mon copain est dépressif mais je veux mettre un terme a la relation

Réalisée par elina · 6 juil. 2024 Aide psychologique

ça fait maintenant plus d'un mois que j'y réfléchis et je n'oses pas lui dire .
J'ai peur qu'il ne fasse une nouvelle ts mais le poids est trop lourd à porter pour moi et je n'ai plis de sentiments pour lui .
Je ne sais pas comment m'y prendre pour lui dire que je souhaite mettre fin à la relation afin que moi même je me sente libérée.
Comment puis-je faire pour le lui dire sans me sentir mal et sans le blesser ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 8 JUIL. 2024

Bonjour Elina,

Malheureusement, vous ne le pouvez pas. Mais ce n’est pas pour autant que vous ne pouvez pas le faire. Chacun est en effet libre de ses choix et de ses actions.
Si vous ne vous reconnaissez plus dans cette relation, il est en effet grand temps d’y mettre fin. Même si votre partenaire est dépressif, vous pouvez lui conseiller de se faire aider, mais pourquoi devriez-vous gâcher votre vie pour une personne pour laquelle vous n’arrivez plus avoir de sentiments ? Gardez en tête que si vous en êtes arrivée à cette conclusion, c’est que vous avez l’un et l’autre des torts dans ce qui a détruit la relation.
Vous n’avez donc aujourd’hui que le choix entre rester et souffrir de cette relation ou bien partir et faire souffrir votre partenaire (sachant qu’il semble tout de même souffrir lui-même de votre relation puisqu’il est en dépression).
C’est donc à vous de faire le choix qui vous semble le plus judicieux.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3525 réponses

3587 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

HIER, 13 JUIL. 2024

Bonjour Elina,

Pas facile de tenir cette place de culpabilité, il serait bien d'en parler en thérapie. Aussi, je vous conseille une thérapie de couple qui pourrait vous aider tous les deux à mieux appréhender la situation. Autrement je pense que ce n'est pas à vous de porter le fardeau de ces agissements, bien que je comprenne votre peur. Il serait bien d'en parler. Je reste à votre disposition.

Afonso Stéphanie
Psychanalyste

Stéphanie Afonso Psy sur Draveil

169 réponses

12 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 JUIL. 2024

Bonsoir Elina,

Il est tres difficile de voir quelqu'un qu'on aime ou qu'on a aimé aller mal. C'est encore plus violent quand on ne l'aime plus et qu'on se sent responsable d'une éventuelle tentative de suicide

Cependant, tu n'as pas a porté ce poids sur tes épaules. Nous ne sommes responsables que de notre propre santé mentale, et je suis bien placé en tant que psy pour te dire que personne ne peut aider quelqu'un qui ne veut pas s'aider.

Bien sur, votre separation le fera souffrir, et bien sur qu'au vu de son état actuel deja dépressif, il lui faudra être entouré de personnes a son écoute, de personnes pour être la au quotidien avec lui. Mais il en est de la responsabilité de ses proches.

Sont ils au courant ? Se sentent ils concernés par son état ?

De ton coté, tu dois pouvoir retrouver la liberté que tu desires, et a laquelle nous avons tous le droit.
J'ajoute qu'on ne décide ni d'aimer quelqu'un, ni de le désaimer... alors tu ne mérites pas ton sentiment de culpabilité.

Tu sauras trouver le courage de le faire, et je suis sur, de la meilleure des façons.







Ariel Guez Psy sur Paris

1 réponse

2 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 JUIL. 2024

Bonjour Elina,

Il vous sera sûrement difficile de faire cette déchirante annonce sans blesser votre conjoint.

Cependant, il est primordial pour votre propre bien-être et équilibre émotionnel d'être honnête envers vos sentiments.
Le mieux serait donc de lui en parler dans la plus grande bienveillance et douceur possible.

Je comprends vos craintes quant à un éventuel passage à l'acte.
Peut-être pouvez-vous prendre contact avec ses proches afin de leur en faire part et de vous assurer qu'il soit bien entouré.
Il serait aussi très important que votre conjoint puisse être accompagné par un professionnel de santé mentale (médecin traitant, psychiatre, psychologue, psychopraticien) afin de traiter sa dépression. Je vous invite à l'encourager en ce sens.

En tous cas, vous ne seriez en aucun cas responsable d'une telle décision de sa part. Les seuls choix sur lesquels vous avez le contrôle sont les vôtres. Sentez-vous libre d'être à l'écoute de vous-mêmes et de ce qui est juste pour vous.

Il me semble également qu'il pourrait être intéressant pour vous d'être accompagnée sur votre conflit interne, entre culpabilité et envie d'être à l'écoute de vos ressentis et de vos désirs.

Je vous invite à explorer cette piste si vous vous en sentez prête.

Bon courage.

Emeline Viard
Psychopraticienne

Emeline Viard Psy sur Norroy-le-Veneur

1 réponse

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 JUIL. 2024

Bonjour,

Votre message renvoie une vraie souffrance dans ce lien relationnel avec votre ami.
Je ne pense pas qu'il existe une meilleur façon de dire, de penser, d'agir pour exprimer une différence de sentiments et un souhait de rupture.
Votre crainte qu'il renouvelle un passage à l'acte est compréhensible, toutefois!, vous n'êtes en aucun cas responsable de ses choix
de vie.
Le plus simplement possible, avec bienveillance et respect peut être une manière douce d'agir.
Il me semble cependant que, repenser la relation, la situation et travailler sur vos émotions, sur votre ressenti dans le but de réaliser au mieux vos désirs, peut être un début d'accompagnement.
Aussi je vous inviterai à vous rapprocher d'un psychopraticien qui puisse vous soutenir et vous guider selon vos besoins et en toute bienveillance.

Je reste à votre écoute

Marina Wiplier
Gestalt praticienne

Marina Wiplier Psy sur Pessac

7 réponses

2 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 JUIL. 2024

Bonjour,
Votre situation présente une profonde complexité émotionnelle, et il est compréhensible que vous ressentiez un conflit interne entre votre désir de mettre fin à une relation qui ne vous satisfait plus et votre peur des répercussions émotionnelles pour votre partenaire et même pour vous. Selon la perspective freudienne, plusieurs aspects psychologiques peuvent être explorés pour mieux comprendre et gérer cette situation.

Votre conflit Intrapsychique semble être dans votre cas, un désir de liberté et de bien-être personnel qui serait en conflit avec votre sens des idéaux normatifs et de la culpabilité .

C'est précisément, de cela, de ces inhibitions qu’il serait judicieux de travailler. Cela vous permettrait d'écouter vos émotions, de les comprendre, cela vous permettrait de sortir de ce conflit psychique que vous décrivez, car vous seule êtes capable de réaliser un tel travail. Personne ne peut le faire à votre place, ni vous dire que faire à votre place.

Je vous offre la possibilité d'en parler avec moi, en présentiel ou en ligne, afin de résoudre cette situation, et de trouver ensemble les solutions les plus adaptées.
P Groult, psychanalyste




Patrick Groult Psy sur Nice

233 réponses

191 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 JUIL. 2024

Bonjour Elina,

Tout d'abord, je tiens à saluer votre courage de partager une situation aussi difficile et complexe. Il n'est jamais facile de prendre des décisions qui affectent profondément notre vie et celle de ceux qui nous entourent. Votre volonté de mettre fin à une relation avec une personne dépressive est compréhensible, surtout lorsque cette situation pèse lourdement sur votre bien-être et que vos sentiments ont changé.


Il est essentiel de comprendre que la dépression est une condition sérieuse qui nécessite une aide professionnelle. Votre compagnon porte la responsabilité de sa santé mentale et doit impérativement consulter un médecin pour recevoir l'aide appropriée. En tant que partenaire, vous pouvez lui offrir votre soutien en l'encourageant à chercher cette aide, mais il est important de reconnaître que vous n'êtes pas responsable de son rétablissement. Ce processus demande une implication active de sa part et le soutien de professionnels qualifiés.

Vous mentionnez que le poids de la situation est devenu trop lourd pour vous et que vous n'avez plus de sentiments pour lui. Rester dans une relation par culpabilité ou par peur de la réaction de l'autre peut non seulement vous nuire, mais aussi ne pas être bénéfique pour votre compagnon. Il est possible que continuer ainsi vous rende dépressive, sans pour autant l'aider. Vous avez le droit de rechercher votre propre bien-être et d'agir en accord avec vos sentiments.

Comment Mettre Fin à la Relation de Manière Respectueuse

Mettre fin à une relation avec une personne dépressive nécessite une approche délicate, empreinte de compassion et de respect. Voici quelques conseils pour vous aider à traverser cette étape difficile :

1. Choisissez le bon moment et le bon endroit : Assurez-vous de choisir un moment calme et un endroit privé pour avoir cette conversation. Évitez les lieux publics où il pourrait se sentir exposé.

2. Soyez honnête mais bienveillante : Exprimez vos sentiments de manière claire et honnête. Expliquez-lui que vous avez réfléchi sérieusement à votre décision et que vous ne ressentez plus les mêmes sentiments.

3. Évitez de blâmer : Parlez de vos sentiments et de vos besoins sans pointer du doigt ou blâmer. Utilisez des phrases commençant par "je" plutôt que "tu" pour éviter de le mettre sur la défensive.

4. Encouragez-le à chercher de l'aide professionnelle : Répétez-lui l'importance de consulter un médecin pour sa dépression. Mentionnez que vous vous souciez de lui et que vous souhaitez qu'il reçoive le soutien dont il a besoin.

5. Proposez votre aide pour l'accompagner : Si vous vous en sentez capable, proposez de l'accompagner dans les démarches pour trouver un professionnel, médecin ou psychiatre.

Je comprends qu'un sentiment de culpabilité puissant puisse être présent dans cette situation. Il est important de vous demander à qui cette culpabilité sert-elle réellement. Est-ce à l’épanouissement de vous-même, de votre compagnon, de votre couple, ou est-ce une injonction sociale ou morale ?

La culpabilité peut souvent être un signe de notre désir de faire ce qui est juste, mais elle peut aussi être un poids inutile qui nous empêche de prendre des décisions qui sont cruciales pour notre bien-être. Il est essentiel de réfléchir à cette question pour comprendre si cette culpabilité vous aide ou vous entrave.

Il est potentiellement possible que vous-même fassiez partie du "problème". Attention, il n'est nullement question de vous accabler d'une quelconque faute qui ne serait pas la vôtre. Ce que je veux dire, c'est que dans une relation, les personnes s'assemblent comme des pièces de puzzle et, en ce sens, vous faites partie de la dynamique de votre compagnon. C'est d'ailleurs ce qui vous empêche d'être sa thérapeute. Vous pouvez le soutenir, mais vous ne pouvez pas le guérir.

Je suis conscient que cette situation peut générer beaucoup de stress et d'anxiété. Si vous le souhaitez, je peux vous accompagner dans ce processus en vous offrant un espace de réflexion et de soutien. Ensemble, nous pouvons explorer vos sentiments, vos besoins et la meilleure manière d'aborder cette conversation avec votre compagnon.

N'hésitez pas à me contacter pour organiser une séance en ligne ou en présentiel. Mon objectif est de vous aider à retrouver votre équilibre émotionnel et à prendre des décisions qui vous permettent de vivre une vie plus épanouissante et sereine.



Laurent FARRET
Gestalt-Praticien
Accompagnement humaniste pour le bien-être mental, émotionnel et relationnel
Individuel et de couple en présentiel (79) et en ligne partout dans le monde.
*(Langue française uniquement)*



Chère Elina, je vous souhaite beaucoup de courage et de force dans cette période difficile. Prendre soin de soi est essentiel pour pouvoir, ensuite, prendre soin des autres.

Avec bienveillance,

Laurent FARRET

Laurent Farret Psy sur Nantes

208 réponses

2209 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 JUIL. 2024

Bonjour Elina, bravo pour votre témoignage, l'empathie et la sensibilité dont vous faites preuve vis-à-vis de votre copain.
Vous n'êtes par responsable de l'état psychologique de votre copain, qu'il aille mieux ou moins bien ne sera pas à cause de vous.
De toute façon, lorsque vous lui annoncerez votre désir de séparation il en sera affecté, vous aussi ; maintenant ce que vous pouvez faire c'est choisir le moment où il est plus stable pour le faire.
Vous pouvez lui dire que vous avez besoin de vous retrouver pour vous sentir mieux même si cela vous désole de mettre fin à cette relation, mais c'est une nécessité pour vous, car apparemment cette relation devient toxique pour vous et vous ne pourrez pas être d'un grand secours pour lui.
Au moment de mettre fin à la relation, dites-lui par exemple de prendre soin de lui, de trouver quelqu'un (un professionnel) qui puisse l'aider à aller mieux.
Je reste à votre écoute si vous avez besoin de soutien en cabinet à Nice ou en visio,
cordialement,
Laurent Stevenoot
Psycho analyste clinicien.

Laurent Stevenoot Psy sur Nice

193 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 JUIL. 2024

Bonjour Elina,

Sans minimiser aucunement, l'inquiétude, la peur et la charge émotionnelle que cela représente pour vous, il me semble que le choix vous appartient à vous seule. Vous avez décidé pour votre confort et votre bien être de mettre un terme à cette relation, ce qui est tout à fait légitime.

La situation rends les choses difficiles et je l'entends, mais quel autre choix avez vous ? Rester pour ne pas le blesser ? Jusqu'à quand 1 mois, 6 mois, 3 ans ? Pour finir par revenir au point de départ et le quitter ? Vous avez pris une décision en pleine conscience et vous avez le droit d'avancer, j'attire au passage votre attention sur le fait que lui aussi...

Vous n'échapperez pas (à mon sens) à une part de culpabilité, cela dit vous pouvez tout mettre en œuvre pour vous en préserver, l'inviter à se rapprocher d'un professionnel, éventuellement prévenir des proches de confiance qui pourrons veillez à une transition plus en douceur. Et surtout vous vous devez (à tous les deux) rien de moins que la vérité, une discussions calme dans laquelle vous vous vous exprimez pour vous seule sans cherchez à remettre toutes les fautes sur l'un ou l'autre.

Les ruptures font souffrir c'est certain, mais rester avec quelqu'un que l'on n'aime plus ne fait t'il pas tout autant de mal ? Votre bienveillance est essentielle et courageuse mais je crains qu'elle ne vous fasse que plus de mal à tous les deux. C'est ok de se choisir et également ok de partir pour soi car il n'y a rien de plus important.

En ne vous souhaitant rien de de moins que le meilleur ( à tous les deux). Je reste à votre écoute si vous souhaitez en parler plus avant.

Alexandre Devillers
-------------------------
Sexothérapeute - Analyste & thérapeute de couple.

Alexandre Devillers Psy sur Annecy

8 réponses

39 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIL. 2024

Bonjour,
Le trouble dépressif de votre copain ne doit pas vous freiner dans votre décision de le quitter.
Vous pouvez seulement l'encourager à consulter. Mais faites lui part de votre choix sans culpabiliser.
De toute manière, vous lui ferez du mal. Dans toute rupture, il y a un qui souffre, c'est celui qui qui n'a fait pas ce choix...
Mais chacun est responsable de sa vie et de son bonheur.

Cordialement
Hypnothérapeute clinique -Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5394 réponses

31764 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIL. 2024

Bonjour,
Si votre ami a fait une tentative de suicide, il est peut-être suivi par une équipe psychiatrique ? Leur avez-vous parlé de votre épuisement et désir de mettre fin à la relation pour qu’ils rassurent sur ce point ? Vous devez penser à vous et partir si tout votre être vous pousse à vous protéger. Il est normal de culpabiliser mais encore plus normal de choisir de ne pas sombrer à deux. Si vous désirez vous faire accompagner lors de ce choix, je suis à votre écoute.
Bien à vous, Anne Fierry Vérité, psychologue

Anne Fierry Vérité Psy sur Créon

66 réponses

20 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIL. 2024

Bonjour,

Exprimer à votre compagnon que vous souhaitez arrêter votre relation, sera, comme vous le dites, un soulagement.

Vous ne pouvez garder cela trop longtemps, alors il me semble important de convenir d'un moment pour lui en parler dans l'intimité.

Vous sentirez s'il veut écouter ou non. En général, il est important de signifier que vous n'êtes plus à l'aise dans cette relation et que vous préférez "reprendre" votre chemin, seule. Cela évite de culpabiliser la personne en utilisant un "tu" accusateur.

Parfois, de longues conversations en découlent où chacun exprime sa gratitude pour les bons moments passés ensemble. Parfois, il est vain de trop en dire, car l'autre n'est pas forcément apte à écouter vraiment.

Quoi qu'il en soit, faire ce pas, parler à votre compagnon, est important sur un délai assez proche.

Vous pouvez encourager votre copain à se faire entourer par un professionnel pour l'aider à traverser cet événement également.

Je vous dis tout mon appui pour ce passage délicat.

Bien cordialement

Robert Françon

Robert Françon Psy sur Lyon

28 réponses

6 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIL. 2024

Bonjour,

Dans tous les cas, l’annonce de la fin de la relation sera dure pour votre copain. Ce que vous pouvez faire, c'est peut-être choisir le meilleur moment pour lui dire, c'est-à-dire quand il est plus ou moins stable. S’il n’est pas dans un moment de crise plus aiguë, n’hésitez pas à le lui dire maintenant.

Ne vous culpabilisez pas pour la situation, vous ne pouvez pas rester coincée dans une relation simplement parce que votre partenaire souffre de dépression.

Cordialement,

Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne et Thérapies Brèves.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

563 réponses

5252 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JUIL. 2024

Bonjour à vous,

Je comprends votre culpabilité.

Cependant, les actions des personnes ne sont pas de la responsabilité des autres.

Dites-vous que la meilleure des attitudes c'est de le traiter comme un adulte responsable. Serait-ce honnête envers lui et envers vous de rester avec lui plus longtemps ?

Vous avez le droit au bonheur et si vous n'êtes pas heureuse avec lui il ne le sera pas non-plus...

Bon courage à vous !

Johanna Mikidadi, Psychologue ✨️

Johanna Mikidadi Psy sur Mareuil-lès-Meaux

19 réponses

4 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JUIL. 2024

Bonjour Elina,

Votre réaction est compréhensible et votre souci pour la sensibilité de votre copain montre que vous êtes une personne bienveillante et empathique.

En premier lieu sachez que si votre copain est si gravement déprimé ce n’est pas à cause de vous, et que malheureusement vous ne pouvez pas vraiment l’aider à aller mieux : j’imagine que vous avez déjà compris cela.

En même temps n’importe la manière dont vous aller lui annoncer que vous voulez vous séparer de lui…, il va en être très affecté et vous aussi.

Le mieux serait de lui dire que vous êtes désolée mais vous vous sentez vous même très triste et impuissante face à sa maladie et que vous avez besoin de vous éloigner pour soigner votre déprime à vous, puisque votre relation vous pèse trop et vous empêche de ressentir des sentiments à son égard.
Dites lui que vous ressentez beaucoup de peine, mais que vous avez le sentiment que vous devez tout simplement sauver votre peau, puisque vous ne pouvez vraiment plus vivre en permanence avec sa détresse et la peur qu’il se fasse mal.

Et demandez lui de bien se soigner pour s’en sortir et pour pouvoir apprécier la vie.

Je vous souhaite de pouvoir arriver à vous séparer de votre copain sans trop souffrir… et que cette séparation provoque chez votre copain un électrochoc salutaire pour lui.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4433 réponses

12188 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JUIL. 2024

Bonjour Elina

Les raisons de sa dépression lui sont propres. Il ne peut de toute façon demander à quelqu'un d'autre de faire le travail à sa place.
Assurez vous simplement qu'il soit bien accompagné et entouré : psy, traitement, entourage familial.
Après dites les choses avec douceur et fermeté en expliquant tout simplement que la situation est trop difficile pour vous.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure en visio est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4279 réponses

22086 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JUIL. 2024

Bonjour, vivre avec une personne qui souffre de dépression est très difficile mais vous n’êtes pas responsable de lui. Malheureusement dans ces moments là il est important de s’écouter soi car rester alors que vous n’avez plus de sentiment et avez besoin de vous libérer est nocif pour vous et pour lui. En restant auprès de lui vous le soutenez d’un côté et de l’autre cela lui évite de trouver les ressources de s’en sorti seul. Vous pouvez partir en essayant de le blesser le moins possible en lui parlant de vos sentiments, et non de lui. On ne peut pas retenir quelqu’un parce qu’on ne va pas bien. Il a besoin de se faire aider mais ce n’est pas à vous de le faire. Courage!

Julie Renauld Psy sur Boulogne-Billancourt

6 réponses

5 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JUIL. 2024

Bonjour elina,

Vous avez tout à fait raison de choisir de prendre soin de vous.
Votre copain est responsable de ses actes et si la fin de votre relation provoquait une tentative de suicide chez lui, cette rupture ne serait que le déclencheur. La cause de la dépression est bien plus profonde, elle remonte à son enfance ou petite enfance. Cela fait partie de son histoire et c'est à lui de se faire accompagner pour soigner ses blessures et/ou traumatismes.

Et en même temps je vous invite à revisiter votre passé. Qui était dépressif autour de vous ? Un parent ? Un frère ou une sœur ? Est-ce qu'inconsciemment vous auriez choisi un partenaire dépressif pour tenter de "soigner" symboliquement un membre de votre famille ?
Si vous arrivez à faire de la clarté sur votre histoire alors ce sera plus facile de dire à votre copain que son état psychique est trop lourd à porter pour vous et que vous choisissez de mettre fin à votre relation.
Precisez bien que ce choix vous le faites pour vous-même (vous-m'aime), et non pas contre lui.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1919 réponses

2159 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JUIL. 2024

Bonjour Elina,

Il est tout a fait compréhensible que vous ressentiez une grande inquiétude à l'idée de mettre fin à votre relation, surtout compte tenu de la vulnérabilité émotionnelle de votre partenaire.

Dans votre cas, il est utile de reconnaître vos propres besoins et sentiments tout en abordant cette situation avec délicatesse et compassion.
Planifiez un moment approprié pour avoir une conversation en face à face, dans un environnement calme et privé.
Commencez par exprimer votre gratitude pour les moments partagés, puis expliquez honnêtement mais avec sensibilité vos sentiments actuels et votre besoin de prendre soin de vous-même.
Utilisez des "je" plutôt que des "tu" pour éviter de sembler accusateur, par exemple, "Je ressens que je ne suis plus heureuse dans cette relation" plutôt que "Tu ne me rends plus heureuse".

Soyez préparé à offrir du soutien et à encourager votre partenaire à chercher de l'aide professionnelle s'il en ressent le besoin. Rappelez-vous que vous avez le droit de chercher votre propre bonheur et que mettre fin à une relation avec respect et bienveillance peut aider à minimiser la douleur pour les deux parties.

.
Prenez soin de vous et n'oubliez pas que votre bien-être est tout aussi important.

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

987 réponses

1280 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13300

questions

réponses 136950

réponses