Mon ami boit mais est dans le déni

Réalisée par Labeluche · 18 sept. 2020 Alcoolisme

J'ai 61 ans. Je viens de retrouver mon premier amour que j'ai connu lorsque j'avais 20 ans. Je ne l'ai jamais oublié. Pendant le confinement, nous nous sommes retrouvés sur un tchat. Depuis sa femme l'a mis dehors . Il habitait en Normandie j'habite en region parisienne. C'est tour naturellement qu'il est venu s'installer chez moi. Le problème est qu'il boit tous les jours 2 à 3 litres de bière et qu'il se cache pour le faire. Il sent l'alcool même le matin au réveil. Tous les matins il part acheter sa dose d alcool. Je lui en ai parlé plusieurs fois. Il se braque et fait la tête allant jusqu'à dire qu'il n a aucun problème avec l alcool. Ayant moi-même eu mon père alcoolique, je ne supporte pas de le voir avoir du mal à articuler devant d'autres personnes et j éprouve de la honte. Vraiment je suis très gênée. Je l'ai emmené en vacances dans le sud chez mon fils pour lui présenter , il a bu tout autant et mon fils qui ne boit pas une goutte d alcool était outré de son comportement et moi j'avais extrêmement honte....Que faire? Je lui ai parlé de mon père alcoolique et lui ai dit que je n arrivais pas à mon âge pour vivre avec un alcoolique. D'autant qu'il se lève tous les jours à 11 h et qu'il refait la sieste une bonne partie de l après midi. Pendant ces vacances il n'est pas sorti de chez mon fils, à part pour sortir acheter ses bières tous les jours
De retour à la maison je lui ai dit que je ne voulais pas continuer ainsi mais rien n'y fait. Pourtant, c'est le seul défaut que j'ai à lui reprocher. Il n'est pas agressif ni violent mais je ne supporte pas lorsqu'il a du mal à articuler et qu il ne s'en rend pas compte devant des gens qui ne boivent pas. Pourtant je l'aime et lui demande de se soigner car il a un problème et plus aucun amour-propre. On pourrait tellement faire de choses ensemble mais rien, il ne sort pas de la maison, jamais sauf pour son rituel courses du matin
L'après-midi il dort et l'obliger à sortir de son.perimetre lui genere des crises d angoisse terribles. Je ne sais pas si c'est l'alcool qui lui provoque cela mais c'est impressionnant..
J'aimerais tellement que cela marche entre nous mais dans ces conditions ce ne sera pas possible pour moi. Depuis qu il est parti de normandie, ses fils lui tournent le dos et ils lui manquent terriblement . Il en souffre mais en même temps il leur a donné à eux aussi l'image d'un père alcoolique...
Je ne sais pas quoi faire...je voudrais qu'il fasse un effort pour ne pas gâcher ces dernières années et nos retrouvailles. Il m'aime vraiment mais ne veut rien changer. S'il n y avait pas ce problème d'alcool, je pense qu'il dormirait moins et qu'il pourrait avoir envie de faire des activités à l'extérieur. Dois je accepter son alcoolisme si je ne veux pas le perdre? En tous cas ma honte est insupportable et j'évite lui présenter des gens ou mes amis devant qui il boit sans scrupules....jusqu'au moment ou il a du mal à articuler. Je ne voyais pas ma retraite comme ça. Dans un.an j'arrête de travailler et je ne sais pas quoi faire. Je l'aime. Il est gentil, serviable, aux petits soins. Il cuisine tous les jours. Je me mets à table sans me soucier des repas. Mais voilà...il y a ce gros problème à mes yeux et ça me ruine le moral...

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 19 SEPT. 2020

Bonjour,
De nombreuses personnes alcooliques sont dans le déni. C'est une addiction assez commune et populaire.
Malheureusement, vous avez connu cette situation avec votre père. Comment aviez-vous réagit ? Votre maman, qu'en disait-elle ?
La vie vous confronte à nouveau à ce problème, peut-être pour que vous trouviez votre propre position ?
N'hésitez pas à vous faire aider.

Dominique Louvel, Psychologue sociale
Spécialisée en prévention et traitement des problématiques liées au travail et à la scolarité et apprentissage des compétences psychosociales.

Dominique Louvel Psy sur Quimper

396 réponses

268 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 SEPT. 2020

Bonjour,
Oui, vous l'aimez...enfin, vous aimez l'être gentil et serviable qui malheureusement se cache derrière sa personnalité d'alcoolique qu'il affiche aujourd'hui, qui prend le dessus et qui vous fait terriblement souffrir. Son addiction est un système de défense qui révèle des blessures non guéries. Sachez que l'alcoolisme n'est qu'un symptôme et que chercher à le faire disparaître par l'abstinence ne sert strictement à rien. En effet, l'abstinence conduit à une frustration qui fait que la personne est en lutte permanente contre ses démons et finit la plupart du temps par replonger ou dévier vers une autre addiction. Il faudrait que votre ami entame une thérapie pour explorer les causes profondes de son besoin addictif et entame un processus de guérison. Cependant, sachez que vous ne devez ni ne pouvez être le "sauveur" de votre ami, qu'il a son libre arbitre et que l'on ne peut jamais obliger une personne à changer son comportement si elle n'en n'éprouve pas elle- même l'envie. En revanche, ce que vous manifestez vous-même à son égard l'encourage quelque part à se maintenir dans sa problématique. Vous évoquez votre désaccord, votre souffrance, la honte qu'il vous fait mais....vous êtes toujours là auprès de lui. Pourquoi changerait-il dès lors ? Vous auriez besoin, vous aussi, d'une aide pour restaurer l'estime de vous-même de façon à ce qu'il sente que vous vous aimez suffisamment pour ne plus tolérer de tels comportements. Vous avez en vous la peur d'être abandonnée et de ce fait vous êtes prête à accepter n'importe quoi pour exister aux yeux de celui que vous aimez. L'amour véritable ne se joue pas à ce prix. Et vous n'avez pas besoin de reproduire les schémas de votre enfance (père alcoolique).
Si vous êtes dans ma région, je peux vous accompagner sur ce chemin, ou par consultation téléphonique.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute holistique

Véronique BLANCHE Psy sur Saint-Brieuc

1565 réponses

1003 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 SEPT. 2020

Bonjour Labeluche,
Pensez-vous qu'il voudrait bien venir en séance de couple? Je ne vois que cette solution pour l'instant.
En venant en couple, il se sentira soutenu par vous, vous pourrez parler de vos retrouvailles, pourquoi et comment il s'est mis à boire (car ça date d'avant, si j'ai bien compris).
Il manque sans doute de confiance en lui et d'estime de lui, c'est une bonne façon d'oublier en buvant.
Avec vous, il pourra commencer à s'exprimer sur ce qu'il a vécu (même étant enfant), et à se libérer de blessures qu'il n'a pas la force d'affronter seul. C'est avec votre amour, et en présence d'un thérapeute de couples (qui ne juge pas, ne prend pas partie, et est là pour aider le couple) que vous verrez des changements s'opérer. En se sentant aimé, écouté, soutenu, compris par vous (en "ma" présence si vous me choisissez), il prendra peut-être rdv pour avoir un traitement médicamenteux et même se faire aider sur le plan de l'alcool. (J'ai accompagné un couple qui avait la même configuration, et ce couple est sauvé de ce tiers, l'alcool, et ils ont mis en place de nouveaux projets) Les séances durent 1H30 pour un rdv de couple.
Bien cordialement
Inès AVOT

AVOT INES Psy sur Lille

1632 réponses

702 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 SEPT. 2020

Bonjour Labeluche,
le déni fait partie intégrante du tableau des addictions, il n'y a que lorsque la personne souhaite et fait la demande de l'aide que le déni se lève et laisse une petite faille. Les séjours en centre de désintoxication peuvent sembler rudes mais somme toutes nécessaires car il faut extraie la personne de son environnement psycho-social afin d'instaurer une rupture nécessaire à l'accès au chemin de la guérison. Parfois, il est nécessaire de faire plusieurs séjours mais le jeu ne vaut toujours la chandelle car chacun avance à son rythme comme il le peut..
Patricia ELDIN

Patricia Eldin Psy sur Remoulins

672 réponses

241 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 SEPT. 2020

Re bonjour,
Ma réponse n'est pas parue; je pense que cela va être rectifié rapidement
Cordialement
Inès AVOT

AVOT INES Psy sur Lille

1632 réponses

702 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 SEPT. 2020

Bonjour,

Je pense que dès le début de votre relation vous connaissiez déjà le problème d'alcoolisme...

Vous ne pouvez pas le sauver si lui ne le veut pas. C'est un choix personnel de se faire aider contre les addictions, il faut une prise de conscience, de la volonté, un accompagnement et une thérapie.

Nous pourrions échanger ensemble sur vos attentes vis à vis de votre partenaire et sur votre histoire personnelle avec un papa alcoolique.

Je propose des consultations en ligne ici même ou sur Doctolib.

A très vite
Bon weekend
Marjorie

LUGARI Marjorie Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

1455 réponses

1474 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 SEPT. 2020

Bonjour,
Vous vous demandez si vous devez accepter son alcoolisme, mais celà semble pour vous insupportable et c'est bien compréhensible. Lui ne souhaite pas changer et ous ne savez plus quoi faire, car c'est effectivement une vraie souffrance pour vous. Je vous invite à vous poser cette question : que feriez vous si vous saviez que, quoiqu'il arrive, votre ami ne changerait jamais, qu'il continuerait à boire et à se comporter comme il le fait actuellement ?

Bruno LARIVE Psy sur Neyron

77 réponses

117 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Alcoolisme

Voir plus de psy spécialisés en Alcoolisme

Autres questions sur Alcoolisme

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 9800 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12200

psychologues

questions 9800

questions

réponses 56250

réponses