Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Peur de la fin de thérapie

Réalisée par Azerty888 le 14 avril 2019 3 réponses  · Aide psychologique

Bonjour ,
Enfance remplie de maltraitance ( inceste , alcoolisme, violence physique et psychologique, abandon ....)
J’ai la trentaine, pleine d’espoir et d’optimisme , je me suis (re)construite en construisant ma propre famille ,en devenant aide soignante, j’arrivais plutôt bien à cohabiter avec mes vieux démons enfouis,sauf que tout ce passé m’est revenu d’un coup.
En effet , mon mari s’énerve très vite et très très fort et de plus en plus ,je me suis mise à avoir peur de lui ce qui m’a rappelé la peur que j’avais de mon père quand j’etais enfant,je me suis mise à refaire de vieux cauchemars de certaines scènes très traumatisantes . Bref ,à partir de là ( il y a 6 mois ) ,j’ai décidé d’aller consulter une psychologue. Je lui fais confiance. Elle est bienveillante et tendre avec moi , j’ai jamais vraiment connu ça , j’ai l’impression de ne pas le mériter , que c’est trop d’attention juste pour moi.
Je me suis attachée à elle mais j’ai peur de souffrir par la suite de la séparation.Des fois je pense à tout arrêter pour ne pas subir un abandon alors que tout se passe bien avec elle .

famille , peur , confiance , enfance

Meilleure réponse

Bonjour,

C′est vrai qu′en posant votre suivi psy sur le mode « stop OU encore ? », vous envisagez à l′avance un abandon. Et pourquoi envisager déjà une fin si vous venez de commencer. Cette fin ne pourra s′envisager que lorsque vous aurez abordé ensemble cette question de l′abandon. Lorsque vous serez à même d′envisager une vie sans votre psy.
Et puis enfin, rien n′interdit un suivi ponctuel, une « piqûre de rappel » comme on dit.
Votre mari aurait lui aussi tout intérêt à faire un travail sur lui, si cela est possible.

Cordialement à vous

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Vous envisagez la fin de votre thérapie avec votre état d'esprit actuel, c'est à dire en ayant encore de nombreux points à travailler. Si vous êtes sensible à l'abandon, c'est un element que vous devez amener à votre thérapeute afin de mettre des mots ensemble sur cette appréhension .
Une thérapie vise toujours l'autonomie, et c'est justement lorsque vous pourrez vous basé sur vos propres acquis ,sans avoir recours à un tiers, que vous aurez travailler une bonne part de votre schéma d'abandon.
En arrêtant de manière précoce, vous évitez une bonne part de votre problématique à travailler même si à court terme vous serez apaisée.
Bien à vous

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2019

Logo BAUD Laura BAUD Laura

1 réponse

1 J'aime

Bonjour ,
Pourquoi ne pas parler de cette peur de l'abandon avec elle ,c'est peut-être le moment ? N'hésitez pas à lui dire votre peur ,vous avez encore du travail à faire !
Bon courage à vous et longue route
Très cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2019

Logo Catherine POURTEIN Catherine POURTEIN

145 réponses

77 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
peur d'agacer mon psy et qu'il mette donc fin à la thérapie

6 réponses, dernière réponse le 12 Juillet 2018

Ma psy met fin à notre thérapie, je ne voulais pas

4 réponses, dernière réponse le 28 Janvier 2018

Fin de thérapie - regretter son psy

6 réponses, dernière réponse le 22 Novembre 2017

Je pense toujours a ma psy familiale apres fin therapie

4 réponses, dernière réponse le 13 Décembre 2017

Fin de thérapie gérer la séparation

6 réponses, dernière réponse le 14 Avril 2018

Guérir de ses troubles sans thérapie - suite et fin.

2 réponses, dernière réponse le 24 Avril 2018

fin d'une relation avec un psychiatre

5 réponses, dernière réponse le 02 Mars 2017

Ça sent la fin...

8 réponses, dernière réponse le 24 Novembre 2017