Peur des hauteurs

Réalisée par Joseph · 1 nov. 2019 Aide psychologique

Bonjour,
J'ai peur des hauteurs, des édifices élevés eo la mer sur une jetée se trouvant au pied d'une haute falaise. Ce n'est pas la peur de la mer, J'aime la mer, le bateau..
J'ai entendu parler de soins par le virtuel à l'aide de casque virtuel. Je serais prêt à essayer cela. Je ne sais pas trop comment m'y prendre.
Merci d'avance de votre aide.
Christophe

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 1 NOV. 2019

Bonjour,
Cette phobie date depuis combien de temps ? Quel âge avez vous ?
Une phobie simple peut se traiter en 4 séances environ si elle n'est pas associée à un trouble anxieux généralisé.

L'hypnothérapie que je pratique est très pertinente pour traiter les phobies rapidement. Je ne crois pas du tout casque virtuel.

A vous voir !...

Restant à votre écoute,
Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique à CLICHY

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

4521 réponses

18833 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 NOV. 2019

Bonjour,

A première vue, on pourrait parler de phobie « simple » en ce qui vous concerne (par opposition à une phobie dite « sociale »). Il conviendra de vérifier si elle est ou non assortie de trouble panique. Quoi qu’il en soit, les thérapies recommandées dans votre cas sont des thérapies de « désensibilitation », c’est-à-dire d’exposition progressive à l’objet de votre peur, comme les thérapies cognitivo-comportementales (T.C.C.). L’exposition progressive permet de vaincre le cercle vicieux de la peur pour en être libéré et ainsi pouvoir affronter les situations que vous redoutez.

Ce que vous évoquez, le casque virtuel, n’est qu’un outil, c’est-à-dire un moyen de vous exposer progressivement à l’objet de votre peur. Il n’est ni plus ni moins performant que les autres, dans certains cas où il est difficile d’exposer le patient à l’objet de sa peur (exemple : la phobie des transports aériens), il est commode. Mais la commodité de son usage ne dit rien de ses performances. Autrement dit, l’outil ne fait pas le remède. Le remède c’est la prise en charge adaptée par une thérapie reconnue pour son efficacité. Les thérapies cognitivo-comportementales le sont. En soutien, des séances d’hypnose peuvent vous aider, parfois quand il y a des donnes traumatiques, l’EMDR, peut également venir compléter la prise en charge.

Restant à votre écoute, je vous souhaite une bonne journée,

Elizabeth VINAY

VINAY Elizabeth Psy sur Saint-Étienne

10 réponses

31 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 NOV. 2019

Votre question est intéressante...

Je vous propose de la décrypter ensemble : je pourrais commencer par vous en demander un petit peu plus sur cette " peur des hauteurs ",
Mais je m'avise que vous dites vous-même, juste après votre exemple de " la mer au pied d'une falaise ",
que " ce n'est pas la mer ", car vous aimez beaucoup la mer...

Sachez que tout ce que nous " aimons " est marqué l'ambivalence,
nous aimons et nous detestons a la fois...
D'autre part, dans l'Inconscient, il n'y a pas de négation,
quand on dit : " ce n'est pas", il faut ôter la négation pour avoir le sens,

On peut donc penser que votre peur des hauteurs pourrait être liée à l'ambivalence vis-à-vis de l'objet maternel,
comme le bébé a peur, par exemple, de ne pa être " tenu", a peur d''être " lâché ", quand il est tenu dans les bras...

Une peur, certes, universelle, mais qui pourrait preferebtiellement vous concerner ici,
Il serait donc approprié de vous inviter à en dire davantage sur ce que vous suggèrent vos relations, vos liens effectifs avec l'objet maternel...
vous inspirant de l'amour et des craintes, tout à la fois.. .

Alice TIBI Psy sur Villeneuve-lès-Avignon

82 réponses

50 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 NOV. 2019

Bonjour
J′ai entendu et lu ça et là que la technique du casque virtuel avait donné de bons résultats, mais je n′ai pas de statistiques à ce sujet, ni de témoignages de première main dans mon entourage. Autrement dit, je me garderai bien de donner un avis péremptoire dans un sens ou dans un autre.
Toutefois, cette approche ne peut se limiter à une simple technique, (genre casque que l′on mettrait soi-même à la maison avec une appli adéquate) mais doit être réalisée par une personne qui a une compétence dans les thérapies comportementales de désensibilisation.
D′où, bien se renseigner sur qui propose cette pratique du casque.
Recevez mes cordiales salutations

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2222 réponses

6425 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 15850 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 13550

psychologues

questions 15850

questions

réponses 98200

réponses