mon fils de 18 ans veut quitter le lycée en milieu d'année

Réalisée par Nathalie Marrocchelli · 26 janv. 2023 Formation étude

Bonjour, mon fils à 18 ans et il est en deuxième année de cap commerce. Son idée, bien déterminée tout de même, serait d'arrêter le lycée avant de passer son examen, soit pour suivre une formation diplômante à domicile dans n’importe quel domaine, soit faire du télétravail à temps complet ou à mi-temps sans qualifications. Ce qu’il veut, c'est un salaire ‘fixe’ et surtout, avoir du temps pour continuer à faire des vidéos sur une plate-forme en ligne. Il ajoute que pour l’instant ça ne lui rapporte rien, mais qu'une fois 'lancé', il démissionnerait pour ne faire que ça. Son père et moi, essayons d'abord de le raisonner en disant qu’il devrait finir son année scolaire, d'autant que, sans compter les prochaines vacances et sa dernière période de stage en entreprise tout le mois de Mars, il ne lui reste guère beaucoup de semaines avant de passer son CAP. Sur le moment, il est tout à fait d’accord avec nous, en revanche, il monte immédiatement dans les tours quand on lui dit que très peu de personne arrive à gagner décemment sa vie en faisant des vidéos sur internet. Vexé, il peste qu’on n'y connaît rien et monte dans sa chambre bouder. Il a cependant de très bons résultats au lycée, mais ça ne le motive pas pour autant. Le souci est qu’il est de plus en plus fatigué, car il se couche de plus en plus tard, même quand il doit se lever pour prendre le bus. Dans le fond, on comprend qu’il veuille travailler, parce qu'il veut passer son permis de conduire et prendre son indépendance. Nous lui avons expliqué que tant qu’il est chez lui, ici, avec nous, il pourra alors mettre un maximum d’argent de côté pour bien commencer dans sa vie ‘d’adulte’, mais avant tout cela, il faut qu’il termine le lycée et qu’il a tout le temps pour le reste. On ne sait plus quoi lui dire quand le sujet revient ‘sur la table’, on a l’impression de devoir à chaque instant, peser nos mots, comme si on marchait sur des œufs, c’est compliqué… d’un côté, on a envie de lui dire « c’est comme ça et pas autrement ! » et risquer d’entrer en conflit, d'un autre côté, on se dit qu’on devrait peut-être le laisser prendre sa décision et le soutenir… Ce n’est pas l’enseignement qui lui pose un problème, c’est l’établissement en lui-même. Ce qui est paradoxal, car par un moment, il voulait devenir professeur d’anglais. C’est pour cela qu’à sa sortie de 3ᵉ, il est allé en seconde générale, seulement vu la surcharge de travail qu’il avait à faire chaque soir en rentrant, il ne se sentait pas capable d’aller jusqu’au bout de son idée. Il a tout de même fini son année, mais son niveau était insuffisant alors, il a redoublé, mais ses résultats n’étaient pas meilleurs la 2ᵉ année. Avant d’entrer dans ce lycée actuel, il s’était inscrit dans un centre de formation en alternance, malheureusement, il n’avait pas trouvé d’employeur. Il a suivi sa 1ʳᵉ année de CAP qui s’est très bien passée, ses résultats étaient spectaculaires par rapport à la générale. En revanche, cette 2ᵉ année… ses notes sont toujours aussi incroyables, mais il n’a pas envie d’aller jusqu’au bout. Ses arguments sont toujours les mêmes « je veux travailler parce que je suis conscient qu’avec mes vidéos, pour l’instant, je ne gagnerai pas d’argent, mais plus tard, ça deviendra mon activité principale ». C’est là qu’on s’est dit, soit il est influencé par ses pseudos amis, soit c’est vraiment ce qu’il veut faire. C’est difficile pour nous de l’aider à faire le bon choix, si tant est qu’il y en ait un… soit on est d’accord avec lui pour qu'il démissionne du lycée pour trouver un travail en continuant ses vidéos, soit on le force à continuer en prenant le risque d’avoir la guerre à la maison. C’est la raison pour laquelle je sollicite votre aide, tous les conseils seront les bienvenus.
Je vous en remercie d’avance.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 27 JANV. 2023

Bonjour,

D'après ce que vous écrivez vous avez un garçon qui est travailleur mais n'aime pas ce qu'il fait. Il n'est pas très scolaire non plus et voudrait travailler et prendre son indépendance.
Ce serait effectivement bien qu'il termine son année comme il semble d'ailleurs d'accord pour le faire. Mais il ne faut surtout pas le braquer mais au contraire l'encourager dans ses projets. Ne projetez pas sur lui ce que vous voulez qu'il soit mais laissez le se projeter lui-même dans ce qu'il a envie de faire. De toute façon il n'est plus à l'âge où vous pourrez le faire changer d'avis.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4279 réponses

22092 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2023

Bonjour,
Vous avez des inquiétudes de parents et c'est bien compréhensible.
Je pense que les choses s'arrangeront et qu'il acceptera de terminer son année si vous prenez au sérieux son projet et si vous lui faites confiance. Votre point de vue sur les débouchés est sans doute entendable mais quand vous l'exprimez, cela revient à lui dire que vous rejetez ses rêves et donc que quelque part, c'est lui que vous rejetez et que vous ne le croyez pas capable de réussir. Il semble avoir quand même un certain recul puisqu'il dit qu'il sait qu'il faudra un peu de temps pour commencer à gagner de l'argent. Vous pourriez lui demander de vous montrer ce qu'il fait, vous y intéresser...
Je pense que vous arriveriez ainsi à compromis "ok, on te soutient mais finis ton année ". A-t-il aussi envisagé une poursuite d'études qui serait plus en lien avec son projet ? dans le même domaine ?
Enfin, votre but est certainement son bonheur et il est certain qu'il ne le trouvera pas dans le sacrifice ou la résignation.
Ceux qui ont réalisé leurs rêves sont les mêmes que ceux qui y ont cru.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4549 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2023

Chère Nathalie,

J'ai bien entendu votre gros souci sur l'avenir de votre fils de 18 ans. En effet, si près du but en obtenant son CAP c ommerce dans quelques mois, il est vraiment très dommage q'il décroche.
Vous expliquez par ailleurs que cela a toujours été un élève doué, les études ne sont pas une difficulté dans son cas, un bon point que tout le monde ne peut prétendre avoir. Il semble que ce soit plutôt la pression des études, la charge de travail demandée qui lui pèse autant. Vous avez déjà vécu cette situation en fin de collège. En vous lisant, j'ai plus la sensation que votre garçon veut du "concret" et non la version théorique des études. Même en centre de formation en alternance, il paraît se détacher en dépit de ses bons résultats de l'aspect "scolaire" ( notes, ....) comme si tout ce qui renvoie au fait de vouloir le faire à tout prix rentrer dans des "cases" lui était insupportable.

Pourquoi ne pas lui proposer une alternative:
il finit ses cinq mois de CAP et il se sécurise par son diplôme, cela vous rassure ( et c'est extrêmement compréhensible) et dès cet été, il se met "focus" sur sa passion pour les vidéos?
Ce serait sortir du conflit la tête haute des deux côtés, ne pas contrarier ses envies de jeune et trop le frustrer pour ne pas entendre tôt ou tard que vous l'avez obligé à.... Et en recherchant à ses côtés des structures de type "pépinières" d'entreprises, jeunes start-ups, ou autres....en montrant que vous portez un réel intérêt à son projet de vidéos, l'ambiance serait meilleure et en douceur vous comme lui arriveriez à vos buts respectifs.

Sans ce compromis, il va se braquer complètement et seule la communication peut se révéler payante je vous assure.

Vous savez, son temps à lui n'est pas le votre.
Non, lui vit dans l'immédiateté, dans l'ici et maintenant, un peu fou fou mais déterminé. Cela correspond à notre nouvelle société, celle de l'oralité, du "j'ai dès que je le veux, pas dans un an, de suite".
Je ne pense pas sur le fond qu'il soit influencé par des "pseudo amis", il est juste ancré sur ses positions et son désir d'aller au bout de son rêve, il veut se prouver à lui-même qu'il est capable de développer son projet, peu importe le reste. Pour moi, il veut réellement le faire.

Je reste à votre écoute en téléconsultation puisque l'aide à la parentalité commence avant la naissance mais se poursuit jusqu'à bien après l'adolescence ( ou adulescence désormais...). Soyez dans la concession avec lui sans pour autant lâcher prise sur les cinq malheureux mois qui restent avant les épreuves de son diplôme; ne rompez surtout pas le lien avec lui. La parentalité est le lien le plus précieux et si fragile à préserver entre vous.

Avec toute mon empathie.

Bénédicte ESCARON
Thérapeute d'aide à la parentalité
Thérapie intégrative

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9607 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2023

Bonjour Madame Marrocchelli,

Merci pour votre écrit à notre communauté.

Et s'il y avait un troisième choix....

Je m'explique: votre enfant de 18 ans est toujours un adolescent et pas encore un adulte, physiologiquement et psychiquement. La communication est me semble t-il bloquée comme une forme de confrontation. Vous voulez le mieux pour lui en lui évitant des déconvenues et ne pas gâcher ce qu'il a déjà accompli si près du but. Lui semble entrevoir que vous n'avez pas confiance en chez soi, en sa maturité, en son sens des responsabilités et en son domaine qu'il pense que vous ne connaissez pas, à tort ou à raison.

Je vous demande ceci : vous êtes-vous intéressés à ses vidéos? si non, faites-le. Prenez du temps pour comprendre ce que le passionne à ce point. Peut-être a t-il réellement un talent que vous ignorez....

La communication pourrait être modulée (inspirez vous de la CNV communication non violente qui par exemple bannit le "tu" ex tu ne comprends pas, tu ne peux pas me dire ça et préfère largement le "je" : quand j'entends ça, je ressens ça et je ne comprends pas, j'ai besoin de comprendre). Si vous persistez pour lui faire entendre raison sans l'écouter, la communication sera endommagée et je vous invite à éviter que cela n'arrive.

Partagez avec lui vos espoirs et vos craintes mais sans reproche. Ex si près du but, est-ce que ce projet peut attendre un peu, le temps que tu finalises ce que tu as entamé?

Ensuite, auriez-vous la possibilité, avec son aide, ensemble, d'entrer en lien avec quelqu'un qui a réussi dans ce domaine et qui pourrait l'informer d'une réalité qu'il ignore peut-être ?

Vous êtes en position de parents et je crois qu'il convient de vous déplacer légèrement pour modifier le système.

Enfin, faites un deal, un contrat dans lequel il pourrait finir ses études et en retour, vous metteriez en place des étapes pour l'aider à réaliser ce qui semble lui tenir à coeur.

Voici quelques pistes qui j'espère vous donneront d'autres idées pour avancer ensemble et non les uns contre l'autre.

Je reste à votre écoute,

Dalila Nourdin psychopraticienne visio et présentiel

Dalila Nourdin Psy sur Lyon

246 réponses

325 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2023

Bonjour Nathalie,

Etant donné que votre fils a de bons résultats durant son CAP, il serait vraiment dommageable de ne pas le faire valider, est il possible de discuter avec le directeur de l'établissement pour qu'il réalise une partie des cours à domicile? De ce fait, il pourra gérer différemment son emploi du temps, qu'en pensez vous?

Je reste à votre écoute
Bien à vous
Marjorie Lugari
---------------------
*** Psychanalyste
*** Aide à la parentalité
*** Praticien en psychothérapie
*** Sexothérapeute

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10885 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2023

Bonjour Nathalie
Je pense que ce serait bien qu'il termine son année de lycée, tout en se projetant dans ce qui lui plaît.
Ce ne sera peut être pas la guerre s'il voit que vous lui faites confiance, tout en le cadrant au niveau de ses études actuelles
Bien cordialement Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6339 réponses

3466 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2023

Bonjour Nathalie,

Votre raisonnement et votre logique est tout à fait juste. Tout ce que vous dites à votre fils, vous et son père, est basé sur votre expérience et sur vos observations du monde actuel.
Votre difficulté est que votre fils ne peut pas vous entendre, il a besoin de se positionner en tant qu'être autonome et indépendant, c'est ce à quoi il aspire.

Il semblerait qu'il n'y ait pas de phobie scolaire dans le sens où aller au lycée est possible pour lui. C'est donc sur des croyances de l'appât du gain qu'il a l'air de fonctionner.

Alors vous pouvez effectivement le laisser faire son expérience si vous avez de quoi assurer vos arrières.
Vous pouvez aussi lui demander de trouver d'abord un travail qu'il y ait des rentrées d'argent réelles avant d'abandonner le lycée.

Et en même temps je vous invite à ce qu'il rencontre une thérapeute afin qu'il ait un autre adulte référent pour discuter de ses projets.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questionnements.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1919 réponses

2160 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2023

Bonjour !
Je vous rejoins complètement sur l'idée qu'il serait vraiment dommageable pour votre fils d'arrêter si près du but.
Mais pour positiver, j'ajouterai qu'il a un projet, ce qui tendrait à montrer qu'il n'est pas dans un processus de un repli sur lui-même fréquemment observé en cas de dépression.
Son idée de prendre "n'importe quel travail" pour gagner de l'argent et avoir du temps pour ses vidéos en ligne n'est pas forcément très réaliste : il serait bon pour lui de réaliser que trouver n'importe quel travail n'est pas si facile sans qualification, et que travailler ne laisse pas beaucoup de temps personnel !
Peut-être pouvez-vous lui proposer de démarrer son projet tout en continuant d'aller au lycée :
- prendre un rendez-vous avec une pépinière d'entreprise ou une association d'accompagnement au projet
- réaliser son business plan
- déterminer de combien d'argent il aura besoin, combien de temps pour réaliser ses vidéos, développer son audience... je ne suis pas spécialiste en ce domaine, mais la création d'entreprise nécessite des compétences qui pourraient bien coïncider avec son CAP...
La confrontation avec le réel aura 2 effets bénéfiques :
- arrêter de vivre dans le fantasme
- lui ouvrir les yeux sur la faisabilité de son projet
Le but n'est pas de dénigrer son idée, bien en contraire, mais de le faire revenir dans le monde réel... et si ça marche tant mieux !
Bon courage !

Cécile Didier Psy sur Périgueux

30 réponses

29 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2023

Ce serait vraiment dommage que votre fils n'aille pas jusqu'au bout de son CAP qui ne l'empêchera pas dans quelques mois de faire ce qu'il souhaite et en plus, d'avoir mine de rien un diplôme : travailler, avoir un salaire et continuer de travailler sur ses vidéos.

Vous pouvez peut-etre l'accompagner dans une projection de vie qui lui serait satisfaisante à l'issue de son CAP : voudrait-il travailler dès cet été ? Comment souhaite-t-il postuler ? Via quels réseaux ? Quelle entreprise lui proposerait du télétravail ? Se projette-t-il sur des CDD, une expérience pro diversifiée ? A-t-il pensé à des lieux ?

Concernant ses vidéos, puisqu'il vous renvoie que vous n'y connaissez rien, demandez-lui de vous y enseigner ?

Bien à vous,
Karin Walter

Karin Walter Psy sur Tours

111 réponses

351 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Formation étude

Voir plus de psy spécialisés en Formation étude

Autres questions sur Formation étude

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13350

questions

réponses 136950

réponses