Petite fille jalouse exclusive colerique

Réalisée par Kanap · 31 mai 2017 Aide psychologique

Bonjour,


Ma fille aînée quasi depuis le début de ma deuxième grossesse (quand elle avait 9 mois) est exclusive avec moi. Elle n'a jamais très bien accueilli sa petite soeur, même si je constate tout de même de l'affection et leur capacité a jouer ensemble.


Aujourd'hui elle a 5 ans et ses crises de possessivité avec moi ou d’agressivité envers sa soeur sont de pire en pire. Je lui ai appris il y a quelques semaines qu'un(e) petit(e) frère/soeur... Elle ne fait pas cela avec son père. Elle réclame des moments privilégiés avec moi. Que je lui donne dans la mesure du possible - le papa travaillant a l’étranger la moitie du temps-.


Une fois ce temps donné elle redouble d’agressivité envers sa soeur et d'envie d’être seule avec moi "sans ma petite soeur et mon papa, on est tranquille c'est bien hein maman" elle formule son besoin et si franchement, mais quoi que je fasse elle n'est jamais satisfaite. Innassouvie. Je suis triste.


A bout de nerf, a bout d’idée et de ressource, en colère contre elle, contre sa capacité à ne voir que ce qui ne va pas alors que je pense faire de mon mieux pour elle en tentant de rester la plus juste et équitable avec sa petite soeur.


En colere contre moi parce que je sors de plus en plus de mes gonds. Ne supportant plus cette situation. Bref quoiqu'il arrive elle est jalouse et pense qu'elle mérite toujours mieux et toujours plus. Issue de famille nombreuse, ma place dans la fratrie m'a obligée a renoncer a des moments privilèges dont je rêvais. Peut être ai-je trop voulu donner a ma fille aînée mais peut être ai-je créé un ogre d'insatisfaction???


Peut etre est ce mon caractère et mon histoire qui ont provoque cela? Je suis prête a me remettre en question. Mais plus j'observe et plus je réfléchis et moins je vois comment nous aider a sortir de cette situation de longue haleine.... merci d'avance pour votre aide...

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 1 JUIN 2017

Bonjour,

Vous faites vous-même le lien entre votre histoire d'enfance dans une fratrie nombreuse qui vous a obligée à renoncer à des moments privilégiés, et la demande de votre fille aînée que vous éprouvez comme excessive...

Qui est l'ogre d'insatisfaction ici: votre petite-fille ou vous-même dont elle serait comme le miroir?

Seriez-vous prête à consulter avec elle afin de vous aider l'une et l'autre à trouver la bonne mesure, les bonnes doses d'affection et de moments à passer ensemble? Il me semble que votre réaction à la demande de votre fille est d'autant plus grande que tout ceci réveille en vous ce qui n'a pu être assouvi ou comblé pour vous-même.

Mais je voudrais aussi vous rassurer et vous dire qu'avoir des enfants, les élever du mieux que l'on peut, que l'on souhaite, c'est toujours aussi réveiller l'enfant en nous...

N'hésitez pas à m'écrire sur ma messagerie perso si vous le souhaitez.
Si je peux vous aider, je le ferai bien volontiers.
Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

966 réponses

3801 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JUIN 2017

Bonjour
Votre fille ainée est en train de vous envoyer un message très fort: maman je souffre! Et sa façon de vous l'expliciter est dans sa colère et son agressivité. Cherchez de lui parler calmement et de lui expliquer, même à plusieurs reprises si nécessaire, que votre cœur de maman a la place pour tout le monde, elle , sa sœur et papa. Cherchez des moments exclusifs avec elle et aussi avec elle et sa sœur. Quand le papa est à la maison demandez lui de vous aider: le papa devra remettre chacun à sa propre place, il devra répondre à la petite lorsqu'elle vous parle mal, qu'elle ne doit pas parler ainsi "à sa femme" ( car vous êtes en premier sa femme et ensuite la maman des petites). Évitez , même si sera très difficile, de tenir la petite dans le lit parentale, ça c'est très important. La chambre des parents , même quand votre mari est en déplacement, doit rester "interdite" aux enfants (sauf bien sûr quand sont maladies ou au cas exceptionnel d'un cauchemar impossible à supporter...). essayez avec ces petites suggestions.
Je pense qu'il serait très important pour vous et votre famille que vous puissiez suivre tous une thérapie familiale.
Regardez sur le site s'il y a un/une professionnelle près de chez vous.
Bien à vous
Livia CLARA-VILNAT
PRATICIENNE EN PSYCHOLOGIE

Livia CLARA-VILNAT Psy sur Bourges

1109 réponses

4366 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 JUIN 2017

Bonjour Madame,

Je me permets de rajouter aux conseils de mes consoeurs mon avis de thérapeute familiale...: la situation que vous décrivez n'est pas rare, bien des parents ont du mal après l'arrivée d'un deuxième enfant, quand le premier donne des signes de jalousie.
J'imagine que vous avez essayé diverses solutions..., comme celle d'accorder du temps et de l'attention à votre aînée, tellement demandeuse de votre présence et disant son désir d'être seule avec vous...
Vous avez déjà réfléchi aux "pourquoi"..., votre propre histoire familiale comprise : c'est peut être une "piste"..., mais probablement pas la seule.

Avez-vous pu expliquer et parler à vos filles la place de chacune dans votre coeur et votre vie, les différences entre l'aînée et la deuxième, vos efforts de vous occuper des deux, de les contenter, de bien faire ? Vos limites de maman aussi ?

Il y a dans votre situation une donnée importante : le fait que votre compagnon soit absent la moitié du temps, et ne peut donc pas vous épauler et passer suffisamment de temps avec vous et vos filles.
D'ailleurs, comment réagit-il aux colères de la grande ?

Je crois que vous aurez besoin de comprendre ce qui se joue dans vos relations à tous, apprendre à mettre les limites nécessaires aux comportements agressifs de votre fille aînée, donner à chacun et chacune sa place, le père compris, parce qu'il a un rôle important à tenir aussi.
Tout ce travail (qui peut tenir en quelques séances) peut se faire avec l'aide et l'accompagnement d'un(e) thérapeute familial(e) : et ça serait l'occasion pour vous de revisiter et de parler de votre propre histoire familiale, comme à votre mari de se rappeler de la sienne.

Je vous souhaite d'arriver à faire le nécessaire pour vivre des relations familiales plus apaisées !
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

2291 réponses

6493 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 JUIN 2017

Bonjour Kanap,
Ce que vous décrivez est assez fréquent quand il y a une frère ou une sœur qui arrive. C'est difficile, mais avec de la patience, du recul, et du dialogue cela peut s'apaiser. Par contre vous êtes déjà dans un stade trop difficile et pour cela je vous conseille de consulter un psy, a la fois seule, à la fois avec votre fille, voire les deux. C'est très efficace et vous pouvez retrouver votre équilibre familial assez vite, n'attendez plus. Vous pourrez ensuite profiter de votre famille pleinement.
Je reste a votre disposition.

Isabelle Silva - Psychologue Clinicienne Psy sur Marigny

431 réponses

2402 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12800

psychologues

questions 12000

questions

réponses 71400

réponses