Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Peut-on changer sa nature ou le schéma familial ?

Réalisée par Adeline le 27 juin 2016 9 réponses  · Approches psychologiques

Ma mère s'est séparée de mon père quand j'étais toute petite, puis s'est séparée de mon beau père avec qui elle a eu mes deux frères. Elle n'arrivait pas à être amoureuse de quelqu'un, son seul amour c'est nous, ses enfants. Avec tout l'amour que je lui porte, je me suis tout de même interdit de reproduire ce schéma et me suis jurée de n'avoir des enfants qu'avec un homme et finir ma vie avec lui.

Le problème c'est que comme ma mère j'ai du mal à ne pas me lasser, mais je reste avec lui pour mes convictions. En sachant qu'au début j'étais très amoureuse. Est-ce que tout cela est dû au fait que je reproduise le schéma de ma mère ? Existe t'il vraiment " le bon " celui avec qui on a envie de finir sa vie, ou est-ce mon tempérament qui fait que je n'arrive pas à avoir une vie "normale" ?


Cordialement.

enfants , l'amour , familial

Meilleure réponse

Bonjour,
Vous avez déjà pris conscience ce qui se passait pour vous, et vous reproduisez de manière inconsciente ce que vous avez refusé de faire pour ne pas reproduire le schéma de votre mère, et pourtant...

Si le raisonnement et la prise de conscience était suffisante, cela réglerait bien des problèmes de répétition de scénario de vie.

Mais il en est autrement, le conscient n'a pas beaucoup de pouvoir sur l'inconscient, car il s'agit de constructions psychologiques profondes et un travail de fond est nécessaire pour remettre à sa place ce qui doit l'être.

Je vous recommande fortement de consulter un thérapeute afin de désactiver ce qui appartient à votre mère et construire votre vie d'une manière plus stable.

L'hypnothéapie intégrative est une approche pluridisciplinaire que je vous conseille pour travailler sur les schémas.

Restant à votre disposition
Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Adeline,
Se comparer soi avec l'autre (votre mère) empêche de se voir, c'est à dire d'apprendre de soi, et donc est un frein à l'évolution. Vos questions facilitantes pour vous découvrir sont les suivantes: Qu' est-ce qui est essentiel aujourd'hui pour moi? Qu'est-ce que je crois être vrai aujourd'hui ,qui me freine ?
Une relation d'aide peut vous aider dans vos questionnements, sachant que dans chacun de vos questionnements, vous seule avez la réponse en vous. Les solutions sont en vous..
Cordialement
Sylvie COUDERC

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIL. 2016

Logo Sylvie Couderc Sylvie Couderc

44 réponses

26 J'aime

Bonjour Adeline,
Comme le disent les collègues, il y a une sorte de répétition dans la relation amoureuse chez vous et votre mère. Pour éviter de vous sentir victime, le mieux est d'entamer un travail avec un psychologue. Cela vous permettra de décoller de l'image maternelle prégnante et de vous trouver vous, avec vos propres désirs, fantasmes, etc., sans avoir l'impression de reproduire le modèle maternelle.
Je r'este à votre écoute,
Bien cordialement,
Florence Le Brozec, psychologue clinicienne

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIL. 2016

Logo Florence Le Brozec Florence Le Brozec

43 réponses

39 J'aime

Bonjour Madame
la répétition n'est pas toujours là où on le croit. Il faut parler longtemps pour y parvenir. Actuellement, qu'est ce qui vous arrive à vous dans votre relation, voilà la question
Pourquoi ne pas consulter?
Cordialement
Isabelle Thomas
Psychologue psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIL. 2016

Logo Isabelle Thomas Isabelle Thomas

665 réponses

2515 J'aime

L'amour n'est jamais immuable et acquis une fois pour toutes... Son moteur nécessaire, le désir; a besoin de stimulations régulières et d'oxygénations, quels que soient nos schémas originels et les modèles parentaux à partir desquels nous nous sommes construits. Ces stimulations se font par la parole, par le jeu, par la complicité, par les bons moments partagés et aménagés pour éviter l'installation de la routine et les ravages d'un quotidien qui favorise rarement la relation amoureuse. Tout ceci peut être abordé dans des consultations de couple, dans un lieu neutre et en présence d'un tiers qui pourra permettre une meilleure répartition de la parole.
Rien n'est jamais acquis, il faut apprendre chaque jour à séduire l'autre et rester à son écoute pour parler à deux de ce qui peut faire vibrer.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JUIL. 2016

Logo Jacques Deitte Jacques Deitte

11 réponses

8 J'aime

Bonjour
la mère est un modèle. On peut s'y conformer ou le rejeter, c'est tout de même un point de départ. Je crois cependant que les raisons de votre "lassitude" on aussi à voir avec l'image que VOUS avez de l'homme. Comment vous êtes vous sentie aimée et comment vous vous êtes positionnée pour vous rendre aimable sont les deux indicateurs de votre mode d'être en relation. Vous n'êtes pas votre mère...Partez de là

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JUIL. 2016

Logo Martine Gaury Martine Gaury

4 réponses

2 J'aime

Bonjour Adeline,

Vous vous êtes interdit de reproduire ce que vous interprétez du schéma de votre mère. Ce faisant, vous construisez votre vie en fonction de cette interprétation ; même si c’est en opposition, et non par rapport à vous même, vos sentiments, …

Vous vous posez des questions sur ce qu’est l’amour, la pérennité des sentiments. Vous dites rester avec lui pour vos convictions.


Si, il y a bien transmission de certains « schémas », cela se fait au niveau inconscient. Vous avez pris conscience de certains modes de fonctionnement de votre maman et en avez fait votre propre interprétation au niveau conscient.

Un travail thérapeutique peut vous donner accès à ce qui se passe au niveau inconscient. Vous pourrez également faire la part des choses en différenciant ce qui vient de votre histoire familiale et ce qui vous appartient en propre. L’objectif étant de faire des choix pour vous, en conscience, et de pouvoir les assumer sereinement.

Bien cordialement

Nathalie Delmotte

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

30 JUIN 2016

Logo Nathalie Delmotte Nathalie Delmotte

152 réponses

625 J'aime

Bonjour Adeline,
il me semble que votre question tourne autour de ce qu'est l'amour pour vous. Aussi bien l'amour pour un homme ( le "prince charmant"?) que l'amour entre votre mère et vous (vous dites que ses enfants étaient le seul amour de votre mère et tenaient une place assez particulière).
Si vous vous en sentez prête, des entretiens avec un(e) psychologue d'orientation psychanalytique seraient intéressants pour démêler tout cela et aller vraiment vers votre désir.
Bien cordialement
Françoise David

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JUIN 2016

Logo Françoise DAVID Françoise DAVID

63 réponses

316 J'aime

Citation latine « post hoc, ergo propter hoc » . Traduction « après cela, donc à cause de cela ».
Explication : Oui, on peut toujours imaginer que ce qui s’est produit avant (le scénario maternel) est LA cause de ce qui arrive après (votre scénario). Mais ce n’est pas systématique. (On dit aussi : il est plus facile de ré-écrire, de reconstruire, l’histoire, quand on connaît déjà la fin !)
Comme vous le dites justement, c’est peut-être votre tempérament, votre propre histoire de vie qui est comme cela. Le présent ne s’explique pas QUE par le passé. A partir de ce constat, un soutien psy plus mobilisant, « ici et maintenant » peut vous aider à prendre votre destinée en mains de manière plus active. A voir donc via une thérapie dans une optique tournée plus vers l’avenir que fixée sur le passé.
Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JUIN 2016

Logo Maurice Gaillard Maurice Gaillard

1860 réponses

5519 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
schéma familial

2 réponses, dernière réponse le 24 Mai 2018

Grossesse, pression familiale et angoisses

5 réponses, dernière réponse le 02 Juin 2017

mon fils de 28 ans qui vit à la maison pourrit l'ambiance familiale

4 réponses, dernière réponse le 13 Novembre 2018

Un mari colérique peut-il guérir ?

7 réponses, dernière réponse le 16 Août 2016

Peur de ne plus l'aimer, retour en France difficile, Ambivalence...

3 réponses, dernière réponse le 02 Septembre 2015

Conflits de couples et famille recomposée

13 réponses, dernière réponse le 14 Décembre 2016

Une société qui ne me correspond pas

3 réponses, dernière réponse le 02 Juillet 2018

Mes propres peurs et relation avec un phobique de l'engagement

2 réponses, dernière réponse le 09 Juillet 2016

Comment aider ma fille de 15 ans ?

4 réponses, dernière réponse le 28 Août 2018