Relation beau père et enfant

Réalisée par Nairobi · 4 mars 2021 Aide psychologique

Bonjour.
Je vis avec mon nouveau conjoint depuis 2 ans.
Cela fait un bon moment que la relation entre mon fils et mon conjoint est à 0.
Mon conjoint ne lui parle jamais et ne s'intéresse pas à lui.
C'est à peine si il lui dit bonjour.

J'ai parlé de ce problème plusieurs fois et il m'a dit que mon fils ne faisait pas d'effort pour venir vers lui, que parfois il ne lui disai pas bonjour et lui reproche de ne pas m'écouter parfois..

Mon fils est un ado de 13 ans et c'est un enfant très facile à vivre et très gentil.
Il a vécu sans papa dès son plus jeune âge et nous avons une relation fusionnelle.
Il vois son père pendant les vacances mais leur relation n'est pas presente en dehors de ça.

J'aimerais tellement que mon conjoint puisse passer des moments avec mon fils.
J'ai l'impression d'avoir une double vie mère et femme dans la même maison..

Je suis enceinte depuis 1 mois et depuis 1 semaine je n'arrête pas de me poser des questions sur l'avenir de cette relation..

Merci de votre aide.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 4 MARS 2021

Bonsoir,
Il faut certainement du temps pour que votre nouveau conjoint apprenne à connaître votre fils, à le découvrir et qu’ils puissent par la suite échanger et construire une relation ensemble.
Et, votre fils ayant vécu sans père pendant longtemps, il passera par différentes phases (rejet, ignorance,écoute) avant de pouvoir accepter votre nouveau conjoint
Vous semblez inquiète de cette situation notamment parce que vous êtes enceinte, ce qui se comprend tout à fait
Un accompagnement psychologique vous aidera certainement à clarifier vos sentiments et à identifier les ressources qui sont en vous pour vivre au mieux votre relation avec votre conjoint et avec votre fils

Marc Finaltéri Psy sur Boulogne-Billancourt

49 réponses

110 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MARS 2021

Bonjour Nairobi,
Vous dites que vous avez une relation fusionnelle avec votre fils. Est-ce-que votre conjoint souffre de la relation que vous avez avec votre fils ?
Parfois il est difficile de trouver sa place dans une famille. Donc je vous propose mes services afin que vous puissiez trouver un équilibre dans votre famille, car je pense que votre conjoint et votre fils ont du mal à créer un relation ensemble.
Je reste à votre disposition.
Cordialement.
Sara LAJOINIE BORG (spécialisée pour l'enfant et adolescents).

Sara LAJOINIE-BORG Psy sur Saint-Germain-en-Laye

23 réponses

5 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2021

Bonjour Nairobi,

Le faire famille fait jouer beaucoup de choses.

Vous décrivez ici les réactions de votre conjoint et son ressenti mais ne faites pas mention de l'état d'esprit de votre fils ?
Quand un beau parent arrive dans sa famille l'enfant doit en quelque sorte l'adopter, ce qui n'est pas une chose simple.

Vous parlez d'une "relation fusionnelle" avec votre fils, comment intégrez-vous dans cette fusion, votre nouveau compagnon, qu'elle est sa place ?

"J'aimerais tellement que mon conjoint puisse passer des moments avec mon fils." Est-ce aussi le souhait de votre fils ?
"Il vois son père pendant les vacances mais leur relation n'est pas présente en dehors de ça." Quelle est votre relation avec votre ex-conjoint ? Arrivez-vous à communiquer ? Un beau-père peut-il vraiment se substituer au père ?

Le fait que vous soyez enceinte est aussi un point important car cela doit vous ramener à votre histoire précédente. Prendre soin de vous me paraît nécessaire. Par ailleurs la famille s'agrandit, il est donc naturel que cela fasse bouger beaucoup de choses pour tous les membres de la famille.

Compte tenu de tous les aspects évoquez ici : relation mère/enfant et père/enfant, relation enfant/beau-père, votre grossesse et l’arrivée d'un nouvel enfant ; je ne peux que vous encourager à vous faire accompagner pour investiguer plus en profondeur et de façon productive. Le cadre thérapeutique pourrait être la deuxième étapes de votre démarche, il vous permettra de mettre des mots et du sens à vos difficultés.

Restant à votre écoute,

Caroline Risser-Julie
Psycho-somatothérapeute
Consultation en cabinet et à distance

Caroline Risser-Julien Psy sur Aix-en-Provence

143 réponses

229 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2021

Bonjour,
On comprend votre souhait légitime que tout aille pour le mieux entre votre conjoint et votre fils, mais dans les familles recomposées, la communication et l'acceptation ne sont pas toujours facile à instaurer : forcer les choses ne sert à rien.
Vous dites que votre relation à votre fils est fusionnelle : c'est peut-être ce qui dérange votre conjoint qui peut avoir du mal à trouver sa place dans votre binôme et qui voit dans votre enfant, le rappel de votre passé . Ce ressenti serait encore aggravé pour peu qu'il soit dépendant affectif (hypothèse). De son côté, et même s'il ne dit rien, votre fils qui a grandi avec l'image d'un père en pointillé a sans doute lui aussi du mal à accepter cette nouvelle présence masculine qui pourrait à la fois revendiquer la place de son père et lui "voler" sa mère. Vous seriez donc entre deux feux et vous en venez à vous demander si cette relation est aussi solide que vous le pensiez...
Il serait productif que vous considériez les points de vue et ressentis de ces deux "mâles", le grand et le petit, et fassiez preuve de patience pour que le temps et les efforts de compréhension mutuelle fassent leur effet. Ce serait sans doute à votre conjoint de faire le premier pas, de guérir ses blessures réactivées dans cette situation (peur de l'abandon ou du rejet). Il pourrait peut-être proposer à votre fils une discussion "d'homme à homme", lui demander comment il est considéré et le rassurer sur le fait qu'il ne prendra pas la place de son père. De votre côté, vous auriez sans doute à prendre conscience que vous éprouvez une certaine culpabilité à vivre ce nouvel amour et que ce que vous"vibrez" intérieurement est ressenti par votre fils comme une faille dans laquelle vous lui donnez le pouvoir de s'engouffrer. En vous faisant aider pour cela, vous élimineriez de l'intérieur cette peur et aideriez davantage votre enfant à grandir : l'amour fusionnel peut avoir des effets pervers.
En conclusion, vous êtes donc tous les trois aux prises avec vos propres systèmes de fonctionnement, liés à vos histoires respectives et s'obliger à modifier des comportements ne sert pas durablement à grand chose si l'on n' a pas pris conscience des causes profondes de ses ressentis. Si cela vous interpelle, je vous conseille de poursuivre avec la lecture de cet ouvrage de Lise Bourbeau "Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même", vous y trouveriez sans doute des réponses à vos questionnements.
N'hésitez pas si vous avez besoin d'aide, à me demander un premier échange téléphonique gratuit et sans engagement.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique BLANCHE Psy sur Saint-Brieuc

1285 réponses

852 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2021

Nairobi bonjour,

Je suis touchée par ce que vous racontez, je comprends que vous avez envie de vivre une famille unie, où il y a du dialogue de la communication de la compréhension et cela même si c'est une famille recomposée, c'est bien cela ?
Est ce que vous êtes inquiète de la place que pourra avoir votre fils dans votre nouvelle famille lorsque votre enfant sera né ? Inquiète de comment vous allez pouvoir vous positionner dans cette nouvelle configuration ? Car si rien ne bouge vous serez maman de deux enfants et en même temps maman et femme d'un seul enfant avec votre compagnon.
Si besoin je suis à votre écoute, bien cordialement.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente
Gestion du stress, des émotions, anxiété, dépression, deuil, conflits intérieurs...
https://www.psychologue.net/articles/du-conflit-interieur-vers-le-dialogue-interieur

Anne Auffret Psy sur Plougonver

845 réponses

587 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MARS 2021

Bonjour
Merci pour votre témoignage.
Vous allez bientôt donner vie à une nouvelle vie. Et c est merveilleux. L occasion aussi de construire de nouvelles choses, installées de nouvelles bases familiales.
On fait tous des erreurs.
J en ai fait aussi.
C est normal, on apprend tous et les choses changent car Nous avons changer notre façon de faire.
Je peut vous recevoir en entretien pour vous aider à construire votre famille.
N hésiter pas.

Samina IBRAR Psy sur Paris

35 réponses

72 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MARS 2021

Bonjour Nairobi,
je vous conseille de consulter un psychologue qui travaille avec la famille, ça me semble primordial dans la situation que vous décrivez. J'aurai tendance aussi à vous conseiller de vous y rendre rapidement afin que ce bébé soit lui aussi inclus dans ce travail, pour que chacun s'implique et s'exprime dans la construction de votre nouvelle famille dans les meilleures conditions possibles.
Patricia ELDIN

Patricia Eldin Psy sur Vers-Pont-du-Gard

643 réponses

229 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MARS 2021

Bonjour Nairobi,

Merci d’avoir exposé votre situation.
Si vous êtes enceinte, il est effectivement très important que la relation entre votre conjoint et votre fils de 13 ans s’apaise.
C’est à l’adulte d’aller vers l’enfant et non l’inverse. L’inverse est possible bien entendu, en même temps si votre conjoint attend que l’adolescent vienne vers lui, il se pourrait bien qu’il soit resté encore à l’âge de l’adolescent et se situe en compétition avec votre fils au lieu de se comporter comme un adulte face à un enfant.

Avez-vous proposé à votre conjoint de vous faire accompagner ? Une thérapie familiale pourrait avoir tout son sens puisque vous re-créez une famille.

La CNV -Communication Non-Violente- est un outil puissant pour trouver comment s’accorder les uns avec les autres. Observer ses émotions et ressentis, aller voir les besoins satisfaits ou non satisfaits. Ensuite, il y a à choisir ensemble le meilleur moyen pour que les besoins de chacun puissent être respectés dans l’harmonie et l’amour.

Je suis disponible pour vous accompagner dans cette recherche de communication au sein de votre famille.

Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire THOMAS Psy sur La Chapelle-Caro

184 réponses

147 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MARS 2021

Bonjour,
Merci pour votre témoignage,
Je pense qu'il est important de vous faire accompagner par un professionnel de la relation dès maintenant.
En effet, l'attente et l'arrivé d'un nouvel enfant va cristalliser les tensions. Le nouveau né va se retrouver au milieu d'une lutte de territoire dont il ne peut rien.
Il est important de comprendre qu'il n'y a pas de fautif, pas d'accusé, c'est le système familial qu'il faut accompagner.
Chacun est renvoyé à ses émotions et se retrouve empêtré dans une habitude, et à ne pas savoir faire autrement...
Trouver de l'aide en dehors de votre couple (auprès d'un thérapeute) c'est ne pas vous asphyxier. Personne n'est malade, la relation est à soigner, ensemble...
Je reste à votre écoute par visio, ou de visu, pour aller plus loin.
Aurélien Morel.
Gestalt Thérapeute

Aurelien MOREL Psy sur Saint-André-lez-Lille

235 réponses

444 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MARS 2021

Bonjour,
Merci de votre message.
Il y a ce dont vous rêvez, et la réalité de ce que vous vivez.
Comme je répondais au couple précédent sur une autre question, comment pourriez-vous faire appel à la force du couple pour innover.
Dans un couple, il y a un+un= trois: vous deux plus le couple.
Faites appel à votre créativité pour trouver des solutions, plutôt que de vous focaliser sur le versant problématique de cette situation.
Si vous avez besoin de mon aide, je vous reçois ensemble sur une séance, pour que vous trouviez une issue favorable dans ce contexte. En présentiel ou distanciel selon votre région.
Avec plaisir
Inès AVOT

AVOT INES Psy sur Lille

1493 réponses

652 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MARS 2021

Bonjour Nairobi,
Vous ne pouvez pas obliger votre fils à aimer son beau-père ni votre conjoint à aimer son beau-fils. En revanche, vous pouvez demander à votre enfant de le respecter, en tant que votre conjoint, son beau-père et le père de son futur demi-frère ou soeur. Le respect passe a minima par la politesse, ce qui implique pour lui de lui dire bonjour et bonsoir, chaque jour quand il le croise. Vous dites avoir l'impression de mener une double vie de mère et de femme, tant mieux! Cela indique que vous n'avez pas renoncé pas à votre rôle d'amante auprès de votre conjoint, en dépit de la relation fusionnelle que vous décrivez avec votre fils. Il vous reste près de huit mois pour rééquilibrer cette relation, remettre votre ado à sa place d'ado pour lui permettre d'avoir lui aussi une vie sentimentale, mais à l'extérieur de la maison et d'accepter l'arrivée du bébé.
Bon courage
Caroline Ulmer-Newhouse

Caroline Ulmer-Newhouse Psy sur Paris

71 réponses

38 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 MARS 2021

Bonjour Nairobi,

Merci pour votre témoignage

Quelle est votre demande par rapport à cela ? Quelle question vous pose "cette relation" ?

Comment cette "non" communication s'est-elle installée ? Depuis quand ? Pensez-vous que votre compagnon pourrait être jaloux de votre relation avec votre ado ?

Comme vous l'avez dit c'est un ado et il est important que l'adulte qu'est votre compagnon se comporte comme tel et montre l'exemple.

De votre côté, il serait intéressant de questionner votre fils sur ce qu'il ressent ? sur le pourquoi il n'adresse pas la parole à son beau-père ? si un évènement est survenu ?

D'un côté comme de l'autre la politesse semble être une règle de base même si les affinités, ne sont pas là, pour le moment.

Toutefois, il est tout à fait compréhensible que vous soyez tiraillée de la sorte. Ce type de situation n'est jamais évident.

En tant que conseillère conjugale et familiale et coach en développement personnel, je peux, si vous le souhaitez, vous accompagner à faire la lumière sur cette situation, en douceur et toute bienveillance.

Myriam - Des mots sur l'Emo

Myriam - Des mots sur l' Emo Psy sur Paris

252 réponses

177 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 9300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12050

psychologues

questions 9300

questions

réponses 53300

réponses