréhensible, pour une autre personnalité et un autre mode de fonctionnement, de voiloir autrement et de le prendre un peu mal.
Nous pourrions voir cela ensemble, vous aider à prendre la décision que vous souhaitez et gérer votre partenaire, son anxiété et essayer de réduire votre culpabilité.

Un échange, des conseils et un entretien nous permettra d'y avoir un peut plus clair.

Avec bienveillance, empathie et sans jugement, je consulte aussi en visio (Doctolib) : cela permet une grande discrétion et confidentialité, sans vous déplacer et aux moments ou vous êtes disponibles.

Spécialiste en sexualité, relation de couple et sociale, amoureuse ou toxique, écrivez moi ou appelez moi et nous en discuterons.
Bien cordialement,
Christian RICHOMME
Psychothérapeute - Paris

RICHOMME Christian Psy sur Paris

757 réponses

247 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JANV. 2021

Bonjour à vous,
Malheureusement, il n'est pas toujours possible de satisfaire des désirs contradictoires, en soi et/ou avec l'autre... Peut-être pourrez-vous trouver des compromis, inventer des solutions intermédiaires. Peut-être qu'au fur et à mesure de ce qui est vécu, chacun de vous reverra ses positions...
Bien à vous,
Yann Lauté
Psychanalyste clinicien
(Psychologue-Psychothérapeute ADELI 259304715)
Consultations à distance (mail/messagerie/téléphone/visio)

Yann LAUTE Psy sur Besançon

244 réponses

96 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JANV. 2021

Bonjour Greeneye,
Il y a un mot qui revient de façon récurrente dans vos propos : c'est le mot peur. Vous savez ce que vous voulez et ne voulez pas, mais dans les deux cas, vous avez peur, soit de perdre votre liberté, soit de blesser et perdre votre autre.
Le fait que vous ayez besoin de prendre votre temps avant de vivre avec votre autre est légitime et s'il vous aime véritablement, il saura respecter votre souhait et patienter. En revanche, pourquoi fixez-vous une date butoir de deux ans ? Vous ne pouvez pas maîtriser la durée de vote évolution : si dans deux ans, vous êtes toujours avec votre réticence, vous forcerez vous à vivre avec lui pour respecter votre promesse ?
Je pense qu'il serait intéressant de vous interroger, tous les deux, sur ce qui vous anime. Vous êtes en miroir inversé : vous lui renvoyez sa peur d'être abandonné (d'où son besoin d'être sécurisé par la vie commune) et il vous renvoie votre peur de l'engagement (d'où votre besoin de distance). Il y a à cela des causes profondes liées à la façon dont vous vous êtes construits depuis votre petite enfance.
Je pourrais vous aider à les identifier et à initier un processus de libération, de façon à ce que vos décisions ne soient plus gouvernées par vos peurs, dans un sens comme dans l'autre.
N'hésitez pas à me demander un premier échange téléphonique, gratuit et sans engagement.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique BLANCHE Psy sur Saint-Brieuc

920 réponses

642 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JANV. 2021

Bonjour,
Continuez de vous respecter, comme vous le faites, et ne vous laissez pas supplanter par vos peurs d'être abandonnée, rejetée ou remplacée. Vous savez ce que vous voulez, et si cet homme tient à vous, ce que vous voulez ne devra pas le détourner de vous. Bien au contraire, il verra qu'il est avec une jeune femme vraiment intéressante qui se respecte, et qu'on ne peut pas "manipuler" par des bouderies.
Venez parler de ces peurs qui se réveillent en vous, et qui vous rendent dépendante de ses comportements. Sans doute des peurs liées à des situations similaires vécues dans votre passé. Que ces peurs ne dictent pas votre vie, mais plutôt que vous en ayez conscience et que vous fassiez des liens avec ce que vous avez déjà vécu, pour pouvoir dépasser ces doutes.
Pour ma part je vous reçois bien volontiers (en présentiel nord ou pdc, ou en ligne: tél ou Skype)
Bien cordialement
Inès AVOT

AVOT INES Psy sur Lille

1155 réponses

502 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JANV. 2021

Bonjour Greeneye
Est-il pertinant de vous sentir coupable de connaître et écouter vos besoins personnels, que sont en plus très raisonnables? Et, est-il pertinent de " persuader" votre ami de respecter vos besoins?
S'il est trop anxieux pour être à votre écoute, ou n'a pas encore appris à vivre seul, ou à respecter les besoins de sa compagne, êtes-vous sûre que c'est le type d'homme qui vous correspond?
Je reste à votre disposition pour continuer cette discussion...
Cordialement
Miriam Ferrari-Pontet

Miriam FERRARI-PONTET Psy sur Nice

132 réponses

71 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JANV. 2021

Bonjour Greeneye,

Vous résumez parfaitement le cercle infernal dans lequel s'est enfermé votre couple : plus votre ami vous presse, plus vous freinez, plus vous freinez, plus il s'angoisse et vous presse...

Et pour l'un comme pour l'autre cette question ne semble pas négociable, c'est céder ou résister.

Ce cercle infernal touche probablement chez chacun de vous un point sensible de votre histoire, qui vous empêche de composer, d'imaginer une sortie élégante pour chacun, de trouver un compromis.

Vous espérez que votre ami vous attende, et en même temps semblez presque certaine que si vous ne répondez pas à son besoin il va vous quitter pour une autre. En consultation je vous aurais probablement invitée à explorer la question des besoins, ceux des autres et comment vous y répondez, vos besoins et qui y répond le mieux par exemple.

La culpabilité que vous décrivez comme irrationnelle est souvent le signe d'une déloyauté, envers par exemple une injonction familiale.

L'idéal serait que vous consultiez un thérapeute de couple qui pourrait vous accompagner dans la définition de votre relation et poser les choses plus sereinement ensemble.

Bon courage,

Myriam Bouderbala
Thérapeute systémicienne de couple.

Myriam Bouderbala Psy sur Grabels

45 réponses

75 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JANV. 2021

Bonjour Greeneye,

Vous êtes très claire avec ce que vous souhaitez, et vous êtes très lucide sur les limites que vous souhaitez voir respecter. Vous ne souhaitez pas aménager avec votre ami.
Mais sur un autre plan, vous ressentez de la culpabilité et vous voudriez "persuader" votre ami de vous "attendre". Mais qui connait l'avenir ? Qui sait ce dont vous aurez envie vous-même, ou lui, dans 3 mois, un an, deux ans ?
Vous avez l'impression de devoir répondre aux désirs de votre ami, et vous culpabilisez. Mais le compagnon ou la compagne peut-il ou peut-elle répondre à tous nos besoins, désirs, désidérata ?
C'est comme s'il y avait en vous une femme autonome, qui décide de sa vie, qui a des projets personnels et souhaite les faire aboutir, et puis une autre partie qui veux être ce que l'autre désir, qui se sent dépendante et qui a peur d'être larguée. Et c'est ce conflit qui vous fait souffrir. Vous culpabilisez de ne pas être la gentille fille sage et obéissante, qui satisfait l'autre. Et vous sentez bien que si vous cédez ce sera invivable pour vous, et pour lui finalement.
Mais le couple, est-ce cela ? Est-ce se plier ou faire plier ?

Bien cordialement,

Marion Favry

Marion Favry Psy sur Paris

494 réponses

852 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 8650 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11850

psychologues

questions 8650

questions

réponses 48450

réponses