Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Problème de communication : Je me met trop en avant

Réalisée par Alexandre le 23 janv. 2017 7 réponses  · Aide psychologique

Bonjour. Tout d'abord je me présente : Alexandre, 22 ans, je viens d'accepter depuis peu ma Zébritude (surdoué), avec tous les problèmes comportementaux souvent associés à cet état. Je suis donc en pleine periode de remise en question sur tout ce que je pensais savoir sur moi.


J'ai toujours été très modeste et, manquant de confiance en moi, apprendre que je suis surdoué a totalement changé mon comportement en société.


Je m'explique. Depuis peu j'accorde bien plus de crédit à mes pensées (à juste titre car je me cultive continuellement sur tous les sujets possibles et immaginables) mais j'ai beaucoup de mal à communiquer sans laisser transparaître un air de supériorité..

Je suis conscient que tout le monde a quelque chose à m'apprendre, et je suis très à l'écoute, mais quand je maitrise le sujet, ce qui est souvent le cas, j'arrête d'écouter ce que l'autre a à dire jusqu'à la fin de mon explication.


Mes parents étant professeurs, je pense que je les imite en faisant cela.

Du coup, je casse le dialogue et remarque une baisse d'intérêt de la personne en face.


J'agit avec les autres comme j'aimerais qu'on soit avec moi : J'aime qu'on m'apprenne des choses, j'aime les personnes cultivées, mais tout le monde n'a pas ma soif de conaissance. J'ai l'impression qu'une majorité des gens est facilement fatiguée mentalement, comme si pousser une réflexion était un effort incommensurable.


Je viens donc ici pour vous demander vos avis, conseils pour mieux communiquer sans rester dans ce genre de relation type élève/professeur tout en faisant néamoins passer mon message. Comment puis-je partager mon savoir sans créer de sentiment d'infériorité ou de lassitude chez mon interlocuteur ?


Merci d'avoir lu mon pavé peu structuré, j'ai un peu de mal à m'exprimer (je suis insomniaque

comportement , confiance

Meilleure réponse

Bonjour Alexandre,
L'être humain est fait pour communiquer verbalement ou non verbalement.
Il est assez normal lorsque l'on possède la connaissance de vouloir l'exprimer. Néanmoins il est important de laisser de l'espace à son interlocuteur si l'on souhaite établir une communication efficace et agréable même si cet interlocuteur n'est pas en capacité de vous challenger intellectuellement il peut avoir un point de vue intéressant.
Pour réussi à maintenir l'intérêt de votre interlocuteur il est important de communiquer sur un positionnement identique OK /OK. Dans votre cas votre position est : je suis OK / l'autre est NON OK. Cette position vous confère une image de supériorité (vous qui aimez apprendre je vous conseille "que dites vous après avoir dit Bonjour" de Éric Berne fondateur de l'Analyse Transactionnelle). Il est essentiel que vous puissiez vous mettre à la portée de la personne avec qui vous échangez pour maintenir le canal de communication ouvert.
Il est important également de rester connecter au langage non verbal de ce dernier. Si vous sentez qu'il se déconnecte synthétisez votre pensée et redonnez lui la parole afin de maintenir le lien.

J'espère que cette réponse aura pu vous aider.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Suite
Avec une TCC vous pourrez apprendre à mieux vous positionner face aux autres et à faire face à votre gène, ainsi la vaincre et vous "sentir bien" au milieu des autres!
Courage je suis sure que vous pourrez y arriver! Je le sais car je travaille au quotidien avec des enfants et des "grands surdoués" et je les aide à reprendre confiance en soi et à avancer au milieu des autres!
N'hésitez pas à venir vers moi et à me réécrire
Bien à vous
Livia Clara-Vilnat praticienne en psychologie

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2017

Logo Livia CLARA-VILNAT Livia CLARA-VILNAT

1737 réponses

5895 J'aime

Bonjour Alexandre,
Je suis particulièrement touché par votre écrit (qui est très bien structuré et très agréable à lire!): vous êtes une personne qui aime se cultiver, qui aime le savoir, qui aime se poser des questions et réfléchir! C'est magnifique! Oui parfois les gens ne comprennent pas "la culture" et comme se ressentent eux mêmes "ignorants"( dans l'acception latine du mot: ne pas connaître) ils en sont gênés et transmettent cette gène à leur interlocuteur, et comme vous êtes très sensible vous éprouvez cet état d'âme de vos interlocuteurs et cela vous met mal à l'aise! Dites vous que ceux qui n'arrivent pas à dépasser leur "problème de ignorance" ne doivent pas vous gêner, c'est à eux de rester et vous écouter ou de partir! Soyez vous même et vous verrez qu'il y aura plein de personnes qui vous apprécieront et qui sauront vous écouter, et pourquoi pas, vous apprendre des "choses nouvelles". Je sais dans la société d'aujourd'hui ce n'est pas facile, mais vous verrez qu'en ayant une attitude positive les gens viendront vers vous sans que vous fassiez aucun effort!
Ne vous découragez pas ! Peut être vous pourriez consulter un thérapeute cognitivoncomportementale

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2017

Logo Livia CLARA-VILNAT Livia CLARA-VILNAT

1737 réponses

5895 J'aime

Bonjour Alexandre,

qu'est-ce qui a produit cette acceptation soudaine de votre précocité intellectuelle et pourquoi ne l'acceptiez-vous pas auparavant ? Vous semblez ne pouvoir vous positionner qu'en tant qu'élève ou professeur reproduisant par là même une relation enfant-parent. Je pense qu'un travail psychanalytique pourrait vous aider à vous sortir de ces schémas relationnels de dominant-dominé avec comme enjeu le savoir-pouvoir, et de creuser au niveau de votre place dans votre famille, de votre relation à vos parents, de votre représentation de ce qu'est ou doit être un adulte, de votre acceptation de vous-même en profondeur d'où découlera aussi une acceptation des autres...

Bien cordialement,
Sarah Kenigsberg

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2017

Logo Sarah Kenigsberg, Psychologue psychanalyste Sarah Kenigsberg, Psychologue psychanalyste

21 réponses

38 J'aime

Bonjour Cher Alexandre,

J'avoue que je suis particulièrement touchée par votre message qui marque votre désespérance à communiquer de la meilleure manière qui soit avec vos semblables.

Je ressens beaucoup de tendresse et de tristesse en même temps, par rapport à ce problème que vous percevez dans votre communication.

Mais tout d'abord, permettez-moi de revenir sur le terme utilisé de zèbre, vocable utilisé par un psychologue reconnu sur la place. Et en même temps, je vous informe que ce terme est impropre pour indiquer de manière plus spécifique la surdouance. Cette explication étant définie, je passe à ce qui m'intéresse pleinement, ici et maintenant, vous.

Oui, Alexandre vous êtes surdoué. Je peux penser que cela a été validé par des tests du WAIS passés chez un psychologue reconnu. J'en suis heureuse pour vous. Car cette surdouance est à mon sens, un cadeau de la vie, de votre vie. Prenez-là ainsi pour ouvrir le champ de vos possibles. Elle va devenir petit à petit, pas à pas, plus merveilleuse et lumineuse chaque jour davantage.

Je vous invite peut-être déjà, et ce sera un pas de fait pour vous, de vous approprier qui vous êtes et ce que vous savez faire.

Et puis, revenons sur votre communication qui semble en effet, un peu "rigide" face à des personnes qui vous nommez de "normal".

Ce que j'écris sachez-le est pro-actif et bienveillant. Un peu comme vous, n'est-ce pas, car vous le savez, au fond de vous que vous êtes bienveillant. Sauf que cette bienveillance a peut-être été blessée, étouffée, durant toutes ces années où vous avez eu peut-être à vous "battre" contre une non compréhension de votre état atypique, votre comportement non conforme, et cela par votre environnement social, amical, professionnel, étudiant, personnel, familial, etc, ...

Je vous invite à réfléchir à votre position lorsque vous vous adressez à quelqu'un ou quelqu'une et vous demander si vous êtes en position haute ou en position basse... Que sa co allez-vous me dire. Si vous le souhaitez, nous pouvons en parler, plus avant en message privé.

Bien à vous, cher Alexandre, je vous souhaite une belle vie de surdoué sur cette terre riche d'espoirs et de bienveillance dès lors que vous l'embrassez de manière positive et pro-active.

Belle journée,
Annie

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2017

Logo Annie LEJEUNE Annie LEJEUNE

14 réponses

31 J'aime

Bonjour Alexandre,
Vous avez toujours été Surdoué seulement vous ne le SAVIEZ pas. Vous dites avoir un manque de confiance en vous et depuis que vous SAvez que vous êtes surdoué, cela change vos comportements envers les autres. En quoi le faite de SAVOIR vous donne confiance en vous? Votre confiance en vous était là, mais masquée...Ainsi que vos comportements d'avant (de savoir), sont toujours là aussi...

Isabelle Silva , Psychologue clinicienne

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

24 JANV. 2017

Logo Isabelle Silva - Psychologue Clinicienne Isabelle Silva - Psychologue Clinicienne

709 réponses

2961 J'aime

Bonjour,
vous venez d'apprendre que vous étiez surdouée. Qu'est-ce que cela veut dire? A quel niveau? On est surdoué manuellement, intellectuellement, affectivement...Tout en sachant bien ce qu'on veut dire quant on parle de "surdoué", je pose juste la question de votre identité qui n'est pas résumée à cela.
C'est une partie de vous-même à laquelle il est normal que vous fassiez droit. Comme c'est un peu nouveau en vous, et que vous semblez assez bien analyser votre comportement, vous trouverez peu à peu un rapport plus juste avec chacun. Je vous le souhaite.
Mais pour vous y aider il me semble qu'il est important de savoir que vous êtes bien plus que cela aussi: que vous avez un coeur, un corps, des émotions, des désirs...Vous dites que vous dormez mal. Comment nourrissez-vous votre désir de connaissance? Comment aussi nourrissez-vous ce besoin d'aimer, de ressentir, ces besoins de votre corps. L'amitié, l'amour, le sport etc...Il me semble que c'est dans le déploiement de toutes ces dimensions que vous trouverez un ajustement à vos questions, et que vous pourrez mieux dormir.
Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

24 JANV. 2017

Logo Jean-Luc KERDRAON Jean-Luc KERDRAON

596 réponses

976 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Je me mets trop souvent en avant involontairement

5 réponses, dernière réponse le 17 Février 2018

Problèmes de communication

5 réponses, dernière réponse le 12 Septembre 2012

Ma psy met fin à notre thérapie, je ne voulais pas

4 réponses, dernière réponse le 28 Janvier 2018

Et si j'étais un problème ?

4 réponses, dernière réponse le 21 Mars 2018

Problème de famille recomposée

4 réponses, dernière réponse le 13 Octobre 2017

Ai-je un véritable problème ?

3 réponses, dernière réponse le 18 Avril 2017

Problème couple

5 réponses, dernière réponse le 17 Août 2016

Je me sens perdu

1 réponse, dernière réponse le 30 Janvier 2018