Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Solitude et tristesse

Réalisée par Laeti le 8 juin 2018 5 réponses  · Dépression

Bonjour,
À 38 ans, je suis célibataire,sans enfants , sans emploi et seule, peu d'amis..
Je vois depuis 4 ans une psychologue , avec des arrêts de ces visites..
Je passe toutes mes journées seule, aucun appels,aucunes visites.
Ya quelques semaines une forte dispute avec bagarre s'est passé entre moi et ma nièce .. j'ai dis à ma famille et qq amis que je me sentais seule, que ça n'allait pas. Cela ne change rien.. même ma psy ne semble pas prendre ma détresse au sérieux, pour elle je vais plutôt bien! (pas d'autres rdv de prévu)
Par contre, parents, connaissance savent me demander de m'occuper de leur maison/animaux car eux partent en weekend/vacances.. en famille/en couple, entre amis.. et je reste seule à m'occuper de tout !
Tout monde semble désintéressé par ma solitude, ils ont bien d'autres choses à faire !
Passant des journées entières seule, sans parler à personne , je ne sais plus que dire/faire quand je vois quelqu'un!
Je crois que la seule manière d'avoir des contacts avec les autres est , justement de rendre service.
Je ne sais pas comment sortir de cette solitude, je ne suis plus motivée à rien, passe mes journées à pleurer.
Cordialement,

enfants , famille , parents , dispute , célibataire

Meilleure réponse

Bonjour,

A la lecture de ce que vous écrivez la solitude est devenue votre poids et j’entends votre difficulté à vivre ainsi. Vous dites que vous en parlez mais rien n’y fait. Vous interpellez votre entourage mais vous ne vous sentez pas entendu, ni soutenu. Vous dites « je ne sais plus que dire/faire quand je vois quelqu’un ! » si ce n’est que rendre service pour avoir la sensation d’établir un contact.

Oui votre situation est difficile. Difficile car au-delà de la thérapie mon conseil serait de vous fixer des étapes de resocialisation. Il s’agit bien de cela ! Mais la première des choses est d’accepter d’aller vers l’extérieur.

Par exemple, vous dites être sans emploi, et bien la première des choses à faire serait d’être suivi par le pôle emploi et de demander un accompagnement et parallèlement d’identifier peut-être une formation. Peut-être avez-vous fait cette démarche ou ne l’avez-vous pas faite ?

L’idée est que vous pourriez en parler à votre psy, je suis certain qu’elle serait partie prenante à vous accompagner dans cette démarche de soutien qui peut faire partie intégrante de la thérapie.

Savez-vous qu’il y a deux façons de vivre sa solitude. La première est de se renfermer sur soi-même dans l’attente que quelqu’un prenne soin de vous en vous prenant par la main. La deuxième c’est de considérer que La solitude, c’est le contraire de l’isolement, c’est se retrouver face à soi-même, à sa propre richesse intérieure et de tout mettre en œuvre pour activer votre richesse.

Alain Giraud
Psychothérapie Analytique

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Madame,

Le manque d'emploi, de compagnie, d'amis présents... vous ont isolé petit à petit et vous ont plongé dans la déprime (tristesse et sentiment de ne plus savoir quoi et comment dire et faire).

Quatre ans avec la psychologue c'est assez long... : qu'est ce que cela vous a apporté ? Ne vous est-il pas possible d'avoir un suivi constant pour aller vraiment mieux ?
Est-ce que face à elle vous arrivez à exprimer, comme dans votre message ici, votre réelle détresse..., ou vous tentez de "faire bonne figure" (comme vis à vis de vos proches, à qui vous rendez services) ?
Pouvez-vous vous trouver des activités de groupe..., des sorties, afin de ré-dynamiser un peu votre vie, rencontrer des nouvelles personnes et vous occuper un peu plus de vous, de votre moral, de retrouver aussi un emploi ?
Si vous avez droit..., demandez et suivez une formation qui vous aidera à acquérir de nouvelles compétences ou à renforcer celles que vous avez déjà : affinez votre projet professionnel..., "ne baissez pas les bras" !
Vous êtes encore jeune et vous avez certainement vos chances dans le monde de l'emploi.

Revoyez la psychologue que vous connaissez..., ou trouver un(e) autre thérapeute qui vous écoutera différemment... peut être ? vous avez, il me semble, encore besoin d'aide et de soutien pour avancer et vous en sortir.
Demandez également l'avis de votre médecin généraliste : peut être qu'une aide médicamenteuse ponctuelle vous est nécessaire.

Concernant les "autres" qui vous semblent "désintéressés" pour vous aider... : malheureusement les liens d'entre aide intra-familiaux ou amicaux ont perdu de leur force..., et les gens sont peu enclins à s'occuper des autres, à être à l'écoute de leurs soucis, les aider, etc... Mais l'aide que vous même leur apportez peut quand même vous faire sentir utile et il est possible que vous ayez un peu d'attention et de reconnaissance en retour.

Je vous souhaite de pouvoir renouer avec quelques envies, des amis, de trouver des activités intéressantes, un emploi..., plus de confiance en vous...et... ensuite... même un partenaire de vie !
sp

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

9 JUIN 2018

Logo Silvia PODANI Silvia PODANI

1556 réponses

4794 J'aime

Bonjour Laeti,
Pour débuter, permettez-moi de m'étonner que 4 ans de thérapie donne le "résultat" que vous nous donner à lire.
Vous m'avez d'être une personne serviable dont tout le monde "use" (et "abuse"), que chacun sait où vous trouvez quand ils ont besoin de vos services mais à part cela, ne se soucient guère de vous.
Il est possible que vous soyez - pour partie - responsable de cet état de faits mais votre réaction prouve que vous souhaitez que cela change.
Quelle contrepartie obtenez vous des services que vous rendez ?
C'est peut-être là que vous trouverez un "levier" ... non pas forcément en monnaie sonnante et trébuchante mais en proposant à ceux qui vous sollicitent de vous emmener parfois avec eux en sortie théâtre ou cinéma ...
Ensuite, il y a peut-être un travail à faire sur votre confiance en vous et le fait que vous soyez "seule" à 38 ans, que cela vous pèse est le signe qu'il convient peut-être d'aller faire un tour plutôt côté psychanalyse ... la "méta"-psycholologie !
A votre écoute, vous avez bien fait de réagir ;-)

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

9 JUIN 2018

Logo Luc BURGENSIS Luc BURGENSIS

440 réponses

597 J'aime

Bonjour
Montrez-vous suffisammment votre souffrance à votre psy qui semble ne rien voir? Dites-lui ouvertement que vous passez vos journées à pleurer ,que vous n'avez pas de travail car c'est une ouverture sur le monde extérieur . Vous semblez beaucoup attendre d'autrui ,je crois qu'il va falloir vous prendre en mains ,sans tenir compte des vacances de vos relations . Elles chercheront ailleurs ! Cherchez-vous par là à vous faire aimer ? Apprenez à vous faire des amis également . L'amitié est une valeur précieuse ,et rare ;mais si vous n'essayez pas ,vous ne risquez rien !Apprenez à aller vers l'autre et vous verrez que vous pouvez plaire et être aimée . Bien cordialement à vous

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

9 JUIN 2018

Logo Catherine POURTEIN Catherine POURTEIN

178 réponses

90 J'aime

Bonjour,
Qu'est-ce qui vous fait dire que votre psychologue ne tient pas compte de votre tristesse? Elle vous a dit cela? C'est vous qui avez décidé de ne pas reprendre rdv? Dans quel cadre la consultez-vous? (CMP?) Si c'est le cas, et que cela ne vous convient plus, cela est possible que la relation avec votre psychologue ne vous corresponde plus et vous pouvez en changer. Dans quelle région êtes-vous?
Par ailleurs, avez-vous fait part de tout ceci à votre médecin traitant? Prenez-vous un traitement pour vous aider à sortir de la dépression?
Vous pouvez me contacter pour qu'on se rencontre si vous le souhaitez.
Bien cordialement,
Celine Toussaint

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIN 2018

Logo Celine Toussaint Celine Toussaint

2 réponses

3 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Ma fille de 15 ans est triste et pleure chaque jour...

7 réponses, dernière réponse le 24 Mars 2014

La solitude nous conduit-elle à créer un monde imaginaire ?

5 réponses, dernière réponse le 22 Décembre 2014

Solitude extreme à 26 ans

4 réponses, dernière réponse le 01 Octobre 2018

En perdition, je consulte mais rien ne bouge

13 réponses, dernière réponse le 19 Février 2017

Comment s'en sortir lorsque lon est seul?

1 réponse, dernière réponse le 14 Juin 2017

Pourquoi je n'arrive pas à trouver l'amour ?

5 réponses, dernière réponse le 12 Octobre 2018

Est ce que je fais un mauvais choix ?

9 réponses, dernière réponse le 11 Novembre 2015

Mes blessures d'abandon et de trahison me pourrissent la vie

3 réponses, dernière réponse le 27 Juin 2016

Personnalité étrangement complexe

7 réponses, dernière réponse le 12 Avril 2017

Sentiment de rejet

2 réponses, dernière réponse le 28 Décembre 2018