Quelle effet a l'anorexie sur la santé ?

Réalisée par Moonlight · 25 oct. 2019 Approches psychologiques

Bonjour je suis une jeune fille de 12 ans

Je suis maigre de nature, lorsque j'étais petite je mangeais beaucoup sans prendre du poid mais depuis mes 10 ans j'ai commencé a prendre du poid .

Je pèse 36 kilo et je trouve sa énorme pour mon âge...

J'essaie de manger le moins possible malgré le fait que je ne résiste pas toujours a la tentation de manger des chips , on me dit très souvent que je suis maigre mais je me trouve grosse je trouve que mon ventre est beaucoup trop gonflé, lorsque je commence a 9heure et donc que je suis seule je ne prend pas mon petit déjeuner mais malheureusement pour moi cela n'arrive que 2 fois par semaine ....a la cantine lorsque je suis au collège je ne mange que du pain mais depuis quelque semaine j'essaie de mlen priver aussi et me soir je mange beaucoup puisqu'il y'a mes parents et qu'il ne le savent pas .

Je ne l'es dit a personne car si je le dit a mes parents il m'emmenneron au médecin qui me donnera des médicament pour que j'ai plus d'appétit comme lorsque j'étais petite mais je ne veux pas. Je veux continuer a ne pas manger et surtout je veux maigrir !!

A 6 ans je pesais 18 kilo

A 9 ans je pesais 25 kilo , j'étais bien a cette époque , jetais la plus maigre de toute les classes de mon niveau et j'étais même plus maigre que des niveau inférieur..Sa me faisait me sentir bien.

Suis-je anorexique ?

Et quelle effets a l'anorexie sur la santé ?
J'ai besoin de réponse s'il vous plait...

Merci beaucoup d'avance .

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 26 OCT. 2019

Bonjour,
Oui je pense que tu es anorexique, et ce trouble est très grave. Tu dis que tu n'en a pas parlé à tes parents, mais ils doivent bien se rendre compte de ta maigreur...
Ne pas vouloir manger, être maigre indique que tu ressens un malaise en toi, de quoi s'agit'il ? peut tu l'identifier ?
Tu dis avoir 12 ans, c'est très jeune, tu dois gagner pas de la graisse en mangeant mais de la force. Tu sais que la nourriture permet au cerveau d'avoir la quantité nécessaire pour apprendre, pour mémoriser, il permet au corps de grandir et d'être en pleine santé, etc... La nourriture c'est de l'énergie. Si tu te prives, c'est une sorte de mort que tu te programmes.
Je pense qu'il est temps que tu en parles à tes parents. Que tu es un suivi thérapeutique avec quelqu'un avec qui tu pourras parler de tes problèmes et que tes parents n'auront pas besoin d'entendre.

Restant à ton écoute,
Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

2935 réponses

11635 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 OCT. 2019

Bonjour,

Pour savoir si vous êtes anorexique, il suffit de calculer votre indice de masse corporelle en divisant votre poids en kg par votre taille (en m) au carré.
A 12 ans, même en vous nourrissant très mal (ce que vous écrivez faire) vous devez mesurer environ 1,45m.
Le calcul donne moins de 18, ce qui vous situe dans la "tranche" dite "maigre" (entre 16 et 18,4).
Si vous avez 1m50...et plus... vous "montez" dans l'intervalle "maigreur sévère"...
Les chiffres sont un critère objectif qui n'est pas à discuter...!
Donc, je pense que de toute manière rien que le fait d'avoir l'obsession de la nourriture et de la maigreur associés à une image complètement déformée et irealiste de vous même (vous vous voyez grosse pendant que vous êtes maigre) montre que vous êtes en train de développer une anorexie mentale.
Et c'est grave, puisque ça peut mener à la... mort, en passant par les effets terribles énoncés par mes confrères dans leurs réponses.
Pourquoi ce refus de... grandir ?
Qu'est qui vous fait si peur... au point de vouloir devenir transparente... comme le rayon de lune ?!
Il est triste que vos parents ne se soient pas encore aperçu et inquiété.
Je vous souhaite d'arriver à comprendre la nécessité vitale de demander de l'aide : pas seulement pour "manger"..., ce qui ne fait pas grossir que si réel excès..., mais pour accepter votre corps qui est le support de votre vie, et vous nourrir et vivre votre vie de jeune fille.
Une psychothérapie vous est indispensable, et souvent une thérapie familiale est également nécessaire, pour changer ce qui a mené à l'apparition des problèmes du contrôle excessif de la nourriture.
Je vous souhaite vraiment de sortir de cette "folie" qui est celle de vous voir "grosse".
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1745 réponses

5415 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 OCT. 2019

Bonjour

Je rejoins les autres réponses disant que ton profil fait effectivement penser à de l'anorexie.
Souffre-tu de remarques/moqueries ?
En effet l'anorexie peut avoir de nombreuses conséquences sur la santé. Mais ce qu'il faut savoir c'est que l'anorexie est une maladie et non un phénomène liée au culte de la maigreur (chose que l'on peut encore entendre de nos jours).

Je te conseille d'aller voir un psychologue
En effet une personne anorexique se voir beaucoup plus grosse que ce qu'elle est (on parle de déformation de l'image corporelle).
Étant mineure, ce sont tes parents qui doivent t'amener consulter (tu as besoin de l'autorisation parentale). Ensuite si le psychologue respecte le secret professionnel, il n'est pas censé tout raconter à tes parents (juste le déroulé de séances). Si le psychologue fait l'hypothèse d'un diagnostic d'anorexie, il pourra te proposer une prise en charge adaptée.
N'hésite pas à te renseigner sur les psychologues présents dans ta région en fonction de leurs formations et des problématiques qu'ils évoquent sur leur profil.

Restant à ta disposition et à ton écoute pour toutes autres questions.

Mélodie Pialot
Psychologue sur Clarensac (30)

Mélodie Pialot Psy sur Clarensac

11 réponses

4 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 OCT. 2019

Bonjour "Clair de lune" :)
Je ne suis pas spécialisée dans les troubles alimentaires mais j'entends votre appel à l'aide.
Vous trouvez votre poids énorme pour votre âge, il serait important de connaître votre taille aussi.

Je note que votre entourage vous trouve maigre alors que vous vous voyez corpulente, cela signifie que votre image interne, subjective, n'est sûrement pas en accord avec la réalité, c'est courant chez certaines jeunes filles comme vous autour de la puberté, le corps féminin prend des hanches, de la poitrine, parfois un peu de ventre, cela peut vous déranger, faire peur de se voir changer si vite.

Avez-vous peur de grandir, de devenir "femme" ?
De devoir assumer de nouvelles obligations ou responsabilités ?
De devoir faire face à de nouveaux problèmes ?

J'ai l'impression que vous vous culpabilisez beaucoup de grignoter mais il est important de comprendre que votre corps a besoin d'énergie (pour un développement sans carences, un bon squelette, pour votre cerveau, etc.)
Oui, les chips ne sont sans doute pas la meilleure option (et le pain non plus) car ce sont des glucides (des sucres) et du gras qui ne font pas très bon ménage sans une alimentation équilibrée autour.
Il vaudrait mieux y ajouter des protéines, fruits et légumes (vitamines) mais certains aliments vous procurent peut-être une forme de dégoût et il est important de les identifier et d'en tenir compte.
La sensation de faim est-elle plaisante d'une certaine façon ? Rassurante ?

Avoir une alimentation diététique ne signifie pas avoir une alimentation pauvre, ni que vous deviez avoir faim pour maigrir, bien au contraire.
Si vous privez votre organisme, il risque de stocker directement en graisses tout ce que vous lui apporterez et cela pourra devenir un cercle vicieux.
Pour les horaires de votre alimentation, la règle est simple : ce que vous mangez le matin est de l'or (bénéfique), le midi c'est de l'argent (moyen) et le soir, c'est du plomb (tout est stocké et lourd). En ce moment, votre façon de procéder est à l'inverse de ce qu'il faudrait pour maigrir durablement. Cela n'intrigue pas vos parents de vous voir tant manger le soir ?

J'entends que vous ne voulez pas en parler à vos parents et que vous voulez continuer à perdre du poids : c'est une diététicienne qu'il faut consulter pour vous informer des bonnes associations et des bonnes portions pour vous, en tenant compte de vos préférences, de vos goûts, de vos souhaits pour votre propre corps (qui, on ne le dira jamais assez, vous appartient et à personne d'autre !) Si vous aimez vous sentir maigre, pourquoi pas, dans les limites toutefois que votre santé exige.

Vous pouvez aussi leur demander de voir une psychologue sans leur dire pour quelles raisons exactes. Vous êtes adolescente, cela suffit pour faire cette demande.
Vous avez droit à votre intimité, il suffit de leur dire que vous vous posez des questions sur certaines choses en restant vague et vous pouvez exiger le secret professionnel de votre "psy".
Il y a aussi des services gratuits dans les "centres médico psychologiques" ou CMP.

A mon sens, la pire des options est de garder tout cela pour vous et de gérer ça toute seule en étant mal informée.

Je crois que c'est une demande que des parents peuvent entendre : le fait que vous décidiez de prendre en main votre développement (physique et psychique) devrait être pour eux le signe que vous vous responsabilisez et que vous demandez à être actrice et non spectatrice de votre vie.

Pour voir les effets de l'anorexie, vous pouvez regarder le documentaire en deux partie "Chère Anorexie" (2016) sur Dailymotion; vous y trouverez les témoignages de jeunes filles et femmes anorexiques, de la spirale infernale des pièges et des croyances auxquels elles ont fait face, et de leur combat vital pour en sortir.
Dans le même esprit, vous pouvez lire "Le pavillon des enfants fous" de Valérie Valère (en livre de poche).

Si vous le souhaitez, je peux vous accompagner dans la recherche d'un professionnel (homme ou femme, psy et/ou diététicien) près de chez vous, n'hésitez pas à m'envoyer un mail.

Bon courage et bravo pour votre démarche.
Anne Fauchois

Anne Fauchois Psy sur Rouen

50 réponses

42 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 OCT. 2019

Bonjour,

Je crains que tu développes un trouble du comportement alimentaire. Il s'agit très probablement d'une anorexie mentale.
Ce trouble anxieux est extrêmement grave lorsqu'il n'est pas pris en charge très vite.
La restriction alimentaire va avoir des retentissements négatifs sur ta croissance et plus généralement sur ta santé physique et mentale.

Au début, la plupart des filles sont satisfaites d'elles-mêmes car elles pensent avoir du contrôle. Très vite, c'est l'engrenage. Elles sont toujours fatiguées, n'arrivent plus à se concentrer et leur entourage inquiet leur met la pression.
Dès qu'elles remangent un peu, elles souffrent de mal de ventre car la fonction digestive ne fonctionne plus très bien à cause de la restriction.
Elles ont peur de grossir mais plus tard, lorsque la maladie est installée, elles craignent aussi de continuer à maigrir. Rien ne va. Tout est anxiété.
Elles se replient sur elles-mêmes : difficiles de sortir le samedi après-midi avec les copines. Le risque étant qu'une d'entre elles veuille un mac do, un chocolat chaud, une bière..... L'anorexique se sent très mal dans ces situations.
La vie est alors un enfer.
Tu peux encore arrêter ce processus. Je t'invite à en parler à tes parents ou à un proche qui pourra t'aider.

Karine Adam

ADAM Karine Psy sur Tours

15 réponses

8 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 OCT. 2019

Bonjour,

Ce que tu décris fait bien penser à l'anorexie et il est important que tu te fasses aider car ce n'est pas quelque chose d'anodin.
L'anorexie a de nombreuses conséquences, et en générale plus elle commence tôt, plus elle est sévère.
Les risques liés à la maigreur sont de perdre ses cheveux, perdre ses dents (déchaussement des dents), des troubles cardiaques parfois inportants pouvant entrainer des crises cardiaques et biensûr la mort (par crise cardiaque ou non).
Il est important de trouver quelqu'un pour en parler, quelqu'un qui pourra te dire comment faire pour que tu sois prise en charge. Tu peux en parler à tes parents ou bien à d'autres adultes de ta famille ou non : oncle, tante, infirmière scolaire, enseignant.
Il est important que tu ne restes pas seule dans cette difficulté : plus tu demandes de l'aide rapidement et plus tu auras de chances de t'en sortir.

N'hésites pas à poser d'autres questions si tu en as.

Mme MICHAUX Manon
Psychologue clinicienne et psychothérapeute.

Manon Michaux et Collaborateurs Psy sur Fort-de-France

3 réponses

9 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Approches psychologiques

Voir plus de psy spécialisés en Approches psychologiques

Autres questions sur Approches psychologiques

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 7250 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11100

psychologues

questions 7250

questions

réponses 37600

réponses