PRECISIONS ET SUITE enfant de 8 ans avec des propos inquiétants

Réalisée par Chatménerve le 5 juin 2018 Thérapie brève

Bonjour et merci de vos retours.
Pour donner plus de précisions,
le père de mon fils est parti du jour au lendemain, lorsque mon fils avait 14 mois. Il est parti s'installer à 900 kms de nous avec une femme très jeune et mon fils ne le voit donc qu'aux vacances ( 1 semaine à chaque vacances et 1 mois en été).
Il y a 1 mois, son père a eu un autre enfant. Mon fils a donc 1/2 soeur qui est née lorsqu'il était en vacances chez son père.
Les autres choses qui me font peur et pour lesquelles je m'inquiète énormément en plus de celles évoquées dans mon précédent message, c'est que par 2 fois, mon fils est venu me dire qu'il avait fait mal à notre chat.

C'est un chat que nous avons recueilli bébé il y a 2 ans, qu'il adore, qu'il câline, etc, mais il m'a dit qu'il lui avait donné un coup de pied, et une autre fois, qu'il l'avait empêché de respirer en lui mettant la main sur le nez. Je ne comprends pas car c'est un enfant très sensible, qui adore les animaux, qui pleure quand il y en a un de mort sur le bord de la route ou dans un film;

Ce qui m'effraie, c'est qu'il sait que je suis passionnée par les animaux, que la douleur qu'ils peuvent parfois avoir ou qu'on peut leur infliger m'est insupportable (je suis végétar/lienne, presque vegan), je lui ai toujours enseigné le respect des animaux, quels qu'ils soient, et là, il vient de lui même me dire qu'il a "fait mal" à notre chat qu'il adore. En revanche, on a aussi un petit chien (qui était déjà là avant mon fils) et mon fils m'a dit qu'il ne lui avait jamais rien fait.

Hier enfin, il m'a dit "j'aime bien me rendre triste". Je lui demande s'il aime SE rendre triste ou ME rendre triste. Et il me dit : "les 2, mais avec une préférence pour ME rendre triste". Je lui ai alors demandé s'il n'était pas bien lorsque tout allait bien, qu'il était avec ses copains, qu'il s'amusait bien, etc et il m'a dit que si, mais que quand même, parfois, il aimait "se rendre triste"... Là, c'est moi qui suis triste. Je ne le comprends pas. C'est un enfant adorable, sans problème, pas casse-cou, pas embêtant, poli, aimable, avec des copains, qui passe ses journées à me dire qu'il m'aime (et à me le demander en retour). Je le sens tellement mal en ce moment...

Pouvez-vous me préciser à quoi cela vous fait-il penser?...
Merci...

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour Madame,

Les précisions que vous apportez ici sont importantes: le fait que le père de votre fils vive à distance depuis qu'il est tout petit; et surtout la naissance d'une petite soeur chez son père il y a peu de temps.

Comme je vous l'exprimais dans le message précédent, votre fils exprime l'ambivalence entre amour et haine, il fait l'expérience de la cruauté, presque sans barrage, ou en cherchant les limites, comme s'il avait besoin que vous lui reformuliez des limites qu'il est censé déjà connaître. Il semble par ailleurs bien savoir l'effet que ses pensées tristes ont sur vous-même, comme s'il éprouvait votre solidité, votre capacité à le contenir.

Ce serait vraiment bien que vous consultiez un ou une professionnel pour aider votre fils - mais aussi d'une certaine façon pour vous aider vous-même. N'hésitez pas à faire cette démarche.

Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psychanalyste

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

967 réponses

3671 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

« Parler de ce que fait l’enfant, ce n’est pas ça une psychothérapie, c’est dire tout ce que tu fais, c’est pour me dire quelque chose, et j’essaie de comprendre ce que tu veux me dire. Ce n’est pas ce qu’elle fait en apparence qui est important, c’est ce qu’elle vous dit par son comportement. » F. Dolto

Votre enfant vous parle, il vous réclame, il dit qu’il est triste, il dit vouloir retrouver sa place entre demi-sœur et vos animaux, entendez-vous la clameur de votre enfant, entendez-vous le désir de votre enfant de retrouver sa juste place ? Oui c’est difficile de lire entre les lignes et les mots qui se perde entre Me et SE. Françoise Dolto aurait pu vous aider en vous disant : « Qu’on ne prétende jamais, auprès d’un aîné, que c’est "pour lui" (ou elle) que les parents en mettent un autre au monde. Combien d’enfants sont ainsi sauvagement rendus responsables d’un indésirable frère ou sœur qu’ils avaient soi-disant réclamé, alors qu’ils avaient besoin d’un camarade de jeu de leur âge. ». Le petit chat est comme un nouvel enfant.

Il vous faut rétablir la relation, votre enfant vous donne les clefs, à vous de vous en servir sans ou avec l’aide d’un thérapeute. Une chose encore, lorsque je reçois un enfant amené par son ou ses parents, j’écoute l’enfant et je regarde les parents.

Alain Giraud
Psychothérapie Analytique

Alain GIRAUD Psy sur Avignon

236 réponses

519 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Madame,
Votre complément d'information mérite sérieusement d'amener votre fils consulter. Car il souffre vraiment.

Une colère rentrée lui fait faire des choses qu'il est incapable d'expliquer.

De plus quand il vous dit "qu'il aime bien se rendre triste", c'est une forme de culpabilité qu'il éprouve mélangée à sa colère". Donc qu'il mérite d'être punit en disant qu'il aime être triste.

A son âge, il ne comprend pas toutes ses émotions qui le traverse, il les ressent sans donner d'explications rationnelles comme un adulte.

Bien évidemment, le départ de son père, le fait qu'il ne le voit jamais, ainsi que sa demi petite soeur qui vient d'avoir n'arrangent pas les choses...

Votre enfant est en souffrance, il est urgent qu'il consulte.

Encore une fois, sachez qu'il existe plusieurs approches thérapeutiques, et l'hypnothérapie pour enfants est très pertinente.

Restant à votre écoute

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

2166 réponses

9479 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Thérapie brève

Voir plus de psychologues spécialisés en Thérapie brève

Autres questions sur Thérapie brève

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10100

psychologues

questions 5350

questions

réponses 28050

réponses