Que faire si je deviens suicidaire lors du confinement ?

Réalisée par Candy · 9 avril 2020 Dépression

Voilà ma situation, je souffre de plusieurs troubles psychiatriques et ça s'est énormément empiré avec le confinement. Je perds souvent mes esprits et j'essaie de me suicider. J'ai besoin de voir mon copain, car c'est la seule personne qui me permet de me sentir mieux.
Le confinement arrive au moment ou ma dépression est la plus forte, donc ça ne tombe vraiment pas bien.
De plus je n'ai jamais supporté d'être seule.
Je ne peux pas aller chez mon copain et il ne peux pas aller chez moi car nos parents refusent.
Je ne peux pas parler de ma situation avec mes parents car ils ont de gros problèmes étant donné que ma mère à un cancer
Donc je sais qu'en plus de les embêter, ils vont me rembarrer (puis ils m'ont déjà encouragée a me suicider donc je ne pense pas qu'ils me seraient très utile)
Le problème c'est qu'avoir mon copain au téléphone ne m'apporte rien du tout, je me sens toujours aussi seule.
Et je vois le confinement s'allonger et je sais que je ne vais pas tenir, mes crises sont de plus en plus fortes. Je deviens vraiment folle.
Bref, si quelqu'un a une solution, je suis preneuse !
(désolée si c'était confus, je ne suis pas très lucide en ce moment)

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 9 AVRIL 2020

Bonjour Candy,
Quel âge avez-vous ?
Si vous souffrez de troubles psychiatriques, vous êtes sans doute suivie par un psychiatre, ou au moins un psychologue.
Il est absolument primordial, pendant cette période de confinement, de maintenir le lien avec la personne qui vous suit habituellement. Les urgences psychiatriques et psychopathologiques font parties des exceptions qui vous autorisent à vous déplacer pour consulter, ou pour faire renouveler votre traitement, ce qui vous permettra de vous stabiliser.
A défaut, vous pouvez aussi joindre votre psy par téléphone ou téléconsultation, ou encore appeler un des numéros gratuits de soutient psychologique.
En dernier recours, vous pouvez vous adresser sans hésiter à votre médecin généraliste.
Vous voyez, il existe des solutions, ne tardez plus à demander de l'aide !

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, Hypnose, Sophrologie

Caroline GORMAND Psy sur Clermont-l'Hérault

895 réponses

1192 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 AVRIL 2020

Bonjour Candy

Je suis désolée que ce confinement vous cause un aussi grand malaise, mais il est nécessaire. Vous dites avoir des troubles psychiatriques, donc vous devez être suive par un psychologue ou un psychiatre, et il absolument nécessaire que vous gardiez avec lui (elle) le lien, les consultations peuvent se faire par téléphone. Peut-être que votre "psy" peut vous trouver des solutions.
Je serai ravie de vous apporter mon aide si vous le souhaiter.
Je reste à votre écoute
Nelly Winter psychopraticienne en Maieusthésie, et en aide psychologique, Bordeaux et alentours et par téléphone et Zoom

Nelly WINTER Psy sur Ambès

151 réponses

142 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AVRIL 2020

Bonjour Candy,
Vous vivez cette situation de confinement de façon désespérée.
Votre ami qui est votre seul soutien, ne peut pas être auprès de vous.
En attendant de pouvoir le revoir physiquement, voulez-vous prendre rendez-vous en téléconsultation avec moi déjà pour pouvoir soulager votre souffrance ?
Vous pouvez aussi appeler les numéros de soutien psychologique en ligne, votre médecin ou le 15.
Je suis de tout cœur avec vous.
Tenez bon.
Bien chaleureusement.
Kim-Vân, psychopraticienne

Kim-Vân Nguyen-Dinh Psy sur Paris

189 réponses

151 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AVRIL 2020

Bonjour,
Si vous êtes suivie par un thérapeute, appelez le. Continuez de vous faire aider par lui.cdt. Inès Avot psychothérapeute

AVOT INES Psy sur Lille

897 réponses

413 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AVRIL 2020

Bonjour Cindy

Vous dites souffrir de troubles psychiatriques, ce qui laisse à penser que vous êtes ou avez été en contact en suivi avec un.e psychiatre.
Dans un premier temps le conseil le plus utile à vous donner serait celui de prendre ou reprendre contact avec ce.tte professionnel.le sans trop attendre. Sinon téléphoner au 15 qui vous dirigera vers une plateforme téléphonique où un.e psychiatres pourra vous parler et vous aider par la prescription de médicaments et /ou vers une éventuelle orientation en consultations visio.

Suivre ce conseil pourrait certainement vous aider à traverser ce moment très difficile de confinement et gardez courage : il va bien sûr prendre fin.
Ne tardez pas trop à prendre contact.

Sophie Bureau Psychologue clinicienne à Issy les Moulineaux 92 (Visio consultation)

Sophie BUREAU Psy sur Issy-les-Moulineaux

79 réponses

36 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AVRIL 2020

Bonjour Candy,

Je suis vraiment navrée de découvrir la situation critique dans laquelle vous vous sentez.
Voici les solutions que je suggère :

1/ Garder un lien avec votre praticien habituel
Vous dites souffrir de "troubles psychiatriques", ce sont en général les termes des professionnels. Je vous invite donc à garder le lien avec votre praticien habituel et à continuer de le consulter. Il existe des solutions grâce à internet. Poursuivre l'accompagnement me semble essentiel.

2/ Vous tourner vers des professionnels de l'écoute - gratuitement
Voici un lien qui répertorie toutes les solutions en cas de "crise suicidaire" dont vous témoignez.
Parler, parler, verbaliser.... est important. Vous trouverez des numéros de téléphone de professionnels à joindre pour cela.
https://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/sante-mentale-et-psychiatrie/article/que-faire-et-a-qui-s-adresser-face-a-une-crise-suicidaire

3/ Bien gérer le confinement avec des solutions simples
Le confinement est un vrai challenge pour beaucoup d'entre nous, qui plus est pour celles et ceux qui sont "enfermés" dans un petit espace. Il est donc primordial de "gérer son confinement" en suivant quelques grands principes.
Voici un article que j'ai rédigé en 10 points pour porter attention à des détails (qui sont plus que des détails ^^).
https://www.psychologue.net/articles/gerer-ses-emotions-pendant-le-confinement

4/ Rompre la solitude.
Vous le dites vous-même : la solitude n'est pas pour vous. Si vous avez un téléphone ou un ordinateur, je suggère que vous mettiez en place quelques plages horaires par jour où vous appelez des amis en visio-appel. Cela donne un sentiment de proximité et surtout permet de parler et rompre un peu la solitude.

5/ Faire diversion !!
La souffrance naît (en partie) de notre mental qui est capable d'un nombre incalculable d'interprétations en tout genre, en positif comme en négatif. Notre mental (rempli de pensées ruminantes) est capable de tout juger et de nous emporter dans les bas-fonds. Pour se déjouer du mental (et si vous ne pratiquez pas déjà la méditation) il faut faire diversion !
Notre mental est comme un enfant. Pour le guider vers ce qu'il y a de bon pour lui, sans le brimer, le forcer, le jeu fonctionne souvent bien. Alors en cas de moments difficiles : faites diversion en jouant, vous exprimant (danse libre et déjantée, écriture, dessin, chant, sport à la maison, cuisine, ménage, bricolage...) ou en regardant un film... en entamant un bon bouquin...

6/ Faire l'apprentissage d'outils de gestion des émotions
Il existe de nombreux outils de développement personnel pour gérer les crises d'angoisse. Je pense notamment à l'EFT, l'hypnose, la méditation, la cohérence cardiaque, les arts martiaux, le Yoga, etc
En ce moment, les médiathèques mettent à disposition des accès gratuits à des plateformes en ligne pour apprendre tout cela. Ne pouvez-vous pas débuter des exercices ? Vous gagneriez ainsi en autonomie.

7/ Libérer les émotions sans les juger
Les émotions sont selon moi, de formidables "alertes à incompatibilité" qui nous guident vers le changement. Elles sont là pour nous montrer la voie. La voie du *mieux vivre avec soi*. Première étape : les accueillir ! Deuxième étape : les faire circuler.
Je vous partage ici une vidéo qui n'est pas de mon cru, mais que je cautionne totalement pour venir évacuer la colère, la peur :
https://www.youtube.com/watch?v=8KcQrf9YZw8
Attention tout de même aux voisins ! ;)

Toutes mes pensées chaleureuses vous accompagnent,
Marie-France

MARCHAND Marie-France Psy sur Niort

16 réponses

5 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AVRIL 2020

Bonjour Candy,

tout d'abord merci à vous pour ces confidences. Je mesure à quel point vous vous sentez en souffrance. Vous semblez lucide sur votre situation et savez ce qui peut vous apaiser. Gardez donc bien contact quotidiennement avec votre ami, en Visio si possible.
Si vous vous sentez en très grande détresse vous pouvez appeler le 18 ( les pompiers) mais aussi le numéro 0800130000 c'est la plateforme actuelle pour répondre aux difficultés liées aux confinement. Vous avez dit, à juste titre, que vos troubles s'intensifiaient actuellement. Sachez que même s'il y a confinement, les hôpitaux et hôpitaux psychiatriques sont toujours ouverts 24/24H pour vous accueillir, avec les précautions nécessaires contre le Covid19.
Vous dites que le dialogue avec vos parents semble rompu, y' a t'il une personne de votre famille pour laquelle vous sentez plus en confiance pour parler ( tante, frère, soeur, oncle, grand parent?) Il est primordial que vous puissiez vous exprimer et obtenir du soutien autour de vous.
Si la douleur est supportable mais que vous savez que vous avez besoin d'une écoute régulière, Sachez en effet qu'il y a ici plusieurs psychologues qui consultent en ligne.
Candy, vous n'êtes pas seule, gardez espoir en ces temps difficile. Le confinement n'est que temporaire.
Bien à vous,
Mme George, psychologue clinicienne.

Angelique George Psy sur Elbeuf

145 réponses

171 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2020

Bonjour
Vous dites souffrir de troubles psychiatriques, quelqu'un vous à donc diagnostiqué et vous aide? Sinon ne restez pas seule .
Beaucoup de personne travaillent en ligne par tel ,whatsapp .. alors n’hésitez pas téléphonez . Car vous devez trouver pourquoi vous n'avez plus envie de vivre qu'est ce qui vous est arrivé Ce confinement ,cette solitude ,c'est trop lourd pour vous , il faut que vous parliez mais à un tiers car votre copain ne peut pas vous aider plus. Votre difficulté l'envahie et vous ne devez pas le perdre . téléphonez cela vous aidera . Je reste disponible si vous désirez me tel .
Bon courage . La vie à aussi de grands bonheurs .
Bien cordialement .
Mme ROUX Odette Psychologue

Odette Roux Psy sur Valence

61 réponses

85 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2020

Bonjour,
Le virus et le confinement sont des situations objectivement inquiétantes. Et cela s'ajoute à votre état psychique antérieur.
Si vous souffrez de troubles psychiatriques, avez-vous un suivi ? Des médicaments ?
Si vous n'êtes pas déjà suivie, prenez RV, par exemple sur Doctolib, la téléconsultation est possible. Le médecin pourra vous prescrire des médicaments, en tout cas temporairement, le temps que vous puissiez entamer une thérapie.
Bien à vous
Sylvie Protassieff
Psychologue clinicienne - Psychothérapeute – Psychanalyste (Paris)
Pendant la période de confinement, j’assure mes séances par FaceTime, WhatsApp, Skype, Zoom et téléphone

Sylvie Protassieff - Psychologue Psy sur Paris

814 réponses

482 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2020

Bonsoir Candy,

Vous décrivez une grande fragilité et souffrance psychologique.

Avez-vous la possibilité de vous faire suivre en ligne par un professionnel?

Si ce n'est pas le cas, je peux vous proposer du soutien psychologique en ligne pendant cette période de confinement.

Vous pouvez m'appeler a tout moment (sauf dimanche) pour en discuter et voir ce qui est adapté pour vous.

Chaleureusement,

Felicia Asan
Psychopraticienne en Analyse Transactionnelle

Felicia ASAN Psy sur Chartres

97 réponses

82 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 AVRIL 2020

Bonjour Candy,
Il est normal de ressentir de l’anxiété en cette période d’épidémie et de confinement. D’autant que votre copain qui semble être un pilier dans votre vie est confiné ailleurs. En revanche, vous ne devez impérativement pas rester seule face à cela. Avez-vous un traitement ? Si non, il existe des remèdes naturels à base de plantes qui fonctionnent très bien pour apaiser. Mais je vous invite avant tout à téléconsulter pour vous faire accompagner et aider par un professionnel.
N’hésitez pas à me contacter en cas de besoin.
Courage à vous
Amélie Boukhobza, psychologue clinicienne

BOUKHOBZA Amélie Psy sur Antibes

16 réponses

8 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 AVRIL 2020

Bonjour Candy,
vous vivez une situation très difficile, vous avez besoin d'aide et vos parents ne sont pas disponibles comme vous en auriez besoin pour des raisons que vous expliquez.
Le confinement nous prive de libertés toutes simples, comme la liberté de sortir, de contacts dont nous avons besoin pour assurer notre bien-être.
De plus, vous n'avez pas beaucoup d'écoute à la maison en raison du cancer de votre mère. J'imagine que la situation chez vous est complexe.
Les contacts téléphoniques avec votre copain ne sont pas suffisants en ce moment car le confinement accentue nos difficultés à tous. Il est important que vous ayez de l'aide extérieure. Vous ne devriez pas restée seule avec votre souffrance.
Vos parents seraient-ils d'accord pour que vous consultiez un thérapeute en visio pendant la période du confinement. Cela pourrait beaucoup vous aider. Votre copain n'est pas formé pour être un thérapeute, et ce n'est pas son rôle. Sa présence vous est précieuse car il est visiblement là pour vous, mais cela n'est pas suffisant, vous le dites vous-même.
Je reste à votre écoute si vous le souhaitez,
bien cordialement,
Laetitia Leoni-Bonin
Psychothérapie intégrative basée sur l'attachement,
Psychothérapie familiale
En période de confinement je reçois par Skype, WhatsApp et FaceTime

Lætitia Leoni-Bonin Psy sur Paris

151 réponses

258 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Dépression

Voir plus de psy spécialisés en Dépression

Autres questions sur Dépression

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 8200 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11650

psychologues

questions 8200

questions

réponses 44850

réponses