Ma fille veut connaître ses grandes soeurs

Réalisée par Lise · 1 mars 2019 Parentalité

J'ai 50 ans. Mes jumelles de 32 ans ne veulent plus me voir depuis 18 ans, car elles n'ont pas accepté que je quitte leur père et surtout que je refasse ma vie avec mon conjoint actuel il y a 23 ans. Leur père les a monté contre moi et mon mari, ça a été très vicieux et subtil.. Elles vivent en Italie près de lui (il y est reparti avec elles à leur 15 ans) et de leur famille paternelle. Je me suis battue pour ne pas perdre le contact mais elles ne m'ont laissé aucune chance. Pour dire jusqu'à quel point c'est allé, leur père s'est remarié trois ans après moi avec une amie de ma famille et j'ai appris à la même période que mes filles l'appelaient maman (moi par mon prénom) depuis quelques temps. J'ai des petits-enfants que je ne connais pas mais j'ai réussi à trouver quelques photos. Avec mon mari actuel j'ai 2 enfants, fille de 11 ans et garçon de 9. Je ne leur ai jamais caché l'existence de leurs soeurs, il y a des photos dans la maison. Mais je n'ai jamais vraiment parlé avec eux du pourquoi elles ne sont pas dans leur vie. Quand on parle de ça j'ai tendance à changer de sujet ou à devenir nerveuse car ça fait encore très mal. Ma fille de 11 ans m'a dit récemment qu'elle voudrait envoyer une lettre à ses soeurs pour les connaître. Je n'ai rien dit mais je suis vraiment très partagée. J'ai peur qu'elle soit très déçue, car mes filles aînées m'ont clairement dit quand je leur ai envoyé des photos de leur soeur et de leur frère qu'elles ne les considérerait jamais comme leur famille. Elles ne veulent plus recevoir de courrier de ma part. Ma fille ne comprends pas la situation et j'ai du mal à expliquer car je me sens jugée dès que j'en parle. Que faire? J'ai peur qu'elle se heurte à un mur.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Laisser votre fille aller jusqu’au bout de ce qu’elle veut faire car c’est ce qu’elle croit de mieux il faut qu’elle fasse ses propres expériences.
Vous ne pouvez pas tout contrôler.
Par contre vous pouvez lui expliquer ce que vous ressentez et vous pouvez aussi lui expliquer toute la situation de votre point de vue en précisant bien que c’est de votre point de vue afin qu’elle garde son libre arbitre.
L’amour vaincra toujours il faut juste être patient être bon, fiable, et honnête .
soyez juste vous-même en toute circonstance.

À bientôt

Awatef El Ouerdighi Psy sur Évreux

4 réponses

1 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Si je comprends bien la situation, vos filles (les jumelles) ont été utilisées par leur père contre vous. Il a donc beaucoup plus de pouvoir que vous sur vos enfants respectifs.
Vous souffrez beaucoup de cette situation d’éloignement, d’autant plus que toutes vos tentatives de liens avec vos filles sont vaines, ce qui renforce votre sentiment d’échec et d’impuissance.

Votre fille (celle de 11 ans) souhaite connaître ces demi-sœurs et c’est tout à fait légitime, quoi de plus normal que de vouloir les rencontrer !

Attention cependant à bien faire la part des choses entre votre propre désir de liens avec vos filles et vos petits-enfants, qui ne concerne que vous, et son propre désir à elle de rencontrer ses demi-sœurs.

Pour cela, une préparation est nécessaire, et elle est de votre ressort. Vous vous sentirez plus sereine et plus détachée pour accompagner votre fille dans ses propres décisions.

Vous dites avoir du mal à aborder le sujet, que c’est douloureux, que vous vous sentez jugée, que vous avez peur... En premier lieu, il me semble essentiel que vous puissiez vous faire accompagner, afin d’être apaisée et d’y voir plus clair, pour savoir quoi dire à votre fille.

La situation présente de nombreux aspects et il y aurait beaucoup de choses à en dire, aussi je vous conseille vivement une thérapie basée sur les approches « systémiques », qui traitent efficacement les situations familiales complexes. Cela vous permettrait d’aborder votre histoire familiale dans un contexte bienveillant et constructif. Si vous avez l’occasion de faire ce qu’on appelle une constellation familiale et systémique, cela pourrait vous libérer et vous redonner de la sérénité.

Bien à vous
Véronique Girod

Véronique Girod - EBSEBA Psy sur Nantes

19 réponses

19 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Votre situation est en effet complexe. Toutefois, votre fille de 11 ans est en droit d’avoir envie d’ecrire à ses sœurs quelqu’en soit l’issue. Si elle n’obtient pas de reponse, elle sera probablement déçue. Mais si vous la dissuadez d’ecrire, elle le sera d’autant plus. Elle a très certainement besoin de le faire, laissez la s’y confronter. C’est son « affaire ». Expliquez lui la difficulté du contexte actuel et les risques qu’elle n’obtienne aucun retour. Pour le reste, faites lui confiance sur sa capacité psychique à surmonter l’épreuve.
Bien à vous
Amélie Boukhobza, psychologue clinicienne et docteur en psychopathologie

BOUKHOBZA Amélie Psy sur Antibes

10 réponses

7 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Lise,
Votre fille veux connaître ses soeurs.
Pourquoi pas ?
Si le désir vient d'elle, ça peut se passer autrement qu'avec vous. Ce n'est ni le même lien, ni le même enjeu.
Si vous ne le faites pas, vous risquez que votre fille vous en veuille.
D'autre part, vous dîtes que vous ne les avez pas revues depuis 18 ans. Si je calcule bien, elles n'avaient que 14 ans donc elles étaient mineures.
Comment se fait-il ?
Pourquoi avez-vous quitter leur père et dans qu'elles conditions ? Les jumelles avaient quel
âge ?
Cette époque est manifestement très douloureuse encore pour vous légitimement.
De quoi avez vous peur pour vos enfants actuels ?
Vos jumelles sont majeures, elles souffrent peut etre de cette situation de rupture, même si elles en donnent aucun signe.
Il me semble que ça vaut la peine de tenter en avertissant votre fille des difficultés.
Mais avant il faudrait lui expliquer ce qu'il s'est passé et comment.
C'est pourquoi je vous conseille vivement d'aller consulter afin de trouver les mots justes et vous préparer à une nouvelle période de turbulences, mais qui peut s'avérer salvatrice. Pour vous mais pas que.
Je reste à votre disposition.
Bien à vous.
Andrée Anne zazzera
Psychologue psychanalyste

Andrée-Anne Zazzera Psy sur Fontenay-sous-Bois

153 réponses

109 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
J'entends votre situation qui semble en effet très délicate. Cependant, si votre fille de 11 ans souhaite s'exprimer et prendre contact avec ses sœurs, cela lui appartient. Vous pouvez tout à fait la laisser faire tout en lui expliquant bien qu'elle risque de ne pas avoir de réponse. Parlez librement sans peur ni crainte du jugement, la situation est ce qu'elle est, et vous semblez avoir fait tout votre possible pour essayer de l'arranger. Peut-être que vos jumelles seront sensibles au message de votre fille, après tout. L'intervention d'une personne neutre ou en dehors du conflit, peut parfois faire effet de déclencheur et venir questionner les choix et décisions pris dans le passé...Cela peut aussi n'avoir aucun effet, mais l'essentiel est que votre fille soit au courant de toutes les possibilités, qu'elle puisse anticiper la déception notamment.

J'espère avoir répondu à votre question, et vous souhaite de trouver l'apaisement face à cette situation.

Bien cordialement,
Justine Coulon - Psychologue Clinicienne/Sophrologue.

Justine Coulon Psy sur Fabrègues

5 réponses

5 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Parentalité

Voir plus de psychologues spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 6350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10850

psychologues

questions 6350

questions

réponses 33200

réponses