ma fille rejette ses parents pour sa grand-mère

Réalisée par melo · 2 nov. 2016 Psychologie enfant

J’écris pour faire part de ma souffrance en tant que maman et espère trouver une voie pour sortir de tout cela. Ma fille de 12 ans est en garde alternée depuis 4 ans entre son père et moi-même, elle rejette complètement notre autorité et affirme verbalement ne plus vouloir venir chez moi (prétextant qu'elle ne veut pas partager sa chambre avec sa sœur) ainsi que chez son père (elle ne supporte pas son autorité), la mère de mon ex conjoint habite une maison mitoyenne à celle de mon ex, ma fille y passe la plupart de son temps depuis cette séparation et n'a que très peu dormi chez son père.


Nous avons beau insister sur le fait qu elle est en garde alternée chez son père et moi-même , rien n'y fait, la grand-mère nous surpasse sur l'autorité parentale et joue sur l'affect. Elle dit a ma fille que désormais elle peut choisir ou elle veut aller parce qu'à 12 ans devant un juge on peut décider. Ma fille prétend être mieux chez sa grand-mère mais je vois qu'elle est en souffrance, son père et moi n'arrivons pas à lui faire entendre raison, nous nous sommes toujours beaucoup occupé de nos enfants et ne comprenons pas cette situation. La grand-mère surpasse tous nos droits de parents, et manipule notre fille contre nous. Quels recours puis-je avoir pour retrouver ma place de mère ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 2 NOV. 2016

Bonjour Melo, si je résume ce que comprends de votre message, votre fille de 12 ans se trouve prise dans un conflit de loyauté familiale entre sa mère, son père et sa grand-mère. Ce doit être particulièrement douloureux et difficile aussi pour elle. Elle représente un enjeu de pouvoir pour les autres. Questions: Comment votre fille a-t-elle vécu votre séparation? Pourquoi la grand-mère vous surpasse (les parents) en tant qu'autorité parentale? Exerce-t-elle son emprise sur vous tous? L'affect existant est-il le levier de la manipulation? Qui peut poser des limites à cette emprise menaçante (question du juge)? D'abord le père qui doit faire respecter son droit. Votre fille jugera ses parents sur leurs actes.Il est trop difficile pour elle actuellement de prendre parti et de s'opposer à l'emprise grand maternelle; C'est à vous deux d'agir.
Bon courage.
Catherine TUDAL.Psychologue.

TUDAL Catherine Psy sur Boulogne-sur-Gesse

237 réponses

1799 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 NOV. 2016

Bonjour Madame
il me semble que le droit autorise votre fille à choisir son lieu de vie entre ses parents, pas entre ceux ci et sa grand mère.
Quels sont vos relations avec votre ex conjoint ?Pourquoi ne pas parler chacun avec elle de tout cela? Y a t il eu des conflits récents entre votre fille et vous qui expliqueraient cette provocation de sa part?
Pourquoi ne consulteriez vous pas pour en saisir quelque chose?

Très cordialement
Isabelle Thomas
Psychologue psychanalyste

Isabelle Thomas Psy sur Paris

663 réponses

2653 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 NOV. 2016

Bonjour Madame,

Il est évident que la situation est délicate et que vous vivez mal le fait que votre fille montre qu'elle se sent mieux chez sa grande mère que chez vous, sa mère, ou chez son père.
Il y a certainement beaucoup de non-dits, de même que vous ne pouvez pas nous faire part de tous les détails de la situation familiale.
Votre fille est en souffrance depuis votre séparation, certes. La soeur qu'elle a et avec qui elle doit partager la chambre chez vous...: il y a là probablement une relation de rivalité, naturelle entre frères et soeurs, mais qui est peut être plus difficile dans le cas de votre famille ?
La grande mère...: quel est son rôle exact dans l'histoire...? Vous pensez qu'elle manipule votre fille..., mais dans quel contexte relationnel préexistant entre vous tous ?
Le père a également sa position... : quelles sont ses raisons pour accepter ce qui se passe ?

L'imbroglio dont vous nous avez fait part s'inscrit dans vos histoires de famille, et il serait à éclaircir dans le cadre d'une thérapie familiale fort souhaitable pour que chacun puisse comprendre les sentiments des autres et qu'une solution viable soit trouvée en respectant la place de chacun.

Il est évident que vous ne pouvez retrouver votre place de mère qu'après avoir compris ce que votre fille ressent, pourquoi et comment elle a pu faire le choix actuel.

Je vous souhaite de pouvoir retrouver votre fille et construire ensemble des relations familiales sereines !
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12204 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 NOV. 2016

Bonjour Mélo,

Il y a une petite phrase dans votre texte qui donne, de mon point de vue, une orientation possible, en dehors effectivement, qu'il y a lieu que vous ne laissiez pas votre fille vous déborder. Notamment face à votre ex conjoint.
La phrase est "prétextant qu'elle ne veut pas partager sa chambre avec sa soeur".
Quand est il du rapport dans la fratrie.
Votre fille ne jalouserait elle pas sa soeur?
(Chose très normale entre soeur).
Ne pourriez-vous pas écouter sa demande en lui donnant une chambre ou en séparant la chambre en 2? (Avec les moyens du bord).
Votre fille se sent peut-être légitimement écrasée par une soeur qui se comporte mieux qu'elle, et cherche peut-être à retrouver un statut d'enfant unique. Quitte à endosser le rôle de la mauvaise ou de l'inquiétante à vos yeux.
Quelque soit le prix à payer pour elle en terme d'inconfort chez sa grand-mère.
Faites des choses, ex aller au Macdo, seule avec elle, au cinéma. ..régulièrement.
Rétablissez un cadre rituel ou vous pouvez l'écouter tranquillement, sans que quelqu'un ne parasite ce lien.
Un enfant donne toujours les clés de son mal-être s'il se sait écouté et entendu.

Avec toute mon attention.
Marie-Claire Binette

Marie-Claire Binette Psy sur Bordeaux

103 réponses

658 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 NOV. 2016

Bonsoir Melo,

Vous nous parlez de votre souffrance de maman face à l'usurpation de votre place par la grand-mère de vos enfants, mère de votre ex-conjoint.

Vous nous écrivez que votre fille "est en souffrance": quels sont les signes? Que vous dit-elle? N'est-elle pas tout simplement en souffrance de la séparation de ses parents? N'a-t-elle pas trouvé, chez sa grand-mère, un "terrain neutre" qui lui évite les va-et-viens douloureux entre son papa et sa maman?

Comment se fait-il que votre ex-conjoint n'ait pas plus d'"autorité" sur sa propre mère? Cette situation lui convient peut-être?

Vous le voyez, les questions sont nombreuses...

Je ne peux que vous recommander de consulter, l'idéal serait qu'un même thérapeute puisse vous recevoir, ainsi que votre fille et votre ex-conjoint afin de comprendre plus précisément ce qui se joue-là pour elle et pour chacun de vous.

Et si vous n'en avez pas la possibilité, reparlez avec votre ex-conjoint afin de bien définir une ligne de conduite commune, et puis, ensemble, reparlez avec votre fille...

Il faut l'écouter, essayer de l'entendre...

Bien cordialement,
F. Verstraeten

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

965 réponses

3934 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 NOV. 2016

Bonjour Melo,
Je lis votre souffrance et rejoins certains professionnels dans le sens ou vous devez je pense,
maintenant faire preuve d'autorité et imposer vos choix, à savoir continuer cette garde alternée entre vous et vos ex-mari. Votre fille a 12 ans certe, mais une garde est déjà établie et seuls vous face à un juge pouvaient décider de revoir cette garde.
Quand à votre ex-belle mère, elle doit rester à sa place de grand-mère et en aucun cas s'opposer à vos décisions. Peut être une thérapie familiale pourrait rendre sa place à chacun et surtout trouver ce dont souffre votre fille, car pour être dans l'opposition avec vous, il y a forcément une souffrance lattente.....

Vanessa Haguel Psy sur Aix-en-Provence

52 réponses

250 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 NOV. 2016

Bonjour Mélo,
C'est une situation bien douloureuse pour une maman que vous vivez avec votre fille. Beaucoup de choses entrent en jeu dans son comportement: elle a 12 ans, ses parents se sont séparés, elle est en garde alternée, sa soeur vit de façon permanente chez sa maman? (soeur? demi-soeur?)... Cependant votre fille sait désormais qu'elle peut demander une modification de son mode de garde et elle ne l'a pas fait! Vous pouvez faire confiance à votre fille, même si un adulte semble la manipuler en ce sens, elle garde son libre arbitre et un enfant a une loyauté infinie envers ses parents. En revanche, votre fille, vous l'avez compris, est en souffrance, aussi elle a besoin d'écoute et non d'opposition. Plus vous vous opposerez à sa relation à sa grand-mère, plus elle risque de s'y accrocher. Comment faire alors? Peut-être qu'une solution est déjà d'essayer de vivre pleinement vos moments de garde en essayant de se ménager quelques moments juste toutes les deux, et pour vous permettre d'y arriver, choisir un accompagnement, pour vous, afin de vous aider à mieux vivre cette situation qui vous fait souffrir. Sans doute que si maman se sent soutenue, peut exprimer sa souffrance, alors elle trouvera les moyens d'apporter à sa fille ce dont elle a besoin et au moins rétablir un équilibre dans ses relations avec ses parents et sa grand-mère. Je vous encourage donc vivement à chercher une thérapie qui vous convienne afin de soulager déjà votre souffrance pour ensuite trouver les moyens de soulager celle de votre fille et retrouver une relation mère-fille qui vous convienne à toutes les deux. Très cordialement,

Delaporte Sandrine Psy sur Libourne

55 réponses

398 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 NOV. 2016

Bonjour Melo

Votre fille attend surement de votre part une réponse ferme et cohérente entre vous et son père. Il est surement temps de mettre des limites à la place trop importante que sa grand mère a prise ;ce qui s'est installée sur plusieurs années. C'est aussi à vous à la protéger de relations "toxiques" si c'est la cas. Il est aussi possible que tout ne soit pas tout réglé dans la relation de chacun à cette grand mère et ça peut en être l’occasion. Le mieux serait d aller consulter ensemble( vous et son père) un professionnel pour vous aider à trouver le bon positionnement dans cette situation délicate.
Bon courage.

Anonyme-300547 Psy sur Mont-Saint-Jean

2 réponses

5 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 NOV. 2016

Bonjour,
Plusieurs paramètres entrent en jeu.
Votre fille a 12 ans. En garde alternée ou pas, il arrive forcément des moments d’opposition qui sont le lot de tous les ados.
Depuis 4 ans elle va chez l’un et chez l’autre, avec tout l’impact physique, matériel, émotionnel que cela comporte. Le « conflit de loyauté » que cela pose quand on a à choisir, à se positionner, à ressentir les reliquats de conflictualité.
Et si votre fille trouvait chez sa grand-mère un espace où elle se retrouve enfin plus facilement elle-même ?
Quant à cette grand-mère, est ce qu’elle manipule, croit elle bien faire, est ce qu’elle abuse de son autorité, si oui dans quelles limites ? C’est à voir.
Votre fille est en souffrance. ¨Possible, mais où est elle le mieux ?
Tout cela ne durera pas. Laissez lui le temps.
Voilà quelques pistes à approfondir.
Cordiales salutations

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2278 réponses

6796 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychologie enfant

Voir plus de psy spécialisés en Psychologie enfant

Autres questions sur Psychologie enfant

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13400

questions

réponses 137000

réponses