Ma psy refuse de continuer à me suivre

Réalisée par Anonyme · 23 août 2022 Psychothérapeute

Bonjour,

J'ai consulté une psychologue libérale pendant quatre mois afin de traiter mes idées noires. Nous avons rapidement accrochés et les séances se déroulaient bien.

Elle m'a rapidement diagnostiqué une hypothétique pathologie mentale grave. Elle s'est trompée mais au moins nous avancions, les choses bougeaient et j'appréciais.

Au bout d'une dizaine de séances je me suis senti attiré par elle et le lui ai avoué. Je lui ai dit "Je crois que je fait un transfert". Elle est devenue pâle et a répondu :

PSY - "Comment ça un transfert ?"
PATIENT - "Bah, un transfert.. voilà quoi.."
PSY - "Un transfert de qui ?"
PATIENT - "Je sais pas."
PSY - "Mais de moi envers vous ?".
PATIENT - "Ah non, ça je sais pas. De moi envers vous."

Puis, la voyant trop gênée, j'ai changé de sujet. Elle ne voulait pas en parler. Je me sentais mieux et pensais pouvoir continuer ma thérapie paisiblement.

Cependant, le soir même, j'ai annulé ma prochaine séance avec elle, prévue une semaine après, car je pensais qu'elle me prenait pour un érotomane. Puis, 3 jours après cette annulation, j'ai de nouveau réservé pour une séance. J'appréhendais beaucoup, après tout, lors de notre dernière rencontre je lui ai avoué mes sentiments !
Ce jour là elle était très légèrement maquillée à la différence de toutes les fois où je l'avais vu auparavant (peut-être qu'elle avait un rendez-vous ou autre, je ne souligne qu'un fait).
Elle était énervée, à la limite du désagréable et a même réagit négativement à un de mes propos :

PATIENT - "David Hume l'a souligné, la raison est l'esclave des passions."
PSY Irritée, faisant un geste de la main avec dédain. - "Ohhhhh, pfff !"

Bon, on a tous ses mauvais jours, je ne lui en voulait pas. Mais j'ai remarqué que son comportement à mon égard - depuis la séance où je lui ai avoué mon transfert - était instable. Avant, il lui arrivait de me faire des petites remarques si elle appréciait ce que je disait ou n'appréciait pas, avait des réactions faciales, mirrorait quelque peu mes mouvements, bref, la conversation était fluide et son approche humaine. Or, depuis, une séance sur deux elle était très froide, voir glaciale et cassante, et l'autre très chaleureuse.

Une séance j'ai parlé de ma copine et sa voix a changé d'un coup, comme si sa gorge s'était serrée et elle a parlé très vite. J'ai pensé qu'elle ne voulait pas me donner de faux espoirs et que du coup elle était plus attentive à son comportement et que ce genre de sujet sensible la mettait mal à l'aise. Soit, en théorie une alliance thérapeutique doit permettre de tout dire, mais bon rien n'est jamais parfait et puis.. je ne voulais pas arrêter de la voir.

Puis, quelques séances après, lors d'une séance, je lui ai dit quelque chose que j'avais fait, assez cocasse, et elle a souri. Tout le long de la séance elle repris cet élément. Lorsque je partais je lui ai dis, avec bienveillance :

PATIENT - "Ah, ça, ça vous a marqué on dirait !"
PSY - "oww, mais je vous taquiiiiiine."

Puis j'ai passé la porte, elle l'a fermé, et je l'ai entendu exploser de rire. La séance suivante était prévue 10 jours après. Entre temps, je lui ai envoyé un SMS, c'était la première fois (son téléphone pro est public) au sujet de la CPAM pour le dispositif Mon Psy, elle m'avait demandé de la tenir au courant. Je lui ai donc envoyé un message, chaleureux mais cordial, j'ai terminé par "Je vous souhaite une belle journée". Il n'y avait pas de question dans ce message, mais j'attendais, j'avoue, même si elle est occupée, une petite réponse, même froide du style "ok merci", mais non, je n'ai rien reçu. Ca m'a vexé.

La séance suivante je suis arrivé, froid. Elle m'a dit bonjour, je ne lui ai pas répondu. Je me suis assis sur sa chaise. C'est une table ronde avec trois chaises et théoriquement on s'assoit où l'on veut mais tout le monde s'assoit sur la même, et j'ai toujours utilisé la même, c'est à dire pas celle que j'ai choisis ce jour-là. Bref ! Du coup la psychologue me fait la remarque, s'assoit sur l'autre et je réponds, avec un ton narquois :

PATIENT - "Perspicace."
PSY - "Qu'est-ce qui se passe ? Ca va pas ?"
PATIENT - "Si, ça va."
PSY - "On dirait pas."
PATIENT - "Si, ça va."
* Un ange passe *
PATIENT - "Bon, on va s'arrêter là. Je pensais pouvoir gérer mon transfert mais en fait non. Vous voyez, ça me frustre de ne pas pouvoir apprendre à vous connaître. Donc j'ai réservé une dernière séance après celle-ci afin que nous éclaircissions des discussions que nous avons eues, dans un but purement thérapeutique."
PSY - "Ah, bon.. si vous êtes sûr de votre choix."
PATIENT - "Oui. Un choix que je vous impose."
PSY - "Ok très bien alors on arrête là."
PATIENT - "Là ? On finit même pas la séance ?"
PSY - "Bah non ça ne sert à rien de continuer du coup."

Puis, après lui avoir proposé de partir, ce à quoi elle n'a pas répondu, nous avons terminé la séance en parlant de sujets peu intéressants à souligner ici. Je pensais la revoir quelques jours après pour que nous puissions liquider tout cela ensemble, mais la veille au soir, elle m'envoi un SMS me disant qu'il convient d'annuler notre séance de demain car cela ne sert à rien puisque j'ai décidé de stopper le suivi. Je réponds que je désire faire notre dernière séance pour éclaircir deux trois points importants pour moi et aussi pour éviter une rupture trop brutale. Elle me dit que non c'est inutile car on ne règlera pas tous mes problèmes en une séance. Je réponds OK très bien mais que c'est assez cruel de sa part. Je l'invite ensuite à faire l'annulation sur Doctolib, après tout c'est son choix.

3 semaines ont passé depuis et je n'arrivais pas à l'oublier. Je lui ai envoyé un mail où je lui demande de reprendre le suivi psychologique ou, à tout le moins, de m'accorder une dernière séance, par visio conférence si elle désire, car je me sens mal et je veux que nous nous quittions en douceur. Elle ne répond pas.

Puis, puisque nous attendions elle et moi une réponse de la CPAM pour de la bureaucratie, j'avais promis de la tenir au courant car ça peut lui être utile pour d'autres patients. Je reçois la réponse donc, et la lui envoie par mail. Elle me répond, très froide :

ECHANGE DE COURRIELS
PSY - "Ok je vous envoie la bonne fiche de soins. Cordialement"
PATIENT - "Sur Doctolib je préfère. Du coup, vous n'avez pas répondu à mon précédent courriel. Dois-je en déduire que vous refusez ? Une réponse claire serait appréciée."
PSY - "Ok je viens de vous transmettre la feuille sur Doctolib. Je vous ai déjà répondu par sms à propos d'un nouveau rdv. Ma réponse était clairement négative. Vous avez décidé d'arrêter le suivi pour une raison qui vous est propre. Je comprends. Comprenez que de mon côté je ne peux pas continuer dans ces conditions. Je vous invite à contacter un autre psychologue."
PATIENT - "De quelles conditions parlez-vous ? Je n'ai jamais loupé de rdv, ni même arrivé en retard. Je n'ai jamais transgressé la barrière thérapeutique ni même la bienséance. Je vous ai demandé plusieurs fois que si vous vous sentiez mal à l'aise on pouvait arrêter la séance. Et je vous ai proposé une dernière séance, par visio .."

Bref, j'ai écrit plus que ça mais c'est pas utile de l'étaler. Je me sens rejeté. Comme ci mon transfert pour elle l'écœurait au point qu'elle ne veut même pas m'accorder une dernière séance à distance pour en parler. J'ai vraiment toujours été correct et respectueux.

Si vous avez des avis sur le pourquoi de son comportement ? Sur des fautes que j'aurai pu commettre ? Je me sens mal et abandonné.
Merci beaucoup de m'avoir lu.

Morgane

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 24 AOÛT 2022

Bonjour Morgane,

Comme la plupart des personnes en souffrance vous êtes très sensible à tout ce que « votre » psy peut dire, montrer, en attendant beaucoup de considération, voire une forme d’affection et d’amour de sa part.
Celle que vous aviez choisi dans un premier temps a semblé avoir eu du mal avec votre transfert amoureux : oui, ça peut arriver, les psys sont aussi des personnes humaines ayant leurs points forts et leurs points faibles…

Vous avez eu l’impression qu’elle a changé depuis votre « déclaration de transfert »…, vous avez guetté les signes de changement chez elle…, et au final, mécontente de son attitude vous avez décidé de mettre fin à votre thérapie avec elle, SANS lui demander son avis et son point de vue de professionnelle.

Il est possible qu’elle vive mal le fait que vous ayez pris cette décision qui l’a impliqué aussi sans lui en parler…

Vous vous sentez « rejetée » après son refus d’accepter VOS conditions : elle a fait en sorte de reprendre la main…, en refusant de s’y soumettre.

Il est fort probable qu’elle ait agit délibérément…, pour vous faire ressentir ce que vous lui avez fait vivre aussi : c’est vous même qui aviez pris la décision de la quitter, de « l’abandonner » et de « rejeter » son aide pour la suite de votre thérapie.

De toute manière, tout ce vécu vous aide à réfléchir sur vous, en relation avec un Autre : ceci vous est certainement très bénéfique et peut nourrir les prochaines séances avec un-e autre thérapeute.

Je vous souhaite de mettre cet épisode au service de votre thérapie.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4433 réponses

12188 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2022

Bonjour Morgane,

Le transfert d'un patient sur le thérapeute est quelque chose que nous apprenons à gérer.
En psychanalyse classique le transfert est même attendu comme une condition sine qua non.
Dans les autres types de thérapie il n'est pas nécessaire mais s'il apparaît nous savons le gérer transformer l'énergie psychique du patient sur nous pour la réorienter. C'est donc un phénomène très connu dans notre profession et complètement normal au cours d'une thérapie même s'il n'est pas nécessaire.
Dans votre cas l'attitude de votre psychologue s'explique soit parce qu'elle avait elle-même fait un contre transfert sur vous (ce qui semble ressortir de vos premiers échanges) soit parce qu'elle ne savait pas comment gérer votre transfert sur elle. Cela peut se produire notamment chez des psy jeunes.
Pour une de ces deux raisons ou les deux ensemble elle s'est protégée du transfert réciproque en instaurant de la distance en vue de reprendre le contrôle. Puis elle n'a plus acceptée de vous voir, même pour un dernier rendez vous, car "elle ne se sentait pas". Cela aurait été mieux pour vous.
Je vous conseille de considérer avec bienveillance et compréhension son attitude, Même un psy peut parfois avoir ses fragilités. Il n'y a rien contre vous c'est ce que vous devez retenir.
Reprenez votre thérapie là où vous l'avez laissée avec un nouveau thérapeute.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4279 réponses

22086 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 AOÛT 2022

Bonjour

Je comprends votre sentiment et votre déception mais vous avez exprimé votre souhait d'arrêter les séances pour des raisons qui vous sont personnelles.
Le transfert comme vous dites est peut être le signe que quelque chose est à travailler sur vous et votre manière de communiquer et/ou de percevoir certaines situations. Il pourrait y avoir un sentiment d'insécurité et cette psychologue est venue contrer ce manque, ce qui provoque d'autant plus ce sentiment de rejet.
S'agissant de sa réaction, elle lui est propre. Chaque professionnel se réserve le droit de mettre fin aux séances, aussi pour des raisons éthiques et/ou déontologiques. Sans doute est ce son cas.
Je vous invite à apprendre de cette expérience mais surtout à vous centrer sur vous aujourd'hui.
Quels sont vos besoins actuels?

Je peux vous proposer un accompagnement où le partage est autorisé dans la mesure du cadre professionnel.
Je suis à votre écoute si besoin. N'hésitez pas à consulter mon profil pour en découvrir davantage sur mon approche bienveillante.
Douce journée

Virginie AUGIAS

Virginie Augias Psy sur Cadaujac

1247 réponses

2762 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 AOÛT 2022

Bonjour,
Je ne comprends pas votre message, vu que vous lui avez exprimé votre choix d'arrêter, qu'attendez de plus de votre psy ? C'est pas une copine, ni une femme à séduire. De toute manière, dès qu'une séduction se met en place comme vous l'avez précisé, cela n'est pas possible de continuer la thérapie.

Donc passez à autre chose et voyez une autre psy si vous avez besoin de régler encore des choses...

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5394 réponses

31772 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 AOÛT 2022

Bonjour Morgane,
vous exprimez clairement votre transfert, vous pouvez alors comprendre qu'il puisse y avoir un contre-transfert.
Chacune des parties le gère comme il peut. Il est vraisemblable que votre thérapeute ait un lieu de supervision pour regarder ce qui se joue pour elle ou pour lui.
Je pense que ce "jeu" qui commençait entre vous est un sujet qui pouvait vous faire avancer dans votre thérapie, mais il faudrait bien plus d'informations en amont de ce transfert pour vous conseiller.
N'hésitez pas à prendre un rv avec un autre thérapeute. Il est courant de travailler avec des thérapeutes successifs.
Cordialement,
X.E.

Xavier Eloy Psy sur Bordeaux

219 réponses

101 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 AOÛT 2022

Bonjour Morgane,
Les professionnels n'en sont pas moins des êtres humains et bien que vous n'ayez jamais eu aucun comportement indécent, la tournure qu'a pris cette relation thérapeutique a amené légitimement votre psy à ne plus se sentir à l'aise avec vous. d'un point de vue professionnel, elle n'avait pas besoin que vous vous quittiez "en douceur".
Cela dit, de votre côté, vous vous sentez rejetée. Je vous invite à envisager une autre approche pour guérir vos blessures d'enfance : la peur du rejet se contracte très tôt, en lien avec le parent du même sexe et se réactive tout au long de la vie dans des situations qui rappellent celles connues à l'origine.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4547 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 AOÛT 2022

Bonjour Morgane
Il nous est difficile de répondre sur les raisons du comportement de votre psychologue et d'ailleurs cela ne vous avancerait pas.
Quoiqu'il en soit vous n'avez pas commis d'erreur dans la mesure où vous avez respecté le cadre. Vous n'êtes pas passé à l'acte mais vous avez nommé ce qui était là pour vous.
En vous lisant je constate combien cette fin de thérapie avec cette personne est brutale pour vous et vous fait vivre un sentiment d'abandon et une grande souffrance.

Il me semble qu'une nouvelle thérapie pourrait vous permettre de travailler votre sentiment d'abandon et de le dépasser.

Certaines méthodes thérapeutiques ne sont pas en mesure de travailler sur le transfert aussi je vous conseille de bien le vérifier avant de vous engager dans une nouvelle thérapie.

Je reste à votre écoute pour échanger.

Marie -Anne Schonfeld
Gestalt thérapie
Clermont-Ferrand

Marie-Anne Schonfeld Psy sur Clermont-Ferrand

20 réponses

10 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 AOÛT 2022

Bonjour Morgane,

Vous souhaitez revenir sur ce transfert qui vous tient à cœur, car vous aimeriez que cette professionnelle ait développé pour vous des sentiments. Or, cette professionnelle n’a pas souhaité se dévoiler à vous ni dans un sens ni dans l’autre, en restant justement très professionnelle (on n’invite pas les sentiments dans les séances).
C’est vous qui avez demandé à cesser les séances. Or vous devez être dans une thérapie sur la durée, il est donc logique que cette professionnelle trouve totalement inutile de vous recevoir à nouveau.
Vous étiez en travail avec elle pour résoudre des problèmes psy personnel, pas pour aborder une histoire d’amour naissance entre vous. Votre dernière demande n’est donc pas vraiment justifiée et son choix de ne pas prendre de nouveau rendez-vous semble tout à fait normal.

Je reste à votre disposition et à votre écoute,

Christophe
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3525 réponses

3589 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 AOÛT 2022

Bonjour
Des précisions claires n'ont pas été faites, ce qui a engendré cette situation ambiguë.
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6339 réponses

3465 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 AOÛT 2022

Bonjour à vous,
C’est une bien grande histoire que vous exprimé la !
Toutefois il serait bien d’exposer la raison de votre suivit thérapeutique ?
Oui vous faites bien un transfert à votre manière on a le sentiment que vous êtes le psychologue et elle la cliente !
Pour avancer dans votre souffrance initiale ( douceur et bienveillance) il serait bien de se poser la question pourquoi vous vous sentez mal et abandonné ? Car cette personne que représente t’elle inconscienment pour vous ? à votre avis ?
Vous utilisez pour fuir votre souffrance ( douceur et bienveillance) un schéma assez compliqué dans sa mise en place, c’est pourquoi cette personne a réagit de cette manière car elle s’est senti déstabilisée dans son rôle. Vous cherchez à comprendre votre souffrance en changeant de rôle.... il y a matière à réfléchir et beaucoup à découvrir. ( Douceur et bienveillance).
" La connaissance de soi " " L’expansion de conscience " sont des outils formidables et efficaces qui répondent à votre demande. Je vous invite à vous renseigner. A participer à un stage qui changera votre vie. Je suis à vos côtés pour tout renseignement complémentaire. Cordialement. Christine Lorijon.

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1997 réponses

1032 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 AOÛT 2022

Bonjour Morgane,

Vous avez clairement exprimé votre choix de stopper vos séances, libre à elle de décider ou non de vous revoir, mais elle respecte votre choix scrupuleusement. Respectez le également et n’y voyez aucune attaque personnelle.

Excellente continuation à vous
Cordialement
Marjorie Lugari Psychanalyste

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10884 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychothérapeute

Voir plus de psy spécialisés en Psychothérapeute

Autres questions sur Psychothérapeute

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13350

questions

réponses 136950

réponses