S'exprimer en public : je sens que je n'arrive pas à m'affirmer

Réalisée par Charlotte · 21 oct. 2020 Aide psychologique

Bonjour,

Attention pavé, merci à celles et ceux qui prendront le temps.

J'ai 23 ans et suis infirmière dans un centre médico social (je précise : depuis moins d'un mois et c'est le premier poste infirmier où je me sens vraiment bien).
Une fois par semaine, nous avons une réunion d'équipe où nous échangeons autour de problématiques des patients. Nous sommes à chaque fois une dizaine (médecin et cadre sont présents).

Ce qui me pose question aujourd'hui c'est que je sens que je n'arrive pas à m'affirmer.
J'ai des idées, des opinions fortes, une envie importante de faire avancer les choses mais je ne sais pas exprimer tout ça.
J'ai le sentiment que je n'arrive pas à me faire entendre à travers mes idées mais aussi par rapport à ma posture (qu'est-ce que je dégage ? Est-ce que ce je pense être est aussi ce que l'autre voit de moi ? Est-ce que je me pense être ce que je crois que l'autre voit de moi ? Bref)
De nature plutôt discrète et observatrice, j'ai tendance à écouter davantage les autres plus que ce que je ne m'exprime. Pourtant je sais que je peux avoir des idées pertinentes mais j'ai un peu ce syndrome de l'imposteur qui vient bloquer mon envie, je me sens peu légitime (je suis diplômée depuis peu, nouvelle dans le service, face à des médecins et cadres en réunion etc...). Du coup je me mets en retrait.
J'ai envie d'apprendre à me positionner, à prendre une décision claire, m'exprimer clairement, capter mon auditoire, faire passer mes idées avec diplomatie (de nature spontanée, je pense me freiner aussi de peur de mal dire les choses).

Je suis preneuse de vos conseils, de lectures, s'il y a des spécialistes aussi sur Toulouse qui pourront m'aider à travailler ça.

Merci pour vos réponses

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 21 OCT. 2020

Bonjour Charlotte,
Bravo déjà d'écrire ici pour amorcer le changement. Pour répondre à votre demande de lectures, je peux vous recommander : "Relation d'aide et amour de soi" de Colette Portelance. Vous vous en doutez certainement, sur la question de l'estime de soi et la légitimité personnelle, le moyen le plus efficace, c'est la thérapie puisque vous l'expérimenterez dans votre globalité et pas seulement de manière rationnelle et intellectuelle. Sachez que J'accompagne régulièrement en thérapie individuelle, des personnes à développer leur confiance en Soi, première étape à l'affirmation "assertive" et donc dans le respect du dialogue et non pas en réaction. Ça me fera plaisir de vous accompagner dans ce chemin d'épanouissement de votre personne et de réalisation de vous !
En restant à votre disposition, je vous souhaite une bonne suite !
Chaleureusement,
Samnang Seng - Thérapeute en relation d'aide par l'ANDC - Thérapies en ligne

Samnang SENG Psy sur Toulouse

161 réponses

256 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 OCT. 2020

Bonjour Charlotte,

Effectivement la pluridisciplinarité est la clé de une bonne prise en charge. Surtout quand leur parcours de vie fait qu'ils ont besoin à l'angoisse d un suivi de leur santé et un suivi social. Vos points de vue, vos observations sont donc très légitime.
Votre difficulté à vous affirmer peut venir de plusieurs points :
Le fait que vous soyez debutante. Il est vrai que prendre la parole en public n est jamais facile et pour beaucoup de personne cela vient à force de s entraîner. Quand on commence progessionnellement, on a envie de faire ses preuves. On se met parfois la pression et on se donne peu de droit à L erreur. Mais les réunions d équipe sont normalement des lieux de réflexion et pas d évaluation de compétence.
Le fait que vous soyez débutante peut également être un atout. En effet souvent quand on arrive dans un service, on questionne les habitudes de prise en charge, on a de nouvelles idées. On a vu d autres choses en stage ou dans nos précédents mieux de travail qui nous permettent parfois d apporter un nouveau regard, de tester des façon de faire différente. Cela permet une certaine forme de créativité. Donc pas de complexe de ce côté là. Votre regard sera complémentaire à celui d autres professionnels plus expérimentés.
Le deuxième facteur à votre difficulté peut être dû à " L ambiance " Au cours de ces réunions.
Les autres soignants arrivent ils à prendre la parole facilement ? Leurs idées sont elles suivies quand elles sont pertinentes ?
Dans ces deux cas une supervision pourrait vous aider à vous positionner dans le monde professionnel.
Enfin il peut parfois y avoir un facteur plus personnel à la difficulté à se exprimer devant autrui. Dans ce cas une thérapie personnelle peut apporter des éléments de réponse.
Si vous le souhaitez nous pouvons démarrer un travail ensemble par téléconsultation ( j exerce en Alsace). Travaillant en temps partiel dans une clinique, j ai L habitude d accompagner des professionnels de santé.

Bien à vous.

Sophie Baricault.

Sophie Baricault Psy sur Geispolsheim

44 réponses

22 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 OCT. 2020

Bonjour,
Vous avez identifié ce qui vous gêne et c'est déjà pas si mal. Avez-vous eu de la part de vos collègues de travail, des remarques ou des réflexions que vous avez trouvées désagréables ? Maintenant vous êtes jeun diplômée et en poste pour la première fois depuis moins d'un mois, le moins qu'on puisse dire c'est que votre expérience en direct est encore, et légitimement, plutôt "réduite". Peut-être auriez-vous envie d'aller plus vite, de montrer vos compétences, mais que vous manquez à juste titre d'expérience, face à ce que vous imaginez de vos collègues : infirmières, médecins, etc... Dites-vous qu'ils ont débuté comme vous, avec peut-être les mêmes craintes.
Essayez de sonder vos collègues sur la vision qu'elles peuvent avoir de vous et sur comment elles ses sentaient à leur début. En je terminerais sur un bon-point : Vous êtes discrète, observatrice, c'est très bien. Cela vous permettra sans doute de vous faire accepter dans l'équipe, et de non seulement vous aider à vous rassurer, mais à vous former et acquérir de l'expérience.
Ne soyez pas trop pressée, impatiente, tout vient à point à qui sait attendre et surtout peut-être avez-vous besoin de travailler votre confiance en vous.
Très cordialement, bien qu'un peu loin pour intervenir directement.
Alain MIGUEL

Alain MIGUEL Psy sur Avignon

405 réponses

190 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 OCT. 2020

Bonjour Charlotte,
On peut toujours apprendre à s'affirmer en modifiant ses comportements, sauf que...tout se passe à l'intérieur. C'est ce que vous "vibrez" de l'intérieur, précisément le manque de confiance en vous, de légitimité qui est effectivement perçu par votre entourage.
C'est donc par un travail de transformation intérieure que vous parviendrez à vous faire entendre naturellement.
Et cela n'est pas nouveau car lié à la façon dont vous vous êtes construite : ce que vous avez vécu dans votre petite enfance vous a fait vous forger cette personnalité plutôt effacée alors que vous brûlez d'envie d'exprimer toute votre créativité.
Avec l'aide d'un thérapeute qui serait dans cette approche, il conviendrait de recontacter votre "enfant intérieur" pour identifier ce qui a pu générer ces fausses croyances sur votre valeur (ce peut être des paroles ou des comportements d'adultes dans votre famille ou l'école par exemple), opérer ensuite la guérison (c'est ma spécialité) par des techniques telles que l'hypnose qui permet d'accéder à l'inconscient pour déloger les mémoires négatives et les remplacer par des informations positives. J'insiste sur le fait que repérer les causes ne suffit pas, il faut vraiment initier la guérison. Je suis à votre disposition pour échanger davantage à ce sujet si vous le souhaitez, je ne suis cependant pas dans votre région mais je consulte aussi à distance.
En attendant, pour "dégrossir" un peu, je vous invite à lire cet ouvrage de référence de Lise Bourbeau "les 5 blessures qui empêchent d'être soi même" et mon article publié sur la plateforme "l'enfant intérieur, ce petit passager clandestin".
Et n'oubliez pas, tout se fait de l'intérieur, comme on dit "chassez le naturel, il reviendra au galop"...Si on cherche seulement à modifier son comportement, le problème de vibration intérieure ne sera pas réglé et cela pourrait même être contre productif : on pourrait croire s'affirmer en adoptant des comportements d'agressivité, de colère.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique BLANCHE Psy sur Saint-Brieuc

581 réponses

409 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 OCT. 2020

Bonjour Charlotte,
Vous réussissez à mettre des mots sur ce que vous ressentez et le partager, bravo pour cela déjà.

Quand on débute dans le monde du travail, beaucoup de personnes ressentent ce que vous décrivez, le sentiment de ne pas avoir une parole légitime surtout face à des personnes qui sont dans le métier depuis un petit moment. Cela se travaille. Vous pouvez déjà dans un premier temps partager vos idées et autres avec vos collègues infirmières, pour avoir un retour en petit comité, ce qui peut être moins "effrayant".
J'ai écrit un article sur le syndrome de l'imposteur sur mon blog si cela peut vous aider.

Petite question : Avez-vous également des difficultés à vous exprimer dans un groupe hors travail ? Si c'est le cas il faudrait également se pencher sur cela dans un premier temps.
N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez aller plus loin.
Bon courage et très belle journée.
Anaïs LOUBASSOU
Psychologue

Anaïs LOUBASSOU Psy sur Bagnolet

2 réponses

8 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 OCT. 2020

Bonjour,
Quelque soit son âge, son expérience,... il faut apprendre à écouter.
Nul ne peut prétendre avoir la vérité, mais chacun a sa vérité.
Même si vous êtes débutante, vous avez vous questionnements, vos réponses, à vous.
Chacun ne peut parler que depuis sa position.
La vérité est souvent la sommes de toutes ces vérités, qui en font une vérité moyenne.
Donc la vôtre fait et doit faire partie de cette vérité,
Car c est la vôtre et qu elle existe.
De vous exprimer ne peut jamais être une erreur puisque ce sera ce que vous pensez, et qui est donc légitime.
N ayez pas honte de n être que celle que vous êtes.
Chacun n est que ce qu il est,..., et en même temps tout ce que nous sommes , dans nôtre entièreté.
Bonne journée.
Christian Douthe

DOUTHE Christian Psy sur Barbezieux-Saint-Hilaire

59 réponses

26 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 OCT. 2020

Bonjour Charlotte,

Les interventions précédentes sont riches et variées, je n'ajouterai rien de plus.
Vous demandez des conseils de lecture, voici un livre qui pourrait bien transformer votre expérience de prise de parole : "Le piège du bonheur" de Russ Harris.

Il existe en poche, peu d'investissement pour un grand changement !

Bonne lecture,

Myriam Bouderbala

Myriam Bouderbala Psy sur Grabels

14 réponses

13 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour Charlotte,

Vous avez bien raison, bien communiquer, de manière assertive tout en restant bienveillant(e), cela s'apprend ! Et ce n'est pas l'école qui nous y prépare...
A vous lire, votre difficulté revêt plusieurs aspects :
- une difficulté à accepter de ne pas TOUT maitriser/contrôler de votre image (la manière dont les autres vous perçoivent), et que vous pouvez apprendre à lâcher,
- un sentiment d'illégitimité, lié à votre situation de débutante, et qui se régulera avec le temps,
- votre spontanéité/impulsivité qui vous empêche de communiquer comme vous le voudriez, en tenant compte de l'autre, ce qu'il est possible d'apprendre également.

Seriez-vous prête à entreprendre un coaching relationnel pour apprendre les base d'une meilleure grammaire relationnelle, envers vous-même et envers autrui ?

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, PNL, Coaching relationnel

Caroline GORMAND Psy sur Clermont-l'Hérault

892 réponses

1188 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour Charlotte,
tout d'abord, bravo pour la réussite de ce cursus infirmier, ainsi que d'avoir choisi un poste qui vous plait.
avoir envie de se positionner, de prendre des décisions claires, de pouvoir s'exprimer clairement, de faire passer ses idées et de capter son auditoire est tout à fait normal, parce que dans ces cas là, on se sent vraiment bien au sein d'une équipe. En somme, c'est un peu comme "prendre sa place", celle qui nous convient et qui nous fait se sentir reconnue.
Tout ceci nourrit son estime de soi et nous en avons besoin.
effectivement, le statut de jeune diplômée et nouvelle venue freine un peu l'élan qui nous anime.
Dans cette situation, la patience est de rigueur.
s'exprimer devant des médecins et des cadres, qui peuvent représenter plus ou moins consciemment "l'autorité" n'est pas forcément chose simple non plus.
Sans tomber dans une "spécialité" particulière, un travail thérapeutique autour de l'estime de soi, de la confiance et ... de la "petite fille" que vous étiez et qui a vraiment envie d'avancer dans sa vie, pourrait vous permettre de faire un pas de plus ?
Nous sommes de plus en plus nombreux à consulter par visio, crise sanitaire oblige ; vous avez donc le choix, même si ce n'est pas sur Toulouse.
bien à vous
isabelle Daoulas

Isabelle Daoulas Psy sur Trézioux

111 réponses

44 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour,
Quand je vous lis, je remarque tout le potentiel qu'il y a en vous et comme vous le dites très bien, vous débutez dans le métier. On est toujours un peu pressé de mettre en pratique pleins de choses innovantes ou qui nous paraissent mieux. Il est un peu tôt pour parler de "syndrôme de l'imposteur" d'autant plus que les auteurs Pauline Rose Clance et Suzanne A. Imes qui ont décrit ce dernier sont revenues sur le terme "syndrôme" pour parler plutôt d'une "expérience" que la plupart des gens ont déjà vécus.

Vous êtes enthousiaste et vous avez des idées pour votre métier. C'est très encourageant cependant les personnes qui vous précédent ont aussi une idée de ce qu'est ce métier et en débutant une nouvelle expérience, il est bon de savoir écouter ceux qui ont un peu de vécu.

Votre posture "discrète et observatrice" est la bonne pour commencer. Petit à petit, vous aller apprendre et vous deviendrez de plus en plus "légitime".
Pour montrer la pertinence de vos idées (ce qui ne manquera pas de bousculer un peu les habitudes des plus anciens), vous pouvez, par exemple, les formuler sous forme interrogative : "j'ai vu que telle chose se passait mieux quand... Avez-vous déjà essayé ?"
Le but étant de ménager les susceptibilités tout en introduisant de la nouveauté.
Bien sûr, vous pouvez vous faire aider si vous le désirez.
Bon courage

Dominique Louvel Psy sur Quimper

289 réponses

192 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour Charlotte,
Vous venez de prendre votre poste, vous êtes nouvelle dans la structure : au regard de votre description de vous-même, tout est normal. Laissez vous le temps d'observer le fonctionnement de ces réunions, de prendre vos marques petit à petit.
D'ailleurs, comment fonctionnent ces réunions hebdomadaires ? Chacun prend-il la parole à tour de rôle ? Qui anime ? En avez-vous discuter avec lui en "off" ?
Ensuite il n'y a pas de secret pour être à l'aise à l'oral : se sentir en confiance et oser. Vous avez de bonnes idées, vous souhaitez les partager, faites le.
Tous vos collègues ont débuté un jour et ont certainement connu (ou connaissent encore dans d'autres circonstances) ce syndrome de l'imposteur.
Pour l'anecdote, voici une expérience vécue : lors de mon arrivée au sein de l'EMCC (fédération de coachs), je venais d'être certifiée et j'ai bien ressenti ce sentiment : petit à petit j'ai appris à connaître, j'en ai discuté avec certains (qui l'avaient bien remarqué) et maintenant je suis la chargée com de la région Pyrénées Atlantiques.
Restez vous-même, croyez en vous (vous l'avez eu ce diplôme !!) et avancez à votre rythme.
Au plaisir d'échanger si cela vous semble utile,
Cordialement,
Sandrine TARIS-LALANNE
Coach professionnelle

Sandrine TARIS-LALANNE Psy sur Habas

14 réponses

8 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour Charlotte,
Une prise de poste est un enjeu important et d'autant plus quand il s'agit de construire sa posture professionnelle et se sentir légitime dans le métier. Si vous choisissiez un accompagnement par un psychologue du travail, il s'agirait de revenir sur les situations précises qui vous font douter pour analyser ce qui se passe et vous aider à identifier vos ressources actuelles et celles qui sont en train d'émerger et de grandir pour que petit à petit vous puissiez avoir davantage confiance en vous. Observer et se questionner sont aussi les premiers pas pour repérer vos marges de manoeuvre et avancer prudemment pour construire votre place.
Peut-être existe-t-il aussi des groupes d'infirmiers ou une association d'infirmiers qui vous permettrait de discuter avec des pairs de vos doutes et questionnements car ils ont dû traverser des épreuves similaires à leurs débuts. Les questionnements très souvent continuent aussi ensuite, notamment quand la pratique vient questionner la déontologie du métier. Les groupes de pairs peuvent alors être très importants pour ne pas se sentir seul.
Très belle route professionnelle.
Bien cordialement
Jacinthe Benvenuti, psychologue du travail

Jacinthe Benvenuti Psy sur Meaux

10 réponses

5 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour Charlotte,

Est ce que vous exprimez comme un conflit intérieur ? J'entends que une part de vous qui aimerait pouvoir s'affirmer et à juste titre puisque vous vous sentez avoir les qualités pour le faire vous avez "des idées, des opinions fortes, une envie importante de faire avancer les choses" Un autre aspect de vous s'exprime en étant discrète et observatrice, ce qui pour moi mais en valeur des qualités précieuse d'observation, d'analyse de la situation, savoir prendre du recul... Et en même temps une part de vous ne se sens pas être légitime et freine la prise de parole. Est ce que cela vous parle ?
Il serait intéressant d'aller voir cette part qui ne se sens pas légitime et comprendre ce qui se passe pour elle et la soutenir dans ce qu'elle vit ?
Si cette approche vous intéresse, je peux vous accompagner. Je suis en Bretagne mais j'ai l'expérience que le travail en visio marche très bien.
Bien cordialement.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, sophrologue

Anne Auffret Psy sur Plougonver

228 réponses

176 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour Charlotte et bienvenue,
Évidemment, le fait d'être nouvelle et jeune diplômée, peut vois donner ce sentiment, mais pourtant, il n'en est rien puisque vous êtes diplômée, donc vous savez faire, et parfois un regard nouveau tout neuf, peu faire de grande chose surtout dans votre profession !!!
Pour vous aider vous avez plusieurs thérapies brèves , comme les TCC (thérapies cognitives et comportementales) .
Je reste à votre écoute.
Nelly Winter psychopraticienne en Maïeusthésie et certifiée en TCC ( thérapies cognitives et comportementales) sur Bordeaux et alentours

Nelly WINTER Psy sur Ambès

151 réponses

142 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour Charlotte,
Je ne doute pas que vous ayez des idées intéressantes à exprimer pour faire avancer les choses, et je ne doute pas que vous y arriviez quand vous serez prête. Vous manquez d'expérience mais surtout de confiance en vous, en particulier face aux figures d'autorité que représentent les cadres et médecins. Vous avez raison de dire que bien se positionner, cela s'apprend, mais pas forcément dans les livres. Vous pouvez apprendre à le faire en vrai, dans le cadre thérapeutique. Cela vous permettrait aussi de revisiter la place que vous occupez au sein de votre famille. Je me tiens à votre disposition par Skype si vous le souhaitez.
Chaleureusement
Catherine Couvert

Catherine COUVERT Psy sur Lyon

177 réponses

96 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour,
J'ai déjà vu des vrais pavés, rassurez-vous, votre message est intéressant et pas trop long>.
Vous êtes beaucoup dans le regard des autres, dépendante de ce que les autres pourraient penser de vous. Une confiance en vous à renforcer, sortir de l'ombre, être plus à votre propre écoute, apprendre à vous sentir légitime, exprimer vos peurs aussi. Quelques séances chez l'un l'une d'entre nous vous aidera beaucoup à sortir de cette gêne. Car il est frustrant de se taire lorsqu'on a des choses à dire, et vous avez des choses à dire.
Avec plaisir, pour ma part au téléphone ou en présentiel (nord et pdc)
Inès AVOT

AVOT INES Psy sur Lille

890 réponses

412 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 8200 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11650

psychologues

questions 8200

questions

réponses 44750

réponses