Pourquoi mon thérapeute est-il si fermé ?

Réalisée par François Spielmann le 15 mars 2016 Psychothérapeute

Bien le Bonjour,


Je viens d'un autre pays et je suis venu m'installer en France il y'a de cela une dizaine d'année. Je suis en analyse depuis plus de 7 ans et je n'arrive pas à trouver un "Psy" qui est un discours ouvert et empathique !


Le dernier en date ma dit que je rêvais trop grand (oniriquement et ambitieusement) ! Est-ce normal ?


J'ai été voir des psychologues, psychothérapeutes, psychanalystes etc...

Absolument tous ont un discours "Normalisant" Il faut s'insérer dans la société, consommer, voter utile...etc...


Je ne sais pas ce qu'il y a dans les formations "dites psychologiques" mais je trouve que la France est lamentable à ce sujet !



Aucun qui est un temps soi peu de "charisme" ou de "personnalité"; Je ne vais pas en Analyse pour simplement parler pendant une heure, ça je peux le faire au premier mur qui vient... Mais j'ai besoin d'un retour humain riche en expériences et en conseil.


Bref, je serais ravis de rencontrer un bon thérapeute !


Pouvez-vous s'il vous plait m'en conseiller un ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Vraie question ouverte, du genre qui doit faire mouvement pour nous, psys. : il s’agit bien, dans la cure, de votre mise en liberté et d'une mise à l'épreuve de la nôtre. Comme psy je dois adorer ma propre liberté, ma conquête, grâce à mon analyse. Je me dois de m'autoriser. Si je ne l'adore pas, cette liberté, je n’aimerai pas non plus la vôtre. Vous m'en voudrez dans ce cas car vous sentirez cette normalisation, ce goût pour l'adaptation, et la peur de la folie, exact, vous le décrivez très bien. L'aventure analytique peut être conçue aussi comme l'ouverture d'une fenêtre.

Mais il faut tempérer cela. La fenêtre de votre destin semble fermée par le psy ? En vrai elle est toujours largement ouverte.
Le fameux charisme de l'autre, "Le Psy", nécessaire semble-il à votre transfert ne doit pas remplacer le votre trop longtemps, sinon on reste dans l'hystérie : la cure interminable, ou alors la rupture répétée parce que en fait ...on y cultive la déception.

Philippe Raynal Psy sur Oncy-sur-École

64 réponses

425 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour

On ne peut vous conseiller un thérapeute, mais sachez que quelquefois il faut prendre plusieurs rendez vous avant de trouver le "bon".
En effet, la relation doit être avant tout basée sur la confiance et l'intérêt que vous pouvez ressentir dans l'attention qu'il vous porte.
Peu importe le titre qu'il affiche, pourvu naturellement qu'il soit diplômé dans sa branche.t
J'ai l'habitude de dire à mes patients "Si votre boulanger est loin, qu'il est cher que son pain n'est pas bon et qu'il n'es pas sympa, vous en changez" et bien je pense que pour choisir un psy c'es à peu de chose près la même démarche!
Cordialement
Christie Nester
Cabinet TMEC Paris 17ème

THÉRAPIES PARENT ENFANT COUPLE Psy sur Paris

120 réponses

582 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Le rôle habituellement d'un psy n'est pas de vous conseiller mais plutôt de vous aider à trouver les réponses par vous même.

Demandez-vous, dans tous les psy avec qui vous avez travaillé, quelle est la blessure, la frustration récurrente que vous rencontrez avec eux. Demandez-vous également selon la longueur du parcours que vous avez fait en analyse, ce que vous avez pu réellement changer en vous même ou dans votre vie.

Tout travail sur soi qui apporte uniquement une compréhension sans possibilité d'opérer des changements est un écueil. La difficulté pour chaque patient en thérapie est de faire confiance au processus interne de guérison qu'il ne connaît pas, qu'il ne comprend pas, dont il n'a pas la maîtrise et c'est aussi pour cela qu'on a besoin d'une aide externe. Lorsque vous choisissez un thérapeute commencez par lui parler de vos besoins dans la relation thérapeutique et demandez lui s'il est dans l'ordre des choses pour ce dernier qu'il réponde à votre demande si elle est claire et précise.

Cherchez un thérapeute qui a de l'expérience et une boite à outil multi référentielle, cherchez aussi dans le champ des thérapies liées aux neurosciences. Osez faire des temps de pause dans votre travail thérapeutique pour voir comment vous vous en sortez car pour certaines personnes il peut exister une certaine forme de dépendance à la thérapie.

J'espère que cela pourra vous aider - sincèrement Carole C.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Monsieur
n'y a t il pas quelque chose qui vous concerne dans ce "si fermé"?
Pourquoi donc vous retrouvez vous en consultation avec ce type de personne? Vous pouvez en effet choisir quelqu'un d'autre, alors si quelque chose se répète, qu'en est il de votre implication dans l'affaire? Cherchez et vous trouverez.

Qu'en pensez vous ?
Cordialement
Isabelle Thomas
psychologue psychanalyste

Isabelle Thomas Psy sur Paris

665 réponses

2521 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour, ou êtes vous situé en France ?

Sébastien Guidoni Psy sur Richwiller

8 réponses

24 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour François
Non, François, je ne peux pas vous conseiller un therapeute. Pars que vous est vous et moi je suis moi. Mes besoins ne sont pas les même que les tiens.

Je peux que vous parler de mon parcour. Je suis d'un autre pays aussi, et trouver un 'psy' qui voulais prendre du temps de me decouvrir avec mes differences a ete un parcours de combattant.

Mais je l'avais trouver et aujourd'hui je suis 'psy' aussi.
Vous trouverais forcement chaussure a votre pied. Mais il faut essayer plusieurs pairs.

Les reves 'ambitieux' que vous avez.... il vous stimule ou vous laisser un gout d'insatisfaction?
Courage dans votre recherche
A.D.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

La thérapie neurocognitive et comportementale s'appuie sur des recherches pluridisciplinaires (psychologie, cognitive, neurosciences, cognitives, psychologie clinique, éthologie, etc.) et sur plus de vingt-cinq ans d’expérience clinique.Elle apprend à identifier ce qui peut-être géré et ce qui peut être modifié, guéri et permet d'être acteur de son évolution.

LE MOULLEC Sylvie Psy sur Quimper

158 réponses

389 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Une réponse de plus pour dire :
OK sur l'approche de Rogers : ouverte et empathique (et bien plus encore, comme le disent les collegues)
Vient aussi la vision universaliste et l'exigence d'une culture minimale avec l'ecole jungienne, qui inclut aussi la subjectivité du thérapeute

Oui, trouver son thérapeute est un cheminement vers une belle rencontre... et ce n'est pas immédiat... ouvrez grande votre intuition, continuez a contacter... faites confiance a votre premier ressenti profond...

Cordialement,

de Silvestri Monique Psy sur Vandoeuvre-lès-Nancy

218 réponses

394 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Je comprends très bien vos propos car, avant d'être thérapeute, j'ai fait de nombreuses et diverses thérapies, avec souvent le sentiment que vous décrivez. Les écoles sont une chose, l'amour inconditionnel en est une autre. Au delà de la technique, il ya un hmain , qui est en résonnance avec vous, ou pas. Si le psy est dans sa subpersonnalité mentale, vous ne vous sentirez pas accueilli. La dimension du coeur est fondamentale. En gardant 30 % d 'ancrage à la terre du côté du psy. Ce travail du psy, de la relation, s'expérimente en Voice Dialogue, une approche encore peu répandu en France.

L'approche dite Rogérienne, humaniste, distincte du consultant mais pas distante est plus humaine, pus vraie, et cette attitude participe de la guérison. Je ne sais pas où vous résidez, je connais quelques personnes comme ça (pas beaucoup, c'est vrai) . Dans ma pratique, aussi, je suis dans l 'accueil bienveillant , l'amour , le non jugement. Sans tomber dans un angélisme mièvre, c'est simplement un positionnement de coeur à coeur, guidé et soutenu par les techniques. C'est juste essentiel. Que votre bonne étoile vous guide.

Alena Sindilaire

Aléna Sindilaire Psy sur Carnoules

171 réponses

327 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour François,

Je prends note de votre insatisfaction. il est parfois long de trouver un thérapeute à qui l'on fait confiance tant sur sa méthode et son affinité. il est essentiel que vous trouviez un professionnel qui vous convient. Je propose une thérapie cognitive et comportementale avec une approche centrée sur la personne, si cette méthode vous attire n'hésitez pas à me contacter si vous êtes sur la région toulousaine ou si vous souhaitez fonctionner via skype de chez vous. Pour plus d'information, vous pouvez consulter mon site.

DE MEERLEER Aurélie Psy sur Toulouse

13 réponses

19 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour François,

Ce qui est malheureux, c'est qu'on ne peut pas vous donner tort !
Il y a en effet tellement de psychiatres qui n'arrivent pas à dépasser vraiment leur formation médicale, de psychanalystes enfermés dans les stéréotypies de leurs écoles de pensée, de psychologues naïvement moralisateurs et de psychothérapeutes autoformés sans recul déontologique... qu'il faut vraiment rester exigeant et critique, comme vous avez raison de l'être.

Il y en a aussi quelques-uns de bien dans chaque catégorie... Il faut les chercher...
Même si ce n'est pas votre tasse de thé, vous trouveriez plus facilement des personnes libérées des schémas moraux normalisateurs bien pensants chez celles qui proposent de l'accompagnement spirituel ; mais là aussi, voire plus que jamais, il faut garder un recul critique...!

Peut-être n'est-ce pas tant, comme il a déjà été remarqué, d'un thérapeute dont vous êtes en quête que d'un maître spirituel ou philosophique.

Je pense que quelqu'un comme Denis Marquet pourrait vous intéresser.
C'est un philosophe qui fait de la consultation existentielle en séances longues, mais limitées.
C'est quelqu'un de fin et très profond sur les plans éthique et spirituel.
Je me nourris personnellement des perles de sagesse qu'il peut écrire.

En voici une pour le plaisir:
"On ne manque jamais que de ne pas donner ce dont on croit manquer."

Allez, une 2ème citation pour la route, dans le même style que la précédente :
"L'âme n'est jamais malade que de ses efforts pour ne pas rencontrer la souffrance."

Pas mal, non ?
Voilà déjà de quoi méditer avec ces deux puissantes pensées...

Si cela vous donne envie de rencontrer leur auteur, vous pouvez le contacter via son site.

Bonne route !

Philippe Garnier - Psychologue enfants, ados, familles & couples Psy sur Vesoul

61 réponses

149 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Comme vous l'a écrit mon collègue, il existe des courants de thérapie ouverts sur plusieurs approches et vision de la relation patient-thérapeute. Notamment les thérapies dites Humanistes dont fait partie la Gestalt-thérapie, dans lesquelles le thérapeute peut s'impliquer dans une interaction avec le "client", en n'hésitant pas, s'il le considère opportun pour l'avancée du travail, de mettre des mots sur son ressenti propre et d'échanger avec la personne. Egalement citée précédemment, vous avez l'approche Intégrative qui vise à sortir des visions monothéoriques, et dont la philosophie consiste à mettre à profit et à faire collaborer les différentes approches et vision de l'Humain, autant sur le plan théorique que sur le plan de la relation patient-thérapeute ; l'idée étant de prendre en considération toute approche qui semblent pouvoir faire bénéfice dans la cure, de façon pragmatique et selon ce qui advient dans la relation, sans s'arc-bouter sur une théorie particulière... Je vous invite éventuellement à vous intéresser à ces courants de thérapie - dans lesquels la formation du thérapeute met l'accent de façon extrêmement prononcée sur le développement des capacités relationnelles du thérapeute (l'Être-thérapeute) considérées comme primordiales et facteur principal de l'efficacité thérapeutique. Vous pourrez trouver des annuaires de praticiens au sein de fédérations nationales de thérapeutes telles que FF2P, AFFOP, SNPPSY, FED-EUR3PSY...
Bon recherche.
Cordialement

Cyril Cabané Psy sur Gradignan

14 réponses

7 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Effectivement chaque thérapeute qui a choisi son école puis a été qualifié par elle peut se considérer comme professionnel ; j’avoue volontiers qu’ayant travaillé avec des équipes ayant visité le monde j’ai souvent été impressionné par l’aisance relationnelle de ces grands thérapeutes ; évidemment j’en ai fait mon profit pour m’écarter d’une position inhibante ; progressivement mes clients plus ouverts m’ont permis de communiquer sur différents modes ; de fait ils m’ont éduqué à saisir avec finesse et leur analogique corporel et leurs indicateurs externes afin de m’indiquer leur implication ou leur repli quant à notre interaction duelle ;
Votre remarque et votre demande me permettent de réévaluer mon attitude voire ma position de thérapeute et de préciser que nombre de thérapeutes valident aujourd’hui en France une position centrée sur le client et son vécu ici et maintenant en toute tranquillité d’approche car ce sont les réponses du client qui guident la stratégie d’objectifs contractualisée ;
Je vous remercie de votre réaction ;
Cordialement ;
Dominique Grossi Praticien de thérapies brèves à Limoges

Dominique Grossi Psy sur Limoges

63 réponses

48 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

bonjour,
Le psychanalyste n'est pas un conseillé, cependant cela n'empêche pas une présence attentive. Il n'est pas là pour vous dire ce que vous avez à faire mais vous permettre un travail d'élaboration, en prêtant attention aux formations de l'inconscient, qui vous permette de trouver où retrouver une capacité à "profiter" de la vie, à pacifier vos conflits intra-psychique.
Peut-être pouvez vous rechercher quelqu'un qui vienne du même pays que le vôtre et avec lequel vous aurez ainsi déjà un univers commun ?
bien à vous
FLM

Françoise Meyer Psy sur Paris

73 réponses

86 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Vos ambitions et attentes sont probablement trop importantes et à la hauteur de vos propres exigences. Il en résulte cette insatisfaction récurrente qui j'imagine vous caractérise. Vous êtes aussi exigent avec vos interlocuteurs que vous êtes avec vous même. Un peu de mansuétude et offrez vous de belles expériences dans votre vie puisque vous pouvez y accéder. Bon cheminement

doaré kerveillant corinne Psy sur Plonéis

14 réponses

14 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour François,

Pas sûr qu'un mur vous donne autant l'envie de rentrer dedans, voire d'y foncer, quoique... Parler aux murs, c'est pas une si mauvaise idée, ça vous ferait avec un peu de chance quelques échos ;)

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour François,

Votre question à tout de suite fait écho en moi : en tant que médecin j'ai toujours trouvé mes collègues, médecins ou psychologues, un peu distants et froids avec leurs patients. Et au contraire, étant jeune, dynamique et pleine de motivation, on me reprochait ma trop grande implication et disponibilité. On me disait que je dépassais le cadre strict de l'empathie.
Mais en sortant un peu de l'hôpital psychiatrique et des centres médicopsychologiques, j'ai pu rencontrer quelques praticiens qui conservaient leur verve, leur envie de se donner à 100% pour les gens sollicitant, et ce malgré quelques années de pratique.
Un jour, lorsque j'étais de garde aux urgences une nuit, j'ai rencontré un ado en détresse, qui refusait de l'aide car il avait déjà été suivi par plusieurs thérapeutes, et ils les jugeaient comme désintéressés de leur profession, manquant d'implication. Il m'a fait le plus merveilleux des compliments en disant qu'il m'avait senti différente, qu'il sentait que je souhaitais réellement m'investir pour son mieux-être.
Je voulais ainsi vous dire que certes, certaines thérapies sont plus ou moins centrées sur la personne, mais il ne faut pas oublier que la relation thérapeutique et une relation humaine, et que par conséquent, on aura des atomes crochus ou non. Et cela arrive d'essayer plusieurs thérapeutes avant de trouver le bon.
Pour finir, votre demande de quelqu'un qui ait une écoute attentive et sois force d'analyse et de conseil et tout à fait justifiée.
Bien sincèrement
Justine

Justine CALVET, médecin Psy sur Narbonne

2 réponses

2 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
J'ai suivi une formation - complète - pendant 5 ans, à la faculté de Théologie Protestante de Paris. J'ai été très croyant. Je suis devenu peu à peu freudien, jungien, reichien, athée, etc… Et j'évolue toujours jusqu'à mes actuels 80 ans !
Ma 'dogmatique' est donc très personnelle.
Je puis peut-être apte à répondre à vos questionnements.

Voici mes coordonnées :
Michel BROUILLET
Psychothérapeute et sexologue.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour François,
Compte tenu de vos attentes, c’est à dire, partager un discours riche, empathique, porteur de conseils....il serait plus utile, je pense, d’échanger avec des anthropologues, des chercheurs, des universitaires, car la vocation du psy n’est pas d’analyser avec son patient, les avantages et les inconvénients de notre société, mais de voir comment lui, le patient, donne du sens à sa vie compte tenu de sa personnalité.
Enfin, vous évoquez votre pays d’origine en soulignant les ratés de la formation en psychologie en France. Pour cette raison, je pense que des interlocuteurs partageant votre culture, seraient plus à même d’être en résonance, en accord intellectuel avec votre personnalité, avec vos attentes. Je vous souhaite de trouver sur ce site ou ailleurs des interlocuteurs en phase avec vos souhaits.
Cordialement

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

1934 réponses

5660 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Je rebondis sur la réponse de Mme Artic, et notamment sur le passage ci-dessous que je partage totalement, faisant partie de ces praticiens intégratifs.

"Il existe également des thérapies intégratives, qui ne privilégient aucune théorie et peut les associer si elles permettent d'être plus efficaces pour le sujet. Les praticiens intégratifs puisent aux diverses approches ce qui leur semble approprié pour aborder la singularité de chaque sujet en présence."

Cordialement

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

2231 réponses

9665 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour, il existe en effet de nombreuses approches, mais je ne suis pas en accord avec mes collègues, il s'agit avant tout de la position du professionnel, il n'est pas rare que les patients expriment un besoin d'autre chose en thérapie, et ils sont rarement entendus, et comme l'explique François, les "psys" sont souvent dans le rappel des normes, des il faut que, etc... Il importe que vous ayez une démarche très claire au premier rendez-vous en exprimant votre attente, que vous n'hésitiez pas à rencontrer plusieurs psys, et que vous fassiez un choix qui résonne avec votre attente et vos ressentis. Peu importe son approche théorique, une psychothérapie est avant tout une rencontre humaine... Bon courage. D. Anton

Dominic Anton, psychothérapeute de couple, familial et individuel Psy sur Montrouge

21 réponses

66 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour, peut être que le type de thérapie dans lequel vous vous engagez n'est pas celui dont vous avez besoin. Quoiqu'il en soit, il est important que vous choisissiez un thérapeute avec lequel vous vous sentez bien.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour François,

Première question, où vivez vous ?
Effectivement, trouver un "bon" psy, c'est avant tout, trouver un psy avec qui la relation, le courant, la communication passe bien. Avec qui on se sent bien et en confiance et cela demande parfois du temps. Après il y a toujours des différences culturelles qui peuvent expliquer que vous trouviez les psy français fermés. Puis je vous demander de quel pays vous venez ? après il y a aussi le courant théorique du psy qui peut jouer. Avez tester un psy comportementaliste et cognitiviste ? Ou alors peut être faut-il chercher plutôt un coach de vie qui sera plus dans le conseil. Cela dépend de ce que vous souhaitez modifier dans votre vie. En tous cas, j'espère que vous trouverez un professionnel qui vous conviendra.

bien cordialement
véronique

Véronique BRION Psy sur Beaumont-le-Roger

174 réponses

240 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour François,
Différentes méthodes psycho-thérapeutique existent et, à l'opposé de la vision analytique Freudienne, il existe notamment ce que l'on appelle la psychothérapie non-directive centrée sur le client (Carl Rogers), qui valorise une vision positive des capacités du développement de la personne. Ce type de thérapie est centré sur le présent qui prépare un nouvel avenir. Carl Rogers cherchait à offrir une aide qui vise directement une grande indépendance et une grande maturation de l'individu. Ici, c'est l'individu, et non le problème qui est au centre de la thérapie.
Il existe également la gelstalt-thérapie, qui a une optique dynamique de la thérapie, et et où le thérapeute participe de façon engagée et impliquée dans le processus de la séance. L'engagement actif du thérapeute contribue à la co-construction de sens et de formes existentielles.
Il existe également des thérapies intégratives, qui ne privilégient aucune théorie et peut les associer si elles permettent d'être plus efficaces pour le sujet. Les praticiens intégratifs puisent aux diverses approches ce qui leur semble approprié pour aborder la singularité de chaque sujet en présence.
Voici, pour répondre à votre demande, trois types de thérapie vers les quelles vous pourriez vous diriger et peut-être trouver la bonne personne pour vous accompagner.
bien à vous,
Cécile*

Cécile Artic Psy sur Rennes

15 réponses

127 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
La première question quand je vous lis c'est quelle est la raison qui vous pousse à suivre une thérapie?
Ce n'est peut être pas ce que vous cherchez et vraisemblablement pas ce qui vous correspond.
Si vous le souhaitez, n'hésitez pas à me contacter. Je ne suis peut être pas la "bon psy" que vous cherchez ni même la personne qu'il vous faut mais je pourrais peut être vous aider dans votre quête.
Bonne continuation.

Jego Roxanne Psy sur Nantes

90 réponses

281 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Psychothérapeute

Voir plus de psychologues spécialisés en Psychothérapeute

Autres questions sur Psychothérapeute

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10200

psychologues

questions 5450

questions

réponses 28700

réponses