Ma mère a une addiction à l'alcool, que dois-je faire ?

Réalisée par Fleur · 14 mai 2020 Alcoolisme

Bonjour,

Je suis une jeune femme de 22 ans, étudiante et me sens en détresse. Depuis de nombreuses années je vis avec ma mère qui présente une addiction à l'alcool. Cela est et devient de plus en plus pesant au fil des années. Mon père, sachant la situation ne m'aide d'aucune sorte, il préfère prendre la fuite même lorsque des évènements graves arrivent. Cette situation m'échappe et me pèse énormément à tel point que j'en pleure régulièrement. Par ailleurs j'ai l'opportunité de "m'en sortir" et d'aller vivre avec mon amoureux même si cela était une envie déjà présente avant. Cependant, je me sentirai coupable de laisser ma maman dans une telle situation (même si j'irai lui rendre visite de temps à autre) qui je sais va la détruire à petit feu.

Que me conseilleriez-vous ?

Merci beaucoup pour votre réponse

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 15 MAI 2020

Bonjour Fleur,

Votre message débute par un cri de détresse , le vôtre !! Vous vivez et soutenez votre maman au quotidien , vous palliez la fuite de son mari en prenant sa place aux côtés de votre mère, lui évitant ainsi tout choix difficile.
Cela vous empêche de construire votre vie !!!
Et risque de vous amener dans des échecs amoureux répétés...

Vous êtes prise dans un conflit de loyauté, hésitant entre penser à vous et partir de la maison /, rester et prendre soin de votre maman en vous oubliant.

Vous ne pourrez faire ce choix complexe seule sans que cela soit extrêmement douloureux.
Faites vous accompagner par un médecin, un psychologue, une association, un centre spécialisé en addictologie de votre région.

Je serais ravie de m entretenir avec vous plus longuement si vous souhaitez en échanger plus longuement.
Sylvie Fleurat psychologue clinicienne

Sylvie Fleurat Psy sur Tours

742 réponses

1522 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MAI 2020

Bonjour ,
Il est difficile de changer quelqu'un ,encore faudrait-il que votre mère le veuille .Votre père doit tenter d'en informer le médecin traitant de son épouse . Vous ne pouvez rien faire ,de plus ,vous êtes sa fille ,vous devez pensez à vous tout de même sans culpabiliser ! ceci dit ,parlez à votre père du problème et conseillez lui de communiquer ce souci de santé au docteur .maternel , car ildoit lui dire les risques qu'elle peut être amenée à connaître .
Continuez de l'aimer comme auparavant ,
Bien cordialement à vous

Catherine Pourtein Psy sur Buxerolles

660 réponses

401 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MAI 2020

Bonjour Fleur,

Si votre maman est consciente de son addiction et accepte d'être prise en charge médicalement et psychologiquement vous permettrait de vous dégager du rôle d'enfant protecteur et vous laisserait la possibilité de penser à vous. La difficulté de l'addiction est que les transformations neurochimiques font que le déni fait partie même des effets de l’addiction en quelque sorte. Tant que votre maman n'acceptera pas de prendre soin d'elle, j'ai peur que vous ne soyez prise dans ce conflit de loyauté si vous ne vous faites pas aider vous même par un professionnel afin de vivre aussi pour vous mais pas dans le seul objectif de sortir votre maman de l'alcool tant qu'elle s'y refuse ou n'y est pas prête.
Bien cordialement
Patricia CAPRON

Patricia Eldin Psy sur Remoulins

683 réponses

380 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MAI 2020

Bonjour Fleur,
Je sens la souffrance que vous ressentez par rapport à votre mère. Cette situation a dû vous amener malgrè vous à vous "occuper" d'elle et peut engendrer que vous avez de la facilité à prendre soin des autres, et à vous oublier.
Vous reconnaissez-vous?
Si avec votre amoureux, ça se passe bien, c'est une solution que d'aller vivre avec lui.
Attention de ne pas, à votre tour, lui accorder plus d"'importance qu'à vous-même (mère Teresa).
Je vous accompagne volontiers, pour vous connecter à vous-même
Cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6340 réponses

3473 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MAI 2020

Bonjour,
Tout d'abord, votre mère est-elle consciente de son addiction et le reconnait-elle. Si oui, c'est déjà un grand pas et vous pourriez lui proposer de rencontrer des gens dans un centre d’addictologie. Il y en a certainement un à proximité.
Si non, et malheureusement c'est souvent le cas, les solutions sont plus difficiles à mettre en œuvre, mais rien ne vous empêche d'en parler avec elle. C'est un "travail" long et difficile que d'aborder ce genre de sujet, mais vous devriez aussi en parler à votre père qui doit lui aussi souffrir de la situation.
Courage;
Cordialement.
Alain MIGUEL
AVIGNON

Alain MIGUEL Psy sur Avignon

410 réponses

240 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 MAI 2020

Bonjour Fleur,
Vous devenez la maman de votre maman c'est très généreux de votre part mais cela ne règle pas le problème. Si elle ne décide pas de se prendre en main en s'inscrivant par exemple dans un groupe d'alcoolique anonyme vous n'avez pas le pouvoir de l'aider. Vous avez l'opportunité de vous en sortir saisissez la , ce n'est pas égoïste de votre part mais légitime. Si vous restez c'est vous qui allez être détruite, vous avez le droit au bonheur. Vous aussi vous avez besoin de soutien, c'est difficile d'être à côté d'une maman qui se détruit sous les yeux d'un père démissionnaire. Un accompagnement en psychothérapie vous permettrait d'évacuer toute cette loyauté et culpabilité, partir de ne veux pas dire l'abandonner mais alléger une responsabilité qui ne vous appartient pas.
je me tiens à votre écoute par visio conférence ou par téléphone

Sonia Fillaud-Dubois Psy sur Paris

69 réponses

106 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Alcoolisme

Voir plus de psy spécialisés en Alcoolisme

Autres questions sur Alcoolisme

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137050

réponses