Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Puis - je detester mon beau fils ?

Réalisée par Mullot Maëva le 20 févr. 2018 7 réponses  · Thérapie brève

Bonjour,


Je suis en couple avec mon conjoint depuis pres de trois ans, il a des enfants d'ex unions dont un fils d'aujourd'hui 12 ans.

Je n'ai jamais vraiment accroché de base avec lui mais ça passait, je n'aimais pas le contact avec lui (calins, lui dire je t'aime etc) et de plus en plus ca se degrade entre lui et son pere, il ne veut plus venir depuis un mois car chez nous il est cadré et chez sa mere c'est le petit roi.

Je pense le detester car je n'ai pas envie de le voir, j'en ai rien a faire de lui, j'aide mon conjoint dans ses demarches car j'ai de la peine pour lui mais son fils je m'en moque, quand je le vois j'ai envie de lui crier dessus pour toutes les sales choses qui a dit a notre sujet et qui sont fausses, mais mon conjoint m'a demandé de ne rien dire car il aimerait que ca se passe comme avant entre eux


J'ai vraiment l'impression d'avoir un sentiment de haine contre lui, j'aimerais qu'on me guide pour savoir ou j'en suis, ce que je ressens vraiment, ce que je devrais faire .... s'il vous plait

enfants , sentiment

Meilleure réponse

Bonjour
Je comprends votre "souffrance" face à ce jeune ados... Peut etre qu'il vous renvoie quelque "chose" de profondement enfui en vous, lié à votre propre histoire... Il serait bien pour vous, votre vie que vous vous adressiez à un/une thérapeute afin de comprendre le pourquoi profond de cette haine que ce jeune réveille en vous!
Bien à vous
Livia CLARA VILNAT
Praticienne en psychologie et psychothérapie

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Maëva,
Peut-on commander ses émotions? Pas sûr. Car en tant que telles, elles parlent pour nous et de nous. Ce qu'on fait de ces émotions, cela nous appartient selon nos valeurs.
Il me semblerait pertinent de saisir ce que la présence, comme les mots du fils de votre compagnon, ont touché et touchent en vous. Nous pensons souvent que c'est l'autre qui est responsable de cela, sauf que c'est plus compliqué. L'autre révèle, réveille des choses en moi: lesquelles. Vous ne pouvez peut-être pas agir facilement sur le fils de votre compagnon, mais sur le mécanisme qui fait naitre en vous ce sentiment c'est possible.
De la même manière, les réactions qu'a cet enfant à votre égard parlent aussi de lui. Est-ce une accusation contre vous ou de façon plus complexe l'écho e lui d'une situation dans laquelle il est perdu et n'arrive pas à gérer.
Une thérapie familiale pourrait aider pour trouver un chemin plus serein.
A moins que vous parveniez, de chaque côté, à regarder ce que chacun essaie de dire et vit sans accuser ou se sentir accusé par l'autre (même si cela est).

Je reste à votre disposition si besoin.
Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

22 FÉVR. 2018

Logo Jean-Luc KERDRAON Jean-Luc KERDRAON

434 réponses

728 J'aime

Bonjour madame,
à vous lire, il me semble que, d'une part vous avez le désir logique de protéger votre conjoint, et d'autre part, vous ressentez envers votre beau-fils un sentiment négatif (et même une répulsion physique) qui vous semble plus énigmatique.
Sur ce point, peut-être serait-il intéressant que vous ayez quelques entretiens avec un(e) psychologue, pour y voir plus clair sur ce qui, dans votre vécu, vous a amené d'emblée à cette position vis à vis de ce garçon ?
Bien cordialement
Françoise DAVID - psychologue à Rennes

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

22 FÉVR. 2018

Logo Françoise DAVID Françoise DAVID

62 réponses

316 J'aime

Bonjour Maëva,

vous vous inquiétez de ce que vous ressentez pour ce fils de votre compagnon, un sentiment plutôt de rejet, mais qui vous pose problème. Bien sûr, vous n'êtes pas la mère de ce garçon, vous n'êtes en quelque sorte pas tenue de l'aimer.

En même temps, vous aimez votre compagnon, et ne serait-ce que pour cette raison vous aimeriez avoir au moins de la bienveillance pour son fils. Tandis que lui ne vous ressent vraisemblablement que comme une concurrente de sa mère, cherchant à la remplacer, même si vous n'y êtes pour rien dans cette impression qu'il a.

Raisonnablement, quoi qu'il ait pu dire ou faire, vous ne pouvez certainement pas lui en vouloir comme s'il était déjà un adulte ! Vous êtes dans une situation difficile pour lui faire comprendre que vous n'êtes pas son ennemie, mais ce serait pourtant ce qu'il aurait besoin de réaliser.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2018

Logo Xavier Martin-Prével Xavier Martin-Prével

195 réponses

283 J'aime

Bonjour Maëva,
Effectivement vous n'êtes pas obligée d'aimer le fils de votre mari et vos émotions à son sujet sont ce qu'elles sont.
Toutefois, vous soutenez votre mari et son fils reste son fils. Il a besoin à la fois de votre soutien mais également d'avoir de bonnes relations avec son fils.
Dans ce cadre, je ne peux que vous conseiller une thérapie familiale pour essayer de faire en sorte que vos relations se passent mieux et sans culpabilité d'aucune sorte.
Restant à votre écoute.
Bien cordialement.
Ghislaine PATTE - Thérapeute Familial et Conjugal

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2018

Logo Ghislaine PATTE Ghislaine PATTE

553 réponses

1216 J'aime

Bonjour Madame,

Vous décrivez une situation difficile à vivre pour tout le monde, et je salue votre courage et votre sincérité d'affronter la réalité de vos émotions et sentiments face à ce jeune qui ne vous respecte pas, ni vous, ni son père (qui est votre conjoint).

Vos sentiments sont naturels dans le contexte que vous décrivez..., mais ne pas comprendre ce qui se joue et rester dans cette situation hautement conflictuelle ne vous aidera pas à continuer de vivre bien ensemble..., et risque d'affaiblir même votre couple.
Ce jeune homme a besoin de son père, comme il a besoin de cadre et d'adultes suffisamment forts pour lui expliquer l'importance des règles de vie et du respect réciproque que les gens se doivent en société et encore plus en famille.

Votre "haine" actuelle s'explique probablement par votre désir contrarié qu'il y ait une bonne relation avec ce jeune (comme avec les autres enfants de votre conjoint) ; et puis..., son comportement vous interroge peut être sur vous même, vos limites aussi..., tout en "cassant" l'idéal de la vie que vous aimeriez avoir.

Une thérapie familiale / ou au moins conjugale / vous aiderait à savoir comment faire pour aider ce jeune à grandir dans un cadre plus sain, et vous tous à vous comprendre les uns les autres et à trouver le bon compromis entre vos besoins respectifs.

Bon courage pour la suite !
sp

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2018

Logo Silvia PODANI Silvia PODANI

1521 réponses

4654 J'aime

Bonjour,
Vous ressentez de la haine vis à vis de ce jeune, et cela vous culpabilise. D′une part à cause ce sentiment qui ne devrait pas avoir sa place dans une famille, fût elle recomposée, d′autre part parce ce que cela complique votre relation avec votre compagnon.
Haine et amour sont dans la nature humaine et on ne peut pas tout contrôler a priori.
Je pense que des éléments aussi bien objectifs que subjectifs concourent à ce sentiment.
Avez-vous vous même des enfants ? Avez-vous eu à élever des ados ?
Ce jeune arrive en période ado et ses attitudes peuvent effectivement semer la zizanie dans la maison.
Mais aussi, comment avez-vous vous même vécu dans votre famille ?
Quel mode d′éducation avez-vous reçu ? Y aurait il des éléments de votre enfance qui remonteraient à la surface ?
Il serait bon de revisiter tout cela.
Par ailleurs si ce jeune joue sur les 2 tableaux, entre son père et sa mère, dans l′immédiat ne pas chercher à trouver LA solution pour calmer tout cela. Il joue autant avec ses nerfs qu′avec les vôtres, cherche sa place, et même veut marquer son territoire de manière un peu brouillonne.
A l′occasion lui dire que son comportement, sous votre toit, vous gêne, ,n′est pas acceptable, sans entrer dans les discussions interminables.
De votre côté voyez si un conseil psy vous aiderait à démêler vos ressentis.
Cordiales salutations

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2018

Logo Maurice Gaillard Maurice Gaillard

1826 réponses

5434 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Je n'arrive plus à supporter mon beau-fils

6 réponses, dernière réponse le 20 Février 2017

Comment aider notre fils de 15 ans à entrer dans la vie?

14 réponses, dernière réponse le 18 Août 2015

Conflit avec ma fille, famille recomposee

3 réponses, dernière réponse le 14 Novembre 2018

Problème de famille recomposée

4 réponses, dernière réponse le 13 Octobre 2017

Ignorée par la belle famille... Comment dépasser cela?

2 réponses, dernière réponse le 02 Juillet 2018

Mère pathologique, ou bien c’est moi qui a un problème?

5 réponses, dernière réponse le 28 Février 2019

Problèmes relationnels, HPI

2 réponses, dernière réponse le 19 Août 2018

J'ai du mal à nouer des relations

2 réponses, dernière réponse le 04 Février 2019