Questions sur les examens de type qi?

Réalisée par élise le 16 oct. 2018 Test QI

Bonsoir (ou bonjour selon l'heure a laquelle ce message sera vu),
Je suis une jeune adulte de 19 ans et je me pose depuis quelques temps des questions sur les tests de qi, sur l’intérêt que j'aurais à le passer, les lieux ainsi que le coût.
(J'ai bien conscience qu'un certain nombre de questions présentes sur ce site concerne les tests de qi sauf qu'ils concernent principalement les enfants donc je ne sais pas si les réponses sont toujours les mêmes)

Pour être honnête la première fois que je me suis intéressée à ce genre de chose c'était quand j'avais douze ans. Je me sentais un peu en décalage avec mes camarades, je souffrais d'un manque de sociabilité ainsi que d'une forte émotivité et en fouinant sur internet je me suis dit "c'est cela en fait je suis surdouée". Sure de mon auto-diagnostic j'avais trouvé un site en ligne faisant passer ce genre de test, qui sembalit conforter mon opinion en me donnant des résultats variant entre 146 et 153.

Et puis j'ai grandit, de nouvelles recherches m'ont appris que les tests en ligne ne valaient rien, que le fait d'avoir de bonnes notes me désignaient plus comme élève scolaire que comme élève surdouée. Je n'expliquais toujours pas mes problèmes de sociabilité, ma peur des autres et mes crises de paniques, mais chacun est différent, j'étais simplement nulle en sociabilité. Quant à tous ces points communs, je les avaient sans doute imaginer, cherchant à tout prix à rentrer dans une case me correspondant.

Aujourd'hui, j'ai dix-neuf ans. J'ai des amis, et même s'ils ne sont pas aussi proche de moi que je l’aimerait, je suis bien dans mon école. Cependant, mes crises de paniques continuent et même s'aggravent, en classe (car quelque chose m'échappe), dans ma chambre (quand je suis toute seule pendant que les autres s'amusent), quand je stresse (tellement que mon cerveau se bloque, incapable de répondre à une question du type 3/2 -1).

Jusque là aucune raison de revenir sur mes questionnement concernant une éventuelle douance, cependant, afin de tenter de résoudre mes problèmes de crise de panique, je suis tomber sur des sites concernant cela et j'ai a nouveau remarquer des similitudes. (que ce soit au niveau de ma situation actuelle ou de mon enfance).

En plus de l'émotivité, j'ai toujours compris vite, je mémorise plutôt bien, en cp et en ce2, j'étais dans des classe à double niveau et je suivais certains cours de l'année supérieure, je suis parfois un peu naive, un peu gamine, mais on me juge aussi sérieuse. Je suis l'élève chiante qui pose toujours des questions (mais pas forcément les questions qu'attendent les professeurs)
Pourtant paradoxalement, je n'ai jamais sauté de classes, je n'ai jamais été première de ma classe mais j'ai toujours été dans les meilleurs élèves. (Depuis l'école primaire j'ai toujours été entre la troisième et la cinquième place (à part en classe de seconde) et cela continue aujourd'hui en classes préparatoires). Je travailles (aujourd'hui dans toutes les matières, avant surtout dans les matières ou fallait apprendre des trucs comme l'histoire ou les svt), donc je ne retiens pas tout de manière innée, mais les efforts ne sont pas incroyables non plus. Autant je peux me concentrer longtemps quand ça m'intéresse sinon comme tout le monde je me disperse.

J'ai l'impression aussi d'avoir aussi détruit ma personnalité pour devenir celle qui pourrait être aimé. J'étais sure de moi, jamais ma langue dans ma poche et je parlais avec un langage que certains qualifiaient de soutenu. Mais je n'arrivais pas à me faire d'amis et les gens se moquaient de moi. Alors, j'ai appris à montrer mes faiblesses et à cacher mes forces pour me montrer plus abordables et cacher l'image de l'"intello". J'ai adopté le langage "jeune" de mes condisciples (sauf à l'écrit ou je garde le plus souvent mon langage habituel). Une année (en seconde) j'ai même essayé d'avoir de moins bonne notes pour me faire des amis (dois-je preciser que j'ai lamentablement échouée). Bref, je suis une menteuse. Des fois, je pose des questions dont je connais la réponse juste pour que les gens m’expliquent. Je réponds toujours que je vais bien, ou alors que je suis fatiguée (jamais que je suis triste, à bout ou malheureuse)


La douance est presque devenue une sorte d'obsession, je passe mon temps à me dire "et si". Je cherche absolument à savoir et je pense que j'en ai besoin pour enfin avancer sur des choses qui me bloquent depuis des années. Globalement, le résultat m'importe, mais apprendre que je ne suis pas "surdouée" en changera pas ma vie, cela supprimera ce doute et arrêtera de me chercher des excuses.

D’où mes demandes.
Pensez vous que ce soit une bonne idée ou que mes raisons sont mauvaises et que je devrais éviter?
Je suis étudiante et je n'ai pas beaucoup d’argent (donc pas les moyens de payer 300 euros un bilan). Y'a-t-il un moyen de faire ce test à un coût réduit (sans perdre en qualité bien sure).
Est-ce que le psychologue peut ensuite m'aider ? (peu importe ce que le test lui dira) Car je pense que j'ai besoin d'aide.

Merci de votre réponse

(pas mal de blabla pour pas grand chose mais dans le formulaire de question il y a écrit de développer et de donner des exemples.)

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour,

Vous semblez vous poser les bonnes questions. Votre "blabla" est pertinent pour vous dire que oui vous pouvez vous lancer dans cette démarche. Côté tarif, il faut voir avec votre mutuelle, ou celle de vos parents si une part peut être remboursée.
Au niveau psy, je vous conseillerais de faire le bilan chez un psychologue qui est aussi spécialisé dans le Haut Potentiel.

Sincèrement,

Isabelle Bazin

Bazin Isabelle Psy sur Saint-Étienne

56 réponses

117 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Elise,
pour faire simple vous avez 3 questions qui amènent 3 réponses.
1) est ce que vous êtes haut potentiel ou pas? Seul un test de QI peut effectivement vous donner cette réponse. Le seul site valable à ce sujet est celui de mensa. Il me semble qu'ils ont une page de tests où vous pouvez déjà avoir un petit aperçu si vous devez passer ce type de test de QI auprès d'un psychologue ou si vous êtes simplement une excellente élève.
2) Vos attaques de panique sont souvent en lien avec la performance scolaire. Cela n'est pas l'apanage des hauts potentiels bien qu'ils soient hypersensibles à toute forme de jugement. Vous pouvez avoir une anxiété de performance qui génère un stress ou une anxiété difficile à gérer. Vous pouvez également être perfectionniste et déclencher ce type d'anxiété dans certaines situations.
3) Vous pouvez également être une personne qui êtes mal à l'aise dans des situations de jugement social. Ce pourrait donc être une anxiété sociale.
Pour lever le doute sur votre questionnement si vous êtes ou pas haut potentiel, il vous faudra passer par le QI.
Si vous avez des difficultés à gérer votre anxiété dans des situations de performance ou sociale, vous deviez envisager de vous faire aider par un thérapeute qui vous accompagnera dans une meilleure gestion de vos émotions.
Cordialement, Sabrine Mounier

Sabrine Mounier Psy sur Nice

26 réponses

216 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Elise,

vous avez ici des professionnels que vous pouvez contacter, qui pourront vous aider et vous accompagner et qui proposent des consultations à des prix attractifs pour les étudiants pour que cela ne soit pas un obstacle.

Je rejoins Luc en conseillant la lecture des ouvrages de Jean Siaud-Facchin ou ceux de Monique de Kermadec.
Un point important effectivement est non pas d'avoir un "chiffre" en soi validant ou pas une douance, d'être HP mais d'être outillée par rapport à cette hypersensibilité,à tout ce qui est "gênant" dans votre relation à autrui en vous aidant à "apprivoiser" votre intelligence émotionnelle pour en faire une vraie ressource et non un poids à porter.
Votre message n'est pas un "blabla" mais une demande d'aide qui se respecte et s'écoute. Vous avez raison d'écrire ici.
Vous avez besoin de "poser le sac" et de bénéficier d'une écoute...

Frederic ZANTE Psy sur Sainte-Savine

18 réponses

10 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Elise,

Si cela vous questionne depuis si longtemps alors franchissez le pas et vous aurez enfin votre réponse.
Les tests de QI, le WAIS 4 actuellement, représente une photographie d'un travail cognitif à un moment donné. L'entretien préalable au passage du test permettra d'investiguer le champ affectif de votre personnalité.

A ma connaissance, seul certain service psychiatrique à l'hôpital font passer le test gratuitement. Le Professeur C Lançon, chef de l'unité psychiatrique et son équipe, faisait passer ces tests à l'hôpital de La Conception à Marseille gratuitement. Je ne sais pas si cette information est toujours d'actualité mais vous pouvez chercher d'autres endroits près de chez vous de ce type. Sinon en effet, le prix avoisine les 300€.

Je vous confirme aussi que les tests sur le net sont à prendre avec énormément de recul.

Le plus important après le test et si celui-ci s'avère positif est le suivi. C'est la partie la plus cruciale et qui est le plus souvent négligée. Le test n'est qu'une étape vide de sens si elle n'est pas ensuite agrémentée d'un suivi par un professionnel averti.
Je vous invite à vous rendre sur mon profil et mon site pour en savoir plus.
Voila, j'espère vous avoir apporté quelques éléments de réflexion. N'hésitez pas si besoin.
P Castello

CASTELLO Philippe Psy sur Avignon

70 réponses

193 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Elise,
Pour vous confortez - ou non - dans votre idée d'être potentiellement "Haut Potentiel", je vous invite à la lecture du bouquin de Jeanne Siaud Facchin "Trop intelligent pour être heureux."
Ensuite, concernant le fait de passer un test, il est évident que celui pratiqué par un(e) psychologue qui saura l'interpréter est une réelle valeur ajoutée par rapport aux tests en ligne. Et là où je vous rejoins, c'est surtout "et après, qu'est-ce que j'en fais ?"
Parce que tout ce que vous exprimez ici vous pouvez aussi avoir besoin d'en parler à un thérapeute pour décharger ses difficultés.
Si vous êtes à court de moyens, vous pouvez vous adresser aux CMP et au réseau COGITO'Z spécialisé dans l'accompagnement des "HP".
Selon les relations que vous entretenez avec vos parents, je pense qu'ils peuvent vous aider à financer un suivi psychologique à la hauteur de leurs moyens également, non ?
A votre écoute.

Luc BURGENSIS Psy sur Vienne

440 réponses

601 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Test QI

Voir plus de psychologues spécialisés en Test QI

Autres questions sur Test QI

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10200

psychologues

questions 5450

questions

réponses 28850

réponses