Manque de confiance, peur de l'abandon, auto-sabbotage ?

Réalisée par Elodie · 12 mars 2018 Développement personnel

Bonjour,


Je n'ai pas l'habitude de poster sur des forums ou autre, mais je suis dans une situation qui me pose questions.


En couple depuis très peu de temps (2 mois et demi), j'ai l'impression que de nombreuses angoisses/peurs remontent à la surface... Comme si elles avaient trouvé ce moment précis pour apparaître.


Déjà je souffre depuis l'enfance d'un manque de confiance en moi (et aux autres)... bien que j'ai plus confiance en moi qu'avant au niveau professionnel, j'ai toujours peu confiance en moi en ce qui concerne les relations intimes... Je culpabilise beaucoup (et pour un rien), ce qui entraîne de la dramatisation (également pour rien). C'est d'ailleurs mon copain qui m'a fait remarquer que je culpabilisé alors qu'il n'y avait pas lieu à culpabiliser...

Dans ces moments là, j'ai l'impression que c'est la fin, qu'il va partir, qu'il me supporte plus, que je suis pas normale, etc. Avec envie de pleurer, de rien faire, à ressasser sans arrêt ce qui s'est passé...


Je lui ai parlé de tout ça, mais je pense que ce serait mieux de parler à un psy...

J'ai aussi peur que mon comportement l’énerve au bout d'un moment (malgré son désir de m'aider).

Je sais également que j'ai des problèmes à régler avec mon père (me rabaisser souvent, j'étais jamais comme il le fallait)... d'autant plus que je ne l'ai pas vu depuis plus de 15 ans (parents divorcés) et que j'ai peur de me retrouver face à lui...


Que me conseillerez-vous ? Comment affronter mes peurs ?

J'ai commencé (2 semaines) un travail en développement personnel (pensée positive) mais je pense pas que ce soit suffisant.


Merci d'avance pour vos réponses.

Bien cordialement.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 12 MARS 2018

Bonjour Elodie,

Vous êtes sur le point de consulter et c'est une très bonne chose, cela va vous aider. Ce site vous propose bien des ressources selon l'endroit ou vous vivez. Pour ma part, je ovule recommande une psychothérapie analytique avec un ou une psychanalyste.

Vous faites vous-même aisément le lien entre ce que vous vivez au présent, la rencontre avec votre ami et votre histoire personnelle, votre souffrance et votre relation à votre père - et c'est là un processus normal; un lien affectif fort au présent réveille les liens, ou les modalités de lien du passé...

Je vous souhaite de trouver bien vite le ou la professionnel auprès de qui vous pourrez engager ce travail auquel vous êtes prête.

Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psychanalyste

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

966 réponses

3773 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 MARS 2018

Bonjour Elodie,
Bravo pour votre courage et ce premier pas fait en développement personnel. En effet, il serait bien de vous faire accompagner pour comprendre vos peurs et surtout vous apaiser face à elles.
Votre discours est assez clair, vous semblez prête à vous faire accompagner dans cette démarche. Je vous propose d'aller faire un tour sur mon site internet, vous y trouverez des renseignements plus précis sur les causes profondes de vos maux...spécialisée en développement personnel, je travaille sur les causes profondes du mal-être avec des outils concrets pour les comprendre et surtout les réadapter pas à pas afin de trouver l'équilibre, la paix et votre bien-être !
Espérant que ces éléments vous apporteront quelques clés, je me tiens à votre disposition pour d'éventuels renseignements complémentaires sachant que je consulte également à distance par internet.
Chaleureusement
Aurélie

Aurélie ROBERT Psy sur Saint-Vit

6 réponses

2 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 MARS 2018

Bonjour Elodie
Un petit "exercice" qui pourrait peut-être vous aider à libérer un peu de place en vous: écrire une lettre à ce père maltraitant ( oui, rabaisser son enfant c'est de la maltraitance, la violence psychologique EST de la violence) lettre dans laquelle vous pourrez lui dire tout ce que vous avez sur le coeur. Il ne s'agit pas d'envoyer ensuite la lettre... cela vous pourrez l'évoquer en thérapie, mais déjà d'oser laisser exister la petite fille blessée qui prend encore beaucoup de place ( insécure, pas confiance en elle) car sa détresse n'A pas été entendue. Vous pouvez essayer si cela vous parle et voir ce que ça donne. Étant donné que vous n'enverrez pas cette lettre à votre père, il n'y a pas de censure officiellement ( parfois on la réécrit 10 fois afin de dépasser sa propre censure...) C'est notre "boulot" d'adulte, que de prendre soin de soi, et malgré le mal qu'on nous a fait, de porter ses cicatrices de manière à ne pas laisser nos vieilles blessures pourrir notre vie et celle de nos proches. Et cela peut sembler injuste ( et ce que l'enfant a vécu était injuste) et il est important de pouvoir entendre cette souffrance afin de la porter avec plus de force et ne pas la laisser gérer notre vie. Courage, vous êtes en chemin Elodie. Cette relation récente que vous vivez a "permis" à des choses de remonter à la surface, parce que vous avez en vous la force d'y faire face. Bien accompagnée, vous allez y arriver je n'en doute pas!

Anonyme-285560 Psy sur Châtellerault

108 réponses

159 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MARS 2018

Bonjour Elodie,

Je rejoins tout à fait le propos de Fabienne. La bonne nouvelle c'est que votre prise de conscience indique que vous êtes déjà en chemin pour réparer ce manque de confiance qui vous fait passer à côté de vos ressources intérieures.

Je vous invite à continuer à cheminer avec votre impulse et mettre dans le réel ce besoin que vous exprimez aujourd'hui. Il est possible que vos résistances redoublent au moment de passer à l'action (auto-sabotage). Je vous invite à faire taire vos réserves et soutenir votre mouvement vers le vivre mieux. Le travail que vous effectuez en pensée positive peut d'ailleurs être un bon moyen d'opérer ce soutien.

Bravo et belle semaine !
Loïc Roullaux

Loïc Roullaux Psy sur Paris

20 réponses

32 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Développement personnel

Voir plus de psy spécialisés en Développement personnel

Autres questions sur Développement personnel

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 9300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12050

psychologues

questions 9300

questions

réponses 53300

réponses