Suis-je folle ou réellement malade ?

Réalisée par Anais · 28 sept. 2020 Aide psychologique

J’ai 23 ans, je suis issue d’une famille très soudée. J’ai vécue avec ma mère et mon frère. Je suis de nature à tout examiner, je donne beaucoup et le regard des autres à toujours compter pour moi voir trop. Ma maman est décédée le 18 octobre 2019 brutalement, je n’étais pas présente auprès d’elle. Depuis je n’ai rien réussi à extérioriser, et je me suis directement « bloqué » on me dit que j’ai fait une distanciation émotionnelle. Depuis je gère tout, y compris mon frère. Depuis le décès je suis devenue hypocondriaque et je fais énormément d’angoisses, j’ai toujours l’impression que je vais mourir et j’anticipe toute situation dangereuse.
Je me renferme de plus en plus dans ma tristesse et je n’arrive pas à trouver de moment heureux, je suis tout le temps sur mon téléphone. J’ai toujours les cervicales bloquer et je passe ma vie soit chez le médecin, soit chez losteo et tout autre médecin pouvant m’aider et m’apporter des réponses sur les symptômes qui se présente. Depuis un peu plus d’un mois je ressens une perte de force dans le bras gauche, je sens qu’il est plus faible et j’ai même du mal a utiliser mon téléphone (je suis gauchère) on me répète toujours que c’est à cause des cervicales mais je fais que aller regarder mes symptômes sur Google (choses à ne pas faire) et j’ai vraiment l’impression d’avoir la maladie de charcot, j’ai vraiment peur. Je remarque aussi de + en plus que j’ai toujours le poing gauche serrer (inconsciemment), quand je suis sur mon téléphone dans mon lit sur le côté j’écrase souvent mon bras gauche, et je dors aussi sur le ventre ce qui écrase mon bras gauche.. pouvez vous m’éclairer, me rassurer ou alors me confirmer l’hypothèse de la maladie de charcot.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 28 SEPT. 2020

Bonjour,
Vous dites être issue d'une famille très soudée. Puis un événement dramatique arrive, le décès brutal de votre mère qui déstabilise toute la famille... Vous ne parlez pas de votre père ?... parents séparés ?...
Quoiqu'il en soit, vous sentez une charge familiale qui vous encombre de devoir tout gérer , ce qui vous angoisse, vous fait perdre vos moyens... et un sentiment de culpabilité de n'avoir pas été présente au moment de la mort de votre mère.
Je vous invite à consulter un thérapeute (voir mon profil)

Restant à votre disposition si vous êtes de ma région,
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

3166 réponses

12295 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 SEPT. 2020

Bonsoir Anais,
perdre sa mère s'avère être une étape difficile. Où se trouve votre père? En quoi être en deuil serait signe de folie? Vous somatisez certainement. Votre corps vous dit des choses. Je peux vous aider à en faire des lectures. Vous éprouvez énormément d'émotions entremêlées et un manque certain. Que pourrait dire votre bras gauche paralysé?

Marie-Christine Morin Lacourrege
Psycho sexologue clinicienne
Thérapeute de couple
praticienne EFT (gestion des émotions)

Marie Christine Morin Lacourrege Psy sur Lamothe-Landerron

47 réponses

6 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 SEPT. 2020

Bonjour Anais,

Vous avez perdu votre maman, de laquelle vous sembliez être très proche, brutalement. Depuis vous vous décrivez comme "bloquée" émotionnellement. Mais également sur le plan physique avec vos symptômes physiques. Personne ici ne peut vous confirmer ou vous invalider le diagnostic de maladie de Charcot. Il faut faire des examens poussés en hôpital. Vous semblez bien suivie par les médecins et autres professionnels de la santé qui pourront vous orienter vers un neurologue s'ils le jugent nécessaire.
Il est également possible que vous somatisiez...
Le blocage émotionnel que vous traverser depuis le décès de votre maman se répercute dans votre corps. C'est un appel à l'aide de sa part pour entrer dans une dynamique de "déblocage" sur tous les plans. Parler avec un professionnel de votre ressenti suite au décès de votre maman pourrait vous aider.
Vous nous dites ne pas avoir pu être là à ce moment là. Comment le vivez vous ?
Vous nous mentionnez l'importance du regard de l'autre pour vous. Appréhendez vous la réaction des gens s'ils apprenaient que vous n'avez pu être présente au côté de votre maman à ce moment ? est ce aussi pour cela que vous vous isolez socialement ?

Je vous souhaite bon courage et vous dit à bientôt.

Sophie Baricault

Sophie Baricault Psy sur Geispolsheim

44 réponses

22 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 SEPT. 2020

Bonsoir Anaïs,
Vous ne pouviez être présente auprès de votre maman ,cela aurait été important d'en expliquer la raison .
Vous devriez aller chez un psy et parler du décès de votre maman . votre psy comprendra fort bien votre tristesse .
Vous culpabilisez beaucoup de plus, et votre angoisse est dense de même que votre souffrance .
N'hésitez pas à consulter ,cela ne peut que vous être favorable .
Très cordialement à vous

Catherine POURTEIN Psy sur Buxerolles

412 réponses

200 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 SEPT. 2020

Bonjour Anais,
vous le dites bien, vous êtes bloquée, et vous ne parvenez pas à franchir et surmonter ce deuil, d'où ces phénomènes de somatisation qui signifie que votre psychisme a des choses à dire, et le corps est alors utilisé pour "dire", "montrer" etc..
Vous faire accompagner par un professionnel vous aiderait beaucoup à surmonter cet obstacle qui ne va que grandir si vous ne faites rien.
Patricia ELDIN

Patricia Eldin Psy sur Vers-Pont-du-Gard

409 réponses

124 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 SEPT. 2020

Bonjour,
cette terrible perte de votre maman a encore des répercussions psychologique et face à la situation, vous avez mis en place des mécanismes de défense qui maintenant vous troublent.
L'angoisse, la peur, le controle et la responsabilité ainsi que la culpabilité vous animent.

Il faut voir un thérapeute afin de vous permettre de mieux gérer cette situation, qui s'aggrave en vous entendant.

je consulte en vidéo : pas déplacement pour les patients, plus de disponibilité et toujours en toute discrétion avec votre ordinateur ou téléphone.
Ecrivez moi ou appelez moi et nous en discuterons ensemble.
Cordialement,
Christian RICHOMME
Psy/Psychanalyste Jung
Paris.

RICHOMME Christian Psy sur Paris

609 réponses

204 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 SEPT. 2020

Bonjour Anaïs,
Si vous êtes angoissé à ce point à l'idée d'avoir la maladie de Charcot, évacuez la en consultant un médecin.
Cela dit, c'est par un travail sur vous même que vous parviendrez à éliminer tout ce qui vous bloque, vos comportements limitants et vos angoisses. Effectivement, les symptômes corporels que vous décrivez sont des signaux : votre corps vous montre que vous n'êtes plus "alignée". Je peux vous accompagner sur le chemin de la guérison, avec des techniques comme l'hypnose qui permet d'accéder à l'inconscient et d'opérer la transmutation des mémoires négatives en informations positives.
N'hésitez pas à m'appeler pour un premier contact, sans engagement de votre part.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose
Soins énergétiques

Véronique BLANCHE Psy sur Saint-Brieuc

581 réponses

409 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 SEPT. 2020

Bonjour Anaïs,
Vous avez effectivement coupé votre lien à votre émotionnel afin de vous protéger lors du décès brutal de votre maman, vous vivez donc constamment dans la mentalisation. Votre corps lui même exprime la souffrance de ne plus rien lâcher, de rester dans le contrôle.
Vous êtes une femme forte, vous l'avez prouvé, vous pouvez désormais penser à vous.
Parlons en sur Doctolib en télé consultation (30 euros la première consultation en ligne).
Cordialement

LUGARI Marjorie Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

685 réponses

237 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 SEPT. 2020

Bonjour Anais
La perte brutale de sa maman est un choc, un traumatisme qui peut conduire à un syndrome de l'abandon ou encore d'état de stress post traumatique dont les symptômes notamment de distanciation émotionnelle ou de développement de douleurs ou autres ressentis sont présents.

Votre mère est décédée et vous n'étiez pas présente : peut-être ressentez-vous profondément de la culpabilité, le fait de l'avoir abandonnée, trahie et du coup ces ressentis vous renvoient également ce que vous éprouvez quant à son décès.
Vous souffrez et votre corps vous l'indique mais je crois que vous pourriez poser vos émotions, vos ressentis et toutes vos pensées que vous n'avez pas encore extériorisées afin de guérir une partie de vos blessures et refermer vos douloureuses plaies.

Je ne suis pas médecin, et ne pourrai en aucun me déclarer comme apte à vous parler de la maladie de chariot mais ce dont je suis sûre c'est qu'une blessure d'abandon ou un ESPT non soignée peut conduire à des troubles profonds et des conduites risques.

Thérapeute spécialisée en Thérapie Comportementale et Cognitive, je suis également spécialisée en thérapie familiale.
Venez poser vos émotions et ressentis et comprendre ce qu'ils interpellent chez vous pour que vous soyez dans ce mode actuel de fonctionnement.
En cabinet ou à distance, je reste à votre écoute

Sandra Urbansky - ThérHappEasy Psy sur Andrésy

309 réponses

178 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 SEPT. 2020

Bonjour Anaïs,

Nous ne sommes pas médecins et ne pouvons poser de diagnostique médical.
Vous avez vécu un décès brutal auquel vous n'étiez pas préparée, et vous regrettez de ne pas avoir été présente pour votre mère comme vous l'auriez souhaité.
De plus, vous avez alors bloqué les émotions qui accompagnent habituellement le processus de deuil pour être en mesure de "tout gérer" dans l'urgence, et votre frère avec. Ces blocages se manifestent sous la forme de symptômes physiques (cervicales, bras gauche). A force de TOUT porter comme un vaillant petit soldat, vous vous épuisez.

Accepteriez-vous de consulter et de vous autoriser à lâcher prise (poing gauche) pour traverser vraiment ce deuil et mettre en mots les émotions qu'il implique, pour éviter qu'elles ne se transforment en maux ?

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, Hypnose-PNL
(Téléconsultation et consultations en cabinet, sur rendez-vous)

Caroline GORMAND Psy sur Clermont-l'Hérault

892 réponses

1188 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 SEPT. 2020

Bonjour,

Vous semblez développer des symptômes de maladies pour attirer l'attention sur votre mal-être. Je pense que vous devriez aller voir votre médecin traitant, lui parler franchement de tout ce qui vous inquiète quant à votre état physique. Demandez lui de passer des examens qui pourront confirmer ou infirmer un état pathologique.
Ensuite, avoir les cervicales bloquées est souvent révélateur d'une crispation, volontaire ou involontaire, des muscles du haut du dos quand on est stressée et/ou angoissée. Cela peut être soulagée par des séances d'osthéopathie mais c'est un kiné et des séances de sport (renforcement musculaire) qui vous aideront à détendre cette zone.

Pour finir, Vous semblez ne pas avoir fait votre deuil et vous vous investissez énormément dans l'éducation de votre frère. C'est tout à votre honneur mais il ne faut pas vous oublier. Occupez vous de vous. Faites des sorties, de l'activité physique. Apprenez à vous détendre même si ce sont de courtes périodes de vos journées.
Je vous propose de vous reprendre en main, de reprendre confiance en vous. Je peux vous aider à re-organiser votre vie. A travers des séances de développement personnel, des discussions approfondies et de la relaxation, je peux vous aider. Appelez moi, je consulte à distance et ma première séance est offerte.

Courage,
Fleur, coach et psychologue

FullLife Coaching par Fleur Poirier Psy sur Limoges

153 réponses

48 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 8200 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11650

psychologues

questions 8200

questions

réponses 44750

réponses