Manque de sa famille

Réalisée par Louane Deres · 28 août 2015 Psychothérapie

Je vis depuis deux ans dans un autre pays, et je vois très peu ma famille, c'est à dire une à deux fois par an pour quelques jours. J'ai toujours vu ma famille comme très importante à mes yeux, chaque fois qu'ils ont besoin de moi, j'accoure et si quelqu'un de ma famille me dit qu'il ne va pas, je suis capable de rentrer pour quelques jours au pays.


Je suis trés heureuse ici mais est-ce que je ne vais pas regretter un jour (mort, maladie de l'un de mes proches) de ne pas avoir partager tous ces délicieux moments de la vie quotidienne et les événements ? Quelqu'un est-il dans ce cas pour me partager son expérience ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 29 AOÛT 2015

Bonjour,
Y-a--t-il ici des personnes qui partagent les émotions que vous ressentez ? Il y en a très certainement. Si c'est ce partage qui vous manque vous pouvez l'obtenir auprès d'associations qui rassemblent par exemple des personnes de votre culture et de votre pays. La mission psychologue n'est pas, comme cela peut-être le cas avec des amis, le partage des expériences et des sentiments. Il, ou elle, utilise ses compétences pour soulager la souffrance psychique et comprendre ce qui la cause.
Vous exprimer des émotions qui témoignent de votre attachement et de votre loyauté à l'égard de votre famille. Je peux entendre une pointe de culpabilité à être heureuse loin d'eux. Or, la culpabilité psychique ne nous lâche pas, elle nous fait répondre de nos actes et de nos désirs. La culpabilité est assez fréquente chez les personnes d’origines étrangères que je rencontre dans ma pratique. Cette culpabilité, en grande partie inconsciente, on n'en perçoit souvent que les effets, inquiétude, crise d’angoisse, besoin de réparation (par exemple le besoin de porter secours ou d'aider)... Si tel est le cas pour vous je vous encourage à rencontrer un psychothérapeute.
Bien à vous, Chantal Paugam

Chantal Paugam Psy sur Massy

267 réponses

1098 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AOÛT 2015

Bonjour, Louane,

Vous décrivez ici les conséquences habituelles des sentiments d'attachement et de loyauté à sa famille d'origine quand l'éloignement géographique ne permet pas de garder le même type de relations et de rythme des rencontres.
Si c'est une première vrai séparation, c'est encore plus difficile.

Et, s'il y a des grandes différences culturelles entre vos deux pays..., ça rajoute aux efforts d'adaptation que vous devez faire.

Vous souffrez peut être aussi d'une certaine culpabilité de ne pas pouvoir partager tous leurs soucis, ne pas pouvoir les aider autant qu'avant, voire même mieux vivre qu'eux ?

Oui, votre famille (et peut être même des amis ?) vous manque..., et vous manquez aussi à votre famille.
C'est une réalité, vous allez probablement vous habituer (et eux, et vous) à vivre avec..., puisque vous ne pouvez pas vous "dédoubler", et être à la fois avec eux et loin d'eux.
Ce n'est pas facile, et le processus s'apparente à un "deuil nécessaire", qui nécessite donc l'acceptation de la situation, regrets compris, et l'adaptation à ces conditions objectives nouvelles.

Je vous souhaite d'être comprise par votre famille et d'arriver à vivre avec ce manque inévitable..., afin de profiter pleinement de votre bonheur de vivre dans votre nouveau pays !

Bien cordialement,
sp


Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

2222 réponses

6353 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychothérapie

Voir plus de psy spécialisés en Psychothérapie

Autres questions sur Psychothérapie

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 11450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12700

psychologues

questions 11450

questions

réponses 66600

réponses