Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Quelles solutions - test pour comprendre les difficultés scolaire d'un enfant ?

Réalisée par justine le 29 avril 2016 12 réponses  · Dyslexie enfant

Bonjour,

je cherche une solution pour comprendre les difficultés de mon beau-fils Enzo, qui finit son année CM1 ; et à énormément de difficultés scolaires - notamment langage-écriture - Français (gros manque de vocabulaire, oubli du lexique simple appris en maternelle, problème de mémorisation..ets ) et des difficultés "émotionnelles" (vie perturbée- séparation des parents, très anxieux, encoprésie à décelé à l'Age de 4ans....suivi psychiatrique )

Tout ceci, je pense, à des conséquences sur son comportement et sa scolarité....etc ;

Je recherche une solution pour comprendre d'où viennent ces troubles et difficultés,


Cordialement

comportement , parents , séparation , troubles , scolaire

Meilleure réponse

Bonjour Madame,
Vous dites chercher une solution pour comprendre d'où viennent ces troubles et difficultés.

Vous avez déjà la réponse : "difficultés "émotionnelles" (vie perturbée- séparation des parents, très anxieux, encoprésie à décelé à l'Age de 4ans....suivi psychiatrique"

L'encropésie est une réaction émotionnelle du tout petit liée à l'éducation coercitive ou trop précoce de la défécation.
Les facteurs émotionnels et affectifs en cause se réfèrent au mode de relation de l'enfant avec ses parents, et surtout avec sa mère, vis-à-vis de laquelle le refus de la selle peut être une première manifestation d'opposition.

La solution est un suivi thérapeutique approprié.
Car ce trouble entraîne très souvent une baisse de l'estime de l'enfant avec un sentiment de honte et de culpabilité qui peut se compliquer en dépression.

Il existe des thérapies alternatives comme l'hypnothérapie qui pourrait être très intéressantes pour cet enfant.

Néanmoins, il est important que cet enfant ait à présent des repères et un environnement familial aimant et rassurant pour l'aider à se structurer.

Bon courage

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Justine,
Etant donné le contexte « émotionnel » dont vous parlez, Enzo a besoin d’un suivi psychologique et cela avait déjà été mis cela en place. Est-ce toujours le cas ? Comment ses parents prennent-ils les choses en main ?

Parallèlement, vous évoquez des difficultés d’apprentissage qui peuvent être en lien avec ce que vous appelez ses « difficultés émotionnelles » mais qui peuvent également relever d’autres troubles. Un bilan complet me semble une bonne idée. Par le CMP, le médecin scolaire ou même votre médecin généraliste, vous pouvez vous faire orienter vers un centre de bilan. Un ensemble de professionnels pourra prendre Enzo en charge (bilan PSY, neuro, ….).

Il est également important de parler avec Enzo de ses difficultés et de ses peurs. Bravo de vous impliquer pour lui, mais il est essentiel que ses parents s’engagent.

De votre côté, vous cherchez à comprendre. Il existe des réunions pour les parents, sur des thématiques particulières. Peut-être y en a-t-il près de chez vous ?

Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MAI 2016

Logo Nathalie Delmotte Nathalie Delmotte

152 réponses

625 J'aime

Bonjour madame
cet enfant est il toujours suivi ? l'est il par un psychologue -on ne parle pas tant de psychiatrie que de séances pour un enfant-, une orthophoniste?
Plutôt que de le tester ne s'agit il pas de lui permettre de dire ce qui le travaille?
Les séances peuvent se passer en libéral ou en CMP ou CMPP.
Qu'en pensez vous ?
Cordialement
Isabelle Thomas
psychologue psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

3 MAI 2016

Logo Isabelle Thomas Isabelle Thomas

665 réponses

2515 J'aime

Bonjour,
A mon sens, Enzo exprime - par ses difficultés - des difficultés psychiques qu'il convient de "démeler" en lui permettant d'exprimer les étapes de son développement lors desquelles il a rencontré des "obstacles".
Sur mon site, comme dans mon passé, j'ai utilisé l'image du mikado : l'enchevètrement d'éléments par lequel on ne sait plus commencé pour dénouer la situation sans tout casser... c'est parfois à cela que ressemble nos vies.
Aussi, je vous propose de lui suggérer un temps de parole avec un thérapeute qui saura le mettre en confiance pour qu'il revisite les étapes clés et puisse retirer chacun des noeuds (ou mécanisme de défense pour parler technique) qu'il avait mis en place pour se préserver de la situation qui se présentait à lui.
Car à lire vos propos, Enzo a rencontré déjà bien des obstacles sur sa route.
Mais pour l'aider vraiment - et vous pour la même occasion - il convient de le rencontrer et faire le point sur la situation telle qu'il la perçoit...
A votre disposition et son écoute, s'il le souhaite.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MAI 2016

Logo Luc BURGENSIS Luc BURGENSIS

440 réponses

598 J'aime

Bonjour justine avez-vous des discutions à ce sujet avec lui? Grace au dialogue vous pouvez permettre à l'enfant d'exprimer un peu de son mal être et d'établir une relation de confiance avec lui. Il me semble tout de même important d'aller consulter un pédopsychiatre qui vous aidera à soulager ses souffrances psychologiques. Un enfant de son âge ne peut tout exprimer sans l'aide d'un professionnel. Bon courage.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

30 AVRIL 2016

Logo Navarro Cendrine Navarro Cendrine

36 réponses

80 J'aime


Bonjour
Je me demandais si vous aviez levé les problèmes liés au trouble dys (dyslexie et dyspraxie, trouble de l'attention...) qui peuvent expliquer les problématiques scolaires et les trouble de comportements qui peuvent s'y associer chez certains enfants.
Des bilans peuvent être réalisé en CMP par différent paramédicaux, orthophoniste, psychologue, psychomotricien et ergothérapeute) et le neuropédiatre qui pourra poser un diagnostic complet. Une fois le diagnostic posé il sera possible de mettre en place un accompagnement avec cet enfant pour palier a ses troubles scolaire et comportementaux.
Par contre l'attente est assez longue. il est possible de pouvoir réaliser ces tests en libéral. Cependant certain ne sont pas pris en charge.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

30 AVRIL 2016

Logo De Block Thomas De Block Thomas

5 réponses

7 J'aime

Bonjour,

Pour soutenir cet enfant: observer, écouter pour comprendre ce qu'il veut exprimer pourrait l'aider à sortir de ce mécanisme.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

30 AVRIL 2016

Logo LE MOULLEC Sylvie LE MOULLEC Sylvie

158 réponses

389 J'aime

Bonjour,
Bravo de prendre le taureau par les cornes. Je suis d'accord avec mes collègues notamment pour aller dans un CMPP. En plus votre beau-fils vous sera peut-être reconnaissant de prendre en compte son désarroi.
Cordialement.
Monique BIEHLY psychologue clinicienne

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

30 AVRIL 2016

Logo BIEHLY Monique BIEHLY Monique

5 réponses

14 J'aime

Bonsoir Madame,

Vous avez déjà bien compris l'origine des difficultés scolaire de votre beau-fils, et ce n'est pas un test qui va vous aider (d'ailleurs, à ma connaissance, il n'y pas un test de ce type).
Les souffrances de ce jeune garçon (de 8-9 ans actuellement ?) datent déjà d'un âge plus tendre, quand sa vie a été perturbée par une séparation qui a été probablement difficile et pour lui et pour ses deux parents.
Ses difficultés perdurent, malgré l'intervention/le suivi par un psychiatre.

Le conseil déjà donné de prendre contact avec le CMP/CMPP le plus proche est à suivre, je crois.

Par ailleurs, la situation que vous décrivez est "un cas d'école" en thérapie familiale : celle-ci peut d'ailleurs vous être proposée par le CPM.

Sinon, n'hésitez pas à demander conseil à un thérapeute familial de votre choix.

Bon courage à toute votre famille pour s'impliquer dans la résolution des souffrances de votre beau-fils.
sp

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

29 AVRIL 2016

Logo Silvia PODANI Silvia PODANI

1560 réponses

4803 J'aime

Bonjour Justine,
Je pense que lorsqu'un enfant présente tous ces problèmes et ou troubles, il serait judicieux qu'il soit pris en charge par une équipe pluridisciplinaire. Je vous conseille de prendre contact avec le CMPP (Centre Médico psycho pédagogique) de votre secteur, parce que vous aurez sur place tous les intervenants dont votre enfant aura besoin pour sa prise en charge, cependant même si les consultations sont gratuites et la prise en charge aussi, il y a parfois beaucoup d'attente avant d'avoir une place. Vous avez aussi la possibilité d'une prise en charge dans le libéral, il a déjà un psychiatre c'est un bon début, que vous a t-il dit sur ce que vit votre beau-fils?
J'ai quelques idées sur ce qui peut se passer pour votre enfant, cependant cela est impossible à dire et à l'aider sans jamais l'avoir rencontré.
Il y a aussi autre chose qui m'interroge "vous" voulez comprendrez les difficultés d'Enzo et trouver une solution, ce qui me laisse supposer que vous vivez assez mal cette situation et que vous souhaitez aidez cet enfant et cela même si vous avez cerné quelques unes des origines du problème. Peut être que vous pourriez essayer de comprendre ce qui vous met en difficulté dans cette situation et avoir ainsi le soutien d'un professionnel qui vous aide à réfléchir et qui puisse vous accompagner.
Enfin, je vous conseillerai un psychiatre ou un psychologue d'inspiration analytique
ou un psychanalyste qui travaille avec les enfants. Il y a un gros travail en perspective. Quant à l'encoprésie, c'est un symptôme parmi d'autres qui dans le tableau général que vous décrivez ponctue la régression à un stade précoce.
Bon courage à vous et à Enzo puisse t-il trouver l'aide nécessaire.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

29 AVRIL 2016

Logo Rodrigo Perinetti Rodrigo Perinetti

245 réponses

1482 J'aime

Bonjour Justine, et bravo.

Mme Follmann vous a donné les explications techniques, votre souci a chercher et solutionner va, au dela de toutes vos démarches, permettre a cet enfant de trouver un cadre familial à la fois plus rassurant et plus ouvert pour se developper. (avec une présence féminine soucieuse de son bien etre)

A quatre ans, tout est encore possible, avec les conseils des professionnels.
dans un environnement équilibré.

Bonne route avec ce petit, Justine,

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

29 AVRIL 2016

Logo de Silvestri Monique de Silvestri Monique

218 réponses

392 J'aime

Bonjour,


Il me semblerait judicieux de faire faire un bilan psychométrique avec un psychologue. Les difficultés scolaires pourraient être analysées en regard des compétences intellectuelles (QI) et de sa personnalité.
Avec ce professionnel vous pourriez envisager soit une aide de type soutien ou psychothérapie, soit une modification de son environnement plus propice à son mieux être.

Cordialement,
Véronique de Lagausie
Psychologue clinicienne

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

29 AVRIL 2016

Logo Anonyme-236321 Anonyme-236321

380 réponses

854 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Difficultés scolaire pour mon fils, je suis perdue

2 réponses, dernière réponse le 08 Avril 2018

Difficulté scolaire, que faire?

18 réponses, dernière réponse le 15 Février 2017

Famille recomposée : difficultés avec un enfant

4 réponses, dernière réponse le 13 Février 2017

Claustration et Hikikomori quel solution ?

1 réponse, dernière réponse le 18 Février 2019

Questions sur les test de QI

3 réponses, dernière réponse le 24 Avril 2018

Quelle attitude adopter face à une personne qui teste nos limites ?

4 réponses, dernière réponse le 17 Octobre 2017

Besoin de me comprendre

2 réponses, dernière réponse le 13 Octobre 2017

Mensonges et tromperies, enfant né d'un adultère.

7 réponses, dernière réponse le 14 Février 2017

Les conséquences d'un manque affectif durant l'enfance

5 réponses, dernière réponse le 13 Octobre 2018