Mon fils de 7 ans à peur de la mort

Réalisée par sam · 23 août 2012 Parentalité

Bonjour,


Je fais appel à vous car mon petit de 7 ans pleure chaque soir depuis environ deux mois car il a une peur terrible que quelqu'un de notre petite famille décede. Il dit qu'il a peur de se retrouver tout seul, nous avons beau le rassurer son papa et moi, mais rien n'y fait, il pleure chaque soir. Il a même une lumière pour la nuit.


Nous avons perdu une personne chère il y a un peu moins d'un an, le médecin traitant a dit que c'était normal il y a un mois, mais là, il continue et je ne supporte plus de voir mon petit garçon dans cet état.


Il a même peur qu'un voleur rentre le soir et nous fasse du mal... Que dois-je faire ?


Merci à tous ceux qui pourraient me donner leur conseil.


Une maman attristée.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 24 AOÛT 2012

Bonjour

Merci de vos réponses qui m'aide à comprendre ce qui se passe pour mon petit garçon.

Pour répondre à M. Lazaro-Herve, il n'y a pas eu d'autre grand changement pour mon fils à part quelques difficultés scolaires que le professeur a decelé et que nous avons pris en charge par un orthophoniste.

Merci de vos réponses

BOLLY

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 SEPT. 2012

Bonjour,

Votre petit garçon a pris conscience de la notion de fin et de non retour qu'est la mort et cela produit une angoisse chez lui. Pour le moment, il cherche à être rassuré mais vos efforts semblent ne pas aboutir à cela.

1) Il est important de montrer à votre enfant votre affection, à travers des échanges dans les jeux et à travers le plaisir d'être ensemble. Il est important que votre enfant ne concentre pas les seuls moments où vous allez lui apporter de l'affection, qu'uniquement dans des moments de peur chez lui, sinon, cela va renforcer son comportement de peur du soir, et de pleurs.

2) Lorsqu'il pleure le soir, gardez une attitude bienveillante, mais surtout pas anxieuse, afin de ne pas donner de substance à sa peur qui n'est que fictive.

3) Parlez lui de la "normalité" de la mort, quand il s'agit de gens âgés et de la faible probabilité que cela arrive à un enfant, et à vous-même. De la normalité de la tristesse, et de son apaisement à travers le rappel de la personne défunte, par les bons souvenirs qu'elle laisse. L'enfant mime beaucoup les adultes et votre propre apaisement rassurera votre enfant.

Si le problème persiste plus de 6 mois, un psy pourra vous aider.

Bien cordialement,

Véronique Di Mercurio Psy sur Paris

69 réponses

227 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 AOÛT 2012

Bonjour Bolly,

Comme vous l'indiquait ma collègue, à l'âge de votre enfant, 7 ans, de nombreuses choses peuvent perturber l'équilibre de votre enfant (angoisses et peurs, pulsions libidinales et émotions, force de l'imaginaire...). Ce phénomène rend compte de processus développementaux.

Noter que, par exemple :

- Pour avoir peur du noir, il faut d'abord avoir conscience que l'on est dans l'obscurité
- Pour avoir peur de la mort, il faut avoir été confronté à celle d'un autre...

Toutes ces expériences sont formatrices dans la mesure où c'est l'occasion pour l'enfant d'apprendre à gérer ce qui se passe en lui.
Dans le cas du deuil, une grande vérité s'impose à nous tous, outre le chagrin de la perte : accepter que nous ne sommes pas immortels, que la fin existe, qu'on peut donc se retrouver seul...

La lumière, fait présence... Vos paroles font apaisement... Rassurez l'enfant au coucher en mettant en place un petit rituel... Voilà des pistes que vous pourriez développer pour l'accompagner et l'aider à contenir sa peur... Consultez pour vous et être guidés dans cette démarche... Voilà ce que vous pouvez faire avec un psychologue...

Avec ce professionnel, vous pourriez aussi partager d'autres éléments pour lui permettre d'améliorer la qualité du soutien psychologique proposé, centré sur vos besoins et votre situation...

Y a-t'il d'autres évèvements, des changements, qui seraient survenus durant cette année ?

Cordialement,
Magali Lazaro-Herve

Magali Lazaro Psychologue Clinicienne-Psychothérapeute Psy sur Blagnac

75 réponses

168 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 AOÛT 2012

Bonjour,

La mort intrigue les enfants, comme la sexualité et la procréation. C’est une étape tout à fait normale du développement de l’enfant. Vers 7 ans, l’idée de la mort devient très active. N'ayez pas peur d'en parler avec lui ou rapprochez-vous d'un psychologue qui aidera votre enfant et vous-même à traiter de ce sujet.

Cordialement

Catherine Depied-Farçat Psy sur Clamart

5 réponses

18 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Parentalité

Voir plus de psy spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 7250 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11100

psychologues

questions 7250

questions

réponses 37600

réponses