ne plus croire en rien

Réalisée par Amandinehry · 21 août 2017 Thérapie brève

bonjour,

excusez moi de vous déranger je ne sais pas si c'est ici que je dois raconter cela mais j'ai besoin d'en parler et je ne sais plus du tout quoi faire.

Pour résumé depuis que je suis toute petite (aujourd'hui j'ai 18 ans) je vis une vie très compliquée avec un père alcoolique (et violent sous alcool) qui a déjà amené à des dégâts impensables et des chocs psychologiques à vie. Avec cela (sous menace de mon père de révéler son alcoolisme) j'ai toujours dû me taire et faire comme si de rien etait.


J'ai donc été obligée depuis petite de gérer les problèmes dans ma famille causée par l'alcool mais également certains pour d'autres raisons que les adultes doivent s'occuper sauf que je le faisais à 10. J'étais obligée de m'impliquer dans des problèmes qui ne me concernaient pas à mon âge.


Ce problème principal m'a détruit mon enfance (je n'ai strictement aucun souvenir de mon enfance sauf des scènes violentes passées sous mes yeux) et m'a profondément marqué où aujourd'hui aussi j'en souffre encore.

Cela m'a empeché de grandir et de profiter de la jeunesse comme tous les enfants de mon âge le faisaient.


De cela toutes les étapes de la vie que j'ai dû franchir ont été très durs.

De nombreuses personnes m'ont trahis alors que j'avais confiance en eux puisqu'ils me permettaient également de m'éloigner de mon père (bien évidemment quand j'avais le droit de sortir qui au début etait tres compliqué)


Et au final en regardant en arrière tous les obstacles que j'ai surmontes j'ai comme un sentiment de honte... les seules choses où j'ai reussi à m'en sortir auront été de justesse, le reste etant un échec total.


À cause de cela je ne me sens plus assez forte pour me battre et prendre une nouvelle vie à la fac pour réussir tout ce que je vais rencontrer. Au contraire j'ai l'impression de lâcher prise, d'abandonner et me retrouver au fond du trou là où je suis en dépression. Parfois je me dis que c'est peut être là ma place mais je n'ai plus aucune motivation de me battre. Je suis devenue spectatrice de ma vie.

Merci d'avoir lu jusqu'au bout, je ne sais pas si j'ai reussi à etre assez claire mais je suis totalement perdue...

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 22 AOÛT 2017

Bonjour Amandine,

Votre message est poignant. Vous l'écrivez presque en vous excusant, or il est tout à fait légitime et vous avez bien fait de nous l'adresser. Sachez que vous ne dérangez personne ici, que notre rôle est de vous lire, et de vous écouter, même entre les lignes.

Vous avez vécu une enfance très douloureuse avec votre père alcoolique et menaçant. Vous avez dû enfant, agir comme une adulte pour colmater toutes les brèches familiales. Vous ne parlez pas de votre mère: celle-ci était-elle absente? En outre, vous avez éprouvé et vous l'éprouvez encore aujourd'hui, une sorte de honte liée à toute cette situation.

Et pourtant vous êtes forte puisque vous avez traversé toutes ces années jusqu'à aborder la fac tout bientôt. Quel cursus avez-vous donc choisi? Au moment de réussir, de franchir un cap important, vous voudriez lâcher prise... Et en même temps votre message est un peu comme un appel au secours.

Il faut que vous trouviez de l'aide, Amandine, auprès d'un ou d'une professionnel/le. Selon la région où vous vivez, vous trouverez via ce site un ou une psy qui pourra vous recevoir rapidement.

N'hésitez pas aussi à m'écrire sur ma messagerie personnelle si vous le souhaitez.

Bonne chance à vous, ayez confiance...
Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psychanalyste

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

967 réponses

3714 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AOÛT 2017

Bonjour Amandine
Je comprends votre tristesse et le sens de vide que un père alcoolique a pu laisser en vous. Maintenant vous êtes à la fac, vous êtes très jeune et vous pouvez dépasser les violences et les souffrances du passé, à ce propos il serait vraiment important que vous puissiez suivre une thérapie qui vous soutiendra et vous aidera à gérer votre terrible passé et à le devancer pouvant ainsi enfin profiter de votre vie. Votre père à cause de l'alcool a détruit sa vie et celle des personnes autours de lui mais vous pouvez retrouver votre propre sérénité et votre propre voie! Je sais à ce moment vous sentez vide et vous craignez d'être condamnée à vivre au fond du trou vous aussi... mais je vous dis que vous pouvez remonter la pente et aller en avant! Votre père a ses fautes et il faut qu'il les assume mais ce n'est pas à vous de payer les conséquences! Regardez sur le site s'il y a un/une thérapeute près de chez vous ou demandez à votre médecin soignant il pourra vous adresser vers le bon professionnel.
N'hésitez pas à écrire sur son adresse perso, au praticien que vous ressentez vous correspondre le plus!
Courage vous pouvez y arriver!
Bien à vous
Livia CLARA-VILNAT
Praticienne en psychologie

Livia CLARA-VILNAT Psy sur Bourges

1109 réponses

4226 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 AOÛT 2017

Bonjour,

Votre ressenti est assez typique des personnes qui ont du affronter trop tôt de grandes difficultés.
Pour assumer celles-ci vous avez construit un "personnage" qui tient le coup au lieu de grandir tranquillement et en sécurité avec votre environnement familial; d'où votre impression d'être "spectatrice de votre vie".
Actuellement, vous n'êtes plus affrontée de plein fouet avec ces difficultés mais vous n'avez pas encore les repères pour vivre une situation plus sereine et vous occuper de vous-même comme vos camarades d'étude.

Vous gagneriez vraiment à entreprendre une psychothérapie car vous avez besoin d'être épaulée pour vous autoriser à être vous-même et lâcher ce "personnage" qui vous a été imposé par votre enfance.

À votre disposition,
Véronique de Lagausie
Psychologue clinicienne
Art-thérapeute

Anonyme-236321 Psy sur Toulouse

380 réponses

882 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie brève

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie brève

Autres questions sur Thérapie brève

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 6900 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11000

psychologues

questions 6900

questions

réponses 35700

réponses