Quelles peuvent être les conséquences ?

Réalisée par A l'aise breizh · 7 juin 2021 Aide psychologique

Bonjour à tous, aujourd'hui je me suis posée une question sur les conséquences à terme que peuvent engendrer une interioristaion excessive des affects ? Je m'explique, je travaille depuis plusieurs années en tant qu'infirmiere, d'abord en service de réanimation, puis aux urgences dans un grand CHU. Lorsqu'une situation s'avère être une situation d'urgences absolue,intérieurement je ressens les signes physiologiques d'un stress intense mais qui finissent par s'estomper, car devant la situation je m'active en mode "robot", je me coupe de mes émotions afin de ne pas les laisser me submerger et m'empêcher de prendre en charge activement et correctement le patient. Je ne pense donc plus, à cet instant même, qu'à la technicité du soin. Cette situation se répète très souvent et parfois même plusieurs fois dans la même journée. Je repars de ma journée de travail fatiguée, épuisée. Mais l'adrenaline c'est aussi ce qui m'anime, j'en ai besoin. Quand je suis chez moi, il me faut un temps pour relâcher la pression, penser à autre chose. Ce que je trouve regrettable c'est qu'il n'y a pas de temps d'échange avec un psychologue ou autre pour reparler de ces situations qui nous ont plus marquées que d'autres, l'institution ne le propose jamais malheureusement. On a beau se blinder, il n'empêche que nous restons des humains avant tout et certaines situations sont beaucoup plus difficiles à gérer psychologiquement. Il m'arrive d'avoir des flashbacks sur des situations vécues il y a un an ou deux. Par consequent, à long terme, sans jamais debriefer de quoi que ce soit, quels peuvent être les impacts psychologiques ? Merci pour vos réponses.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 8 JUIN 2021

Bonjour,
Les impacts psychologiques si vous accumulez cette pression, c'est le risque de souffrir d'une part d'un stress chronique et éventuellement d'aller jusqu'à au burnout...
Toutefois ce que vous évoquez est assez normal dans le poste que vous occupez. Maintenant effectivement ce que vous soulevez comme problème ne pas pouvoir verbaliser avec une psychologue de l'établissement est bien regrettable effectivement.
Maintenant ressentez sur d'autres symptômes, par exemple, problème de sommeil, réveil nocturne, ou symptômes physiologiques ou psychosomatiques ?...

Espérant avoir répondu à votre demande,
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative et holistique

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

3587 réponses

14246 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2021

Bonjour ,
Vous avez bien identifié votre problématique ce qui est montre que vous êtes a l'écoute de vos besoins et ce ce qui est bon ou mauvais pour vous.
Effectivement compte tenu de votre travail vous avez besoin d'avoir un espace de décompression et de retour à vous même afin de gérer les situations de stress auxquelles vous etes quotidiennement confrontées .
Les émotions sont liées au corps. Des techniques psychocorporelles de pleine conscience , respiration, visualisation pourront vous aider à vous régénérer et à lâcher prise afin que vos émotions ne restent pas bloquées.
Je peut vous accompagner dans ce travail si vous le souhaitez. Je reste à votre disposition pour un premier échange téléphonique ou une première séance dans mon cabinet sur Paris.

Bien Cordialement

Charlotte Soyez
Coach de Vie et Psychopraticienne

Charlotte SOYEZ Psy sur Paris

19 réponses

2 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIN 2021

Bonjour,

Vous avez bien analysé, se couper de ses émotions et cette adrénaline en mode "robot" vous permet au moins de faire votre travail comme il faut sans trop souffrir.

Pourtant il est aussi perturbant de ne pas se libérer de ses émotions, qui s'accumulent alors et peuvent créer un stress chronique.

Se blinder, cela à un coût, et on ne peut pas se blinder tout le temps vous avez raison. vous êtes des êtres humains qui en plus aident d'autres êtres humains à survivre. Mais à quel prix !

Il serait vraiment interessant pour vous de pouvoir échanger sur vos émotions, les verbaliser et peut être aussi les vivre...

plus on cherche à cacher ses émotions, + on angoisse... c'est positif sur une courte période mais pas sur le long terme.

Trouvez des soupapes de décompression, où vous pourrez PENSER A VOUS. Vous détendre et aussi vivre pleinement vos émotions. Retrouvez vous. Par exemple avec des pauses de méditation de pleine conscience. Qu'est-ce qui vient comme sensation ? à quel endroit du corps ? Quels pensées viennent ? Laisser venir, laissez faire, laissez vous aller. Et cela sera vraiment bénéfique pour vous...

Je suis à votre écoute pour un entretien téléphonique pour échanger avec vous si besoin.

Mathieu PERE ESCAMPS (Psychopraticien et Coach).

Mathieu PÉRÉ-ESCAMPS - L'Esprit Libéré Psy sur Eysines

319 réponses

195 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIN 2021

Bonjour,

Vous faites-là un métier bien stressant, précieux et nous avons besoin de votre présence, vos compétences. Merci de vous consacrer au soin des personnes en souffrance.

Quelles peuvent être les conséquences de bloquer vos émotions ? Cela peut engendrer des réactions physiques, de la somatisation. Cela peut aussi être la cause de trouble du sommeil, de l’alimentation ou un risque d’aller dans les addictions pour oublier l’insoutenable… Oui vous avez raison de dire qu’une cellule psychologique devrait être la base pour le personnel soignant.

Je ne peux que vous inviter à consulter à l’extérieur de l’établissement ou la structure dans laquelle vous travaillez. Je vous encourage à vous faire accompagner, même quelques séances afin de trouver et vous approprier les ressources, les outils qui permettent d’accueillir et reconnaître ses émotions, apprendre à les gérer tout en les laissant sortir à des moments où c’est possible. Une fois que vous êtes rentrée chez vous par exemple.

Je reste à votre disposition.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire THOMAS Psy sur La Chapelle-Caro

537 réponses

423 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIN 2021

Bonjour,
Merci de votre témoignage. De nombreuses associations de psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens ont mis en place des plateformes d'écoute bénévole à l'intention du personnel soignant qui a été en première ligne dans la gestion de la crise de la Covid-19 : FF2P, SNPPsy, AFFOP...
Le stress post traumatique est une réalité et a des effets dommageables à terme sur la santé somatique et psychique. N'hésitez pas à aller consulter. Quelques séances devraient vous soulager.
Bon courage
Caroline Ulmer-Newhouse

Caroline Ulmer-Newhouse Psy sur Paris

106 réponses

63 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIN 2021

Bonjour A l'aise breizh,

Comme tout traumatisme, ceux-si s'impriment en nous et peuvent-être refoulés mais toujours agissants en nous.
Le fait de vous autoriser à libérer votre parole sur ce que vous avez vécu qui vous a submergé est un moyen de vider votre "disque dur". Tout comme une clé usb, lorsqu'elle est pleine, elle déborde.
Note mémoire sensorielle et évènementielle en est de même.
Elle se remplit, puis à un moment donné, elle a besoin d'être vidée.
Les impacts psychologiques peuvent-être divers, en fonction de ce que vous vivez en vous. Il est difficile d'établir une liste car cela est très vague et vaste pour chaque personne.
Alors, disons ce que ces impacts peuvent être analysés lorsque la personne évoque un mal-être.
Est-ce votre cas actuellement?
Est-ce que ces flashbacks vous sont souffrants dans votre vie ?


Je suis à votre écoute si vous souhaitez approfondir vos questionnements et partir à la découverte de vous-même.
Julia, coach-thérapeute en relation d’aide spécialisée en image de soi (hypersensibilité, contrôle, gestion des émotions, somatisation)
Approche individuelle, systémique & transgénérationnelle.

Julia Bouchinet Psy sur Bidart

702 réponses

327 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIN 2021

Bonjour ,
La souffrance du soignant est une réalité. Si le soin et la compétence sont les outils par lesquels le soignant agit et accompagne l’autre, de nombreuses pertes et sentiments d’impuissance , d’épuisement, de non reconnaissance agressent insidieusement le soignant et agissent comme des traces traumatiques.
Oui il faut se faire aider soit par les psychologues de l’établissement , soit par une psychologue libérale car vous avez besoin d’être accompagnée comme en témoignent vos cauchemars et votre fatigue . Car oui tous ces affects retenus agissent et nuisent à votre santé
Bien à vous
Psy- Véronique-Eyraud-les -Angles Gard

Véronique EYRAUD Psy sur Les Angles

315 réponses

214 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIN 2021

Bonjour,

Vous exercez un métier difficile qui vous met en présence de situations d'urgence. Dans ces situations extrêmes vous mettez en place un réflexe de protection (dissociation des émotions) tout à fait nécessaire pour être en mesure d'effectuer vos gestes technique avec précision.
Il n'en reste pas moins que la charge émotionnelle reste à l'intérieur, et vous avez tout à fait raison d'écrire que vous auriez besoin d'un temps pour verbaliser vos ressentis et émotions, afin d'éviter que cela ne produisent ce que vous appelez des "flashbacks".

Il existe plusieurs solutions qui pourraient vous aider :
- prendre quelques séances de sophrologie, pour apprendre les outils qui permettent d'évacuer les tensions psycho-corporelles et de se recentre sur des ressources positives.
- consulter régulièrement un(e) psychothérapeute pour mettre en mots et éviter le traumatisme
- Des séances d'EMDR ou IMO, que vous pouvez apprendre à faire seule dans un seconde temps, pour "effacer" pus éviter les flashback
Ou, dans l'idéal, un mélange des 3 !
A minima, si vous ne parvenez pas à vous décider à consulter, vous pouvez également choisir de prendre un temps pour mettre en mots par écrit , avant de rentrer chez vous, les épisodes difficiles vécu pendant la journée, puis de jeter la feuille.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, gestion du stress (sophrologie, EMDR, Hypnose), thérapie systémique du couple et de la famille

Caroline GORMAND Psy sur Clermont-l'Hérault

1199 réponses

1571 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIN 2021

Bonjour
Merci de votre message. Oui, à force d'être en mode "robot", par les besoins de votre métier, il peut s'ensuivre un mal-être qui se généralise, un manque d'envie, de goût, une dépression, un burn-out, des symptômes physiques.
Je pense qu'il vous faut un espace personnel dans lequel vous pouvez vous libérer. A force de freiner vos émotions, elles se cristallisent sous forme de "maladies" (mal à dire).
C'est avec plaisir que je vous propose ce temps et cet espace de parole, cette supervision, qui vous soulagera grandement.
En présentiel ou distanciel (visio ou téléphone)
Cordialement
Inès AVOT

AVOT INES Psy sur Lille

2058 réponses

913 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIN 2021

Bonsoir,

Merci pour votre témoignage qui fera écho, je n'en doute pas, à de nombreux professionnels de santé, du soin, du social et de la relation d'aide.

Je ne peux que déplorer l'absence de psychologue pour les soignants, qui ce soit en individuel ou en groupe avec des analyses des pratiques par exemple.

Le fonctionnement que vous décrivez renvoie à un mécanisme de protection qui, en vous coupant de vos émotions, vous permet d'agir dans le sens de vos fonctions d'infirmière. Mais les mécanismes de protection ont leurs limites et notamment leurs limites temporelles : ils sont là pour nous protéger ponctuellement, pour faire face à des situations difficiles ou des dangers. De même que le stress, qui est physiologiquement nécessaire, les mécanismes de protection qui s'activent trop souvent viennent alors à nous mettre en difficulté : à force d'être trop présentes, ces protections se rigidifient de sorte qu'au fil du temps nous ne parvenons plus à fonctionner autrement, même quand nous n'avons pas besoin de cette protection (au quotidien, dans notre vie personnelle par exemple).

Ce qui m'interpelle par ailleurs dans votre écrit, c'est cette notion de flash-back, qui est un signe clinique de traumatisme (entre autres). Cela m'évoque alors la possibilité que vous soyez confronté à un phénomène qu'on appelle le traumatisme vicariant. Pour vous expliquer rapidement, il s'agit du fait d'être soi-même traumatisé par le fait de travailler avec des personnes traumatisées. Ce qui doit être votre cas j'imagine puisque vous exercez/avez exercé en réanimation et aux urgences.

À défaut de pouvoir bénéficier d'une aide à votre travail, je ne peux que vous inviter vivement à solliciter un psychologue extérieur pour vous aider face à vos difficultés.

Je n'ai pas évoqué tous les éléments de vie personnelle ou changements qui pourraient aussi être un des facteurs de vos difficultés actuelles car vous n'avez pas abordé cela dans votre écrit et il est vrai que ce n'est pas nécessairement le lieu le plus propice pour le faire.
Si vous souhaitez approfondir cela ou bien revenir sur cette notion de traumatisme vicariant, je suis à votre écoute. Je travaille en Martinique mais je propose des consultations en ligne. Malgré le décalage horaire, nous pourrons trouver des disponibilités communes.

Prenez soin de vous.

Manon MICHAUX
Psychologue clinicienne & Psychothérapeute
Thérapies Brève et Analytique
Tests et Bilans Psychologiques

Manon Michaux Psy sur Fort-de-France

15 réponses

40 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 10950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12550

psychologues

questions 10950

questions

réponses 63400

réponses