Quand tout va mal malgré le travail entreprit

Réalisée par Raslebol · 11 févr. 2020 Aide psychologique

Bonsoir,
Je suis dans une impasse. Je viens de débuter une thérapie car j'ai subi un traumatisme dans l'enfance qui a laissé de lourdes sequelles sur mon psychisme. Ces séquelles sont une peur de l'abandon, de la mort. Je n'ai pas confiance en moi, je suis hypersensible, hyperemotive mais aussi très impulsive. Bref, ceci est un aperçu de mes symptomes. Il faut savoir qd même, que malgré ces séquelles, j'ai reussi plus ou moins ma vie. J'ai un poste à responsabilités dans le milieu de la santé, j'ai beaucoup d'amis, je suis mariée et maman de deux adorables petites filles,...
Seulement voilà, depuis que j'ai démarré cette thérapie, j'ai eu le sentiment au début d'avoir fait un énorme bond en avant en racontant ce traumatisme que j'ai vecu enfant. Jamais je n'en avais parlé avant (j'ai 41 ans aujourd'hui) et ça m'a vraiment libérée, je me suis sentie "légère " d'un coup. Mais depuis peu, je retombe dans mes travers, je ne suis pas bien. J'ai fais remonter à la surface des événements enfouis en moi et au final j'ai provoqué un veritable tsunami. Je suis encore plus à cran qu'avant, je m'énerve pour un rien, j'ai l'impression d'etre borderline (je peux passer du rire aux larmes en un claquement de doigt). Je n'en peux plus, mon esprit est complètement parasité, je ne mange presque rien, je dors mal,.... Je souhaitais que cette thérapie m'aide et ça fait finalement le contraire. Quand je vois la psychologue, je lui dis que j ai du mal encore gérer ce trop plein d'émotions, mais je ne sais pas si elle le perçoit réellement car je ne suis pas encore dans le "lacher prise", je n'arrive pas à évacuer cette colère, à pleurer, bref à me libérer de ces émotions négatives en consultation. Du coup je lui ai envoyé un mail, car au final je suis plus dans l'introspection lorsque je suis dans l'écrit. Elle m'avait dit de ne pas hésiter à lui envoyer un mail, elle accepte les écrits pour les retravailler en séances après. J'ai tout expliqué mais une fois que je l avais envoyé, je n'ai fais que regarder ma boite de reception pour m'assurer qu'elle me repondrait quelque chose. Je suis complètement paumée, je ne me reconnais plus, je me dis que je vais tout arrêter et pourtant elle me convient bien cette psychologue, aucun de problème de feeling. Je suis à deux doigts de tout arrêter. J'ai rdv vendredi, je me tâte à annuler ma séance.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 12 FÉVR. 2020

Bonjour,
La libération ressentie des débuts de votre thérapie est classique : dire ce qui vous est arrivé vous a fait beaucoup de bien.
C'est le cheminement normal dune psychothérapie.
Maintenant, je dirais que le "gros" du travail avec votre psy peut commencer : et oui, il est difficile, long, parfois douloureux, et bien souvent les personnes ont envie d'interrompre la thérapie car c'est en effet un moment critique.

Les résistances apparaissent, elles sont très dures à faire céder car elles ont été mises en place par vous-même depuis l'enfance afin de vous protéger.

Avec votre psy (ou une autre, peu importe) vous allez avancer afin de fissurer petit à petit ces résistances jusqu'à les faire céder : ça prend du temps, ce n'est pas toujours facile, mais à terme vous allez parvenir à vous *découvrir* (à entendre dans tous les sens du mot...) et à vous aimer.
C'est un cheminement qui vaut le coup/coût d'être fait. Il ouvre sur la liberté d'être soi.

Bien cordialement
Frédérique Le Ridant
Psychanalyste



Frédérique Le Ridant Psy sur Marseille

147 réponses

853 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2020

Bonjour Madame,

Heureusement que vous aviez pu raconter ce traumatisme qui pèse encore lourd : ça montre que vous êtes en confiance avec votre psy.
Il est bien connu que pour qu'un traumatisme perde son pouvoir de nuisance psychique (et souvent physique aussi) il faut dire et redire, le "revisiter" plusieurs fois, en changeant de point de vue sur l'histoire, qu'il faut presque "réécrire" de votre place actuelle d'adulte.
Si vous avez l'esprit "parasité" par ce vécu... vous pouvez prendre un traitement anxiolytique pour une courte période ; celui vous aidera à reparler de ce qui vous a fait souffrir, de ce que vous vivez en faisant remonter cet épisode douloureux à la surface, pour "expulser" petit à petit ses effets.

Il est évident que vous avez intérêt à retourner voir votre thérapeute... rien que pour avoir le retour et discuter avec elle du contenu de l'email que vous lui avez envoyé.
Accrochez vous à votre thérapie, elle est en bonne voie : faites vous confiance..., et donnez vous le temps nécessaire pour allez mieux.
Je vous souhaite de pouvoir continuer la thérapie entreprise jusqu'à trouver en vous les ressources pour faire taire vos angoisses, réguler vos émotions débordantes et trouver une constante sérénité.
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

2291 réponses

6494 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 FÉVR. 2020

Bonjour. Premièrement, bravo pour votre courage.
Deuxièmement, je pense qu'il faut vous laisser du temps. Vous avez, d'après ce que vous dites, une problématique assez lourde et compliqué, qui a une influence sur votre vie, c'est normal que les premières séances de thérapie et l'entre deux ne soient pas de tout repos. Il est important que vous soyez indulgente avec vous, et que vous en parliez avec votre psychologue, elle pourra certainement vous aider en vous donnant des techniques de gestion des émotions.
Aussi, n'hésitez pas à en parler à votre médecin traitant, il pourra peut-être vous prescrire quelque chose (anxiolytique ou homéopathie) pour vous apaiser et vous permettre de mieux vivre les retombées des séances.
Enfin, ne lâchez rien, si ces séances vous affectent autant, c'est que, quelque part, un travail est en train de se réaliser et pour moi, cela veut dire que vous êtes sur le bon chemin !

Bon courage !

Bérénice Lefebvre Psy sur Lille

62 réponses

67 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 FÉVR. 2020

bonjour
le 1er pas a été fait lors de la verbalisation car votre inconscient et surtout le douanier qui vous protège, ne laissait pas remonter l'information à votre conscience , aujourd'hui vous êtes en lutte avec vos émotions réactivées par le souvenir , néanmoins il est nécessaire de continuer avec une thérapie comportementale et cognitive de type (hypnothérapie, sophro-analyse) En effet lors des séances vous allez apprendre à reconnaître l'émotion et à l accueillir ; vous pourrez dépasser vos blocages à l'aide de vos ressources et capacités qui émergeront à votre conscience . Le but de ces techniques est la transformation positive de tous les évènements négatifs de votre existence..
Christine Rogliano
sophrologue et hypnothérapeute à Marseille

Rogliano Centre Mahayana Psy sur Marseille

11 réponses

3 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 FÉVR. 2020

Bonjour,
"Je viens de débuter une thérapie ... " Manifestement, le fait d'avoir commencé à ouvrir les vannes vous a fait du bien momentanément, mais un traumatisme important dans l'enfance laisse des séquelles psychiques qui ne partent pas d'un coup, juste parce qu'on a raconté ça pour la première fois. Et ouvrir les vannes pour la première fois fait effectivement revivre des émotions très fortes.
Vous semblez avoir trouvé la bonne thérapeute et vous avez investi cette relation, c'est bon signe. Il faut persévérer, il y aura des hauts et des bas dans l'apaisement de vos ressentis. Vous avez envoyé ce mail, il serait bon à mon sens de le retravailler en séance. Vous allez probablement trouver le bon rythme et les modalités de travail avec cette psy qui vous conviennent.
Courage !
Bien à vous
Sylvie Protassieff
Psychologue clinicienne - Psychothérapeute – Psychanalyste (Paris)

Sylvie Protassieff - Psychologue Psy sur Paris

811 réponses

524 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 FÉVR. 2020

Bonjour,
Concernant votre RDV de vendredi, faites 2 colonnes, les avantages d'y retourner et les inconvénients, vous aurez déjà une idée de la colonne la plus longue...
Par ailleurs, les émotions sont difficiles à travailler uniquement dans la verbalisation, d'autres approches thérapeutiques sont plus pertinent à ce sujet notamment l'hypnothérapie que je pratique (voir mon profil).

Restant à votre écoute,
Nathalie FOLLMANN
Hypnothérapeute clinique - Psychothérapie intégrative à CLICHY

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

3737 réponses

15170 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12800

psychologues

questions 12000

questions

réponses 71450

réponses