Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Pardonner a un mort et faire la paix

Réalisée par cacane le 15 mai 2019 6 réponses  · Aide psychologique

Mes relations avec ma mère n’ont pas été des plus simple de ce fait je donne beaucoup d’amour à mes filles peut-être trop je ne voulais surtout pas ressembler à ma mère elle est décédé il y a quatre ans je lutte pour ne pas lui ressembler mais aujourd’hui j’ai besoin de lui demander pardon et d’accepter qu’elle a sûrement fait de son mieux et que j’ai commis des erreurs aussi

relations

Meilleure réponse

Bonjour,
Vous prenez conscience de l'amour que vous donnez à vos filles peut être trop car vous ne voulez pas ressembler à votre mère. On comprend la souffrance intérieure quand vous posez ces mots...

Il est possible de demander pardon à sa mère si vous y êtes prête et j'ai l'impression qui oui, et il y a plusieurs manières de le faire. Quelques séances de thérapies, notamment l'hypnothérapie que je pratique qui intègre des techniques de deuil et de pardon.

Ou alors écrivez lui une lettre comme si elle était encore en vie, et quand vous serez prête, déchirez ou brûlez cette lettre ce qui vous donnera le signal que vous pouvez être en paix maintenant avec le passé !...

Restant à votre écoute,
Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique à CLICHY

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Cacane,

Votre message est touchant et témoigne que vous avez déjà beaucoup évolué dans votre positionnement par rapport à votre mère, et au travail de deuil.

Ce qui va pouvoir vous aider à "faire la paix", c'est de faire la différence essentielle entre d'une part, le comportement de votre mère, avec lequel vous pouvez ne pas être d'accord et que vous ne souhaitez pas reproduire, et d'autre part sa personne, qui est le fruit de sa propre histoire, avec sans doute ses propres douleurs, ce que vous avez déjà commencé à comprendre lorsque vous dites qu'elle " a fait de son mieux".

Plutôt que de "lutter" pour ne pas lui ressembler ( ce que l'on rejette finit toujours par faire retour) vous pourriez faire le tri et accueillir en vous la part d'elle que vous souhaitez garder (ce qu'elle vous a apporté de positif), ne serait-ce que, à minima, cette attention particulière que vous apportez à votre relation à vos enfants, que vous auriez peut-être moins bien développé sans cette expérience de votre relation à votre propre mère.

Enfin, vous pouvez aussi prendre conscience que la vie est un don qui se transmet, qu'on le désire ou non. Par conséquent, vous êtes venue au monde parce que la Vie l'a décidé, quels que soit le désir de vos géniteurs, et pour y jouer pleinement votre rôle...

Bien à vous.

Caroline GORMAND
Psychologie intégrative, hypnose, sophrologie
(Région de Montpellier)


Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Le plus simple et efficace pour vous serait de parler à votre maman comme si elle était

encore de ce monde.

Vous verrez le pardon s'installer tout seul.

Toutefois il est sécurisant d 'en parler à un professionnel.

Je reste à votre écoute.

Cordialement

Florence Anezo
Psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

16 MAI 2019

Logo Florence Anezo Florence Anezo

84 réponses

230 J'aime

Bonjour,
à la lecture de votre message, j′ai le sentiment que vous avez déjà accompli les 3 quarts du chemin et qu′un sentiment de paix se profile en vous.
Quelques entretiens avec un psy, l′écriture, un bouquet de fleurs.... un petit rituel... que sais-je. Il ne manque plus grand chose pour passer de l′amour pour vous filles à l′estime de vous même.
Cordialement à vous.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

16 MAI 2019

Logo Maurice Gaillard Maurice Gaillard

1871 réponses

5549 J'aime

Bonjour Cacane, votre temoignage est très touchant. Pour parler.pmuq généralement, on a toujours des regrets concernant la manière dont on a pu se comporter plus jeune avec nos parents... :) . En tout cas cela arrive fréquemment.
Faire le deuil du tout possible et se pardonner nos erreurs fait partie du chemin de et vers la Vie, et remarquer quand ce ne sont pas des erreurs aussi.
Le manque d'un parent décédé fait aussi voir l'importance accrue qu'il avait pour nous et ce sont les besoins de revoir, revivre ces relations qui s'expriment là. Le mieux me semble serait pour vous de choisir un spécialiste afin de régulièrement commencer à parler des moments de votre vie de famille, et avec votre Maman dans vos souvenirs. Ce serait alors une thérapie sur le long court en toute logique car vous devriez parler de nombreux points alors et de beaucoup de souvenirs si vous en avez de nombreux. Egalement, cela aurait une impacte sur la manière dont vous elevez et reagissez avec vos enfants. Ce qui devrait vous rassurer au final et vous libérer du stress que génèrent vos inquietudes quand au fait de reproduire un schéma parental, celui de votre Maman.

Cordialement, et à votre écoute.
CJ.Agiman - Psychan'ArtS : Psychanalyste et Art-therapie.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

16 MAI 2019

Logo Psychan'ArtS - Candice Jackie AGIMAN Psychan'ArtS - Candice Jackie AGIMAN

20 réponses

9 J'aime

Bonsoir Cacane,

Vous savez, nos héritages parentaux sont aussi en nous... un peu comme si nous intériorisons nos parents (ou "figures" parentales.... )... quels qu'ils soient... c'est aussi avec ce lien la qui se travaille en thérapie par exemple et sans forcément que ce soit une thérapie longue... que vous pouvez vous apaisez.... avec notamment la mère qui fut la votre et celle que vous êtes aujourd'hui.... avec aussi par exemple la communication avec l'enfant intérieur...

Nous interrogeons tous tôt ou tard notre rapport à nos parents ... surtout quand nous devenons parent... c'est en cela que c'est aussi important de poser les choses... afin qu'elles prennent sens autrement... et que ce que nous léguons à nos enfants soit le plus "assaini" possible.... ainsi va le monde.... notre marge de maoeuvre est "ce que nous faisons de ce que l'on a fait de nous" disait Sartre....

Bien à vous
Carole Zozaya

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MAI 2019

Logo Carole ZOZAYA, Psychologue Clinicienne Carole ZOZAYA, Psychologue Clinicienne

10 réponses

9 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Mon fils de 7 ans à peur de la mort

4 réponses, dernière réponse le 07 Septembre 2012

pourquoi elle ne pardonne pas ?

1 réponse, dernière réponse le 23 Octobre 2017

Comment me remettre de la mort de mon ex petit ami ?

7 réponses, dernière réponse le 22 Août 2015

peur de la mort depuis toute petite

1 réponse, dernière réponse le 07 Juin 2017

J'ai très peur de la mort

10 réponses, dernière réponse le 14 Mai 2017

Crise d'angoisse et sensation de mort imminente

6 réponses, dernière réponse le 28 Mars 2017

Une vie après la mort

8 réponses, dernière réponse le 27 Janvier 2016

Comment faire face à une manque de stabilité ?

9 réponses, dernière réponse le 15 Mars 2017