Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Surdouee ? Precoce? Aucun des deux?

Réalisée par Moustache48 le 19 déc. 2018 7 réponses  · Test QI

Bonjour.
Je suis une adolecente de 13 ans.Je me pose beaucoup de questions notamment si je suis surdouée ou "normale ".
Tout d abord on m a proposer de sauter des classes (CP . Cm1 .cm2 .6eme) mais finalement mes parents ne me l ont jamais dit et je n ai donc pas sauté de classe. Sauf que lors de ma fin d année de 5eme(l année dernière ) on m a proposer de sauter la 4eme. Je suis donc en 3dme cette année au lieu d être en 4eme.
Mes parents m ont fakt passer des tests mais ne m ont jamais dit les résultats.
Beaucoup d adultes me disent que je suis surdouée ou précoce fi q je en gros je suis pas comme les autres( professeurs enseignants etc....) .
Un jour mon père m a dit que j étais précoce mais ma mère m a dit que non et lorsque j ai redemande a mon père il m a dit que non.
J ai dit a ma mère que ma professeure de violon m avait dit que j étais surdouée, qu' elle en était sure (C est la personne avec qui je suis la plus connecté, en "phase", qui me connaît le mieux ) et ma mère m a dit que pas du tout qu' elle trouvait que j'étais normale.
Du coup je ne sais plus quoi penser.
Merci de m avoir lu.
Cordialement

Meilleure réponse

Bonjour,

Un peu tardivement, je vois en fait plusieurs de vos messages.
Visiblement le contact passe mal avec votre maman comme si, s′agissant par exemple de vos capacités, elle avait peur de se sentir en concurrence. Ensuite votre père semble même s′effacer devant elle afin de ne pas faire d′histoires.
Dans ce cas, plus vos profs vous trouveront douée, plus votre maman sera dans le déni.
Il faut aborder cette question, d′un suivi psy avec votre maman elle ne peut pas refuser à sa fille d′aller mieux dans sa tête. Cela peut se faire en étant appuyée discrètement par un prof à l′école, votre prof de violon, le médecin de famille, en tout cas une personne de confiance qui peut être écoutée.
Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Pour savoir si un enfant, un adolescent ou un adulte est surdoué, précoce ou haut potentiel, il n'y a pas 36 mille solutions. Seul un test de QI réalisé par un spécialiste (psychologue) peut y répondre. Il faut savoir qu'il existe plusieurs formes de précocité et que seule l'analyse "fine" des résultats au test peut les mettre en évidence. D'un point de vue cognitif, un QI permet de mettre en évidence les points forts et les faibles. Un QI global, qui est composé de plusieurs autres QI, n'est parfois pas homogène. Dans votre cas, il est aberrant de constater de voir que l'on empêche de savoir (a) si vous êtes précoce et (b) comment vous raisonnez logiquement ce qui peut être un atout dans ses études et son adaptation à l'environnement. Bien souvent quand je fais passer des QI, je m'aperçois que les plus préoccupés ne sont pas les enfants mais les parents. Je dis toujours que, dans le cadre d'une précocité, c'est aux parents de s'adapter à l'enfant et pas le contraire. Vos parents et plus particulièrement votre mère semblent visiblement démunis face à votre précocité. Votre mère n'a pas trouvé le bon ajustement et s'enferme dans le déni. J'espère que le psychologue qui vous a fait passer le test a expliqué à vos parents comment s'adapter à cette situation. Le problème ne vient pas de vous mais d'adultes incapables de s'adapter à vous. Rien d'anormal chez vous, mais certainement plus de facilités que d'autres dans certains domaines. Vous avez le droit de savoir où se "situe" votre intelligence afin de l'utiliser le plus pertinemment possible dans la construction votre parcours de vie. Egoïstement, vos parents se "protègent" en niant votre réalité et vous plongent dans le doute et l'incertitude.
Cordialement.
D. DERET, psychologue cognitiviste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

21 DÉC. 2018

Logo DERET Dominique DERET Dominique

5 réponses

3 J'aime

Bonjour

Dans ce que vous dites il y a de grandes chances que vous le soyez. Votre mère a certainement des peurs derrière ce mot qu'elle a besoin d'élucider, cela pourrait être intéressant qu'elle rencontre un psychologue spécialisé en précocité avec vous pour en parler.

Isabelle Bazin

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

21 DÉC. 2018

Logo Bazin Isabelle Bazin Isabelle

70 réponses

121 J'aime

Bonjour Moustache,
Mes confrères et consoeurs vous ont donné des conseils, des pistes.

Un tel sujet est source de questionnement pour la personne concernée, pour vous mais renforce les questionnements des parents et de l'entourage sur comment accompagner son enfant au mieux... et il renvoie également également à des souffrances plus ou moins enfouies dans la vie des parents... Ce moment est délicat et est un élément de compréhension de ce "flou".
Dans tous les cas, je rejoins les professionnels qui vous ont répondu en suggérant un travail personnel ET familial, et donc d'être accompagné par une praticienne / un praticien proche de chez vous.
Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

20 DÉC. 2018

Logo Frederic ZANTE Frederic ZANTE

13 réponses

8 J'aime

Bonjour,
Je ne fais que confirmer ce qui a été dit très justement par mes 3 confrères.

Au vu de la réaction de votre mère, une thérapie familiale serait pertinente.
Et votre père dans tout ça ?...

En attendant de trouver une solution, je vous souhaite de bonnes fêtes.

Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique à CLICHY

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

20 DÉC. 2018

Logo Nathalie FOLLMANN Nathalie FOLLMANN

2469 réponses

10421 J'aime

Bonjour,

Votre message est étonnant. Pourquoi vous avoir fait passer des tests pour en cacher le résultat ? Le déni parental à votre sujet m'interroge. Quelle est cette peur qui occulte le résultat et entretienne ce silence autour d'un test psychométrique ? Il faut savoir qu'être surdoué n'est absolument pas une pathologie, ce n'est donc pas être anormal comme vous l'indiquez. Il s'agit plutôt d'un mode de fonctionnement singulier et minoritaire qu'il vaut mieux avoir en tête pour pouvoir en tirer la quintessence. Votre mère cherche peut-être à vous protéger par peur et par méconnaissance du sujet ou bien comme l'indique mon confrère, il s'agirait aussi peut-être d'une compétition stérile entre elle et vous. Quoiqu'il en soit, posez des questions à vos parents et évoquez un suivi psy pour aller mieux, pour comprendre.....
Ne désespérez pas, vous avez le droit de savoir.
Bonnes fêtes.

P Castello

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

20 DÉC. 2018

Logo CASTELLO Philippe CASTELLO Philippe

70 réponses

193 J'aime

Bonjour,
Je rejoins l'analyse de M. Gaillard et suis très surpris de la réaction de votre mère, voire de celle de votre père, c'est - à mon sens - très décevant.
Ce qui me parait d'ailleurs le plus décevant ce sont les modalités de passation de ces tests : comment ont-ils été réalisé, svp ?
Normalement, il y a un debriefing en présence de la personne concernée et surtout un accompagnement car vous ne pouvez pas rester dans cette expectative.
Si votre père est plus à l'écoute essayez de le convaincre qu'il est nécessaire que vous ayez connaissance de ces résultats qu'ils vont vous aider à faire vos choix d'orientation.
Plus votre mère sera dans le déni, plus elle risque de perdre la confiance que vous pouvez lui accorder, je le crains.
Avez-vous des frères et soeurs ou un oncle / une tante auxquels vous pourriez confier cette difficulté ?
Ne restez pas dans cette position et faites vous aider pour la dépasser, courage !
Et surtout bonnes fêtes.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

20 DÉC. 2018

Logo Luc BURGENSIS Luc BURGENSIS

616 réponses

658 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Dyssynchronie enfants précoces

5 réponses, dernière réponse le 30 Juillet 2015

Enfant précoce

2 réponses, dernière réponse le 14 Juillet 2017

Problèmes de solitude lié a la précocité

6 réponses, dernière réponse le 06 Février 2018