Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Peut on parler d’un patient à son psy ?

Réalisée par Lerosier le 15 mai 2019 4 réponses  · Psychologue

Bonjour, ma sœur de 16 ans voit un psy et hypnotiseur depuis quelques temps afin d’apprendre à mieux gérer sa colère. Malheureusement, à la maison, elle est toujours aussi invivable, colérique a la moindre occasion, ne supportant aucune remarque sur son comportement égoïste et égocentrique. Est il possible d’écrire à son psy afin de lui exposer la situation ? Le psy a t il le droit d’obtenir des informations d’une tierce personne (en l’occurence moi) sur sa patiente sans qu’elle le sache ? Merci

comportement

Meilleure réponse

Bonjour,

Votre soeur ayant 16 ans, c'est à vos parents de rencontrer son psy et de lui parler, voir demander l'avis de celui ci sur les problèmes qu'elle rencontre et l'évolution de sa thérapie.
Malheureusement, tous les psys n'envisagent pas de construire un lien avec les parents de leurs jeunes patients, et nous ne pouvons pas savoir quelles sont les habitudes de celui de votre soeur par rapport à ça.

Par ailleurs, votre soeur étant encore très jeune et vivant en famille, il serait bon que vous envisagiez tous une thérapie familiale : le comportement de votre soeur (qui indique chez elle l'existence de certains problèmes et des souffrances...) est probablement gênant pour d'autres que vous... et a des "racines" dans votre histoire familiale commune.

Parlez-en à vos parents...

Bon courage pour comprendre le fond des problèmes de votre soeur et comment l'aider à changer pour son bien être à elle... et... votre sérénité à tous.
sp

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

En tant que Psychothérapeute en CMPP(Centre médico psychopédagogique), il m'arrive régulièrement de recevoir les différents membres de la famille " quand çà coince avec un enfant ou un ado" mais cette position n'engage que moi. il est vrai que j'exerce en Guadeloupe ou la dimension familiale occupe une position particulière dans l'histoire des individus.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MAI 2019

Logo Marie-Laure BERNARD Marie-Laure BERNARD

30 réponses

24 J'aime

Bonjour Lerostel,

A vrai dire, passer par dessus la tête de votre sœur pour aller expliquer à son psy que vous n'êtes pas très satisfaite de son comportement et de son évolution risque fort d'être improductif.
Il est fort possible qu'il n'accepte pas de vous écouter, et qu'il en parle ensuite à votre sœur, qui risque alors d'être fort touchée, et peut-être bien très en colère, de cette intrusion dans sa thérapie (ce qui peut se comprendre).
Le thérapeute n'est en fait pas là pour "améliorer" son patient selon les désirs de ses proches.
Peut-être que vous pourriez vous demander pourquoi vous pensez utile cette démarche. Ce que vous en attendriez. Les positionnements dans la fratrie que vous avez, que cela vous donnerait, et que votre sœur a et lui ferait ressentir en apprenant votre intervention.
Comme l'a évoqué Silvia Podani, les comportements de quelqu'un en famille ne sont pas indépendants du reste de la famille, tout est très imbriqué et la personne désignée comme "à problème" joue souvent un rôle très important dans cet équilibre.

Bien cordialement,

Marion Favry

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

16 MAI 2019

Logo Marion Favry Marion Favry

133 réponses

339 J'aime

Bonjour,
Vous dites que votre soeur consulte depuis quelques temps, c'est à dire ?
a t-elle fait 3/4 séances ? ou 10 séances ? ou plus ?...
On ne change pas une personne en 2/3 séances, donc laissez le temps à la thérapie de faire son oeuvre.

Pour le reste, je partage le commentaire de Mme PODANI.

Cordialement
Nathalie FOLLMANN

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

16 MAI 2019

Logo Nathalie FOLLMANN Nathalie FOLLMANN

1954 réponses

8722 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Recherche une alternative au face-à-face psy-patient pour ado

11 réponses, dernière réponse le 05 Octobre 2016

La mort a qui peut t'on en parler ?

3 réponses, dernière réponse le 05 Septembre 2018

Un psy se rend il compte si son patient est dans le transfert ?

3 réponses, dernière réponse le 18 Juillet 2018

Psy et patient doivent-ils s'ignorer ?

6 réponses, dernière réponse le 12 Octobre 2018

Relation patient/psy

4 réponses, dernière réponse le 23 Juin 2017

Interactions inconscientes entre patient(e) et psy

5 réponses, dernière réponse le 07 Mars 2019

Jusqu'ou doit-on parler de sa sexualité chez le psy ?

5 réponses, dernière réponse le 12 Juin 2018

un psychologue peut il utiliser les confidences de son patient contre lui ?

4 réponses, dernière réponse le 23 Février 2018

Comment s’équilibrer à nouveau après la déception de sa psy ?

6 réponses, dernière réponse le 17 Juin 2018