Nos réactions sont-t-elles toujours des réponses à un traumatisme?

Réalisée par Kaarisaa · 4 mai 2023 Aide psychologique

Quelque chose qui nous met en colère fait-il forcément "référence" à quelque chose que nous avons vécu dans l'enfance? à un manque, une blessure ou un traumatisme?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 8 MAI 2023

Bonjour,

La colère est l'expression d'une souffrance psychique, mais cette émotion n'est pas pour autant la résultante de vécu traumatique dans votre passé.
Votre message est trop succint pour vous donner une réponse car toute attitude a une cause pouvant être plutôt factorielle. Il vous faut remonter à la source de votre cheminement par l'introspection. Seule une démarche analytique viendra vous donner la clé de cette question en appelant à la maîtrise émotionnelle.
Pour connaître une blessure ou un manque dans votre vécu, vous aurez alors la clé.

Je suis à votre écoute en téléconsultation pour vous guider en analyse thérapeutique si vous le souhaitez, avec bienveillance et empathie.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Praticienne en psychothérapie
Psychanalyste

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9626 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 MAI 2023

Bonjour Kaarissa,

La colère se déclenche lorsque quelqu´un ou une situation représente une menace.

Celle-ci est ressentie comme une attaque et peut être declenchée par une situation detectée comme un danger due a une experience passée traumatisante.

La menace peut aussi être une phrase, un mot ou un comportement spécifique perçu comme hostil ou irrespectueux d´une de nos croyances régissant nos comportements et nos actions procurant un certain équilibre dans notre vie.

La colère a donc comme fonction d´établir des limites. C´est une réponse d adaptation qui nous signale que c´est le moment de se défendre pour éliminer l´obstacle.

Angèle Krauth Psy sur Strasbourg

65 réponses

21 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MAI 2023


Bonjour,

La colère peut être déclenchée par une variété de facteurs, et il n'est pas nécessaire que cela soit lié à quelque chose que nous avons vécu dans notre enfance. Cependant, il est vrai que certaines expériences de l'enfance peuvent avoir un impact sur la manière dont nous gérons les émotions, y compris la colère, à l'âge adulte.

Les expériences traumatisantes de l'enfance peuvent par exemple entraîner des difficultés à réguler les émotions et à exprimer la colère de manière saine. De même, les personnes qui ont été victimes de négligence émotionnelle peuvent avoir des difficultés à reconnaître et à exprimer leur colère.

Il est important de comprendre que chaque individu est unique et que la colère peut être déclenchée par des facteurs très différents. Si vous êtes souvent en colère et que vous avez du mal à gérer cette émotion, il peut être utile de consulter un professionnel de la santé mentale pour explorer les causes sous-jacentes et apprendre des stratégies de gestion de la colère efficaces.

Ulrich Alexandre Psy sur Narbonne

306 réponses

94 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MAI 2023

Bonjour,

Merci pour votre question que beaucoup de monde doivent se poser. Alors non, toutes émotions que vous pouvez ressentir au quotidien (en particulier désagréable ) ne trouvent pas forcément leur origine dans votre enfance.

Par contre, il serait intéressant de réfléchir à pourquoi vous pensez cela ? Avez vous des doutes concernant des événements de votre enfance, de votre vie? Ou bien avez vous le sentiment d'être souvent ou facilement en colère et vous voulez comprendre pourquoi ?

Je reste disponible si vous avez des questions

Bien à vous

Chloé Vermeersch
-----
Psychologue
Consultation en ligne uniquement

Chloé Vermeersch Psy sur Montpellier

56 réponses

643 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 MAI 2023

Bonjour Kaarisaa

Tout d'abord la colère est une émotion, tout comme la joie, la tristesse, la peur ou l'angoisse. Elle fait partie des émotions plutot désagréables que nous n'aimons pas forcément ressentir. Cependant les émotions sont un indicateur de notre état qui nous aident à mobiliser l'énergie nécessaire pour rééquilibrer cet état. Dans l'émotion il y a l'idée de redonner du mouvement, refaire circuler. Si nous percevons la colère comme un signal de quelque chose qui n'est pas supportable alors nous parvenons à exprimer sereinement cet état à notre environnement ou à poser l'acte nécessaire pour rééquilibrer et être à nouveau en paix à l'intérieur de nous.
Ce qui n'est pas bon dans la colère, c'est quand nous n'acceptons pas qu'elle soit en nous et que nous la nions. Nous ne l'écoutons pas et moins nous l'écoutons plus elle est présente. D'où la fameuse expression : "la moutarde m'est montée au nez".....lorsque nous avons ce ressenti c'est déjà trop tard car nous explosons. L'émotion de la colère nous submerge et prend le dessus sur notre comportement. Nous ne sommes plus maitre de nous même et nous pouvons etre amené à nous faire mal ou à faire mal à l'autre. Et en soit, ça n'est pas la faute de la colère, mais plutôt au fait que nous ne l'avons pas écoutée assez tôt en nous.
Pour répondre à votre question maintenant, nous connaissons et nous découvrons les émotions à travers notre expérience de vie, et donc inévitablement notre enfance. Certaines émotions nous réactivent certains souvenirs. Et parfois la colère peut être très enfouie sous les souvenirs tout simplement parcequ'il est rare qu'un enfant ait la possibilité de l'exprimer. C'est une émotion qui est très refoulée dans nos sociétés. Nos parents nous font comprendre que nous n'avons pas à être en colère. En grandissant on finit par se résigner et par s'habituer à refouler cette émotion. Cependant très souvent cela intensifie l'état de mal être de la personne.
Beaucoup de burn out ou de dépression arrivent car trop d'émotions restent enfouies, non exprimées et la personne finit par s'épuiser de lutter contre elle même.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner davantage dans cette compréhension.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1254 réponses

2381 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MAI 2023

Bonjour Kaarisaa
Nos réactions sont fonction des personnes dans un environnement donné. Ce qui signifie que vous ne réagissez pas de la même façon en fonction des personnes face à vous et également ce là est fonction de l’environnement dans lequel vous vous trouvez.
La colère peut donc venir de différentes façons : injustice, la peur…
Ce serait donc trop réducteur de dire que la colère vient de traumatisme ou de blessure d’enfance.
Bien à vous
Anne-Sophie

Anne-Sophie Lohio Psy sur Saint-Maur-des-Fossés

79 réponses

27 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MAI 2023

Bonjour,

Plus la réaction est intense, rapide, prolongée et répétitive et plus il y a de chance que la cause soit ancienne.
La colère c'est toujours la peur que quelque chose que l'on redoute arrive ou nous entrave dans notre objectif à atteindre.
Si l'on trouve ce qui nous met habituellement et intensément en colère on a des chances d'identifier la frustration première.
La question est : de quoi ai-je peur ? Qu'est ce que je redoute ?
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4280 réponses

22122 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MAI 2023

Bonjour
Non, vous avez des ressentis et ils peuvent être une réaction saine et juste, qui peut permettre à une situation de se régler.
En lien ou pas avec une situation passée.
De quoi s'agit il ?
Bien à vous
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6339 réponses

3470 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MAI 2023

Bonjour Kaarisa,

Le rôle de l'émotion colère est de vous avertir lorsque, dans la relation aux autres ou en présence d'une événement, vos valeurs et/vos désirs ne sont pas entendus. Ce qui permet de dire "NON" à ce qui ne vous convient pas, quand c'est possible de le faire.
Ce n'est donc pas forcément en lien avec un trauma ou une blessure.
En revanche, les débordements émotionnels disent quelque chose de notre histoire :
- comment nous avons appris ou non à savoir faire avec la frustration, dans la relation à l'autre comme face aux événements,
- et effectivement comment une situation passé a eu un impact émotionnel fort qui n'a pas été "digéré", et qui ressurgie de manière disproportionné à l'occasion d'une situation semblable, même de nombreuses années après...

J'espère que cela aura pu éclairer votre questionnement,

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching relationnel

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1865 réponses

2671 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MAI 2023

Bonjour,
Non pas forcément, cette colère peut être une difficulté à gérer votre frustration.
Maintenant difficile de vous en dire plus, ne connaissant rien de votre parcours de vie.

Si cette colère vous met en difficulté dans votre quotidien, n'hésitez pas à consulter. Une approche psychocorporelle me semble la plus appropriée pour explorer cette émotion (voir mon profil).

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5394 réponses

31813 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MAI 2023

Bonjour,
Je dirais que oui : ce que nous vivons dans l’instant présent peut réactiver une peur d'origine. En général, la colère est liée à la peur de l'injustice. Connaissez vous cet ouvrage de Lise Bourbeau "les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même ?".
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4565 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MAI 2023

Bonjour,

La colère est une émotion de basse fréquence. Elle fait partie de celles qui consument notre énergie positive. Elle n'est pas forcément liée à nos manques affectifs/ traumas d'enfance mais peut émerger des situations du moment présent qui ne nous satisfont pas.
Par exemple, je suis en colère car mon enfant vient d'enfreindre une règle alors que lui avais fait le rappel plusieurs fois. L'important est de savoir comment gérer cette colère sans la refouler afin qu'elle n'aggrave pas la situation ni la relation avec son enfant.
Voilà, j'espère avoir répondu à votre question.
Je reste disponible à votre écoute pour toute autre question.
Avec empathie et bienveillance.

Mehdia Salhaoui
Thérapeute familiale et conjugale
Consultations en ligne et en présentiel

Mehdia Salhaoui Psy sur Le Havre

109 réponses

103 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MAI 2023

Bonjour Kaarisaa,

Non, toutes nos réactions ne sont pas toujours des réponses à un traumatismes et heureusement !
Nous pouvons être des adultes parfaitement sereins, avec une enfance heureuse et une santé mentale forte, mais nous restons des êtres humains avec des émotions. Ressentir de la colère, de la joie, de la tristesse est donc "normal" et profondément humain.

Ce qui est, à mon sens, de l'ordre de la réactivité émotionnelle, d'un déclencheur suite à un trauma ou manque ou blessures infantiles, sont les comportements excessifs et/ou inadaptés qui surviennent suite à cette émotion. Par exemple dans le cadre de la colère, un adulte sans déclencheur peut se mettre en colère pour poser des limites de façon ferme lorsque celles-ci sont franchies. Mais pour quelqu'un qui a des déclencheurs de traumas ou de blessures d'attachement, la réaction sera inadaptée à la situation : la personne pourra se mettre à pleurer, à hurler, à frapper, insulter etc. alors que la situation peut sembler "banale" aux yeux des autres.

Lorsque des déclencheurs importants surviennent de façon systématique ou régulière, il est important de consulter afin de les comprendre et de stabiliser vos parties réactives.
Je reste à votre écoute si vous ressentez que vous avez besoin d'aide dans cette tache.

Bonne continuation à vous.
Virginie Querné-Bernard
Psychopraticienne DNMS & EFT à Montpellier
Méditation enfants & adultes

Virginie Querné Bernard Psy sur Montpellier

93 réponses

263 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MAI 2023

Bonjour Kaarisaa,
Dans votre message, votre question, vous parlez de colère, et dans le titre de cette question, de réactions.
Si l'on se place du point de vue de la colère, beaucoup de facteurs peuvent provoquer notre colère. Il s'agit souvent d'une émotion légitime face à une injustice par exemple, ou un fait déroutant, ou encore une provocation quelconque d'un individu de notre entourage. C'est souvent la manifestation d'un sentiment d'impuissance par rapport à la situation qui se présente. Dans tous les cas, on peut croire qu'il s'agit d'uen réaction à quelque chose d'externe, mais comme vous le soulignez, ce sentiment nous est personnel et son intensité, sa violence, à des degrés divers, sont issues d'un levier émotionnel interne. Cela fait-il pour autant "référence" comme vous le soulignez, à quelque chose de vécu dans l'enfance, un manque, une blessure ou un traumatisme ? C'est possible, mais il 'y a que vous qui ayez ce savoir en vous, qu'il soit émergent ou enfoui profondément. C'est pourquoi, par exemple, la libre association d'idée et la cure par la parole vous permettent d'y accéder. Consciemment ou inconsciemment, afin de vous libérer de ce qui vous crée une souffrance. La colère peut être saine, libératrice, ou destructrice, extérieurement comme intérieurement. Il n'y a que vous qui puissiez l'analyser et le discerner, au cas par cas, afin de vous libérer des colères qui vous aliènent. Et le cas échéant, faire le lien, pour cela, avec un évènement ou une situation vécu-e dans votre vie.
Plus largement, nos réactions émotionnelles sont souvent des mécanismes de défense, de protection, conscients et inconscients. Ils font souvent référence à des expériences vécues, puisqu'ils sont le résultat des défenses ou réflexes que nous avons mis en place en réponse à ces expériences précédentes.
C'est ainsi que nous pouvons être confrontés à des pulsions, des répétitions de vies personnelles ou professionnelles, des réactions à notre corps défendant que nous ne maîtrisons pas consciemment, qui sont autant de réflexes inconscients en décalage avec des réactions plus appropriées dans les nouveaux contextes dans lesquels ils s'expriment aujourd'hui.
C'est déroutant, mais notre inconscient, qui est une sorte de pilote automatique qui se recalibre au fil de nos expériences, n'a pas forcément pu accéder à de nouvelles informations pour effectuer une réponse réflexe appropriée.
Ces réponses résident pour lui dans votre parole et vos émotions.
C'est ce que nous faisons naturellement lorsqu'un choc émotionnel survient par exemple après un accident, et que ce choc s'apaise au fur et à mesure où nous relatons l'évènement à notre entourage. Par le simple fait d'en parler.
Mais comme on ne peut pas dire à voix haute tout ce que l'on pense à son entourage, il est difficile dans ces cas là pour notre inconscient d'en entendre quelque chose. Et de se reprogrammer en conséquence.
C'est pourquoi il existe des lieux où la parole est sécurisée et sans jugement.
Afin d'entendre enfin toutes ses pensées, en les parlant, et permettre à notre inconscient de se repositionner par rapport aux évènements de notre vie :-)
A votre disposition pour échanger un peu plus loin si vous le désirez.

Frédéric Duplessy Psy sur Limoges

21 réponses

9 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MAI 2023

Bonjour Kaarisaa,
La colère est une de nos émotions principales.
Il existe les colères du quotidien qui tournent autour d’un agacement quelconque avec l’environnement ou envers soi même.
Il existe aussi des colères plus souterraines que l’on peut éprouver à l’égard d’une personne que l’on percevrait comme envahissante. La colère va nous montrer que l’on a une certaine frustration ou que l’on est en désaccord sur quelque chose ou avec quelqu’un ou que quelqu’un empiète notre territoire.
Afin d’éviter toute maladresse dans l’expression de la colère, il convient d’écouter le message qu’elle délivre.

Voici 2 questions que vous pouvez vous poser en préalable :
o Contre quoi suis-je en colère ?
o Qu’est ce qui n’a pas été respecté chez moi ?

Un professionnel de l’écoute peut vous aider à identifier cette émotion, à mettre en lumière le déclencheur, sa récurrence, remonter dans votre histoire pour comprendre comment la colère a trouvé son origine et comment elle se répète jusqu’à votre quotidien.
Bien nommer plus précisément cette émotion : vous sentez vous ?
Blessée ? furieuse ? agitée ? agressive ? frustrée ? amère ?
Ensuite, le thérapeute vous aide à la réguler pour l’apaiser en travaillant sur vos pensées liées à vos émotions :
o Que veut dire cette émotion ?
o Qu’est ce que vous voulez en faire ?
o Est-ce que cette émotion vous est utile ?
Et en responsabilité avec l’aide du Thérapeute, vous pourrez pas à pas comprendre toute cette colère et ses mécanismes afin de vous ajuster lorsqu’elle se présentera une prochaine fois.

J’espère que ces quelques lignes théoriques vous permettront de mieux comprendre votre colère.
Je vous souhaite de pouvoir trouver l’apaisement et reste disponible si vous le souhaitez.
Stéphane CAUVAS
Gestalt Praticien, Paris 18e

Stéphane Cauvas Psy sur Paris

6 réponses

9 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MAI 2023

Bonjour,

Pour répondre à votre question j'aurai tendance à répondre que non, tout ne remonte pas à notre enfance. Cela peut tenir plus du fait de la représentation des "choses" que nous avons et par la suite du comportement que l'on pense pouvoir adapté ou que l'on pense devoir mettre en place.
Pour donner un exemple simple: si je n'aime pas la façon de travailler de ma collègue car cela me met en retard par la suite ca m'énerve car ca touche à comment je vois la notion travail. Si après je pense que je ne peux rien lui dire car elle couverte par le chef qui ne voit pas le problème, je ne sais pas comment agir face à quelque chose qui ne me convient pas. Comment faire alors et ne pas être énervé? On peut le faire en retrouvant ce qui va compter le plus pour nous dans une telle situation et voir ce que l'on peut donc faire en ce sens. Cela nous permet de mieux comprendre ce qui compte pour nous et nous redonner une liberté d'action et de pensée dont on pensait être privé.

En espérant avoir pu vous apporter des pistes de réflexion pour votre soucis et vous souhaitant une bonne journée

François Rousselot Psy sur La Garde

63 réponses

23 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MAI 2023

Bonjour,

Non, les réactions émotionnelles ne sont pas forcément liées à un vécu traumatique, mais sont à la croisé de la personnalité et des apprentissages et empreintes laissées par le vécu et les relations avec les proches.

La colère, quand elle n’est pas démesurée, est l’expression d’un sentiment d’injustice, d’une peur, ou de l’interprétation d’une situation.

Il est bon de comprendre ce qui vous
met en colère et d’apprendre à la réguler pour ne pas souffrir vous même et ceux qui vous sont proches.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12204 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MAI 2023

Bonjour

Non la colère est une émotions dont les causes peuvent être multiples. Elle général elles marquent une dissonance entre la situation que vous vivez à ce moment et vous valeurs et croyances. C'est donc une émotion tout à fait normale.

Ce qui peut être inquiétant c'est le fait que cette colère soit chronique.
Dans ce cas un travail thérapeutique peut être d'un grand secours pour résoudre cette tension permanente.

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir ce sujet. N'hésitez pas à me contacter.
Je consulte en cabinet et en téléconsultation.

Bonne journée

Bruno BRICE
Thérapeute Narratif Psychopraticien

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

438 réponses

205 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MAI 2023

Bonjour Kaarisaa,

La colère que nous ressentons n'est pas nécessairement une référence à des événements de notre enfance tels que des manques, des blessures ou des traumatismes. Bien qu'il soit vrai que notre façon de gérer la colère peut être influencée par des expériences passées, il est possible d'être en colère en réponse à des événements actuels tels que des problèmes relationnels, professionnels ou financiers. Toutefois, il peut être bénéfique d'explorer les raisons sous-jacentes à notre colère, surtout si elle est fréquente ou intense. Comprendre les origines de notre colère peut nous aider à mettre en place des stratégies pour y faire face de manière plus constructive.

Je vous souhaite une excellente journée.

Imane Lafkiri Psy sur Nanterre

6 réponses

17 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13400

questions

réponses 137000

réponses