Névrose anxieuse : comment m'en sortir ?

Réalisée par Durkedra · 18 oct. 2018 Névrose

Bonjour,

Depuis plusieurs années je fais des attaques de panique accompagnées d'une sensation de mort imminente. J'ai aussi souvent des épisodes de dépersonnalisation et de déréalisation.
Je suis suivie par un psychiatre et je prends des anxiolytiques mais je voudrais savoir s'il était possible de trouver une autre alternative et si des méthodes de psychologie pouvaient m'aider car je voudrais arrêter les médicaments pour de bon.
Merci

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 19 OCT. 2018

Bonjour,
Effectivement, les médicaments ont un rôle à jouer au départ , mais une thérapie adaptée est beaucoup plus pertinente pour sortir de ces états émotionnels dévastateurs.

Vous ne précisez pas votre âge, mais la prise d'anxiolytique sur une longue période est très nocive et le risque de dépendance est important.

Pour ma part, je vous conseillerai bien sûr une approche thérapeutique psycho-corporelle

Une thérapie verbale n'aura pas grand intérêt. N'hésitez pas à regarder mon profil.

Restant à votre disposition

Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique à CLICHY

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

3591 réponses

14299 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 OCT. 2018

Concernant les différentes approches, il n'y a pas LA méthode, mais DES méthodes dont certaines sont plus pertinentes à travailler sur l'impact émotionnel.

Si certaines personnes préfèrent verbaliser leur problématique, c'est OK pour moi, mais si certaines personnes passent 10 ans chez un psychologue pour être toujours en proie avec des angoisses, bruxisme, attaque de panique, je pense qu'il y a un sérieux problème...
Et l'approche psycho-corporelle est alors indéniablement recommandé !

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

3591 réponses

14299 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 OCT. 2018

Bonjour,
Il est bien entendu tout à fait possible de traiter l'angoisse et les crises de panique en psychothérapie. C'est même une problématique assez récurrente dans les cabinets des psy de tout poil et de toutes tendances.
Au sujet de la méthode, je me range à l'avis de Maurice Gaillard : il n'y a pas LA méthode. Il y a une rencontre avec un thérapeute avec qui vous vous sentirez en confiance, qui va vous proposer une ou des méthodes qui vont vous parler. Chaque personne est singulière et tout l'art du psy est d'adapter son approche à cette singularité.

Bien cordialement,

Marion Favry

Marion Favry Psy sur Paris

550 réponses

1007 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 OCT. 2018

Bonjour,
Je ne sais pas si vous trouverez d′emblée une alternative psychologique, mais dans un premier temps, un complément psychologique, un accompagnement, pourraient vous aider à mieux gérer les effets de ces crises, pour remonter ensuite à des causes à identifier.
N′hésitez pas à vous renseigner sur ce site sur les méthodes qui retiendraient votre attention.
C′est vrai il y en a beaucoup.
Est ce que vous privilégiez l′écoute et le dialogue.... des exercices pratiques à faire.... des temps de relaxation.....
Prenez votre temps, parlez en à votre psy, lisez, voyez ce qui existe dans votre région, prenez rendez-vous..... sachant qu′une méthode ne sera efficace que si elle vous « parle ».
Critère bien plus important que n′importe qu′elle méthode qui vous serait présentée comme LA méthode miracle, celle qui soigne tous les maux en un temps record !
Cordialement à vous.

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2181 réponses

6253 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 OCT. 2018

Bonjour Durkedra,
J’entends votre envie d’arrêter les médicaments, et je la comprends.
Il est effectivement possible de vous accompagner dans une diminution progressive , en collaboration avec votre psychiatre.
L’approche centrée sur la personne, que je pratique, peut vous y accompagner, à votre rythme et en conscience de ce qu’il se passe pour vous, dans votre corps et dans vos relations.
Je reste à votre écoute si vous souhaitez plus d’informations.
Sébastien,
Accompagnant centré sur la personne.

Sébastien Irola (Français/English) Psy sur Le Peyrat

217 réponses

323 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 OCT. 2018

Bonjour,

Bien sûr, et ce serait même souhaitable. Dans un premier temps, vous pouvez vous engager dans un travail thérapeutique parallèle à votre suivi psychiatrique et peu à peu au fil du temps vous pourrez peut-être abandonner votre traitement.

Ce site vous propose bien des possibilités, n'hésitez pas à en faire bon usage.

Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psychanalyste

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

966 réponses

3793 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Névrose

Voir plus de psy spécialisés en Névrose

Autres questions sur Névrose

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 11000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12550

psychologues

questions 11000

questions

réponses 63600

réponses