Ma filles est ingérable

Réalisée par Koncek le 27 nov. 2015 Parentalité

Bonjour, ma fille de 17 ans a été suivie depuis l'âge de 7 ans pour des troubles relationnels par différentes structures : cattp, sessad, maison des adolescents.


Elle a également une reconnaissance d'enfant handicapée, ainsi que des troubles scolaires:dyslexie, dysgraphie, dyscalculie, dysorthographie. Depuis la primaire, elle a eu des grosses difficultés avec ses camarades : coups, insultes. Depuis la cinquième nous avons dû régulièrement la changer d'établissement scolaire car elle se sentait "agressée, malmenée,. Depuis janvier 2015, elle refuse d'aller en cours ou en stage. Nous avons déménagé en Bretagne et rien ne change. C'est même pire. Je me démène depuis des mois pour qu'elle soit prise en charge.


On me répond qu'elle n'a pas l'air malheureuse. Et pourtant ses troubles sont bien présents et avérés : certificats médicaux, prise en charge totale pour ses troubles du comportement par la sécu. A la maison elle peut se montrer extrêmement violente:coups dans les murs, des objets qui volent, des hurlements, elle essaie de me frapper. Elle se sacrifie, est boulimique, n'a aucune pitié pour moi. (Régulièrement je me retrouve aux urgences pour des maux d'estomac. Étant en plus diabétique et hypertendue je risque à tout moment d'avoir un pb cardiovasculaire) et j'ai l'impression qu'elle s'en fiche! elle est actuellement prise en charge par la mission locale pour un projet professionel d'insertion :avec le le même résultat. Elle ne veut pas se lever, trouve des excuses (mal au ventre, a sommeil, son portable ne fonctionne plus. ) bref son père et moi ne savons plus quoi faire pour que quelqu'un l'aide.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonsoir Koncek,

"Depuis la cinquième nous avons dû régulièrement la changer d'établissement scolaire car elle se sentait "agressée, malmenée," Si ce sentiment était présent dans tous ces établissements, c'est qu'il vient d'elle et qu'elle l'emporte partout où elle va! Un praticien en hypnose efficace commencera par supprimer ce sentiment et le remplacer par de l'aise, de la curiosité, du plaisir à rencontrer d'autres personnes! Ce ne sera peut être pas suffisant?! Pourtant ce sentiment est loin de l'aider à se développer et à mon sens c'est la priorité! Il est même probable que ce sentiment cause les soucis familiaux que vous rencontrez avec elle.

Cordialement,

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

il me semble important de permettre à un tiers de prendre le relais, afin de vous détacher quelques temps de votre fille. J'écris ceci car j'ai le sentiment que votre relation est nocive pour toutes les deux. Je sais qu'il est difficile pour une mère de ne pas s'occuper de son enfant, surtout lorsqu'il est "malade", mais dans ce que je lis, je constate que vous mettez en avant des symptômes et des diagnostics autant que des problèmes relationnels, ce qui me fait me demander si les deux ne sont pas liés.

A 17 ans, votre fille est en mesure d'entamer une thérapie individuelle, pour oser l'expérience de prendre son envole. Cela lui permettrait de se confronter à sa réalité. Mais si elle souhaite toujours rester votre petite fille, c'est peut-être à vous de prendre cette initiative, pour cesser d'être une "trop bonne mère" qui promet d'être toujours là pour son enfant. Nous sommes des femmes avant d'être des mères, et c'est cela que vous devez montrer à votre fille, pour lui donner le modèle à suivre. Reprendre votre vie de femme en main est à mon avis la chose la plus importante à faire pour vous dans l'immédiat. Votre santé physique et morale en dépends.
Je vous conseil un livre pour vous et pour votre fille : "Femmes qui courent avec les loups" de Clarissa Pinkola Estes, édition ''j'ai lu''
Il faut parfois oser se quitter pour mieux se retrouver et enfin pouvoir se réconcilier.

Je vous souhaite une bonne continuation pour vous et votre famille, sur le chemin du cœur et de la réconciliation.
Ganaëlle Stride

Ganaëlle STRIDE Psy sur Valence

14 réponses

28 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Madame

votre fille présente des troubles relationnels, du comportement, alimentaires et se scarifie. Que vous ayez le sentiment qu'elle se fiche de vous est tout a fait légitime au regard de ce que vous vivez et ressentez mais sa perception est probablement différente au regard de ce qu'elle vit. Je pense qu'il serait utile que vous puissiez envisager une thérapie familiale afin de pouvoir travailler sur vos relations intra-familiales, sur l'aspect communicationnel et émotionnel entre les membres de votre famille. Ce type d'accompagnement peut s'avérer pertinent et utile au regard des éléments que vous apportez ici.

Cordialement,
Cécile Diba -Grenier

Diba-Grenier Cécile Psy sur Val-de-Reuil

5 réponses

13 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Dan votre difficile situation il ne faut pas rester seuls. Je vous suggère d'une part en tant que parent d'aller et l'autre séparément d'aller parler à un psychanalyste.
Par ailleurs pour ce qui concerne votre fille rapprochez vous du secteur de pédopsychiatrie de votre région, ils vous aideront certainement à trouver des solutions d'accueil pour votre fille. Cependant sachez que les établissements sont peu nombreux et les listes d'attente importantes
bien à vous
FLM

Françoise Meyer Psy sur Paris

73 réponses

86 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour.
"son père et moi ne savons plus quoi faire pour que quelqu'un l'aide."
Ne faites plus rien.
Vous le dites vous même à travers votre témoignage: cette situation vous dépasse. Adressez-vous à un conciliateur familial, encore faut-il que votre fille accepte de le rencontrer et que votre mari et vous acceptiez également le travail du conciliateur. Ce conciliateur saure nouer les fils d'une relation plus apaisée entre vous, parents, et votre fille. Ensuite on y verra plus clair, et avant de penser que votre fille est anormale ou handicapée, laissons les choses s'apaiser.
cordialement
Denis Kremer

Kremer Denis Psy sur Romans-sur-Isère

8 réponses

24 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour madame, votre fille est handicapée. Cette réalité contrarie ses capacités d'apprentissage, ses capacités de penser et cela limite ses possibilités de vivre, d'aimer, de travailler. La personne handicapée ne bénéficie pas des mêmes chances de vivre et de s'épanouir. Aussi les dispositifs auxquels vous faites référence sont là pour accompagner votre fille le mieux possible, mais ces moyens ont souvent besoin d'être réévalués et avec la famille (d'autant que dans votre cas votre fille est encore à votre domicile). Je vous encourage à vous rapprocher des éducateurs qui accompagnent votre fille. Ils pourront vous guider, je vous encourage aussi à solliciter un accompagnement psychologique pour vous-même afin de vous aider dans cette épreuve que vous traversez vous aussi.
Bien cordialement

c.paugam

Chantal Paugam Psy sur Massy

268 réponses

1047 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Parentalité

Voir plus de psychologues spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5500 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10200

psychologues

questions 5500

questions

réponses 28950

réponses