Réponse à Me Zazerra et les autres sur mon post opposition pour fin de therapie

Réalisée par June08 · 22 janv. 2019 Psychothérapie

Bonsoir,

Pour répondre à vos interrogations et compléter mon post, j'ai consulté cette psychologue car j'ai fais suivre ma fille pour gérer ses angoisses qui devenaient envahissantes pour la famille et la pers qui a suivi ma fille m'a fait comprendre que je projettais, de manière inconsciente, mes propres angoisses sur ma fille et qu'il serait bien que moi aussi je consulte quelqu'un. J'ai donc consulté une psychologue. C était la première fois que je voyais quelqu'un et j'avoue que j'ai été un peu déconcerté, deroutee, par l'ambiance du cabinet (absolument rien à voir avec celui dans lequel allait ma fille). Ambiance trop rigide, trop stricte, pas assez cocooning...bref, la psychologue était qd même sympa et les séances se passaient bien. Au fur et à mesure des séances, comme je voyais que j'avancais bien, j'ai demandé donc à espacer mes seances mais elle n'a pas voulu. J'ai donc prétexte que ca me coûtait trop cher 1 séance par semaine pour qu'elle accepte. Mais il n'était pas concevable pour elle de faire moins qu'une séance tous les 15 jours. Ok j'ai accepté mais j'ai eu l'impression par la suite de stagner, j'avancais plus beaucoup, je ne savais plus quoi lui raconter en séance, elle finissait par me mettre mal a l'aise, son regard sur moi qui me laissait penser que j'allais mal alors que je me sentais bien, bref plus ca allait et plus je la trouvais bizarre. Pourtant elle a un sacré cursus quand je lis son parcours, mais j'arrivais vraiment plus à la cerner. J'ai donc pris, une première fois, la décision de lui dire que j'arretais la therapie. Elle n'a pas accepté, m'a dit qu'on ne devait pas s'arrêter en plein vol et que si c'etait mon choix elle souhaitait qd même me voir une dernière fois pour en rediscuter. J'ai accepté de la revoir, pensant que ce serait la dernière fois, mais elle m'a fait tout un layus pour que je continue mes séances de therapie. J'ai eu l'impression (avec le recul) de m'etre faite manipulée. Pourtant elle a pleins d'autres patient(e)s, elle n'a pas que moi, son activité tourne. Mais moi ma plus grande faiblesse est que habituellement, je n'arrive pas à m'affirmer. Je continue donc ma therapie jusqu'à il y a 3 jours où là j'etais plus que déterminée à arrêter et enfin pour une fois j'ai réussi à a m'affirme. Elle a essaye tant bien que mal de me retenir mais son p'tit jeu n'a prit cette fois. Il ne fallait surtout pas que je l'écoute et que je me répète en boucle dans ma tête tu arrêtes tes séances, sinon me connaissant j'aurais encore une fois "perdu". Aujourd'hui je me sens bien, vraiment bien, mais j'avoue que son attitude à mon égard me laisse perplexe. Moi je n'ai pas fait de transfert sur elle, qu'il soit positif ou négatif, mais je me pose des questions la concernant ? Pourquoi s'acharnait elle à ce que je reste ? Je n'aurais pas la réponse mais c'est vraiment déroutant comme attitude. J'espère que ce n'est pas l'habitude des psychologues de retenir leur patient, mais à lire les commentaires de chacuns et chacune, ca ne semble pas être le cas.
Bonne soiree

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 22 JANV. 2019

Bonjour et merci pour votre retour

Je vous ai apporté un commentaire très différent des autres et je pense que vous avez fait le bon choix.
Un thérapeute/psy peut expliquer la raison pour laquelle il ou elle pense que son ou sa patiente aurait un avantage de continuer, mais elle ne doit pas insister et doit laisser libre le choix de sa patiente.

Bonne continuation
Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique à CLICHY

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

3169 réponses

12309 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JANV. 2020

En lisant attentivement , Il me semble que l’effet thérapeutique commence à ce complexifier avec l’apparition d’un transfert massif sur le plan pulsionnel à partir de moment ou la fréquence des séance baisse d’une fois par semaine à une fois tous les 15 jours . Situation pratiquement impossible à résoudre dans l’immédiat ...... mais un travail important c’est mis en place dans l’ensemble .. toujours en ouvre ... et qui aura des effets peut être dans un après -coup malgré l’arrêt , si j’ai bien compris , de la thérapie concrète . Bonne suite !

GUBERINA MAJA Psy sur Paris

12 réponses

3 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 JANV. 2020

Bravo. Vous vous êtes affirmées en arrêtant la thérapie.

Stéphane Deyris Psy sur Aixe-sur-Vienne

4 réponses

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 JANV. 2019

Bonjour,
Je rejoins les autres réponses sur le fait que le souhait d'arrêter un accompagnement peut être le signe que vous avez une résistance à aller plus loin dans la démarche , et c'est pourquoi un thérapeute vous proposera utilement de vous arrêter sur le sens de ce souhait et sur la résistance éventuelle qu'il traduit . En même temps c'est vous qui décidez de votre cheminement . Et si vous arrêtez ou suspendez ( alors qu'il "serait bénéfique" selon lui de continuer ) c'est votre liberté et votre responsabilité . Car il se peut aussi que vous ayez fini votre chemin avec ce thérapeute , et que vous poursuivrez autrement . C'est vous qui savez ce qui est juste pour vous et la façon dont vous voulez cheminer . Aussi je pense également que vous avez fait le bon choix , puisque c'est le votre . J'entends aussi à vous lire que cette expérience a été une occasion pour vous de vous affirmer . Au delà des apparences, pouvez-vous envisagez cette insistance de votre thérapeute, comme une opportunité qui vous été offerte de vous renforcer dans vos capacités à tenir bon ? Et donc quelque part comme un " cadeau " ?
Je vous souhaite bonne route ainsi qu'à votre fille
Albine BOISSET Thérapeute analytique , Roubaix

Albine BOISSET Psy sur Roubaix

11 réponses

10 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 JANV. 2019

Bonsoir Madame,

Je vous remercie pour ce retour : il est toujours bon d'avoir plus de détails pour mieux comprendre le contexte de la demande.
Ce qui m'interpelle c'est que... votre premier message m'a fait penser à une jeune fille qui consultait pour un début de dépression... ce qui ne concorde pas avec ce que vous décrivez dans votre 2e message... (mise à part peut être votre besoin d'être dans un cabinet à ambiance "cocooning").
Pour ce qui est de votre propre évolution : vous êtes contente d'avoir pu affirmer votre volonté ( "j'ai réussi à m'affirmer"... écrivez vous), c'est ce qu'il faut retenir.
Quand au transfert... il semble être passé du positif au négatif... ?!
Toutes les relations de notre vie sont sous l'effet du "transfert"..., qu'elles soient personnelles ou professionnelles, durables ou pas...
Dommage que cette psy n'a pas pu/su vous faire entendre les raisons de son insistance pour que vous continuiez votre thérapie.

Le fait est que vous sentez mieux qu'avant la thérapie et c'est le plus important pour vous même.

La pleine mesure des effets de votre thérapie, alliée à celle de votre fille, est l'état des angoisses de votre fille même et votre nouvelle capacité à l'aider à ne plus avoir des angoisses.

Je ne sais pas quelle est votre configuration familiale... mais en général les conjoints ont un niveau d'angoisse à peu près égal... et celui se transmet également aux enfants (d'où l'effet de transmission intergénérationnelle qui ne s'arrête qu'avec la thérapie...).
C'est pourquoi dans le cas d'un enfant qui souffre la thérapie familiale est très indiquée : elle ouvre à l'expression des émotions de tous dans un cadre contenant, à la compréhension des causes des souffrances, et à l'évolutions vers une climat plus apaisé.

Je vous souhaite que toute votre famille aille bien !
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1767 réponses

5504 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 JANV. 2019

Bonjour chère Madame,

Les psys ne retiennent pas leurs patients mais les font comprendre quand ils se trouvent dans "une résistance" (terme employé par la psychanalyse qui parle d'opposition inconsciente à la guérison du patient). Ensuite à tous les deux, psy et patient, main dans la main d'observer et de faire dépasser cette résistance. Sauf quand le patient lâche la main du psy et dans ce cas de figure, la thérapie s'arrête...

Lorsqu'on fait appel à un psy, nous décidons de faire confiance à un autre (en plus vous dites que cette psy est très qualifiée) afin de nous laisser aller pour qu'il puisse analyser notre personne.
Dans votre cas, en effet, j'observe une grande méfiance quant au monde extérieur, une personnalité qui projette sur l'extérieur des angoisses et des peurs non assumées.
L'hostilité du cabinet du psy parle d'une certaine hostilité en vous, non assumée, donc bien cachée mais projetée sur le monde extérieur.
Si vous ne faites plus confiance à votre psy car vous parlez de manipulation, etc. tournez-vous vers un autre pour clarifier votre problématique. Car, oui, des problématiques relationnelles, vous en avez, vu votre expérience avec cette psy et ce pourquoi vous avez décidé de consulter. Votre enfant à priori est un enfant "symptôme" qui endosse "les choses non résolues" des parents et surtout "vos angoisses non assumées".

Et si votre décision d'arrêter la thérapie est "fiable" vous ne devez pas ressentir de la culpabilité ou de l'hésitation de le faire. Mais dans votre cas, je ressens que cette décision n'est pas bien claire en vous.

En vous souhaitant un serein cheminement, chère Madame,

Cordialement,

Tsvetanka SHOPOVA Psy sur Paris

145 réponses

191 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 JANV. 2019

Bonjour,
Merci de votre retour qui me laisse perplexe et m'interroge par ce que vous ressentez vis à vis de cette thérapeute tout en disant que vous n'avez pas fait de transfert.
Encore une fois vous êtes libre d'arrêter votre travail même avec l'avis contraire du thérapeute. La décision vous appartient.
Toutefois il ne s'agit pas de manipulation même si elle n'aurait pas dû insister comme vous le dites et plutôt restée ouverte au cas où vous éprouveriez le désir de retourner la voir.
Vous parlez de votre fille qui avait des angoisses. Effectivement ce sont souvent les enfants qui amènent leur parent chez le psychologue parce qu'il montrent des symptômes de mal être. L'enfant est un réceptacle de l'environnement familial et affectif. Comment va votre fille aujourd'hui ?
Bien à vous
Andrée Anne zazzera

Andrée-Anne Zazzera Psy sur Fontenay-sous-Bois

153 réponses

113 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 JANV. 2019

Bonjour
Peut-être pensait elle que vous aviez encore des choses a nettoyer et que votre travail ne tait pas terminé.
Certaines fois le désir d'arrêter une thérapie est lie au résistance que nous éprouvons face à un déclic qui pourrait effectivement tour changer, mais elle aurait pu être plus "psychologue" et vous expliquer sa démarche.
D'autant que si vous souhaitiez arrêter votre choix devait être respecté.
Cordialement
Dominique Bartoli

Dominique Bartoli Psy sur Paris

202 réponses

243 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychothérapie

Voir plus de psy spécialisés en Psychothérapie

Autres questions sur Psychothérapie

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 8200 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11650

psychologues

questions 8200

questions

réponses 44850

réponses