Mon fils de 3 ans se réveille toutes les nuits

Réalisée par Opale · 19 nov. 2019 Aide psychologique

Depuis la naissance de son petit frère le 30 avril, mon premier qui avait alors 2 ans et 4 mois a commencé à ne plus vouloir aller se coucher, donc soirées difficiles avec veilleuse, porte ouverte etc. En juillet il est parti 5 jours chez sa grand-mère : il est rentré bien malade et a passé une semaine avec 40 de fièvre à se réveiller toute la nuit. Normal mais ensuite ça ne s’est Quasi plus arrêté... il hurle, bien réveillé, quand on vient il n’en veut pas de nous, ou alors il appelle pour un oui pour un non. Ça se calme mais ça fait plus de 4 mois et avec un nourrisson on n’en peut plus. Je précise que de son premier mois à 2 ans et demi il n’en s’était strictement jamais réveillé sauf malade (2 ou 3 périodes de quelques nuits !). On est allés voir un psy qui ne nous a pas vraiment aidés... on essaie d'écourter Nos passages et s’il pleure seulement 2 / 3 mn on n’y Va plus... on est attentifs à lui, on l’inclut bien avec son frère, on passe du temps juste avec lui... mais on dort très mal et lui aussi.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 20 NOV. 2019

Bonjour Opale,
Votre petit bout a vécu des changements dans sa vie. A cette age l'expression des angoisses, peurs se manifestent par des pleurs et même voir des terreurs nocturnes.
Vous pouvez vous faire aider d'un thérapeute mais je vous invite aussi a lui parler. A lui exprimer calmement, votre fatigue.. Vous pouvez aussi le rassurer lui demander ce qu'il ressent, lui indiquer que vous l'aimer...
N'hesitez pas a communiquer avec lui de manière honnête, il n'y a rien de plus stressant pour un enfant de ressentir un probleme sans savoir ce qu'il en est. Il ressent votre inquiétude et les tensions.
Parler lui simplement de vos émotions, des siennes.
Prenez soin de vous,
Sabine DUMAS
Praticienne PNL - EFT - Hypnose
Cabinet et E-consultation

SABINE DUMAS Psy sur La Ciotat

200 réponses

81 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 NOV. 2019

Bonjour,

Votre enfant a probablement besoin d'être rassuré. Parlez lui de la naissance de son frère de votre séparation à ce moment là, de votre amour pour lui, de la peine que vous avez eu à être séparée.
Racontez lui des histoires qui parlent de ce sujet, vous en trouverez dans des livres de contes ou histoires pour enfant.
Dites lui que c'est normal d'être inquiet dans ces cas de séparation. Mettez des mots sur ce que vous ressentez et ce qu'il ressent. Faites lui dessiner ce qu'il ressent.
Et si tout cela ne suffit pas aller voir un praticien en hypnose par exemple qui aidera à apaiser votre enfant.

Cordialement,
Nadine Lebeau
Psychopraticienne - Hypnothérapeute - Formatrice

Nadine Lebeau Psy sur La Rochelle

18 réponses

3 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 NOV. 2019

Bonjour,
A cet âge, les enfants souffrent beaucoup de l'arrivée d'un petit frère. Ils leur arrive de dire des choses très dures ou de frapper le bébé. Dans les familles, souvent, on tente d'expliquer à l'aîné qu'il a de la chance, alors qu'il souffre le martyr. Le mieux est d'accueillir sa souffrance, voire de l'exprimer à sa place. En plus, sa maman a été fatiguée après la naissance probablement, l'attention va au bébé car il en a besoin, et cela peut être insupportable pour lui.
Bien à vous
Sylvie Protassieff

Sylvie Protassieff - Psychologue Psy sur Paris

814 réponses

471 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 NOV. 2019

Bonsoir Opale,

A mon avis, il faut voir un autre psy, davantage spécialisé dans le suivi des enfants en bas âge !

Bien à vous, Radu CLIT
Psychothérapeute d'orientation analytique

Radu Clit Psy sur Paris

309 réponses

91 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 NOV. 2019

Madame bonjour,

L'arrivée d'un bébé dans la famille est souvent mal vécue par un enfant, qui pourra se sentir négligé en croyant que le nouveau-venu prend sa place.
Voici quelques conseils que je peux vous donner:
- Soyez à l'écoute de ses émotions en lui permettant d'être triste ou en colère ( en lui disant, par exemple: tu as le droit d'être triste ou en colère, tu n'es pas obligé d'aimer ton frère ou ta sœur…)
(Il est important que vous, en tant que parents, nommiez également vos propres émotions devant l'enfant afin qu'il apprenne à les nommer ultérieurement pour se soulager en partie).
- Donnez lui des responsabilités autour du bébé: par exemple, vous pouvez lui demander d'aller chercher le biberon pour qu'il se sente un rôle à jouer en tant que grand frère
- Vous pouvez passer du temps en tête à tête avec lui, dans une activité qu'il aime particulièrement
- des lectures autour de l'arrivée d'un nouveau-né peuvent être opportunes.
- laisser le papa s'occuper du bébé pendant que vous passez du temps avec votre ainé

Si, malgré ces pistes, aucune évolution positive n'était ressentie, je vous conseille de consulter un psy- en famille, qui pourra, en fonction des interactions repérées au cours de la séance, vous proposer d'autres méthodes.

Vous pouvez m'écrire au besoin.

Bien à vous.

Carlier Sandrine Psy sur Charleville-Mézières

247 réponses

232 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 7300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11100

psychologues

questions 7300

questions

réponses 37850

réponses