Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Peur du temps qui passe

Réalisée par Nicko le 9 févr. 2019 6 réponses  · Phobies

Bonsoir,

Voilà, depuis que je suis petit j'ai toujours entendu mes parents dire, et surtout mes grands-parents, que le temps et les années passent très vite.

Lors de mes 18 ans j'ai perdu mon grand-père maternel. C'était la première fois que le décès de quelqu'un me touchait autant. Cet événement m'a montré à quel point la vie ne tenait finalement qu'à peu de choses. Et cela m'a montré que le temps passait vite et que je venais de perdre quelqu'un qui m'étais cher depuis longtemps.

Depuis ce moment, le temps est passé extrêmement vite. C'est bête à dire mais à seulement 21 ans je ressens énormément la vitesse du temps au point où j'en ai presque développé une phobie.

J'ai peur de vieillir sans avoir vraiment pu profiter. J'ai peur de la routine que beaucoup de gens vivent au quotidien sans même sans rendre compte. Je n'ai qu'à regardé dans ma famille pour le voir. Il suffit que je regarde mon grand frère (27 ans) pour m'apercevoir ce que c'est que de "subir" la vie sans en jouir. Une vie triste et sans intérêt. Et à côté de ça je me dis qu'on ne vit qu'une fois.

Aussi, je suis de nouveau célibataire depuis le mois d'octobre dernier. Depuis ce moment je ne me suis jamais senti aussi seul. Quand j'étais avec mon ex copine je profitais de la vie complètement et je ne m'étais jamais senti aussi heureux de toute ma vie. D'ailleurs mes amis me disaient même qu'ils ne m'avaient jamais vu aussi épanoui.

Et maintenant je me sens mal d'être seul et j'ai surtout peur de rester seul toute ma vie. Et le problème c'est que dès que j'essaye de rencontrer quelqu'un, cela rate à tous les coups car mes blessures psychologique ne m'ont pas agir comme je le devrais. (Manque affectif, peur du rejet et de l'abandon)

Beaucoup me diront que j'ai encore toute la vie devant moi pour ça mais elle passe trop vite à mon goût. J'ai peur du fait que je puisse louper ma jeunesse, ces années précieuses qu'on ne vît qu'une fois. Je n'ai pas envie d'avoir des regrets plus tard. Je ne sais pas si cela a de l'importance mais je n'ai pas peur de la mort contrairement à beaucoup de gens.

Le problème est que plus j'avance et plus je rencontre de problème plus ou moins gros et cela m'enferme encore plus dans cette peur du temps.

Je précise que je vois déjà une psychothérapeute pour m'aider à cela. Je ressens déjà les effets positifs mais à raison d'un rendez-vous par semaine, j'ai l'impression d'avancer trop lentement et c'est pour cela que je me tourne ici en attendant afin de trouver des réponses.

Merci pour attention et vos réponses,

Nicolas

Meilleure réponse

Bonjour,

Je pense que derrière tout cela se cache un trouble anxieux, pessimiste et défaitiste qui serait bon d'aller explorer en thérapie.
Vous dites consulter une psychothérapeute, depuis combien de temps ? car une fois par semaine cela me semble beaucoup. Quel type de thérapie, analytique ? uniquement verbale ?

Vous dites des mots très forts : "Manque affectif, peur du rejet et de l'abandon"
C'est sur ces points qu'il faudrait explorer.

A toutes fins utiles, je vous adresse les liens de 2 articles que j'ai écrit qui pourrait vous intéresser.

Restant à votre écoute,

Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique

https://www.psychologue.net/articles/la-bonne-sante-cest-quoi

https://www.psychologue.net/articles/le-cerveau-les-pensees-comment-ca-marche

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Nicolas,

C'est déjà très bien d'entreprendre ce travail avec votre psychologue. N’hésitez pas à en parler avec elle et à approfondir les questions que vous vous posez ici sur ce forum.
Il serait peut-être intéressant de compléter cette thérapie par un autre discipline complémentaire comme la méditation ou encore le coaching.
Peut-être du yoga ou de la danse ?
Explorez d'autres pistes!
La connaissance de soi est un long chemin passionnant.
Bien à vous,

Mireille Lambert

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

11 FÉVR. 2019

Logo Lambert Mireille, LM Coach Lambert Mireille, LM Coach

55 réponses

88 J'aime

Bonjour Nicolas,,
Vous consultez un thérapeute et vous en ressentez les bénéfices, c'est formidable. Un travail sur soi-même est un travail qui peut sembler long, mais qui amène chaque jour des avancées.
Elles peuvent passer inaperçues car elles se font parfois de façon douce et naturelle et ce n'est qu'en regardant derrière soi que l'on voit le changement qui s'est opéré.

Ce qui peut nous donner cette sensation de temps qui passe très vite et le fait que notre esprit "mouline" en permanence. Nous passons la plupart de notre temps "perdu" dans nos pensées. Des pensées plus ou moins positives qui nous envahissent et nous aspirent. Des pensées concernant le passé ou le futur, mais pas le présent.

Je n'ai pas de recette miracle à vous proposer, seulement un outil possible. La méditation de pleine conscience est un outil qui permet de changer cela, d'apaiser son esprit pour être pleinement présent à ce que nous vivons. Cela peut vous permettre d'accompagner votre thérapie.

Restant à votre écoute,
Patricia Berna Thérapeute analytique


Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

11 FÉVR. 2019

Logo BERNA Patricia BERNA Patricia

101 réponses

55 J'aime

Bonjour Nicolas,

Votre message est touchant... : nous avons tous à un moment ou un autre de notre vie tenté de trouver des pistes pour la résolution de nos problèmes dans les livres, dans les histoires des autres, sur les forums..., etc... , un peu comme vous sur ce site.
Or, la réponse est en vous... , et vous la trouverez seulement avec l'aide de votre psy, à condition de vous armer d'un peu de patience : votre souffrance n'est pas née sous l'effet d'un "éclair"..., mais est le résultat de la rencontre entre votre personnalité et votre vécu (de plus de 20 ans...).
Et... ce vécu date depuis votre naissance... : il faut admettre qu'il y a un minimum de temps nécessaire à la compréhension de ce qui se passe en vous et entre vous et les autres, et encore un certain temps pour intégrer ce que vous aurez compris, et encore un temps certain pour que les changements psychiques s'enclenchent et qu'ils (s')opèrent.

Alors... voilà... c'est encore une histoire de temps.
En attendant, vivez les instants, un à un : la méditation, le sport, les bons moments entre amis..., ce qui vous fait plaisir.

Je vous souhaite d'investir pleinement votre thérapie afin d'arriver à vous défaire de vos angoisses et vous réjouir de votre vie... et du temps qui... passe !
sp

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

11 FÉVR. 2019

Logo Silvia PODANI Silvia PODANI

2027 réponses

5430 J'aime

Bonjour

Vous avez pris une sage décision en faisant ce travail sur vous même, même si vous avez le sentiment que vous ne « remplissez » pas encore suffisamment le temps avec ces séances.
Vous étiez heureux avec votre copine, comme si, maintenant, le vide existentiel créait comme un raccourci vers la mort... d′où l′accélération subjective du temps.
Et si vous essayiez la méditation, cette manière de vivre le moment présent, d′être là, juste là, en laissant passer les pensées comme les nuages dans le ciel, pour être synchronisé avec vous-même ?
Cordialement à vous

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

10 FÉVR. 2019

Logo Maurice Gaillard Maurice Gaillard

2538 réponses

6450 J'aime

Bonjour Nicko,
Vous avez fait le bon choix en décidant d'aller consulter un professionnel. Depuis combien de temps ?
Vous avez peur du temps qui passe mais malheureusement ce type de démarche demande du temps car votre mal-être semble être profond.
D'où vous vient cette peur de l'abandon ?
Continuez votre thérapie et arrêtez de penser au temps qui passe car c'est la meilleure façon, à mon sens, de passer à côté de votre vie.
Anticiper toujours l'avenir peut être un mécanisme de défense contre l'angoisse de vivre au présent.
Il y a sûrement des expériences que vous vivez qui sont belles er interessantes mais vous ne prenez pas le temps de les vivre trop préoccupé par vos peurs.
C'est en vous confrontant à la réalité du quotidien que vous vous construire un bel avenue.
Bien à vous
Andrée Anne zazzera
Psychologue psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

10 FÉVR. 2019

Logo Andrée-Anne Zazzera Andrée-Anne Zazzera

98 réponses

69 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Comment gérer la peur du temps qui passe ?

4 réponses, dernière réponse le 17 Août 2016

Comment aider son enfant à ne plus avoir peur du temps qui passe ?

7 réponses, dernière réponse le 24 Juin 2015

Tout ce temps passé à travailler !

9 réponses, dernière réponse le 07 Octobre 2016

J'ai peur tout le temps

10 réponses, dernière réponse le 18 Décembre 2015

Le pire scénario lorsque tous se passe bien et qu'une ex débarque

2 réponses, dernière réponse le 30 Juin 2016

Comment vivre avec les fantômes du passé qui me pousuivent ?

7 réponses, dernière réponse le 07 Mars 2017

Comment vivre et accepter son passé?

13 réponses, dernière réponse le 05 Octobre 2015