Qui consulter pour notre fille de 14 ans?

Réalisée par Didine 82 · 7 oct. 2020 Aide psychologique

Bonjour,
Mon mari et moi-même aimerions que notre fille de 14 ans aille parler à quelqu’un pour apaiser toutes ces tensions. Plus principalement avec moi sa maman. Nous étions très très complices, avec une relation très fusionnelle. Et depuis son entrée au collège, c’est la guerre à la maison. Elle a beaucoup de haine envers moi. Donc nous aimerions qu’elle parle mais elle n’est pas trop décidée. Alors quoi faire. Doit-on la forcer? Et voir qui psychologue, pédopsychiatre.....

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 8 OCT. 2020

Bonjour,
D'une part, vous ne pouvez pas forcer votre fille, et d'autre part, cette phrase m'a interpellé, vous dites : "Nous étions très très complices, avec une relation très fusionnelle. Et depuis son entrée au collège, c’est la guerre à la maison."
Effectivement cette guerre, c'est son besoin d'indépendance, de se détacher de vous, et à priori vous le vivez mal, peut être n'acceptez vous pas ce détachement, cette distance...
Il est possible que peut être si vous lui laissiez cette indépendance, elle reviendrait vers vous, mais pour l'instant, elle a besoin de ne plus se sentir fusionnelle avec vous, il faut l'accepter. Je vais être directe, mais peut être est ce vous qui devriez consulter ?...

Cordialement
Restant à votre disposition si vous êtes de ma région,
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

3089 réponses

12069 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 OCT. 2020

Bonjour,
J'imagine que rentrer en contact avec votre fille n'est pas évident, alors la forcer va provoquer l'échec.
Pourquoi ne pas choisir un Thérapeute ensemble, qui vous convienne à toutes les 2. Peut être que chacune vous allez pouvoir visiter le monde de l'autre, l'accueillir et en sortir grandie.
Proposer à votre fille de faire cette recherche ensemble peut être le premier pas vers une redécouverte de votre lien.
Le cadre sécure proposé par un Thérapeute du lien par exemple, va pouvoir apaiser la relation et favoriser le dialogue et la compréhension.
Aurélien Morel
Gestalt Thérapeute


Aurelien MOREL Psy sur Saint-André-lez-Lille

24 réponses

81 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 OCT. 2020

Bonjour,
J'imagine que la manière d'entrer en contact avec votre fille est délicate, alors la forcer peut être un échec avant l'heure.
Pourquoi ne pas aborder cette question de rencontrer un Thérapeute ensemble, pour votre lien à toutes les 2. Comment cela serait de choisir à 2 quelqu'un qui vous convienne. Cela peut être le premier pas vers une décision commune et de retrouvaille.
Si en plus le thérapeute peut vous soutenir dans un cadre sécurisant ou vous pouvez visitez votre manière d'être en lien, vous allez vitre vous redécouvrir.
Un premier contact par téléphone aussi peut briser la glace, et surtout laissez vous ressentir qui vous avez envie de choisir pour cet accompagnement.
Aurélien Morel
Gestalt Thérapeute

Aurelien MOREL Psy sur Saint-André-lez-Lille

24 réponses

81 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 OCT. 2020

Bonjour
Et si vous en parliez, vous, de ce que vous ressentez ? De ce que cela vous procure comme malaise de voir les relations avec votre fille se dégrader. Comment vivez-vous cette tension, ce changement, cette étape en tant que parent ?

Forcer votre fille à voir un professionnel de l'écoute n'est pas la meilleure solution car elle ira peut-être mais parlera-t-elle ?
Je vous invite à prendre du recul et de vous demander ce qui peut bien pousser votre fille -adolescente- à se confronter à vous ?

En une séance, vous pourriez déjà poser vos préoccupations et apaiser vos émotions. Qu'en pensez-vous ?

Sandra Urbansky - ThérHappEasy Psy sur Andrésy

271 réponses

163 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 OCT. 2020

Bonjour !

Puisque l'occasion se présente, ne voulez-vous pas voir un spécialiste (un Psychologue suffit) avec votre fille ? Cela vous permettra de travailler sur la relation Mère/fille et de voir ensemble les points que vous souhaitez aborder.

Je me tiens à votre disposition si vous voulez suivre ce chemin d'évolution.

GROSSIORD Virgile Psy sur Saint-Lupicin

67 réponses

24 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 OCT. 2020

Bonjour,

Je lis votre inquiétude et sans doute aussi une certaine tristesse face a ce changement d'attitude de votre fille. En tant que parent il est toujours difficile de sentir un enfant s'éloigner.
A 14 ans votre fille arrive a un tournant de sa vie. Cela est tout autant difficile pour elle que ca l'est pour vous.

Croyez-vous que la forcer améliorera votre relation? Soyez patiente. Continuez a être présente et a lui parler avec douceur afin qu'elle soit rassurée par rapport aux changements internes qu'elle vit. Laisser une porte ouverte.
Cela pourrait-il être une occasion pour elle de rapprocher de son père?
Ne serait-ce pas surtout vous qui auriez un besoin de parler?

Le chemin du Bonheur
Thérapie holistique et coaching relationnel

Le chemin du Bonheur - Lynda Psy sur Sainte-Luce

6 réponses

5 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 OCT. 2020

bonjour,
Vous aimeriez que votre fille ailler consulter quelqu'un pour qu'elle puisse apaiser ces tensions.
Malheureusement, si elle ne veut pas, cela ne sert à rien et serait même contre productif.
Elle a 14 ans et est au collège. Cela change les relations du passé et c'est normal, même si ce n'est pas facile à vivre pour vous.
Peut être pourriez vous voir que sa "haine" est à la hauteur de l'amour fusionnel que vous avez vécu ? et que cela est aussi douloureux pour elle de "défusionner" ? ce qui peut provoquer toutes ces tensions ? tout ceci à un niveau inconscient.
En revanche, peut être pourriez vous aller vous même consulter pour passer cette étape douloureuse ?
bien à vous
isabelle Daoulas

Isabelle Daoulas Psy sur Trézioux

111 réponses

44 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 OCT. 2020

Bonjour Madame.
Je ne pense pas qu'il faille s'inquiéter autant et surtout ne pas faire appel à un psychologue, du moins dans un premier temps.
Je me doute bien que ces moments que vous vivez restent des moments très délicats car cette jeune fille qui se rebelle "aujourd'hui" n'est peut-être plus cet enfant que vous avez connu "hier". C'est un autre regard que vous portez sur son visage car vous êtes surprise de ces réactions voire de ces intentions tant vous étiez si proche "l'une de l'autre".
Elle "votre fille" en tant qu'enfant avait besoin puissamment de sa maman pour se sentir en sécurité et donc tout était fluide.
Aujourd'hui elle a 14 ans, c'est une jeune fille qui découvre un autre environnement, un environnement qui demande de s'y adapter au plus vite car on attend des résultats. Elle est propulsée à la fois par un changement intérieur qui s'impose "elle a 14 ans" et en maintenant par de nouvelles directives venues de l'extérieur qui lui font peur. L'enseignement proposé au collège est tout autre. Il y a des responsabilités et il faut les assumer car les professeurs sont derrières pour que la réussite soit bel et bien présente.
Ce n'est pas de la haine qu'elle a contre vous, c'est de la haine qu'elle a contre ce qu'on lui impose. Elle n'a pas les mots pour signifier haut et fort de ce qu'elle ressent à l'intérieur alors elle fait comme elle peut avec les moyens qu'elle a et malheureusement se sont les parents qui sont impactés. Je peux comprendre que ces instants que vous vivez sont très déstabilisants. Ne prenez surtout cette haine contre vous car ce n'est pas le cas. Permettez lui de traverser ces moments délicats.
Essayez de retrouver un dialogue qui pourrait l'amener à reprendre cette complicité entre vous.
Ce passage qu'est la crise de l'adolescence est un passage à vide marqué par des sensations étranges que l'on a du mal à décrire "métamorphose physique" et implication fortement conseillée vers un passage qui demande de perdre un peu de cette sécurité que l'on avait en tant qu'enfant. Alors on utilise les moyens qui sont à portée de main. Pour votre fille c'est la rébellion.
Je peux vous assurer que cet amour est toujours présent entre vous et elle, seulement il faut lui accorder du temps et lui montrer que vous comprenez cette injustice qu'elle vit et que vous êtes là pour l'accompagner au mieux.
Ne prenez pas cette façon de faire pour vous.
Au plaisir de vous lire.

ELISABETH SEMINATI Psy sur Forbach

2 réponses

1 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 OCT. 2020

Bonjour Mme,

Si votre fille ne se sent pas en difficulté, pourquoi voulez-vous l'obliger à consulter ? Cela ne ferait que renforcer son opposition.
A vous lire, il me semble que c'est vous qui vous sentez en difficulté, d'autant plus que votre relation par le passé était très "fusionnelle".
Il faut comprendre que l'adolescente qu'est votre fille ne s'oppose pas à vous PERSONNELLEMENT, mais qu'elle a besoin de mettre fin à l'enfant fusionnelle et obéissante qu'elle était, pour se construire en tant qu'adulte, dans l'autonomie.
Plus elle était fortement attachée, plus elle aura besoins de se détacher fortement...

Je vous conseille la lecture du livre de Marcel Rufo "Détache-moi ! Se séparer pour grandir", qui vous aidera à comprendre ce qu'il se joue entre vous et votre fille.
N'hésitez pas à consulter vous-même un psychothérapeute familial pour vous aider dans cette période.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie du couple et de la famille

Caroline GORMAND Psy sur Clermont-l'Hérault

811 réponses

1081 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 OCT. 2020

Bonjour,
Votre fille est en plein complexe d'Electre (le complexe d'Œdipe des filles). Elle s'oppose à vous car elle souhaite attirer (sans que cela soit conscient) l'amour de son père. C'est un bon signal quand au développement de sa maturité.
Pas d'inquiétude à avoir, elle ne vous déteste pas. Son comportement est normal pour cet âge. Il se résoudra dès qu'elle s'attachera à un garçon autre que son père. Son complexe sera résolu lors de ses premiers rapports sexuels et elle pourra avoir une relation saine et harmonieuse avec vous. Patience donc et peut être que si vous vivez mal cette relation, vous pouvez aller voir un(e) thérapeute qui saura faire toute la lumière sur cette étape de votre vie et de celle de votre fille.
Bien à vous,
Sophie Bonin Gilles

Bonin Gilles Sophie Psy sur Conflans-Sainte-Honorine

12 réponses

5 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 OCT. 2020

Bonjour, vous semblez inquiète face à la colère de votre fille.
Je suis à votre disposition pour vous accompagner face à cette période en tant que maman ou votre enfant souhaite s'affirmer.
L'Atelier Évoluer la Vie-Alice BESSEAU

Atelier Evoluer la Vie - Alice BESSEAU Psy sur Couëron

125 réponses

31 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 OCT. 2020

Bonjour Madame,

Votre fille n'est pas décidée, elle ne ressent peut être pas le besoin de parler ou de se faire aider.
Les enfants arrivent à un âge où ils s'affirment, ils se découvrent, ils grandissent en faisant leurs expériences de vie, leurs choix.
Nous ne devons pas les façonner comme on veut qu'ils soient. Un enfant est l'effet miroir de ses parents.
Travaillez sur vous pour mieux avancer, avoir des prises de consciences et changer ...

Si vous souhaitez être accompagnée pour comprendre et aider votre famille, je reste à votre disposition.
Sandrine Genelot coach Neuro- Comportementaliste

Sandrine Genelot Psy sur Oslon

14 réponses

5 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 OCT. 2020

Bonjour Madame,

En tout premier, je vous dirai que de forcer votre fille à voir un ou une thérapeute, ne serait pas bon. Vous pourriez lui dire que vous êtes inquiet avec son papa , sur la situation actuelle, et lui proposer alors la possibilité pour elle de parler de tout avec un ou une professionnelle. Si sa réponse est non, vous, faîtes vous aider et peut-être même avec votre epoux, pour appréhender au mieux la situation .
Je reste à votre écoute.
Nelly Winter psychopraticienne en Maïeusthésie et thérapeute certifiée en TCC ( thérapies cognitives et comportementales) sur Bordeaux et alentours

Nelly WINTER Psy sur Ambès

137 réponses

131 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 OCT. 2020

Bonjour Didine,
Tout d'abord, souvenez-vous combien l'adolescence est une période difficile, pleine de turbulences. Installés dans l'âge adulte, on an trop tendance à l'oublier.
Vous dites que vous étiez, elle et vous très fusionnelles. Vous parlez de haine, mais il se peut que votre fille soit en réalité en colère contre elle-même car l'entrée au collège est pour elle un premier pas vers son émancipation et en raison du lien puissant qui vous unit (il est toujours là, rassurez-vous), elle a la conviction (fausse bien sûr) de vous abandonner. Quand on est en colère contre quelqu'un, c'est qu'on est en colère contre soi.
Il vous faudrait peut-être alors vous interroger sur votre propre ressenti : refouleriez-vous le sentiment d'être "abandonnée" par votre fille, souffririez-vous de voir qu'elle détourne son attention vers d'autres personnes ? Cela peut être inconscient...et cette peur de l'abandon peut de votre côté remonter à la façon dont vous vous êtes construite depuis votre petite enfance.
En ce qui concerne votre fille, je vous conseille de réagir plus sereinement : essayez, vous de ne pas rentrer dans son jeu de provocation : faites le tri entre ce qui est vraiment très important (sorties tardives par exemple) et ce que vous pouvez laisser un peu couler ( tenues vestimentaires, sorties en journée...). Il s'agit de trouver un compromis entre maintenir un minimum de cadrage et lâcher du lest. Dans tous les cas, restez convaincue que votre fille vous aime et qu'elle traversera cette période avec plus de confiance en elle si vous l'accompagnez, ce qui supposera d'être dans l'acceptation que la métamorphose a commencé...et qu'il est toujours difficile pour des parents de voir que leur enfant sort de sa chrysalide...
Ne la forcez surtout pas à voir un thérapeute si elle n'en manifeste pas le besoin : elle se buterait !
Dites lui plutôt, après un moment de tension, quand le calme sera revenu, que vous savez que l'adolescence est difficile, que vous aviez oublié combien vous-même aviez parfois mal vécu cette période, que vous comprenez qu'elle ne veuille pas vous en parler mais que si elle le souhaite, elle pourrait se faire accompagner.
Si vous éprouviez le besoin d'échanger avec moi sur ce sujet, je suis à votre disposition pour une consultation au téléphone ou à mon cabinet si vous êtes de ma région.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose
Soins énergétiques

Véronique BLANCHE Psy sur Saint-Brieuc

389 réponses

231 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 OCT. 2020

Bonjour,

Les périodes de transition sont souvent des périodes de tension familiale. Votre fille grandit, et peut être cherche t elle à conquérir son autonomie, avec la même force émotionnelle que celle qui vous liait pendant son enfance.

Comment vous repositionner les uns envers les autres, comment dialoguer puisque comme avant ça ne fonctionne plus et qu'il faut construire le "comme après" ?

Et di vous alliez consulter en famille ? Il ne s'agit plus ni de la forcer, ni qu'un seul d'entre vous se charge du problème en consultant seul. Vous y allez tous ensemble !
L'espace de la thérapie familiale est particulièrement efficace dans ces situations. Chacun pourra s'exprimer, être entendu, et ensemble vous pourrez être accompagnés vers l'apaisement et le changement.

N'hésitez pas à appeler des thérapeutes et à leur demander comment ils travaillent avant de prendre rendez vous.

Bon courage !

Myriam Bouderbala thérapeute familial.


Myriam Bouderbala Psy sur Grabels

13 réponses

12 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 OCT. 2020

Bonjour,

L entrée au collège s accompagné souvent des une prise d indépendance et d une autonomisation de nos adolescents. Il s agit d un processus normal. Parfois plus la relation était fusionnelle au départ plus cette prise de distance avec les parents se fait de manière brutal. L enfant à besoin de marquer sa différence avec l'adulte pour se trouver et se construire.
Si vous souhaitez toutefois consulter, peut être vaut il mieux proposer d aller voir un thérapeute familiale à 2, vous et votre fille.
C est votre relation qui semble être en souffrance. Peut être que pouvoir parler ensemble avec un tiers de ces changements pourraient vous faire du bien.
Le fait de proposer à son ado " D aller voir un psy" Est souvent vécu comme quelque chose de stigmatisant. Proposer D y aller à 2 est parfois mieux vécu.
Je reste disponible pour D autres questions si besoin.

Sophie Baricault

Sophie Baricault Psy sur Geispolsheim

39 réponses

19 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 OCT. 2020

Bonjour Didine,

Pourquoi vouloir forcer votre fille?

Vous pourriez discuter avec moi dans un premier temps, je pourrai vous donner des clés pour vous aider à communiquer avec votre fille adolescente afin d'apaiser les tensions.

Je suis disponible en télé consultation sur Doctolib si vous le souhaitez.
A très vite
Cordialement

LUGARI Marjorie Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

516 réponses

173 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 OCT. 2020

Bonjour,
Je comprends votre souci et votre inquiétude, tant pour votre fille que pour la relation entre vous qui semble s'être détériorée et dont vous souffrez.
Il me semble hors de question de la "forcer" car les ado ont une force d'inertie incroyable quand ils en ont décidé ainsi. Demandez-lui, peut-être si cette situation lui est confortable ou si elle la dérange, voir la fait souffrir. A partir de là dites lui que si c'est le cas, il existe des gens qui peuvent l'aider à s'exprimer. En fait elle s'exprime, mais par des comportements physiques ou verbaux mais pas sur la nature de ses difficultés.
Cordialement.
Alain MIGUEL
AVIGNON

Alain MIGUEL Psy sur Avignon

402 réponses

186 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 OCT. 2020

Bonjour Mme,
Vous ne pouvez pas forcer votre fille à consulter un thérapeute si elle n en ressent ni besoin ni envie.
Elle semble être dans une classique crise d adolescence qui va nécessiter de nombreux aménagements, non sans difficultés voire conflits de part et d'autre !!

Peut être que vous faire accompagner ,seule ou en couple, pour mieux comprendre ce qui se joue dans votre relation et mettre en mots vos émotions et ressentis pourrait vous aider à prendre du recul, mesurer les bouleversements en cours et apprivoiser les changements.

Cela ne peut que modifier votre regard et par ricochet faire bouger les lignes familiales.

Spécialiste de cette période adolescente, je serais ravie de vous soutenir dans votre parentalité.

Cdlt Sylvie Fleurat


Sylvie Fleurat Psy sur Tours

418 réponses

1048 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 8000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11550

psychologues

questions 8000

questions

réponses 42800

réponses