Ma compagne est elle PHC (hautement conflictuelle) ou borderline?

Réalisée par MY · 1 févr. 2023 Aide psychologique

Depuis quelque temps je me fais la réflexion, est ce que ma compagne a un trouble psychologique lié à ses accès de colères.

Je m'explique, si un soir il faut cuisiner un plat, et que je commence à m'en occuper, mais qu'elle identifie dans le frigo qu'il serait préférable de faire un autre plat (date de péremption ou autre) cette simple et banale situation peut donner naissance à un conflit qui ira si loin qu'elle finira en larme dans son fauteuil, après être passée par une rage folle, parfois employant des mots insultants.

En gros, sa réaction est totalement inadapté à la situation.

Ce genre de chose se produit également dans tout les groupes sociaux qu'elle fréquente, cela fait plus de 6 ans que nous sommes ensemble, et depuis que je la connais, elle n'a jamais réussi à se maintenir dans un seul groupe social.

Pendant les études, différents ateliers de courtes durées, activités associatives, projets communs avec des personnes de son secteurs, dans le professionnel comme le personnel, cela fini toujours par se conclure par une très grosse crise, un ou plusieur conflit, et se conclue par un abandon de sa part, elle se désolidarise de l'activité et coupe les ponts avec les gens, souvent de manière définitive.

Ce qui me met la puce à l'oreille également, c'est que toute ces situations démarrent globalement de la même manière, au tout début, elle est hautement joviale, très heureuse, de participer à un nouveau projet, avec de nouvelles personnes, elle les idéalise énormément, "ils sont géniaux" "enfin des gens raisonnables" "je sens que là ça va être super" etc...

Je la met en garde en général, sachant que la suite des évènements c'est un conflit pratiquement inévitable, et que celui ci va partir d'une broutille.
Quand je tente de lui en parler, c'est un sujet de plus pour être dans le conflit, elle le prend comme "j'ai tout les défauts du monde?" "je suis horrible?" "je suis nulle?" "c'est toujours à moi de changer mais les autres sont parfait?"

Je ne sais vraiment pas quoi faire, elle a commencé récemment à consulter une psychologue spécialisée en TCC, mais pour le moment ce sujet précis n'a pas été abordé.

Je suis inquiet pour l'avenir, est ce que ce genre de comportement peut évoluer? est ce que les personnes hautement conflictuelle peuvent guérir?

Merci d'avance

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 2 FÉVR. 2023

Bonjour,

Votre compagne a pris sur elle de commencer une thérapie. C'est tout à son honneur. Ce n'est pas rien et vous ne devez pas sous-estimer l'effort et l'énergie que cela lui demande. Cette démarche a une vraie valeur pour elle et pour son thérapeute.
Je vous conseille d'éviter de la mettre dans une case surtout si vous êtes allé chercher un diagnostic tout fait sur ce diable d'internet. Chaque personne est un univers particulier avec des subtiles nuances. Personne ne se ressemble. Evitez également de la juger car vous ne savez pas tout de ce qu'elle a vécu ni comment elle l'a vécu. Votre perception n'est pas SA perception et il est de votre devoir de la respecter.
Ce qu'elle attends de vous est simple. De l'amour de la patience et de la compréhension. Votre compagne a fait le pas le plus important et le plus essentiel pour que sa vie vie et votre vie de couple s'améliore. Si vous ne comprenez pas le travail qu'elle fait sur elle même ce n'est pas grave. Par contre ce que vous devez absolument lui montrer et lui faire sentir à minima, c'est que vous avez compris sa démarche et compris aussi l'importance qu'elle a pour elle.
Bien à vous

Stéphane Baes Psy sur Montpellier

201 réponses

3933 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2023

Bonsoir MY, le fait d'être h p n'explique pas ces changements d'humeurs et ces acès de colère disprportionnés. En tout cas vous avez une patience d'ange, 6 années que vous supportez cette conflictualité permanente, j'ai envie de vous demander : vous êtes-vous interrogé sur vos liens avec elles ?

Maintenant quant à son état psychologique, seul son psychologue qui la suit pourra en tirer des conclusions, d'après ce que vous écrivez je doute que les approches TCC soient appropriées, mais on ne sait jamais, elle a commencé et cela pourra peut-être porté ses fruits, cependant il serait bon aussi qu'elle puisse s'interroger sur les bénéfices qu'elle retire de ces conlits à répétition.

Il serait intéressant de savoir comment se passe la relation entre elle et vos amis à vous et d'autre part, de votre côté, je pense qu'il serait judicieux de savoir ce que cette relation représente pour vous. et quels impacts elle a sur votre vie relationnelle ?

Je reste à votre écoute en cabinet à Nice ou bien en visio,
cordialement.
Laurent Stevenoot
Psycho analyste clinicien

Laurent Stevenoot Psy sur Nice

194 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2023

Bonjour,
Il faudrait déjà identifier les causes de ce comportement : pour éliminer la piste des troubles de l'humeur, il serait souhaitable qu'elle s'adresse à un centre de traitement des troubles de l'humeur : il en existe quelques uns en France (au CHU de Montpellier notamment), peut-être que son médecin traitant pourrait l'orienter.
Par ailleurs, la colère peut être un système de défense qu'elle utilise quand elle se sent agressée, remise en question : la blessure d'injustice (contractée pendant l'enfance) rend rigide, ce qui fait que les personnes qui ont une forte blessure peuvent tout simplement ne rien accepter qui soit contraire à leur point de vue. Il faudrait confirmer cette hypothèse en consultant pour un accompagnement psychologique. Bien entendu, la démarche doit venir d'elle pour qu'elle y adhère totalement. Sachez en effet que vous ne pourrez pas être son "sauveur", au risque de vous épuiser.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques
Il faut que ces

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4565 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2023

Bonjour monsieur
Est ce que vous aimez votre femme ?
Lorsque vous nous parlez d'elle, je ne sens pas votre empathie. Vous la décrivez comme un cas sur lequel il vous serait utile de mettre un qualificatif
Comment vous sentez vous de voir qu'elle a du mal à être en relation avec autrui, comment pourriez vous m'aider. Vous pourriez consulter en couple, cela l'aiderait beaucoup
Bien cordialement Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6339 réponses

3470 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2023

Bonjour
Il y a de plus en plus de termes aujourd'hui pour tenter de définir ce que nous ne comprenons pas. Si ces termes nous rassurent car nous donnent l'impression de maîtriser en partie la situation, ils n'apportent rien à la personne qu'ils prétendent définir.
Ce dont votre femme a besoin, c'est de soutien et de bienveillance, c'est d'encouragement à adresser sa problématique quelque part. Les réactions fortes et émotives, chez les femmes comme les hommes, peuvent être dûes à un traumatisme passé non intégré. Elles témoignent d'un déséquilibre émotionnel car quelque-chose d'inacceptable pour la personne a été vécu. Intégrer ses traumas permet de se rééquilibrer et de ne plus laisser le passé avoir une emprise sur le présent.

Rien n'est perdu, bien au contraire, dans de telles situations. Savoir les accueillir aide à les traverser.

Bien à vous

- • - • - • - • - • - • -

°• Audrey Hutinet - Psycho-praticienne. •°

• Analyses de rêves par la méthode de C.G. Jung
• Transcription de voyages chamaniques
• Analyse des synchronicités

••• Consultations possibles en visio •••

- • - • - • - • - • - • -

Audrey Hutinet Psy sur Limeuil

52 réponses

55 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2023

Bonjour Monsieur,

C'est assez étonnant que vous ayez "résisté" pendant 6 ans à ses états d'humeur changeants... : est-ce que ceux ci se sont aggravé avec le temps ?! A-t-elle des raisons d'angoisser plus maintenant ?

Ce que vous décrivez de son comportement et du passage "de l'idéalisation à la diabolisation" des personnes rencontrées peut faire effectivement penser à un trouble "borderline", mais ça peut être autre chose. Et d'ailleurs... peu importe...

Si vous l'aimez et vous voulez améliorer votre propre relation avec elle proposez lui une thérapie de couple, qui, en complément de sa propre thérapie individuelle peut l'aider à prendre conscience de ses "travers" et de la souffrance que son comportement vous inflige et peut vous amener à des changements relationnels positifs.

Et puis..., le réponse à votre question est : oui, une personne ayant le comportement décrit par vous peut évoluer et changer... si elle comprend la nécessité de le faire et elle veut le faire. Ce qui semble être le cas..., puisqu'elle a commencé déjà une thérapie.

Donc... soyez patient..., et impliquez vous dans ce processus de changement en l'accompagnant pour une thérapie de couple.

Je vous souhaite d'arriver à vivre plus sereinement.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12203 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2023

Vous décrivez une situation qui peut être très difficile à gérer et qui peut avoir un impact considérable sur la qualité de votre vie de couple et sur votre bien-être personnel. Les comportements conflictuels répétitifs peuvent en effet être le signe d'un trouble de la santé mentale et il est important de les prendre au sérieux.

Je vous encourage vivement à prendre rendez-vous chez un psychothérapeute pour discuter de ces comportements et pour obtenir des conseils personnalisés sur la marche à suivre. Un psychothérapeute pourra évaluer la situation, écouter vos préoccupations et vous aider à comprendre les facteurs qui peuvent être à l'origine de ces comportements conflictuels. Il pourra également vous aider à trouver des moyens de mieux gérer les conflits et à améliorer votre communication avec votre compagne.

Il est important de ne pas sous-estimer l'importance d'une aide professionnelle en la matière, car cela peut aider à résoudre les problèmes de fond et à construire des relations plus saines et plus satisfaisantes. N'hésitez pas à prendre rendez-vous dès que possible pour commencer à travailler sur ces problèmes et pour vous soutenir dans ce processus.

Ulrich Alexandre Psy sur Narbonne

306 réponses

94 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2023

Bonjour,

J'accompagne beaucoup de personne enfermées sous l'emprise d'une colère qui s'exprime sans crier gare, pour des banalités.
C'est une colère liée à une souffrance ancienne qui utilise des opportunités pour s'exprimer.
Cette colère a un message à transmettre. Tant que votre compagne refuse de s'y intéresser, elle continuera inlassablement de se manifester. Vous ne pourrez rien y faire. L'analyse apporte des résultats tout à fait satisfaisants lorsque la personne s'investit dans le travail. Les colères cessent.
Vous pouvez faire un travail sur vous même afin de comprendre ce qui vous amène à accepter, subir, supporter.
Ce n'est pas anodin.
La colère touche de nombreuses familles, c'est un fléau.
S'y intéresser permet de retrouver de la bienveillance pour soi même et ceux que l'on aime.
S. Filleul. psychanalyste
Évry Courcouronnes

Sandrine Filleul Psy sur Evry

659 réponses

326 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2023

Bonjour

Ce que vous décrivez est très caractéristique de la pathologie Borderline -Etat limite-.
Le borderline se sent habituellement seul et éprouve souvent un sentiment de vide. Il a besoin de combler ce vide en s'appuyant sur une autre personne parce qu'il a du mal (c'est son histoire personnelle que est ainsi) à s'appuyer sur lui-même. Il idéalise cette personne et si cette personne fait tout à coup défaut pour telle ou telle raison il a alors tendance à la rejeter avec autant de violence que ce qu'il l'aimait.
Le borderline se caractérise ainsi par des variations rapides de l'humeur.
La thérapie TCC qu'elle suit risque de ne pas trop aboutir. Il faut d'abord voir un psychiatre qui confirme la pathologie et juge de la nécessité d'un traitement. Il est souvent associé un traitement anti psychotique pour apaiser les changements d'humeur avec éventuellement un antidépresseur. On recommande en parallèle un accompagnement psychothérapeutique, plutôt de type analytique en face à face, afin de donner confiance à la personne.
Les traitements donnent de bons résultats et la thérapie aide le patient à se faire confiance. On peut stabiliser cette pathologie mais ça reste quand même une pathologie durable.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le Baut
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4280 réponses

22122 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2023

Bonjour Monsieur,

Je vous félicite déjà pour votre courage dans ce témoignage au sujet de votre compagne.
Vous posez deux cas de pathologies médicales distinctes:
les personnes hautement conflictuelles ont un trouble de l'identité
les borderlines ( ou états-limites) correspondent à un trouble grave de la personnalité naviguant oar certains symptômes entre la névrose et par d'autres la psychose.

Seul un médecin psychiatre ( et non un psychologue) est habilité à déterminer le diagnostic.
Votre compagne doit consulter, pour elle avant tout puisque vous parlez déjà de plus de six années ainsi, et pour vous, pour son entourage qu'elle met à rude épreuve malgré votre amour et votre grande patience.
Avez-vous a minima échangé avec un médecin généraliste ou bien est-elle dans le déni de son comportement, ce qui est fréquent?

Ce comportement ne peut en effet pas se réguler sans thérapie et sans prise en charge. Au mieux être "stationnaire", au plus s'accroitre. Il est grand temps d'agir.
Je comprends parfaitemenent votre inquiétude mais aussi en amont de l'épuisement psychique en vous.
L'ambiance est toxique et ne peut pas perdurer dans une telle distorsion comportementale puisque votre compagne évolue selon les "montagnes russes", elle exprime son profond inconfort psychique par ces attitudes oscillatoires, elle ne parvient pas à maitriser ses émotions, la colère prend vite le dessus puis il s'en suit un affaissement psychique par sa grande tristesse. Elle a une part pleinement consciente de son problème de changement d'humeur, de son instabilité pour rester dans des cercles de notre société ( groupes en tous genres...) car elle ne trouve pas sa place ni la satisfaction à sa demande très diparate, éternellement insatisfaite, elle s'enthousiame au début pour retomber rapidement et en ce sens, il s'agirait a priori d'un trouble de l'identité.
Cet effet "yoyo" est épuisant émotionnellement pour elle comme pour vous et l'entourage.
C'est comme si elle avait scindé son monde en deux ( le côté positif et le négatif), elle est restée dans le clivage.
En ce sens, une thérapie analytique lui permettait déjà de prendre conscience de son état et de comprendre pourquoi elle est restée fixée à cette période du clivage remontant à sa petite enfance.
Je ne vois honnêtement pas ce que les thérapies brèves peuvent venir faire puisque elles ne permettent en aucun cas de remonter à la source et de conscientiser la cause de ce comportement. Ce comportement peut par ailleurs par les TCC s'estomper provisoirement et ressurgir de manière inattendue sous la même forme ou sous un autre visage de la pathologie.
C'est un leurre. Je suis désolée.

Après, il s'agit de vos choix et de vos démarches personnelles.
Je vous souhaite de trouver en vous la force de rester encore calme, de ne pas lui répondre pour ne pas accentuer sa spirale de colère. C'est très difficile dans les deux cas, elle et vous. Et cela la désociabilise progressivement et génère une intense instabilité.
Vivre dans un processus conflictuel c'est marcher en terrain miné et à l'aveugle.
Faites vous aider vous aussi dans une psychothérapie de soutien pour tenir la longueur car comme tout aidant, on se croit invincible jusqu'à un effondrement inopiné.

Je reste à votre écoute en téléconsultation si vous le jugez utile.

Avec empathie et bienveillance.

Bénédicte ESCARON
Pratcienne en Psychothérapie
Psychanalyste
Thérapie intégrative et humaniste.

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9626 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2023

Bonjour,
Je comprends que la situation puisse être difficile et me m'interroge cependant sur ce qui fait que vous arriviez a supporter cela.

Pour ma part je me garderai bien de me prononcer sur l'état psychologique de votre compagne. Elle bénéficie d'un suivi psychologique qui devrait pouvoir l'aider à démêler la situation et a trouver les bénéfices secondaires de ces situations de conflits.
Il appartient à son psychologue de trouver son fonctionnement psychologique, bordeline ou non. Le peu d'élément que nous avons ne permette pas d'être fiable et objectif dans l'éclairage de son fonctionnement.

Bien à vous,
Prenez soin de vous.
Je reste à votre écoute si Besoin
---------------------------------------------------------------
***Estelle CAMUGLI - Thérapeute Holistique***
Psychopraticienne en relation d'aide
Accompagnement Post Trauma- / Consultante réflexes
Thérapie individuelle et en COUPLE
*** Possibilité de visio***

Estelle Camugli Psy sur Dinan

394 réponses

3280 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2023

Bonjour à vous

Votre compagne souffre effectivement d'un comportement peu ajusté et cela vous rend inquiet. Vous semblez douter de sa capacité à s'en sortir. Beaucoup d'évènements que nous vivons remettent en question notre confiance en nous, en l'autre et en la vie en général.
Vous ne pouvez rien faire pour elle, certes. Mais elle est entre de bonnes mains puisqu'elle a fait le choix de consulter. C'est aussi la preuve qu'elle est consciente de ce qui lui arrive et qu'elle veut s'en sortir.
Comment vous sentez vous à l'idée que la situation peut s'améliorer et que votre relation peut vraiment être pleinement épanouissante pour vous deux ?
Je peux ressentir que, sous votre iquiétude, il peut y avoir une profonde tristesse face à cette situation.
Je vous invite à vous tourner vers ce qui est en vous et à écouter profondément les blessures que cette situation réveille.
Vous pouvez vous faire accompagner également, en paralèlle afin de pouvoir exprimer tout ce que vous ressentez face à cette situation, vous sentir confiant à ses côtés et à vous libérer de vos doutes.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème


Hélène Chambris Psy sur Marseille

1254 réponses

2381 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2023

Bonjour,

On peut voir beaucoup de choses à partir de ce que vous décrivez (fuyante, paranoïaque, etc.), mais sans avoir la personne en séance, il est difficile de poser un réel diagnostic.
Ce doit être vraiment très difficile pour vous à supporter au quotidien. Surtout, si vous en avez le besoin n’hésitez pas vous aussi à vous faire aider par un professionnel.
Aujourd’hui, il faudrait que votre partenaire accepte de se faire accompagner pour obtenir l’aide dont elle a besoin.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N'hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma pratique en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
_______________________________
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
Rendez-vous en ligne uniquement
--------------------------------------------------

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3525 réponses

3595 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2023

Bonjour

Vous avez une compagne qui a se met en colère quand elle ne se sent pas soutenue, n'arrive pas à se fixer dans ses choix et dans ses activités.

Aider quelqu'un n'est pas toujours simple. Dans le cas de votre conjointe, il est évident qu'elle a besoin d'un professionnel.
Elle a accepté une thérapie. Il est évident qu'elle a un profond manque d'estime et de confiance en elle. Les TCC lui permettront d'aller chercher plus profondément ce qui provoque ses comportements de colère notamment.

Laissez leur le temps nécessaire pour ce travail. Il n'y a pas de bouton en thérapie, ce n'est pas de la magie, même si pour des raisons commerciales certains peuvent tenter de la faire croire. Certaines techniques sont des aides mais ne permettent pas une thérapie en profondeur. Ne soyez pas dupe , ni impatient .
Laissez lui le temps qui lui sera nécessaire, encouragez la quand elle sera déçue de ne pas percevoir les changements.

Votre situation n'est pas facile à vivre, mais elle nécessite de l'amour pur, de la patience.
Arrêtez aussi de chercher à la mettre dans une case (HPC). C'est une mode de voir l'autre à travers des articles sur internet . Ils sont là pour faire connaître celui qui l'écrit en général. Mais elle et nous sommes des êtres humains. Ne jouez pas au thérapeute, soyez celui qui la soutien dans ses difficultés en étant juste là, à coté d'elle. Donnez lui de l'amour, pour qu'elle ressente qu'elle est quelqu'un d'important. C'est ce qui lui manque.

Bon courage
----Olga SERO-GUILLAUME----
NEURACOSME
Psychopraticien – Hypnothérapeute
Psychothérapie - Accompagnement au changement
Développement personnel
--- Visio et Présentiel ---



Olga Sero-Guillaume Psy sur Laval

345 réponses

361 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2023

Bonjour MY,

Il sera plus aisé à la psychologue de votre compagne de poser éventuellement un diagnostique, que de nous prononcer ici sur ce site avec les quelques éléments que vous donnez.

Je vous invite plutôt à vous poser la question du bénéfice que vous retirez à rester en relation avec votre compagne. Qu'est ce que cela vous apporte ? Quels besoins sont nourris pour vous dans cette relation ? Êtes- vous heureux ? Pourquoi restez-vous avec elle ?
Que cherchez-vous à réparer dans votre histoire ?

Je reste à votre écoute.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1919 réponses

2166 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13400

questions

réponses 137000

réponses