Que faire pour mon fils de 18 ans, syndrome dépressif et refus aide.

Réalisée par Babeth · 8 oct. 2014 Parentalité

Mon fils a eu 18 ans il y a quelques mois. Il se met en échec scolaire : ne fait plus ses devoirs, s'enferme dés que possible dans sa chambre pendant des heures avec son téléphone portable sans bouger. Troubles alimentaires : mange irrégulièrement et une alimentation principalement lactée.

Ne veut pas qu'on l'aide. A évoqué indirectement le suicide (erreur qu'on l'ai fait naître - "sait ce qu'il doit faire"). Ne veut plus voir de psy. En a vu plusieurs dans l'enfance qui ont dit : manque d'estime de soi. Suivi rien donné. Hypnose possible ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 14 OCT. 2014

Plusieurs de mes confrères vous suggèrent de laisser votre fils trouver des réponses à ses questions. J'ajouterais à cela que pour lui permettre de le faire et vous permettre de prendre distance, vous pourriez rencontrer et prendre conseil auprès d'un psychologue clinicien, d'un psychanalyste. Le regard que vous portez sur votre fils, les attentes qui sont les vôtres, la façon dont vous réagissez ou non à ses propos à sa façon de faire influence beaucoup ces possibilités d’évolution. Pour vous décaler des réponses actuelles, pour sortir des schémas actuels, supporter les aléas de ce qu’il vi aujourd’hui,trouvez un professionnel à qui parler vous aiderait beaucoup, même, s’il y a tout lieu de penser que c’est votre fils qui a à trouver des réponses.
Cordialement,

Nicolas Boisnard

Nicolas Boisnard Psy sur Aix-en-Provence

18 réponses

250 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 MARS 2015

Bonjour, Babeth,
L'hypnose va l'aide! Certains de ses comportements sont communes à plusieurs jeunes. Il a besoin de se comprendre, de savoir qui il est, quelles sont ses choix, en incluant les choix alimentaires
Parfois les enfants, des différents âgés réagissent pas rationnel; par exemple ils crie à leurs parents parcequ'ils ne sont pas d'accord avec une décision où un fait decrit des parents. Il peut refusé a communiqué parcequ'il sais déjà votre réaction et cela n'est pas en accord avec ses pensées où parce que vs ditent a d'autres personnes .
Il faut du temps, du patience en lui parlent où en essayant de lui comuniquet.
C'est possible que vous avez pas compris sa remarque auprès sa naissance. S'il a affirmé des choses concernant le suicide c'est une urgence de contacter unspécialiste.
Vos expériences auprès les psychologues be doivent pas vs decourager-ul

Elena Alexandra Ciuperca - Counseling psy Psy sur Guipel

41 réponses

59 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 OCT. 2014

Bonjour,

Qu'est-ce que votre enfant entendait par "je sais ce que je dois faire" ? Avez-vous eu l'occasion de lui demander ? Beaucoup de choses peuvent se cacher derrière cette phrase ... Comme vous inquiéter par exemple. Concernant le fait qu'il considère comme étant une erreur le fait qu'il soit né, cela peut participer de la même intention.
Est-ce que le dialogue est possible avec votre enfant ?
Son repli peut être le fait d'une dynamique familiale compliquée et dont il tente de s'échapper.
Plusieurs choses peuvent être possibles :
- thérapie familiale
- adopter une manière différente d'interagir avec votre enfant pour voir ce qu'il se passe.

Enfin,
Si votre enfant fait bien état d'idées suicidaires, elles ne sont pas à prendre à la légère. Et le fait qu'il en parle peut constituer un appel à l'aide.

Bien cordialement,
Christophe Vermeulen
Psychologue clinicien

Anonyme-215467 Psy sur Nantes

8 réponses

37 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 OCT. 2014

Bonjour,
Vous souffrez autant que votre fils dans cette situation ce qui est normal.
Il vous a évoquez une tentative de mettre fin à ses jours.
Serais-ce possible que dans votre famille quelqu'un d'autre que vous puisse ouvrir le dialogue avec lui ?
Le rassurer de ne pas s'enfermer dans un mal être où il ne voit aucune issue quand tout va mal pour lui.
Comment les autres personnes proches autour de lui vive cette situation ?
Il me semble qu'à cette âge là, même s'il est majeur, il a besoin de l'appui d'un adulte pour parler de sa souffrance.
Bien à vous

Chantal Pironi Psy sur Oullins

45 réponses

156 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 OCT. 2014

Bonjour.

Je vois là une formidable opportunité de vous rencontrer. Il vous envoie un signal, il est tout simplement en train de rentrer en lui-même, il fait l'expérience d'aller par lui-même se connecter à son être véritable, ce qui fait de lui un être parmi d'autres.

L'expérience est loin d'être facile, il a du courage, il a de l'envie. Evidemment pour l'extérieur, cette rentrée en soi fait peur, désoriente, mais au contraire elle est salvatrice. Votre enfant fait justement ce que son être attend de lui, se connecter à son essentiel.

Alors soyez patiente, faites lui confiance et dites lui votre foi en lui. C'est là l'occasion de vous rejoindre. J'imagine que vous lui accordez déjà tout votre amour alors continuez dans cette voie là, montrez lui ce qu'il faut d'affection et laissez le venir.

Le passé est derrière vous, accueillez le présent, le meilleur est là il fait jour. Une belle éclaircie va voir le jour, accueillez la perspective.

Bien à vous. Samira SOFI

Samira Sofi Psy sur Paris

37 réponses

156 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 OCT. 2014

Bonjour
Le manque d’estime de soi peut l’amener à cet age à ne pas s’estimer compétent pour devenir adulte.
Toute la difficulté demeure dans le fait que votre fils est majeur et qu’il ne peut, sauf grave mise en danger, être suivi sans sa propre demande et son accord. D’ailleurs il se positionne comme tel, j’ai 18 ans je fais ce que je veux. Il refuse de se plier à vos règles et prend ses distances mais reste chez vous, dans une ambivalence totale.
Je rejoins mes collègues dans la nécessité de ne pas le laisser seul avec ses difficultés, mais sans être sans cesse sur son dos. Une psychothérapie familiale semble s’imposer aujourd’hui afin chacun puisse trouver les bonnes distances et l’aider par la même occasion.

Cordialement
Sylvianne Spitzer
Psychologue, psychothérapeute, victimothérapeute

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 OCT. 2014

Face à des allusions au suicide, les parents ne peuvent pas et ne doivent pas "le laisser tranquille".
Le laisser tranquille avec ces idées là, c'est une forme d'abandon.
La difficulté est de ne pas paraître intrusive car l'entrée dans l'âge adulte est justement un moment où il est sain que celui-ci prenne des distances avec ses parents. Simplement mettez en avant votre responsabilité: " je suis ta mère et avec ce que tu me dis, je ne peux pas te laisser seul ainsi". Je vous conseille une thérapie familiale, dans laquelle votre fils ne serait pas désigné comme LE problème, mais où le therapeute se servirait de ses symptômes pour relancer et améliorer la communication familiale.
Cordialement,
H.K.

Kaeppelin Psy sur Velluire

22 réponses

96 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 OCT. 2014

Bonjour,

il est très difficile de vous répondre car il manque énormément d'information concernant cette "subite"dépression de votre fils. Depuis quand voit il un psy? Quelle a été la prière raison qui l'avait conduit chez le psy? Sa structure familiale, ses amis, sa vie de jeune homme, ect. Je vous propose d'appeler votre médecin traitant qui seul pourra aider votre fils à suivre un programme de soin en adéquation avec sa problématique.

Néanmoins je reste a votre entière disposition pour en discuter.

Bien à vous.

M. Yildiz

Berrine Janssoone Psy sur Aix-en-Provence

102 réponses

557 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 OCT. 2014

Fin de l'adolescence, ce jeune homme se cherche pour trouver sa place dans le monde adulte.

Psychanalyste - À Fleur De Peau Psy sur Gaillard

60 réponses

95 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 OCT. 2014

Bonjour Babeth,

la fin de l'adolescence et l'entrée dans le monde des "adultes" est un moment de rupture, quelle qu'en soit le mode.
Une identité doit se forger, et ce aux dépends de l'intimité parentale. Il doit re-naître.

Laissez-le tranquille, vos interventions peuvent être vécues comme des demandes exorbitantes. S'il doit demander, laissez-le demander.

Les psys, les conseils, les questions, l'aide, si la demande ne vient pas de lui, c'est juste intrusif.

Bien à vous
Philippe Raynal

Philippe Raynal Psy sur Oncy-sur-École

65 réponses

472 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 OCT. 2014

Bonjour,

Je crains que l'hypnose ne soit pas recommandée dans son état, les troubles existent depuis l'enfance, a-t-il eu des périodes de rémission ?

Il refuse le suivi et les soins, s'isole et s'enferme. Il est majeur vous ne pouvez pas faire grand chose sans son accord, si son état s'aggrave faite venir un médecin qui constatera son état dépressif avec les risques, vous pourrez avec un certificat médical faire une hospitalisation à la demande d'un tiers.

N'attendez pas trop longtemps surtout si la situation va en s'aggravant.

Dominique Cuny Psy sur Poissy

310 réponses

2117 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 OCT. 2014

Bonjour,
oui l'hypnose est possible pour l'aider.
Cependant un rendez vous avec "la famille " serait certainement un plus....
Votre fils n'est pas "le" problème, comme il peut le croire, mais il est porteur d'un profond mal être, peut être utile pour garder l'équilibre de la famille entière... ou peut être que ce "symptôme" remplit une autre fonction au sein de la famille qu'il est possible de découvrir pour soulager et libérer votre fils...

Cordialement

Christophe Gobin Psy sur Royan

68 réponses

410 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 OCT. 2014

Bonjour ,

Effectivement, la situation semble bien bloquée. Refus d’aide des psy, peu ou pas de communication avec vous. Il est impératif de trouver d’autres leviers pour l’aider.

A t-il un médecin traitant en qui il a confiance, susceptible de prendre le relais en douceur, sans le braquer? Sinon, y a t-il des adultes avec lesquels il échange, se sent en confiance, et avec lesquels il pourrait sortir de cet isolement, que ce soit en sorties amicales, sportives....
A t’il des frères et sœurs ?
Enfin, une dernière question : savez-vous s’il consomme des produits illicites ?

Voilà quelques réflexions qui me viennent à l’esprit.
Cordialement à vous

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2278 réponses

6796 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Parentalité

Voir plus de psy spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13400

questions

réponses 137000

réponses