Le besoin de s'engager dans une relation est-il justifié ?

Réalisée par Guillaume le 26 janv. 2015 7 réponses  · Approches psychologiques

Bonjour à tous,

J'ai entamé une relation il y a quelques mois avec une partenaire qui a pour habitude d'avoir des relations éphémères.


J'ai été au début effrayé de m'y investir sentimentalement par peur de souffrir puis j'ai décidé de me laisser aller à mes émotions pour que cette relation me serve d'expérience personnelle.


Nous sommes aujourd'hui liés par des sentiments forts, nous somme amoureux l'un de l'autre, mais évidemment elle garde ses habitudes de célibataire et maintient soigneusement une distance entre nous et refuse d'évoquer l'avenir de notre histoire, ou même d'y penser, sur la base "qu'on ne connais pas l'avenir" et qu'elle souhaite juste profiter du présent, profiter des émotions et de la vie.

En parlant de cela avec elle, elle m'a admit qu'elle a une phobie de l'engagement, probablement due à son enfance et à ses relations passées.

Elle a aussi une vision du couple comme quelque chose d'ennuyeux et recherche les émotions fortes dans ses relations, que ce soit des émotions positives ou négatives.


Le problème est que je suis à l'inverse d'elle : mon enfance à probablement dû projeter dans ma vie adulte une carence d'affection, et je n'ai toujours été comblé que lorsque j'avais l'assurance d'être aimé par mes partenaires, que lorsque je savais où la relation me mène; j'ai besoin de voir l'avenir de cette relation et de savoir qu'elle a envie de continuer notre histoire en s'impliquant d'avantage.


Cela peut paraître normal, mais à force de discuter de nos visions différentes de notre histoire, je me demande désormais si ce besoin d'engement, d'implication de l'autre dans la relation n'est pas plus un besoin de sécurité affective, que j'irais chercher dans la relation. Une sécurité affective qui comblerais une défaillante estime de moi, dont je donnerais la responsabilité à une autre personne, alors que je devrais plutôt trouver cette sécurité en moi même, par amour pour moi ?


Bref, ce besoin de me rassurer sur l'avenir de cette relation et sur ses sentiments est-il justifié, ou plutôt un besoin qui n'a pas sa place dans une telle relation ?

Faut il satisfaire ses besoins de sécurité dans une relation ou chercher à les combler d'une autre manière car je n'arriverais jamais à être satisfait, dans cette relation ou dans une autre ?


Merci pour vos éclaircissements.


(PS: j'ai l'intention d'entamer une psychanalyse afin de régler ce besoin de sécurité affective)

enfance , célibataire

Meilleure réponse

votre analyse de vote situation est très fine, félicitation....
il y a beaucoup de questions, de thèmes abordés dans votre descriptif.
de manière simple, je dirai que l'on peut être totalement épanoui en couple lorsque "l'on n'a plus besoin de l'autre" ...
l'importance pour vous de régler par vous même votre carence affective (on peut vous y aider ;) ) et l'importance pour votre partenaire de retrouver confiance en elle et de comprendre de quels mécanismes inconscients (et familiaux....) elle est la marionnette (ca aussi ca se règle bien :) )
bon chemin à vous et merci pour votre exposé clair - y a plus qu'à travailler....

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Guillaume
S' engager en amour peut faire peur évidemment à certaines personnes ....mais nous ne mettons pas tous la même chose sous le mot engagement ....et nous ne pouvons pas nous engager tous à la même vitesse ou au même rythme ....
Tout dépend depuis quand dure votre relation ?
Une relation amoureuse doit pouvoir évoluer avec le temps ....sinon il ne s'agit que d'une aventure plus ou moins longue mais qui n'aboutira jamais sur des projets durables ....
Il est normal de rechercher un peu de sécurité en amour mais il faut aussi bien connaître la personne avant d' accepter de faire des projets et voir si vos caractères peuvent s' accorder et si vous vous rendez heureux mutuellement ....
Une personne doit vous accorder une place qui vous convient dans sa vie ...digne ...respectueuse ....
Etes vous dans cette relation à une place qui vous satisfait ?
Vous avez déjà fait des efforts ....ils doivent être partagés pour amener la relation sur un plan d' égalité et éviter les frustrations ...
On ne peut pas être frustré toute une vie et se sacrifier n' est jamais une solution ....
Entrer en psychanalyse est en effet une très bonne idée pour chercher votre propre désir ....
Bonne chance
M Lagrange , psychologue clinicienne

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

4 FÉVR. 2015

Logo Murielle Lagrange Murielle Lagrange

13 réponses

17 J'aime

Bonjour Guillaume,
Il me semble que la réponse vous appartient en fonction de vos projets personnels. Il s'agit de trouver la juste position entre deux extrêmes : le premier serait de "pathologiser" une volonté de construire à deux quelque chose de solide (cela est normal!), ce qui reviendrait aussi à nier votre propre désir et votre besoin de respect dans cette relation (si c'est elle qui est "phobique" alors il semblerait que ce soit plutôt à elle d'aller consulter). Le second serait de nier une attitude éventuellement inadaptée de votre part dans un désir "étouffant" d'être sécurisé. Mais pour le savoir il conviendrait de voir en détail si cette attitude s'est avérée problématique à plusieurs reprises au cours de votre vie.
En bref, la réponse à votre question est complexe et elle ne doit évidemment pas être la même si vous avez 20 ans, souhaitant prendre du bon temps ou bien si vous en avez 45 et avez pour volonté de fonder une famille... C'est votre projet de vie qui est au centre.
Cordialement,
Hélène Kaeppelin

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JANV. 2015

Logo Hélène Kaeppelin Hélène Kaeppelin

21 réponses

87 J'aime

Bonsoir, d orientation psychanalytique, je vous réponds que le hasard n existe pas et que nos actes résultent de nos désirs inconscients. Dans votre discours, je note un mécanisme de défense qui s appelle la dénégation: dire une chose en positif mais vouloir son contraire en réalité. Vous dites avoir besoin de sécurité affective mais alors comment cette personne a t elle bien pu entrer dans votre vie ou plutôt devrais-je dire pourquoi avez-vous laissé entré cette personne dans votre cœur? La question est la, et au delà du fait qu elle paraît être ce que l on appelle une personnalité abandonnique ( quitter l autre avant d être quitte permet de ne pas passer par le cap de la souffrance d être quitte un jour), vous parlez vous même de relations stables et sécurisantes dont vous vous entourez mais pourtant l emploi du pluriel montre que ces relations stables ne le sont pas, puisqu elles sont finies. Que c est-il passé dans vos relations "stables" ? Qui est parti? Vous? Je vous encourage à aller plus avant dans votre questionnement qui vous permettra de comprendre le pourquoi de vos actes. Vous ne vous trompez pas en pensant que la psychanalyse pourrait vous aider. Bonne continuation. Cordialement . Corinne Alexandre

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2015

Logo Corinne Vera Alexandre Corinne Vera Alexandre

93 réponses

283 J'aime

Bonjour Guillaume,

Bien sûr que le besoin de s’engager dans une relation est justifiée. Pourquoi ne le serait-elle pas?
Je crois que vous avez trouvé la compagne idéale pour ensemble travailler cette question :)

Votre amie et vous semblez avoir deux définitions opposées sur certains enjeux, et peut-être même contradictoires.
* Pour votre partenaire : la définition implicite qu’elle vous propose serait une relation de rencontres, sans engagement pour l'avenir. Une relation centrée sur le présent, chacun conservant son territoire et laissant un espace d'incertitude quant à un engagement éventuel. Avec apparemment un non-désir ou une incapacité, (pour l'instant) de changer cette situation.
* Pour vous : le souhait clairement exprimé d'une relation dans la continuité, avec un projet de construire avec elle votre avenir.

Je ne sais depuis combien de temps dure votre relation. Ce que je sais, par contre, c'est que pour passer d'une rencontre amoureuse (centrée sur le plaisir, la satisfaction liée au présent) à une relation de couple (telle que vous la souhaitez), il faut réunir plusieurs conditions :
-habilité de se délier pour pouvoir s'allier, En quelque sorte, il s’agit de ne pas avoir d'engagements prioritaires qui vont entrer en rivalité ou compétition avec l'engagement notre engagement envers l'autre.
-habilité s'engager, autonomie matérielle et relationnelle suffisante pour lier son présent et son avenir à l'espérance que l'autre répondra à nos attentes affectives et sociales.
-habilité à se projeter dans un rêve de vie où on construit qq chose en commun, dans lequel chacun aura pu exprimer ses attentes, ses apports et ses zones d’intolérances.
Et je crois que ces discussions que vous avez tous les deux, vous feront avancer chacun sur le chemin de « votre »compréhension.

Un travail analytique pourra bien entendu vous faire avancer même si pour ma part, je préfère les thérapies dites brèves. Etant hypnologue, je ne saurais vous conseiller de vous rapprocher d’un de mes confères, hypnologue ou hypnothérapeute en Hypnose Ericksonienne dans votre région afin de travailler en thérapie brève sur ces questions, en couple et/ou chacun de votre coté; ou seulement vous :)

L hypnose vous permettra en seulement quelques séances, parfois même une seule, d’obtenir déjà des réponses :)
L’idée de l hypnose est de rétablir le dialogue entre votre conscient ( qui parfois par excès de zèle génère des freins) et votre inconscient qui lui sait exactement ce qui est bon pour vous. Il s’agit que votre inconscient reprenne les rennes de votre vie. C’est aussi simple que cela. :) Plein de belles choses à vous, Sabine Mathé

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2015

Logo Sabine Mathe - Centre Hypnose Paris Sabine Mathe - Centre Hypnose Paris

4 réponses

12 J'aime

Bonjour Guillaume,
le travail sur soi à l’occasion d’une psychanalyse est une démarche qui vous apportera une meilleure connaissance de vous-même.
Dans le même temps sera abordée la question de « la  place » qu’occupera à ce moment là le psychanalyste dans votre « besoin de sécurité dans une relation ».
Et cela fera partie du boulot qui vous attend.
Alors, bonne route
Je vous adresse mes sincères salutations.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2015

Logo Maurice Gaillard Maurice Gaillard

1889 réponses

5582 J'aime

Bonjour,

Je vois à vous lire que vous avez déjà bien étudié la question et la psychanalyse que vous allez entamer va vous apporter bien des réponses.
Le besoin de sécurité fait partie des besoins fondamentaux de l'être humain et il est donc nécessaire de s'en occuper. Et s'en occuper ne veut pas dire faire retomber ça sur l'autre et dans ce sens il est certain que vous devez développer des ressources intérieurs sinon vous allez être très dépendant de l'autre et vous risquez un jour d'en souffrir ou votre relation.
Mais en parallèle, nous avons aussi besoin des autres pour guérir, pour avancer et pour nous sécuriser notamment grâce à l'amour de l'autre et à une relation saine et équilibrer.
Il semblerait que la vie vous ai mis la bonne personne sur votre route pour travailler ce besoin!
Prenez soin de vous et belle suite dans vos démarches et dans votre histoire. Marie.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2015

Logo Anonyme-145714 Anonyme-145714

81 réponses

284 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Quel est le sens de cette relation ?

7 réponses, dernière réponse le 14 Septembre 2017

Que pensez de cette relation?

9 réponses, dernière réponse le 01 Mars 2018

En couple je pense que mon homme aime encore son ex

4 réponses, dernière réponse le 19 Juin 2019

Incompréhension au sein de mon couple

10 réponses, dernière réponse le 19 Février 2017