Suis-je borderline ?

Réalisée par Mathildouu · 2 nov. 2017 Trouble de la personnalité

Bonsoir


Après avoir lu des articles et fais des tests sur internet à ce sujet, je pense souffrir du trouble de la personnalité, et, je sais qu'on ne peut pas établir un diagnostic comme ça, mais je voudrais avoir l'avis d'un professionnel pour en savoir plus...


Je vais commencer par décrire un peu mes émotions qui me dominent depuis des mois, voir des années... J'ai 19 ans, et plus le temps passe et plus mes émotions sont source de souffrance pour moi, je ne parviens plus à les contrôler. Je suis susceptible, quand on me fait une remarque j'ai souvent l'impression d'être persécutée, j'ai du mal à expliquer mon ressenti face aux critiques, mais pour être le plus claire possible je les ressens comme des attaques, et cela engendre des conflits avec ma famille, mais surtout mes amis, qui ne comprennent pas ma susceptibilité, ma paranoïa. J'ai l'impression de ressentir une colère permanente contre le monde qui m'entoure, et cette colère me fait faire des actes impulsifs, voir à me faire du mal.


Il y a 1 an, j'ai commencé à éprouver des sentiments pour un garçon de mon groupe d'amis. C'est là que les choses se sont compliquées. Je ressentais en permanence un sentiment de rejet de sa part, alors que bien qu'il ne maimait pas, notre amitié était très forte. Chaque fois qu'on se retrouvait avec nos amis, j'avais le sentiment qu'il ne m'accordait pas assez d'attention, et ça me rendait malade, ce que lui comme nos amis avaient du mal à comprendre. Il y a 3 mois, ce garçon a mis fin à notre amitié, et depuis je vis un cauchemar. Je ressens de la tristesse, du désespoir mais surtout de la colère qui me détruit de plus en plus. J'ai cherché à me venger, tout ce qui m'importait c'était de le persécuter, chose qu'une personne normale ne ferait jamais. Je me suis fais passer pour son ex par message et je lui ai donner un rdv, dans le seul but de lui faire du mal. Il est tombé dans le panneau et depuis, notre relation est encore plus conflictuelle. Il en est de même avec mes amies, qui ne comprennent plus mes réactions. Pour elles je suis une vicieuse, une psychopathe, une folle. Depuis des semaines je suis obsessionnelle, l'idée que mes amies soutiennent ce garçon me rend folle, et me font encore plus le détester.


Je ne parviens pas à me débarrasser de cette haine que j'ai en moi, de ces émotions incontrôlables qui font partie de moi et me font souffrir. Je ne sors plus depuis 1 mois, malgré tout mes amies veulent me revoir, mais je m'isole, j'ai de la colère contre elles et contre le reste du monde, et je me sens de plus en plus mal avec les gens. Il m'arrive de me mutiler, je pense de plus en plus au suicide, car j'ai l'impression que malgré tout, je ne peux pas vivre sans ce garçon avec qui j'entretiens une "relation" amour/haine, pour moi il n'est pas concevable que nous soyons plus amis, alors que j'ai tout fait pour que cela arrive.


Aidez moi svp, je ne sais plus quoi faire, je ne vois vraiment plus le bout de tout ça...

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 4 NOV. 2017

Bonjour Mathildouu,

Malgré ce que vous avez pu lire sur internet, vous ne semblez pas être borderline, et c'est tant mieux pour vous. Vous semblez avoir besoin de parler d'autres problématiques, telle que votre relation avec les autres, votre sentiment de rejet ou encore votre besoin d'attention/affection. Je vous invite à rencontrer un professionnel qui pourra vous poser de vrais questions sur votre fonctionnement psychique.

D'ici là, gardez la tête froide et ne vous laissez pas emporter par vos sentiments.
"Keep calm and carry on" comme on disait en attendant la fin de la guerre.

Alexandre Bonhomme Deveycx Psy sur Esbly

11 réponses

33 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 NOV. 2017

Bonjour
Oui, je reconnais que vous vivez une situation compliquée. Je vois aussi que vous êtes en mesure de l'analyser et vous l'analysez pas mal d'ailleurs. C'est ce qui atténue sa gravité. Cela dit, pour mettre fin à ces complications qui vous font mal et qui risquent de s'aggraver encore, vous ferez bien d'aller consulter. Mais dites-vous bien que vous n'êtes ni "folle", ni "parano". Vous avez été attirée par un garçon de votre âge et de votre groupe, ce qui est tout à fait normal pour une jeune fille de 19 ans. Il n'a pas répondu à votre souhait, ce qui est aussi normal. Cela vous a irrité à l'extrême. Mais cet incident peut avoir réveillé d'anciens traumatismes sur lesquels il faut revenir pour les clarifier. C'est tout! Pas de drame! Bon courage.

Cherni Amor Psy sur Choisy-le-Roi

90 réponses

126 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 NOV. 2017

Bonjour Mathildouu,
Tout d’abord, je ne ferais pas de diagnostic, ça n’est pas ma façon de fonctionner. Par contre je serais intéressé d’échanger avec toi, pour voir en quoi tu t’en sens borderline.
J’entends que tu ressens beaucoup de colère, voire même de la haine, sans comprendre pourquoi. En parler à un professionnel peut te permettre de l’exprimer, sans qu’elle soit orientée contre des personnes que tu aimes. Un(e) thérapeute ne te jugera pas été t’aidera à mieux vivre avec tes émotions, c’est en tout cas l’effet que peut avoir ma pratique sur les personnes que j´accompagne.
Une chose me paraît clair dans ce que tu écris, cette situation ne te convient pas et tu souhaites faire quelque chose pour que ça change, ce qui me fait penser que tu es « prête » pour un travail thérapeutique, et qu’il a des chances de fonctionner. Je comprends que tu te mutiles et envisage le suicide, ce sont les meilleures solutions que tu aies pu trouver seule jusqu’à présent. Je suis confiant qu’en en parlant à un(e) professionnel(le) tu parviendras à trouver d’autres solutions. Demander de l’aide n’est pas facile, mais j’ai envie de te féliciter d’avoir fait ce premier pas en écrivant ce message. Si tu le souhaites, je serais heureux de t’accompagner dans le choix de ton(ta) thérapeute.

Sébastien Irola (Français/English) Psy sur Le Peyrat

217 réponses

308 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 NOV. 2017

Bonjour Mathildouu,
vous n'êtes ni folle, ni vicieuse, ni etc. Vous êtes dans une colère terrible. Celle-ci et la manière dont vous percevez vous enferme dans certains types de comportements. Et maintenant vous vous racontez beaucoup d'histoires qui vous maintiennent, voir accentuent votre état et manières d'agir. Vous êtes entrée dans une spirale infernale, qui petit à petit vous ronge. Il y a moyen d'en sortir. Il ne s'agit pas de trouver un diagnostic, surtout vous même, qui ne fera que renforcer cette spirale.
Je vous conseille d'aller au plus vite prendre un rendez-vous, si possible avec un praticien en thérapie brève qui pourra changer la manière dont vous régulez vos émotions et vos relations et ainsi baisser votre niveau de souffrance.

Marc BRUNET Psy sur Avon

2 réponses

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Trouble de la personnalité

Voir plus de psy spécialisés en Trouble de la personnalité

Autres questions sur Trouble de la personnalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 8250 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11700

psychologues

questions 8250

questions

réponses 45200

réponses