Manque de stimuli

Réalisée par Choupinette1980 · 5 août 2022 Thérapie couple

Bonjour,
J'ai 42 ans, et je vis avec une personne bien, qui m'apporte tout ce que je souhaite voire plus, j'ai sauté de nombreuses étapes et en l'espace de 2 ans, nous avons acheté une maison et vivons ensemble.
Jusqu'ici tout va super. Sauf que là où les étapes ont été brulées c'est que:
- son ex femme est terrible à son égard et le mien, elle a de gros soucis aussi d'alcool (elle boit le matin!) et a complètement abandonné ses enfants (17 et 19 ans aujourd'hui) qui vivent avec leur père non stop, donc avec moi aussi.
- nous n'avions jamais pensé que son ex femme pouvait en arriver là, du coup, je me retrouve aussi malgré moi à devoir faire la maman à plein temps pour ses enfants
- je me sens fatiguée car du coup, on est 5 à la maison (j'ai aussi un enfant de 15 ans) et je n'arrive jamais à avoir des moments pour moi toute seule ou c'est très rare
- je lui en veux parfois à mon copain de cette situation et je lui parle mal,
- tous nos projets quand on s'etait connus ne sont pas le smemes aujourdh'ui, j'ai l'impression de ne faire que la maman et c'est tout. Je n'ai aucun moment plaisant
- quand on a un weekend seul, c'est parce que ses enfants partent chez leur grand mere et mon fils chez son papa, mais meme là, on a droit à des invitations pour aller manger chez la mere de mon copain, ou chez son frere du coup, je me sens tout le temps stressée par cette famille
- je n'ai rien contre eux, ils sont tous gentils mais ils m'insupportent aussi.
- du coup, je n'ai plus de libido envers mon copain
Je ne sais pas si je suis dans le déni et je ne suis plus amoureuse de lui ou si je ne me sens pas comprise par mon copain et je lui en veux. Il me dit qu'il m'aime et qu'il est désolé de tout ce qu'il s epasse, ou de me voir triste, me comble de cadeaux mais rien n'y fait, parfois il m'énerve. Que ma'rrive-t-il? J'ai l'impression parfois qu'il m'a biaisée, qu'il ne cherchait en fait qu'une autre mère pour ses enfants..... Avec ses enfants, tout se passe super avec sa fille majeure, avec son fils aussi, sauf qu'il m'insupporte car il est mou, oisif, et il fait pleins de bêtises, on dirait parfois qu'il a 10 ans, du style il donne en cachette a manger a mon chien alors que je ne veux pas, il répète tout ce que je fais a sa mère, il a tendance à coller mon fils et sa bande de copains, et ca le stresse... je lui ai deja dit a mon copain qu'il menerve, mais rien n'y fait, il me répond juste violemment que je n'aime pas ses enfants, et qu'il part car il a pas le choix, il doit sen occuper ils n'ont pas de mere... il me fait culpabiliser alors que ce n'est pas ma faute

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 7 AOÛT 2022

Bonsoir,

D'après ce que vous indiquez la situation que vous vivez aujourd'hui n'était pas celle qui était prévue de votre côté.
On ne peut qu'être étonné de ce que vous "soyez occupée à faire la maman à plein temps pour ses enfants", surtout si ils sont déjà de grands adolescents.
En fait ce rôle vous a en quelque sorte été imposé par votre conjoint, consciemment ou non. Or ce ne sont pas vos enfants même s'ils vivent avec vous et ce n'était pas apparemment le deal prévu initialement.
La difficulté c'est que vous avez accepté ce rôle et que cela ravit votre conjoint.
Pour être très honnête votre conjoint semble avoir un grand manque de maturité. Il semble avoir un lien infantilisant par rapport à sa mère et de vous faire également jouer un rôle de seconde mère à la maison. C'est un peu comme si vous étiez le prolongement de sa mère.
Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

1432 réponses

5456 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AOÛT 2022

Bonjour
Votre couple est envahi par la famille de votre conjoint. Rien d'étonnant que vous n'ayez plus de désir, ni que vous soyez énervée contre lui.
Si il y a de l'amour entre vous, et que vous voulez sauver votre relation, une thérapie de couple vous serait nécessaire
Bien à vous
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Lille

4469 réponses

1912 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AOÛT 2022

Bonjour à vous,

Vous vous êtes fait prendre dans un piège pourquoi ne l avez-vous pas vu ? ( douceur et bienveillance) quel est cette culpabilité qui se met en place et qui vous pousse dans des expériences difficiles ? Il serait bien de se poser toutes ses questions et d autres afin de vous libérer de cette celle-ci et de ne plus vous mettre dans des situations où vous aller exploser.
Dans un premier temps vous devez rétablir le déséquilibre en parlant en organisation la maison afin que chacun se prenne en charge. Car même si tout ce petit monde était vos enfants 17 ans 19 ans et 15 ans sont des âges ou il est possible de se prendre en charge.
Les tâches personnelles sont à chacun et les collectives sont distribuées équitablement. Vous pouvez avoir du temps libre bien plus que vous l imaginez.
Derrière cette culpabilité il y a une souffrance qui demande à être légitimée. Je sollicite votre curiosité afin d aller chercher dans votre histoire personnelle et familiale les réponses qui vous ouvriront les portes de la compréhension.
" La connaissance de soi " " L’expansion de conscience " sont des outils formidables et efficaces qui répondent à votre demande. Je vous invite à vous renseigner. A participer à un stage qui changera votre vie. Je suis à vos côtés pour tout renseignement complémentaire. Cordialement Christine Lorijon.

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

946 réponses

278 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AOÛT 2022

Bonjour Choupinette,

Je vois trois réels problèmes dans votre récit.

Le premier, c’est que vous avez oublié une chose essentielle, lorsque l’on se met en couple avec une personne qui a déjà des enfants. Vous devez aussi en tenir compte et comme ils sont chez vous, les traiter avec égard et leur permettre de grandir de la meilleure façon possible. N’oubliez jamais qu’ils n’ont rien demandé et que cette situation n’est pas de leur fait. Donc sur ce plan, je vous invite, quelles que soient les difficultés à les affronter le plus positivement possible, comme vous le feriez avec votre propre enfant.

Ensuite, la seconde difficulté est que vous n’avez pas de temps pour vous. C’est pourtant indispensable pour chacun afin de se ressourcer et avoir un peu de calme. Ne pouvez-vous pas vous donner une demi-journée, ou même quelques heures par semaine (par exemple, le temps d’une promenade d’une heure ou deux) ? On a souvent l’impression qu’on n’a pas le temps, mais en réalité, c’est plus fréquemment un problème organisationnel. Si tous vos proches sont au courant que par exemple, le samedi de 15 h à 17 h vous souhaitez ne pas être dérangée pour vous adonner à l’un de vos passe-temps favoris. Vous devriez pouvoir obtenir ce temps (cela peut être de la lecture, de la gym, de la marche, regarder un film, faire un puzzle, de la peinture, etc.). Il vous suffit donc de l’expliquer à votre entourage.

Enfin, le dernier problème que je constate est un gros souci de communication, aussi bien avec votre partenaire que son fils visiblement. Les messages que vous tentez de faire passer n’obtiennent pas les actions que vous jugez nécessaires. De ce côté, je peux grandement vous aider à mieux communiquer en couple. N’hésitez pas à me contacter à ce propos.

Ces trois problèmes font que vous vous épuisez et souffrez de la situation. Cela génère du stress et de l’épuisement. Vos sentiments en sont ébranlés et vous n’arrivez plus à savoir si vous en voulez à votre partenaire ce qui impacte votre libido. Je pense qu’il est tout à fait possible de retrouver un bon équilibre, il vous faut une aide que je peux vous apporter.

Je reste à votre disposition et à votre écoute,

Christophe
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

1527 réponses

1150 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AOÛT 2022

Bonjour
A vous lire, la question se porte sur votre propre désir. Il est en berne. Vous le dites avec vos mots et c'est interprété d'une manière où vous ne ressentez pas être entendue. Quels sont vos besoins ? Quels sont ceux de votre compagnon ? Y a t il adéquation ?
Lors d'une consultation vous pourriez travailler sur votre propre désir et vos besoins.
Je reste disponible si vous le souhaitez.
Bien à vous
Jean-Marc
Thérapeute de couple et individuel

Jean-Marc Alloua Psy sur Lyon

101 réponses

25 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AOÛT 2022

Bonjour,

Vous décrivez une situation vraiment difficile où il se passe beaucoup de choses pour vous.
En Gestalt, nous avons l'habitude d'aborder les situations, en nous demandant : "qu'est-ce qui fait que nous vivons ce que nous vivons ?"
Vous essayez de faire de votre mieux à partir d'une situation que vous n'avez pas consciemment choisie.
Vous vivez des sentiments de trop, de manque de temps pour vous, et votre couple, d'envahissement, de sentiment de "vous être fait avoir", de culpabilité, d'injustice, de colère, d'énervement, de perte de désir, de doutes ...

Bien sûr, un certain bon sens et une prise de distance permettent de voir qu'il est possible de dire "non" pour ce qui ne semble pas juste pour vous. Préservez vos week-ends à 2 quand c'est possible. En thérapie, il serait utile d'interroger votre capacité à dire "non" par exemple... et d'explorer les échos dans votre histoire personnelle.

Bien sûr que tout cela vous énerve et c'est vraiment important de le reconnaître dans un premier temps.
Ce n'est pas parce que les gens sont gentils que vous ne pouvez pas vous sentir insupportée par eux... les 2 ne sont pas liés.

Puis de construire une réponse en posant vos limites et des actions pour construire la vie que vous voulez, vous entourer des personnes avec lesquelles vous avez choisi de vivre et/ou apprendre à vivre avec celles que vous n'avez pas choisi d'emblée.
Que voulez-vous ? Quelles sont vos forces ? quelles sont vos limites ?

Je vous souhaite bon courage.
Je suis à votre écoute si besoin.
Bien à vous

Christelle Croizier
Gestalt praticienne

Christelle Croizier Psy sur Chantepie

17 réponses

8 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AOÛT 2022

Bonjour, à la lecture de votre message je me suis demandé si vous aviez pu exprimer calmement vos réels besoins à votre conjoint ?
La colère renvoie toujours à un sentiment de manque de reconnaissance qui transpire dans votre écrit.
Une suggestion : une thérapie de couple ou familiale à 5 serait une manière de pouvoir vous exprimer et vous écouter mutuellement pour que chacun retrouve une place qui lui convienne.
Avec tout mon soutien.
Aurélie

Aurélie Vinceneux Psy sur Saint-Gilles-Croix-de-Vie

7 réponses

4 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AOÛT 2022

Bonjour, merci pour votre partage. Ne prenez que ce qui vous parle et jetez le reste. Par rapport à ce que vous décrivez, cela donne la sensation que vous faites beaucoup et que vous êtes très impliqué dans la vie de votre compagnon et des ces enfants. C’est très courageux et honorable de votre part. Lorsque que tout va très vite, il peut avoir comme conséquences une grande adaptabilité, tant aux niveaux parentales, qu’au niveau organisationnel, ainsi que du couple etc. Tout ces réajustements demandent de l’énergie, du temps et quand tout est rapide, le temps manque. Il y a aussi le fait que lorsque nous sommes au niveau de la quarantaine, nous pouvons vivre ce que l’on appelle la CMV, la crise de milieu de vie et ces conséquences, vous pouvez trouvez facilement des infos là dessus. Toute cette énergie peut avoir les conséquences que vous décrivez comme la perte de libido, le stress, l’irritabilité, etc.
Maintenant, il y a plusieurs possibilités, comme par exemple envisager de prendre du temps pour prendre soin de vous. Ce faisant vous supporterez mieux votre environnement et ces conséquences. Ça peut demander bcp de force pour le faire, mais plus on attend moins on en a. Je vous invite si vous le souhaitez voir plus clairement pourquoi vous vivez cette situation, de vous faire aidez par une personne bienveillante en thérapie.
Vous pourrez plus facilement prendre du recul, comprendre comment faire pour ne plus avoir besoin d’autant d énergie dans votre rôle et place, tout en préservant l’harmonie en vous, et avec les personnes autour de vous.
Je reste à votre disposition si vous souhaitez avoir plus d explications. Avec soutien GEBEL Sébastien.

Sebastien Gebel Psy sur Thann

58 réponses

26 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AOÛT 2022

Bonjour,

Effectivement, vous êtes allés très vite, mais il est important de maintenir votre communication de façon positive entre vous. Vous pouvez demander à votre conjoint de conserver précieusement les week-ends d’absence de vos enfants pour vraiment partager des moments à deux et refuser toutes les invitations qui pourraient se présenter.

Ce qui est important désormais c’est la bonne santé de votre couple.

Restant à votre écoute
Bien à vous
Marjorie Lugari Psychanalyste et Sexothérapeute

Marjorie Lugari Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

4351 réponses

7547 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AOÛT 2022

Bonjour Choupinette,

Vous êtes dépassée par les évènements et cela peut se comprendre.

Il faut dans un premier temps, essayer d'accepter la situation. Certes, ce n'était pas les plans que vous aviez prévus à 2, mais maintenant vous êtes à 5, et il faut composer avec.

Pour les week-ends où tous les enfants sont absents, rien ne vous empêche de refuser les invitations si vous souhaitez rester au calme chez vous. Vous en avez le droit !

Ceci est un début de piste de réflexion. Si vous souhaitez en parler davantage, je serai volontiers à votre écoute pour vous accompagner au mieux.

Bérengère GELOT, psycho-praticienne en développement personnel

Gelot Berengere Psy sur Louhans

83 réponses

45 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AOÛT 2022

Bonjour,
Ai-je bien compris ? votre conjoint a décidé de partir ? il dit qu'il n'a pas le choix, qu'il doit s'occuper de ses enfants dont la mère est défaillante. De votre côté, vous vous retrouvez dans une situation qui n'est pas celle du départ, vous n'étiez pas censée vous occuper de 3 enfants à temps plein.
La première option serait, à mon avis, de réunir tout le monde autour de la table, en annonçant à tous préalablement , calment mais fermement, que vous avez quelque chose d'important à dire. Sans colère, vous expliqueriez ce qui vous dérange, votre besoin de calme, l'impact du bruit et de l'agitation sur votre santé, les tâches supplémentaire qui vous pèsent. Vous demanderiez à chacun de s'exprimer à son tour et de proposer des solutions. Des règles simples pourraient être établies (participation aux tâches, limitation des intrusions des copains, temps réservé au couple etc....). Cela demanderait des efforts de chacun mais un modus vivendi acceptable par tous pourrait s'en dégager.
En cas d'échec (refus de discuter ou non respect du mode de fonctionnement établi), la solution serait peut-être, au moins pendant un temps, d'accepter cette distanciation. Vous pourriez vivre avec votre fils (un ado à gérer à cet âge est déjà "sportif"), votre autre pourrait vivre de son côté avec ses enfants. Votre compagnon et vous vous verriez moins souvent mais cela vous permettrait de récupérer : on vous sent que vous avez atteint vos limites, c'est votre être tout entier qui vous le dit (fatigue, énervement, baisse de libido...). Il faut que vous écoutiez ces signaux, au risque de faire un burn out plus tard. Il n'est pas utile d'en arriver là....
Je vous invite aussi à relativiser : vous ne pouvez pas reprocher à votre compagnon de vouloir s'occuper de ses enfants qui effectivement ne peuvent pas compter sur leur mère : votre conjoint n'est pas responsable et vous auriez pu vous retrouver vous-même dans la même situation avec votre fils. La situation est en outre temporaire : tous ces enfants sont grands maintenant, il y a un qui est majeur et bientôt, ils voudront et pourront prendre leur indépendance.
Rien n'est donc perdu mais vous devez vous interroger sur la nature de vos sentiments à l'égard de votre conjoint. Il ne faudrait pas, en effet, confondre amour et attachement. Vous dites qu'il vous fait culpabiliser mais c'est vous qui vous sentez coupable de vous choisir d'abord alors que c'est de votre santé dont il s'agit.
Peut-être auriez vous besoin de consulter pour éclaircir tout cela et être aidée pour prendre la meilleure décision.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Saint-Brieuc

4441 réponses

2388 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie couple

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie couple

Autres questions sur Thérapie couple

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 15050 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 13400

psychologues

questions 15050

questions

réponses 94000

réponses