Problèmes de communication

Réalisée par Hugo le 16 août 2012 Thérapie couple

Ma copine me reproche de ne pas parler, de ne pas lui raconter quand ça ne va pas. Je suis plutôt habitué à garder les choses pour moi, je n’avais jamais eu quelqu’un dans ma vie avant avec qui parler de choses intimes. Avec elle, je sens que je pourrais m’ouvrire et lui raconter certaines choses de mon passé qui ne sont pas simples. Mais j’ai peur de ne pas savoir m’y prendre et de l’éloigner. Est-ce qu’une thérapie pourrait m’aider à apprendre à m’ouvrir ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour,

Je ne suis pas du tout psychologue, mais j'ai lu avec intérêt votre post car je suis concernée moi-même par des problèmes de communication.

Et pourtant, cela m'a rappelé non pas mon problème à moi, mais la situation avec mon conjoint, qui ne se livre pas du tout. Au début, je le lui reprochais beaucoup, et j'avais l'impression qu'il n'avait aucune conversation, que rien ne l'intéressait à part le cercle des intérêts qu'il avait déjà avant de me connaître. Bref, nous partagions peu de choses.

C'est toujours le cas aujourd'hui, après beaucoup d'orages (mais "seulement" 10 ans de vie commune). Mais je me suis résignée. En fait, les choses qui l'ont blessé dans la vie, il me les a partiellement, je pense, livrées. En revanche, avec les enfants, avec moi, il n'a aucune conversation, sauf très dans le rôle du père et de l'autorité qui va avec. Et pourtant, je sais, pour le voir agir dans la vie, qu'il est quelqu'un qui réfléchit, qui analyse, mais cela ne l'intéresse pas, de partager cela.

Avec le temps, cependant, j'ai appris à apprécier le fait que lorsque il a un souci, au lieu d'en parler et peut-être de se laisser bouffer comme cela peut m'arriver, il essaie de l'oublier, et cela réussit mieux que de ne faire que parler du problème en question. Bref, j'ai beaucoup appris de lui.

En revanche, je pense qu'effectivement, dans la vie amoureuse et la vie familiale, il y a des petites conversations qui font beaucoup de bien, et qui ne portent pas à conséquence: qui ne risquent pas, il me semble, de vous exposer à des confidences que vous ne voudriez pas faire. J'ai beaucoup de mal à admettre que mon conjoint puisse ouvrir la bouche une seule fois dans la soirée à l'intention des enfants: pour leur faire la morale ou pour les gronder. Cela ne coûte pas grand chose de demander à quelqu'un comment s'est passé sa journée, de l'écouter et de répondre à ses questions, bref, de développer une petite convers, même sans prétention. Je ne comprends pas comment on peut avoir du mal à s'engager dans ce genre de choses. Je pense que la question est sans doute à chercher dans son passé, qu'elle ne relève pas forcément d'un psy. Mais ce qui est certain, c'est que cela me fait souffrir. Je ne comprends tout simplement pas. C'est source de conflits lorsque je suis tendue.

Voilà. Je ne sais pas ce que penseront les psys de ma réponse, mais je voulais faire part de mon expérience qui ressemble à la votre, mais vue du côté de la conjointe que je suis.

Quant à mes problèmes à moi de communication, ils sont tout autres, puisque ils se manifestent principalement à l'extérieur de chez moi, en particulier dans le milieu professionnel, alors que dans la famille, il me semble être plutôt une "bonne communicante". Je pense qu'il y a des éléments de mon passé qui peuvent expliquer cette différence, mais c'est très perturbant. J'ai beaucoup de mal à me faire accepter dans le milieu pro et j'en souffre beaucoup. En fait, les autres ont l'impression que je ne m'investis pas. Même quand je parle, mon attitude est impassible, voire sans doute légèrement apathique, et parfois, j'ai énormément de mal à aller demander une chose simple. Je suis obligée de me forcer à le faire. Quel calvaire! On m'a déjà dit que je manquais de spontanéité, et j'ai parfois une peur atroce des autres, surtout des personnes très catégoriques et/ou autoritaires. Je suis déjà allée voir des psychanalystes et psychologues dans ma vie, mais jamais particulièrement pour cette raison.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Hugo,

J'entends que votre compagne vous reproche de ne pas parler et j'entends que vous sentez que vous pourriez vous ouvrir auprès de cette dernière mais que c'est votre peur de mal vous y prendre qui fait que vous vous retenez. J'entends votre peur de la perdre mais en même temps je pense que le fait de ne pas parler risque de vous la faire perdre. Je vous invite à parler de toutes ces peurs à votre compagne, de votre envie de lui parler et, pourquoi pas, de lui demander de la patience à votre égard.

Mais si vous souhaitez aller plus loin une thérapie pourra en effet vous aider à prendre conscience de vos peurs et à les dépasser.

Je vous souhaite bonne suite avec cela.

Marie d'Hautefeuille

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Une thérapie peut vous aider à comprendre ce qui vous empêche de livrer de votre intime à votre compagne. Vous semblez avoir confiance en elle et avoir envie de répondre à ses attentes de communication. Donnez-vous la possibilité de libérer votre parole et d'échanger avec votre compagne. Être en couple c'est apprendre à partager et à donner un peu de soi à l'autre.

Bien cordialement

Catherine Depied-Farçat Psy sur Clamart

5 réponses

18 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Votre situation est double. Tout d'abord un "problème de communication" comme vous le titrez : lié au fait que vous n'avez pas acquis la possibilité de vous "ouvrir", de (vous) "raconter". C'est une situation fréquente dans notre société où parler de soi est (trop) rapidement taxé d'égoïsme. Pourtant parler de soi permet de s'approprier son histoire, de connaître son fonctionnement et ce qui le détermine pour enfin le dépasser.

Vous pourrez alors, dans un second temps, vous "ouvrir" à votre partenaire, non pas pour raconter vos difficultés passées, mais bien plus pour lui donner les clés de votre fonctionnement.

Psychopraticienne en thérapies brèves (axées sur la recherche de solutions) et praticienne en PNL, je ne peux que vous encourager à suivre cette voie qui va vous permettre de comprendre vos stratégies et vos blocages et de faire le choix du changement. Vous trouverez de plus amples renseignement sur la PNL et l'hypnose ericksonienne dans les sites internets qui leurs sont dédiés. J'ai de mon côté explicité ces techniques sur mon site internet.

Des stages de développement personnel peuvent également vous aider à prendre de la distance d'avec vos "probèmes de communication" en vous confrontant à d'autres personnes souffrant elles aussi d'une défaillance dans le processus de communication, et de vous rassurer quant au fait que vous n'êtes pas le seul à ressentir de telles difficultés.

Cordialement,

Patricia Emmerling Psy sur Périgueux

6 réponses

24 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Hugo,

Je pense qu'il est bon se discerner deux choses dans votre situation.
Vous ne communiquez pas beaucoup avec votre compagne et elle vous le reproche. Les choses que vous gardez pour vous, peuvent tout à fait être reprise en thérapie. Elles sont douloureuses, à traiter pour que vous en soyez libéré, sans "charger" le partenaire de vie
Vous vivez avec une compagne en qui vous avez confiance et qui ressent votre silence, votre blocage au niveau de votre communication... Elle souhaite plus de partage mais c'est le moment de vous faire aussi confiance et d'aller parler avec un psychologue de tout ce qui peut "alourdir" votre relation c'est à dire: les non-dits et les silences.
Expliquer cette démarche aux proches, permet de les rassurer (c'est parler, expliquer) et de partager sur un point positif, je réagis : je prends soin de moi.

En conclusion: consulter vous aide et protège votre relation par rapport au risque de mutisme, d'isolement dans sa souffrance.

Cordialement

Magali Lazaro Psychologue Clinicienne-Psychothérapeute Psy sur Blagnac

75 réponses

165 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Thérapie couple

Voir plus de psychologues spécialisés en Thérapie couple

Autres questions sur Thérapie couple

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10200

psychologues

questions 5450

questions

réponses 28800

réponses