Quête de réponses à mon mal être

Réalisée par Laura · 31 mars 2021 Aide psychologique

Bonjour,
Je suis une femme de 28 ans, actuellement en formation à distance, je vis encore chez mes parents, chose que je vis très mal, mais faute d'avoir pu trouver un emploi qui me convenait pour prendre mon indépendance, je ne me suis jamais senti capable psychologiquement de tenir un job alimentaire sur la durée, c'est pour moi au dessus de mes forces. Alors je me pose beaucoup de questions quant à mon avenir professionnel et psychologique. Je suis souvent passé par différents organismes d'orientation, j'ai finis par m'engager dans le secteur de la petite enfance pour au final me rende compte que ce n'était pas pour moi, après plusieurs années. Je me décourage facilement et j'ai du mal à poursuivre ce que j'entreprends, pour autant j'ai souvent été enthousiaste vis à vis de plusieurs métiers, mais j'ai l'impression d'être une éternelle étudiante qui n'arrive pas à devenir adulte, j'ai l'impression de me lasser aussi vite que je m'emballe, ce qui fait que je me sens très instable. L'idée d'être toujours dans l'apprentissage me rassure, plutôt que d'avoir à assumer un métier fixe et stable, où j'ai peur de ne pas me sentir à ma place ou ne pas en être capable, comme si j'étais un imposteur. Et en même temps je sais que les structures trop cadrées, hiérarchisées et routinières me font peur et me donne rapidement le sentiment d'étouffer.

Depuis que je suis petite, j'ai toujours eu du mal à me concentrer sur les choses, comme si j'étais dans la lune, facilement distraite, et j'ai l'impression de ne pas être assez apte intellectuellement, difficulté de mémorisation ou de compréhension, c'est quelque chose qui me freine encore à l'heure d'aujourd'hui dans la formation que je suis.

Pour vous faire un topo de mon vécu, je n'ai pas vraiment eu d'éducation, ma mère m' a abandonné moi et mes sœurs lorsque j'avais 3 ans, mes soeurs avaient 7 ans et tout juste 1 an. C'est donc mon père qui s'est "occupé" de nous après ça, mais il ne nous as jamais expliqué la raison du départ de notre mère sur le moment et a toujours fuit les conversations à ce sujet ou les tournaient en dérision. J'ai encore du mal aujourd'hui à le considérer comme un père, il n'a jamais assumé son rôle si ce n'est financièrement, il a toujours été accès sur le travail, sans nous encourager à faire ce qui nous plaisaient, il voulait simplement qu'on prenne notre indépendance. J'ai le sentiment qu'il a voulu nous faire grandir trop vite sans tenir compte de nos âges, j'ai l'impression de ne pas avoir vraiment vécu mon enfance de ce fait et d'avoir été freiné dans mon expression personnelle. Il n'était d'aucun soutien affectif ou psychologique, au contraire, plutôt du genre à faire des blagues sur mon physique, enfant, qui me blessaient beaucoup intérieurement. Aussi, la femme avec laquelle il s'était installé à cette période là, nous habillaient comme des garçons manqués pendant des années, j'ai également été victime d'abus sexuels de la part d'un des fils de ma belle mère qu'il perpétrait sous forme de jeu, il était âgé de 13 ans à l'époque, et moi j'en avais 8. Je n'ai jamais parlé de cela à qui que ce soit de ma famille, je me suis seulement confié à mon copain.
Beaucoup de choses qui ont beaucoup contribuées à l'image que j'ai de moi aujourd'hui (questionnement sur mon identité, orientation sexuelle, auto dévalorisation constante, (ce qui peut être source de conflit au sein de mon couple) blocage avec ma féminité etc

Mon adolescence a également été vécu comme un gâchis, solitude auto-imposée car trahison amicale et grosse déception amoureuse vécue virtuellement. Ma belle mère n'était plus présente de mes 9 ans à 20 ans, nous vivions donc seules avec mon père moi et mes soeurs, je n'avais donc pas de figure maternelle ou de présence féminine à qui me confier.
C'est durant cette période que j'ai confronté mon père à ses irresponsabilités et son manque d'investissement envers nous, mais encore une fois je me suis heurté à un mur, il n'a tenu compte de rien et ne m'a pas prise au sérieux. Je pense qu'il fuyait les problèmes dans l'alcool, encore aujourd'hui. J'ai depuis alors un rapport assez distant mais neutre avec lui, je n'arrive pas à l'appeler papa, contrairement à mes soeurs.

Quant à ma mère, son absence a naturellement été un vrai handicap dans ma vie et les circonstances de son départ nous ont été apprises par mon père que des années plus tard, avec désinvolture et de manière anecdotique. Elle avait fait un bref retour à mes 11 ans pour ensuite re disparaitre au bout de quelques jours, après ça les seules fois où elle a essayé de reprendre contact c'était seulement pour mon père, dans des moments de détresse émotionnelle (alcool et instabilité psychique) mais elle n'a jamais cherché à prendre des nouvelles de moi et mes soeurs, comme si nous n'avions jamais existées à ses yeux. Dans tous les cas il y a bien longtemps que je n'ai plus d'attente vis à vis d'elle et je sais qu'il n'y a plus rien à en tirer.

Bref, tout ce vécu fait qu'aujourd'hui je me sens fatiguée émotionnellement et désespérée. J'essaye de me raccrocher aux choses que j'aime, mes lapins, mon copain, mon intérêt pour l'astrologie, la cause animale, la musique... Mais en dehors de ça, je me sens perdue, je ne sais pas quoi faire de ma vie, j'ai aucune confiance en moi, je me sens souvent seule même quand je suis entourée, aussi longtemps que je me souvienne j'ai souvent eu des idées noires, comme si il n'y avait pas d'issue possible pour soulager mon existence, j'ai l'impression de ne pas trouver place dans ce monde, que rien ne me suffit... J'aimerais trouver un équilibre, un sens, être en paix avec moi même, me comprendre et avancer sans avoir l'impression de perdre mon temps quoi que je fasse, j'ai besoin qu'on mette des mots sur mon mal être et qu'on puisse m'aider à reprendre goût aux choses et croire en une guérison possible... Je l'espère
Merci d'avance pour votre attention et vos retours

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 31 MARS 2021

Bonjour Laura
Je ressens très fort à travers votre texte tous ces mots retenus tant d années.Tous ces mots qui parlent de vos MAUX .
un peu comme si vous aviez un besoin de tout mettre sur la table pour que l on trie ensemble vos ressentis.
Je sens un effort d explication très net et votre témoignage est tres touchant ..
Je vous avouerai que je ne sais pas trop ou vous rejoindre afin de répondre de la manière la plus juste à votre mouvement interne qui vous pousse a nous ainsi témoigner de votre vécu.
Je vois une vraie et claire analyse de votre histoire, de votre vécu et de vos ressentis mais tout est conjugué au passé.
J'entends votre envie d aller mieux et d être en paix. Vous avez énuméré beaucoup de pistes toutes aussi importantes les une que les autres. Tous ces moments de votre histoire qui font que vous êtes le personne que vous êtes aujourd'hui. avec ses points forts et ses cicatrices.
Tout cela a eut un réel impact sur votre vie d aujourd'hui et j aurai presque envie d entendre un peu plus la Laura d aujourd'hui qui est fatiguée et qui se raccroche a ses ancrages et a ses passions.
Panser ses cicatrices d'enfance est un vrai travail de long terme que je vous invite à faire accompagné par un ou une thérapeute auprès de qui vous seriez en confiance et en sécurité car toujours là pour vous ( selon un protocole thérapeutique bien sur ) mais qui pourrait accompagner la "petite Laura" sur son chemin de vie .
En espérant avoir pu vous amener un regard éclairant et a voir été au plus proche de vos attentes, je vous souhaite un beau et long chemin de vie qui correspondra a vos attentes.
Bien chaleureusement
Alain Gudin
Psychopraticien ACP

Alain Gudin Psy sur Chartres

67 réponses

324 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 AVRIL 2021

Bonjour,
C'est une histoire bien douloureuse que la vôtre. Je vous accompagne avec bienveillance sur votre chemin, qui a été plus que difficile.
Bien cordialement
Inès AVOT

AVOT INES Psy sur Lille

2058 réponses

913 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 AVRIL 2021

Bonjour Laura
Vous avez traversé seule, non accompagnée des épreuves très difficiles pour une enfant. Votre histoire s'est déroulée et vous avez subi les événements de votre enfance sans pouvoir agir car vous étiez trop petite. Votre environnement familial insécure ne vous a pas permis de mener à bien vos apprentissages cependant une figure reste stable et présente : votre père. Cet homme appelé "papa" par vos sœurs et non par vous , tient debout malgré ses faiblesses ou peut être grâce à elles. A l'adolescence vous avez tenté d'exprimer votre mal-être à votre père, cette étape vous a permis de dire la distance et de rester là. Cette neutralité indispensable en thérapie peut-être vécue comme un mur entre proches. Cependant ce n'est certainement pas par hasard que vous êtes "chez vos parents" et que vous continuez à apprendre. Comme vous le dites "j'ai l'impression de ne pas avoir vraiment vécu mon enfance": quelque chose continue à se jouer, quelque chose continue à agir et d'autres choses sont entrain de se résoudre. Le lieu familial ,vos sœurs, votre père: homme de devoir, votre copain, vos lapins, vos valeurs, votre intérêt pour l'astrologie sont les ressources que vous avez ancrées en vous. Cette ancre est votre attache, vous pouvez prendre votre envol sans crainte. Vous pouvez nommer les choses car dire "papa" c'est vous réconcilier avec l'enfant qui est en vous .Cette enfant qui a été grande trop tôt qui a veillé trop tôt sur les autres et qui a oublié d’être une enfant. En redonnant la place du père au père (car le père est bien celui qui aide à grandir , à l'indépendance), vous retrouverez votre place .
Vous avez 28 ans, le brouillard commence à se désépaissir, n’hésitez pas à vous faire aider par un(e) thérapeute . Vous avez déjà commencé le chemin qui mène jusqu'à vous .
Bien à vous
Psy-Veronique-Eyraud

Véronique EYRAUD Psy sur Les Angles

315 réponses

214 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 AVRIL 2021

Bonjour Laura

Vos écrits sont bouleversants et votre prise de conscience et vision sur votre propre vécu tellement clair, bien que difficile.

Le fait de poser vos maux tel que vous l'avez fait montre à quel point votre volonté de vous sortir de cette situation est forte. Quel courage !

Il serait intéressant de travailler sur cette histoire, sur ce que vous souhaitez en retenir, sur vos besoins à l'heure actuelle et sur quoi mettre en place pour que vous vous sentiez mieux.


En tant que conseillère conjugale et familiale et coach en développement personnel, je peux, si vous le souhaitez, vous accompagner à faire la lumière sur cette situation, en douceur et toute bienveillance.

Myriam - Des mots sur l'Emo

Myriam - Des mots sur l' Emo Psy sur Paris

339 réponses

238 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 AVRIL 2021

Bonjour
Vous avez réussi à rédiger tout cela c’est très courageux.
En effet votre histoire est marquée par des abandons, des trahisons comment se construire une estime de soi et une confiance en soi ?
Vous faites forcément votre possible.
Et vous avez forcément des réussites car aujourd’hui vous avez un regard assez clair sur votre histoire et les liens que vous faites avec vos difficultés
Il me semble important de vous rapprocher d’un thérapeute pour ne plus être seule avec ces souvenirs et les aborder de façon structurée dans un cadre bienveillant et constructif

N’hésitez pas à me contacter si vous le souhaitez
Bien à vous
E Meiller

Meiller Elisabeth Psy sur Didenheim

123 réponses

34 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 AVRIL 2021

Laura bonjour,

Est ce que vous seriez prête à vous engager dans un travail de reconstruction en thérapie ? Vous avez une vision assez claire du pourquoi du comment, mais évidemment savoir ne suffit pas, la part de vous qui sait , n'a pas vécu tous les traumatismes que vous exposez ici avec courage. Ce travail d'écoute intérieur apaisant et réparateur peut se faire en thérapie IFS. Écouter les parts de soi, accueillir ce qui est sensible, blessé et les aider à se décharger de leurs fardeaux pour retrouver un équilibre intérieur.
Si besoin je suis à votre écoute pour un accompagnement, bien cordialement.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente
Gestion du stress, des émotions, anxiété, dépression, deuil, conflits intérieurs...
https://www.psychologue.net/articles/ifs-un-modele-psychotherapeutique-novateur
https://www.psychologue.net/articles/du-conflit-interieur-vers-le-dialogue-interieur

Anne Auffret Psy sur Plougonver

1067 réponses

711 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 AVRIL 2021

Bonjour Laura,
Oser mettre par écrit votre vécu, vos questionnements sur vous-même et sur votre avenir, est déjà le 1er pas vers le changement...
Il est évident , hormis les abus sexuels dont vous avez été victime, que vous manquez énormément de confiance en vous et d'estime de vous, mais, vous n'avez pas eu non plus d'exemples référents pour vous construire. Les autres traumatismes sont aussi à travailler au fur-et-à-mesure d'une thérapie.
Le but, à ce jour, pour vous, est de trouver la paix en vous, de vivre pleinement votre vie sans être confrontée à votre passé et à vos peurs pour vous reconstruire plus forte à tous les niveaux: professionnel, familial et affectif.
Vous avez en vous toutes les ressources nécessaires à ce bien-être. Il suffit juste de les identifier. Une thérapie, même brève telle que la PNL ou l'Hypnose, vous aidera à devenir une autre femme...
Je reste à votre disposition.
Françoise ALLAIN
Psycho Praticienne
Maître Praticien PNL- Maître Praticien Hypnose- Coach en Développement Personnel

Françoise ALLAIN Psy sur La Ciotat

35 réponses

9 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 AVRIL 2021

Bonjour Laura,
Toutes les blessures et traumas de votre enfance suffisent largement à expliquer ce que vous ressentez et exprimez déjà très bien : vous êtes une adulte qui a été privée de son enfance et qui a évolué dans un milieu très insécure, avec notamment un père dysfonctionnel et une mère absente.
La bonne nouvelle est qu'il n'est pas trop tard pour vous réparer et c'est vous qui avez ce pouvoir en recontactant votre "enfant intérieur" (mémoires des premières années de votre vie), d'opérer les guérisons nécessaires pour pouvoir ensuite apprendre à vous aimer et avoir confiance en vous et la vie.
Vous êtes intelligente et pleine de potentiel. Cela ressort de votre qualité d'écriture, de votre intérêt pour les animaux, l'astrologie, la musique. Vous êtes curieuse et cela explique en partie votre soif de découvrir dans différents domaines professionnels : prenez comme une série d’expériences dans lesquelles vous avez appris, ce que vous considérez comme de l'instabilité. Le chemin de retour à soi nécessite en effet de se libérer de tous les conditionnements éducatifs, sociétaux, religieux....
Vous dites éprouver le besoin qu'on mette des mots sur votre mal être : il faut aller beaucoup plus loin à mon sens, c'est dire vers l'éclosion de ce que vous êtes réellement.
Si mes propos vous interpellent, n'hésitez pas à me demander un premier échange téléphonique, gratuit et sans engagement.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique BLANCHE Psy sur Saint-Brieuc

2301 réponses

1333 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 AVRIL 2021

Bonjour,
La réponse donnée par Olivia Quetier est celle qui me semble la plus complète, je me permets simplement d’ajouter qu’une thérapie bien que nécessaire pour vous permettre d’aller vers cette résilience et cette reconstruction est à choisir avec soin. N’hésitez pas à vous renseigner sur les différents psychologues et thérapeutes dans votre région et choisir celui ou celle qui vous semblera le/la plus adapté(e).
Je vous souhaite bon courage dans votre recherche.

Simon BRACHET Psy sur Saint-Denis-lès-Bourg

31 réponses

17 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 MARS 2021

Bonjour Laura,
Vous semblez ressentir très fort aujourd'hui votre besoin d'évoquer votre histoire et les douleurs qui l'accompagnent. Bien sûr il y a votre souci actuel et bien légitime de trouver votre chemin, un métier dans lequel vous réaliser, la force de vous lancer dans une vie professionnelle sans avoir l'abri que représente parfois les études.
Vous sentez bien et très justement que cette difficulté à trouver votre voie vient de vos insécurités affectives et de manques infantiles impossibles à combler. Une psychothérapie serait toute indiquée pour déposer votre histoire à une personne bienveillante et stable sur laquelle vous pourriez vous appuyer pour être entendue et pou poursuivre votre construction. Il est très important que vous puissiez à la fois exprimer mais aussi explorer de quelle manière votre histoire vous a construite afin de mieux comprendre vos émotions d'enfant, d'adolescente et d'adulte vis à vis de votre mère, de son abandon, de votre père, de vos soeurs. et bien sur du traumatisme dû aux abus sexuels
Il est positif que vous ayez réussi à avoir une vie amoureuse satisfaisante, des intérêts, mais vos idées noires et votre fatigue émotionnelle sont le signe qu'il est urgent que vous trouviez une aide appropriée pour aller mieux et être soulagée de votre souffrance. Une psychothérapie serait tout à fait indiquée.
Olivia Quetier
Psychologue clinicienne

Olivia QUETIER Psy sur Paris

106 réponses

164 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 MARS 2021

Bonjour Laura,

Vous avez un parcours bien chaotique et sombre et il est tout à fait compréhensible que vous soyez aujourd'hui dans un tel mal-être.
Il devient urgent de soigner les blessures de l'enfance, les manquements affectifs maternels et paternels.
Il existe pour cela de nombreux outils thérapeutiques, je vous encourage à choisir l'un d'entre nous et entamer une psychothérapie.

Je ne peux pas vous donner davantage d'informations par écrit il me semble plus opportun de rencontrer un thérapeute en direct.

Je reste à votre disposition.
Claire Thomas, Psychosomatothérapeute

Claire THOMAS Psy sur La Chapelle-Caro

537 réponses

423 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 10950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12550

psychologues

questions 10950

questions

réponses 63400

réponses