Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

peurs et craintes

Réalisée par Mimi le 27 mai 2017 2 réponses  · Thérapie brève

Bonjour à tous


Je vais vous raconter une grande partie de mon histoire qui a débuté à mon enfance

À l'âge de mes 9 ans, je me souviens être assise sur mon fauteuil, je regardais les dessins animés puis d'un seul coup je me suis sentie vraiment très mal, les mains moites, mon rythme cardiaque élevée, un mal être généralisé, la sensation atroce que j'allais mourir...

j'ai donc réveillé mon père en lui disant d'appeler les pompiers au plus vite que je me sentais partir, que c'était la fin pour moi. Il a tout de suite essayer de me réconforter avec tout simplement des mots rassurants.Quelques heures plus tard je me sentis un peu plus sereine mais tout cela été juste le début de mon incroyable cauchemar. Je serais incapable de vous dire au jour d'aujourd'hui ce qui a déclenché cela.


Les jours passèrent puis l'angoisse revenait peu à peu, j'étais différente, je faisais les choses différemment de mon habitude: je ne pouvais plus dormir la porte fermée, besoin que ma maman dorme à mes côtés car j'avais la peur atroce de faire un arrêt cardiaque, idem pour les autres choses quotidiennes. J'avais besoin d'avoir une bouteille d'eau à mes côtés au cas où que je m'étouffais.


C'était très invalidant à vivre quotidiennement cette peur qui me hantait jours comme nuits. Si je devais avoir une consultation chez mon médecin pour une simple visite ou encore si j'entendais la sirène des pompiers ou si je voyais un accident vous pouvez être sûr que j'étais dans un état second. Je n'arrivais pas à me résonner, j'étais persuadé que j'allais mourir même si je voyais bien que j'étais bien vivante mais mon cerveau ne voulais pas l'entendre il en faisait qu'à sa tête.


Quelques années plus tard j'étais à la piscine avec ma classe sachant que je ne savais pas encore nager j'ai failli me noyer car j'ai perdu l'équilibre avec ma planche, j'avais complètement ma tête sous l'eau heureusement que le maître nageur m'a vu de suite et a pu faire le nécessaire, j'étais en état de choc bien entendu que pour moi la piscine je ne voulais plus en entendre parler, le jour j je faisais des caprices, en me tirant les cheveux devant ma maman car je voulais pas y aller mais il n'y avait rien à faire à tous les coups, je devais tout de même y allez est c'était une catastrophe des pleurs des pleurs et encore des pleurs. Au jour d'aujourd'hui je sais nager j'ai repris goût au plaisir, j'adore allez dans l'eau j'ai plus aucune peur sauf si c'est pour sauter dans l'eau ou faire du toboggan j'ai une grosse crainte.


J'ai failli aussi me faire renverser par une voiture alors que je partais pour aller à l'école. j'ai voulu traverser après que le bus était passé sur un passage piéton sauf que j'avais pas vu la voiture derrière le bus si j'avais fait un pas de plus, je pense que là c'était fini pour moi.


J'étais aussi ce jour là en état de choc je suis arrivée dans mon école en larmes devant mes camarades au jour d'aujourd'hui j'ai toujours une peur quand je traverse si je peux éviter de traverser j'évite.


Pour ces trois peurs, je n'ai jamais été suivie car mes parents ne voyait pas que je souffrais autant. Pour eux, je pense qu'il croyait que j'exagérais et que ce n'était pas si grave que cela pour autant aujourd'hui il me reste pas mal de séquelles.


Et j'ai un gros mal être en moi j'en suis consciente.

À la base j'avais qu'une peur : la peur de mourir puis il s'est rajoutée la peur de l'eau, la peur de traverser, puis il y a eu Ans mon mari en rentrant le midi pour manger me dit tiens tu as vu y a un Monsieur qui as disparu dans le gave puis c'est tout le soir même nous allons manger au restaurant il me dis tiens au faites le Monsieur dont je t'ai parlé à midi ils l'ont retrouvé dans le gave puis la je dis il est mort??? Il me répond que oui entendre cela ça m'a fait quelque chose même si ce Monsieur je ne le connaissais pas.


Nous changeons de conversation puis 15 minute après je regarde un Monsieur qui était entrain de payer l'addition puis dans ma tête je me dit tue le tue je énorme frayeur je me suis je deviens folle comment j'ai pu dire des mots si cruels j'avais tellement honte que j'en parlais à personne je le gardais pour moi puis le lendemain je vais sur internet et j'ai lu que c'était des phobies d'impulsion j'étais tout de même rassurée puis je vois le mot schizophrène sachant pas ce que cela voulait dire j'ai voulus faire ma curieuse et là, je me suis retrouvée partout le manque de confiance à moi, timidité, difficultés scolaires.......... et maintenant je vie un calvaire j'ai une énorme peur de devenir schizophrène je fais des angoisses terrible besoin d'aller sur le net pour essayer de me rassurer un peu je vérifie bien ce que j'entends pour voir si je délire pas ......


c'est très fatigant de douter de ça et j'en souffre énormément je ne sais plus quoi pensé est ce que je vais sombré petit à petit dans cette maladie?

Merci d'avoir pris le temps de me lire

confiance , accident

Meilleure réponse

Bonjour Mimi,
J'ai bien lu votre message et je peux vous réconforter en vous disant que vous manifestez surement une tendance anxieuse. Essayez d'éviter de vous plonger dans internet cherchant de trouver des correspondances entre vos ressentis et les différentes symptômes de maladies plus graves. Je vous conseille simplement de chercher un/une thérapeute près de chez vous ou par Skype de manière qu'elle/il puisse vous aider à surmonter votre anxiété afin de pouvoir enfin vivre sereinement. Vous pouvez demander à votre médecin soignant il pourra vous conseiller une thérapeute ou regardez sur le site s'il y en a un/une près de chez vous ou envoyez moi un message sur mon espace perso.
Courage vous verrez qu'il y a toujours une bonne solution adaptée à vous!
N'hésitez pas à m'écrire!
Bien à vous
Livia Clara-vilnat
Praticienne en psychologie

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
il y a comme un enchaînement de peurs qui sont peut-être comme des modalités d'une même peur profonde. Un trauma ou autre?
Vos parents, nous dites-vous, n'ont pas mesuré le poids de cette souffrance pour vous. Mais aujourd'hui, vous pouvez le faire.
Plutôt que de regarder sur internet ce que vous avez, prenez rendez-vous avec un professionnel de votre choix pour enfin, aborder ces peurs. C'est important.
Je reste à votre disposition si besoin.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

30 MAI 2017

Logo Jean-Luc KERDRAON Jean-Luc KERDRAON

434 réponses

728 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Manque de confiance, peur d'avancer..

2 réponses, dernière réponse le 11 Septembre 2017

Recherche du bonheur, bloquée par la peur

5 réponses, dernière réponse le 04 Juin 2018

Peur de la relation amoureuse

11 réponses, dernière réponse le 07 Juillet 2015

Enceinte de deux mois elle me quitte, relation courte

4 réponses, dernière réponse le 22 Février 2016

Il semble craindre de refaire sa vie

3 réponses, dernière réponse le 10 Mai 2013

Conflits de couples et famille recomposée

13 réponses, dernière réponse le 14 Décembre 2016

Couple viable?

2 réponses, dernière réponse le 20 Août 2018

Pourquoi je stress sur mes sentiments

3 réponses, dernière réponse le 16 Septembre 2017

Grossesse, pression familiale et angoisses

5 réponses, dernière réponse le 02 Juin 2017

Dois-je aller au bout de ma rupture ?

3 réponses, dernière réponse le 17 Janvier 2018