Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Se détacher de son conjoint que l'on aime

Réalisée par EMMANUELLE le 13 mars 2016 6 réponses  · Approches psychologiques

Cela fait dix ans que je suis éperdument amoureuse de mon conjoint. Nous vivons séparément et les années passant rien ne va plus pour moi qui suis dépendante et tout va pour le mieux pour lui qui est indépendant.

Notre relation est anxiogène pour moi voire néfaste puisque je suis en souffrance permanente.

Il a fait le choix de travailler en semaine où il est commercial (ce qui implique une énorme amplitude d'heures de travail et de la fatigue énorme) et les nuits de week-ends où il est vigil en boîte de nuit (donc il dort les journées des samedis et dimanches).

Moralité : il est trop fatigué pour m'appeler le soir en semaine (ou nos conversations sont courtes et dėnuėes de sentiments parce que trop fatiguė... le bilan de sa journée est presque trop) et n'a plus de "place" pour moi dans sa vie... au mieux, des "miettes".

Je souhaite du plus profond de mon âme, non pas l'oublier parce qu'il y a eu des moments magnifiques mais ne plus l'aimer tout bonnement ! Ne plus y penser constamment, ne plus être dépendante et en manque de lui.

travail , relation , sentiments

Meilleure réponse

Bonjour Madame
oui, parfois il est temps de tourner la page surtout quand on attend autre chose de sa vie...
Si cela vous était difficile, vous pourriez consulter , qu'en pensez vous ?
Cordialement
Isabelle Thomas
psychologue psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Emmanuelle

vous décrivez une dépendance affective importante vis-à-vis de votre conjoint mais je sens aussi à travers votre message sans doute sur ses sentiments envers vous?

à votre avis pourquoi travaille-t-il autant?
qu'est-ce qui fait que vous acceptez de souffrir? Avez-vous peur de retrouver seule?
Votre témoignage pose beaucoup de questions, un thérapeute de couple systémicien pourrait vous aider à y voir plus clair

bon courage

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MARS 2016

Logo Géraldine Lambert, Vivre à 2 Géraldine Lambert, Vivre à 2

4 réponses

12 J'aime

Bonjour Emmanuelle,
Cette relation de 10 ans de relation a toujours fonctionné sur ce mode de vie "chacun chez soi" ?

Quels âges avez vous respectivement, avez vous des enfants ?...

Au vu de votre énoncé, et du temps qui passe, ce que vous ressentez ne m’apparaît pas étrange et je peux comprendre votre souffrance.
Votre conjoint ne vous laisse pas de place pour vous...

Je pense qu'il serait nécessaire d'entamer une thérapie pour vous défaire de ces liens qui ne vous donnent plus satisfaction.

Cette dépendance reflète certainement un manque affectif qui remonte à l'enfance, d'où ce besoin de s'accrocher à des "miettes" pour reprendre votre terme.

Maintenant êtes-vous prête à commencer une démarche thérapeutique ?

Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2016

Logo Nathalie FOLLMANN Nathalie FOLLMANN

1991 réponses

8957 J'aime

Bonjour,
Une relation amoureuse réussie représente un équilibre entre aimer l'autre et s'aimer soi-même.
Il me semble que, dans celle que vous décrivez, cela fait longtemps que la balance penche en faveur de votre compagnon. Hélas, dans son emploi du temps, il me semble difficile que vous trouviez une place correcte...
Faîtes vous aider si nécessaire pour vous aider à faire de deuil de cette relation qui semble pour vous toxique...
Car vous avez aussi le droit de vous sentir aimée et soutenue dans votre couple.
Bon courage.

Gina Guigui Psychologue clinicienne - Psychothérapeute

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Emmanuelle,

Peut être pourriez vous commencer par vous décentrer de votre conjoint. Dans ce que vous décrivez, j'ai la sensation que votre univers, votre vie tourne autour de lui. Il est important que vous vous remettiez vous au centre de votre vie. Cela peut passer par des sorties, de nouvelles rencontres, de nouvelles activités, bref que vous pensiez à d'autre chose que lui, que vous remplissiez votre vie d'autre chose que lui. Et petit à petit, vous vous détacherez de cette personne.
bon courage
véronique

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

14 MARS 2016

Logo Véronique BRION Véronique BRION

174 réponses

238 J'aime

Bonjour,
Je suis touchée par le recul dont vous faites preuve. En effet, vous le dites vous-même, vous voulez garder des souvenirs justes pour vous de cette relation sans être dans la dépendance. Vous êtes à l'essentiel.
Maintenant que vous êtes sur cette route, je vous conseille de trouver un professionnel pour vous aider et vous guider dans cette voie.
La sophrologie pourrait être une approche envisageable. On met l'accent sur le positif et on se libère du négatif.
Pour le détachement dont vous semblez avoir besoin, je vous invite à vous renseigner sur le bonhomme allumette. Cela me semblerait être un bon commencement.
Bonne continuation.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

14 MARS 2016

Logo Jego Roxanne Jego Roxanne

90 réponses

280 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Manque de confiance, peur d'avancer..

2 réponses, dernière réponse le 11 Septembre 2017

Peur de ne plus l'aimer, retour en France difficile, Ambivalence...

3 réponses, dernière réponse le 02 Septembre 2015

Entre sa colère et ma jalousie rien ne va plus

8 réponses, dernière réponse le 12 Janvier 2015

Je ne sais pas quoi faire pour arranger la situation

5 réponses, dernière réponse le 24 Juillet 2018

Limite dans les relations sociales : Raisons ?

6 réponses, dernière réponse le 19 Octobre 2015

Comment aider mon copain à arrêter la drogue ?

7 réponses, dernière réponse le 07 Mars 2014

Pourquoi il me quitte malgré la passion et la complicité ?

8 réponses, dernière réponse le 09 Juin 2016